topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

13/07/2010

Filière café-cacao : la «bombe» du Nouveau Courrier

Tapé doh.jpgamouzou.jpg

Dès aujourd’hui, mardi 13 juillet, et jusqu’au samedi 17 juillet, le quotidien Le Nouveau Courrier publie une série explosive de cinq articles sur le «dossier chaud» de la filière café-cacao, remis par le procureur Raymond Tchimou au président Laurent Gbagbo le jeudi 24 juin dernier.

 

Un réquisitoire judiciaire supervisé par le doyen des juges Ladji Gnakadé, qui court sur 137 pages et qui est accablant. Il décrit par le menu les faits sur lesquels les «barons» de la filière, notamment les figures de proue Henri Amouzou et Lucien Tapé Doh, sont accusés d’avoir commis des incroyables forfaitures, aux fins de soustraire des dizaines de milliards de FCFA des caisses de la filière.

Escroqueries, abus de confiance, détournements de fonds, faux et usage de faux en écriture, abus de biens sociaux… Le Nouveau Courrier décrit par le menu les méthodes utilisées, évoquant des manipulations financières, des achats de propriétés en France, des comptes à Monaco, etc…

Un dossier haletant, qui se lira comme un thriller.

10/07/2009

BAC "C" en Côte d'Ivoire : une erreur dans l'épreuve de maths ?

Je suis tombé sur ce petit témoignage en me promenant sur Facebook.

"Plus que de l’intelligence, il fallait hier de la magie aux candidats au Bac série C pour résoudre la partie B du problème de leur épreuve de mathématiques.

C’est du moins ce que nous ont rapporté les enseignants qui ont relevé une erreur dans cette épreuve. Dans l’énoncé, une fonction a été présentée avec sa dérivée, et le candidat devait démontrer que cette dérivée était celle de la fonction en question. Le hic, c’est que « la dérivée était fausse », ont affirmé nos sources. Plus grave, la suite de l’exercice dépendait de cette formule, soit 50% du problème noté sur 12. La partie B à elle seule comptait 4 points.

«C’est comme si on donnait une craie blanche à un élève et on lui demandait de montrer qu’il tient une craie rouge», a expliqué une de nos sources pour illustrer la situation. Dans certains centres, des candidats ont été les premiers à signaler l’erreur, mais leur remarque n’a pas été prise en compte parce n’étant pas censés pouvoir donner des leçons aux inspecteurs (professeurs de maths) qui ont composé le sujet."

Si l'information se révèle vraie, ce serait à mon avis assez grave et cela mériterait que l'on recommence l'épreuve. Le Bac, c'est peu quand on le regarde de loin, mais c'est une année de vie pour celui qui le passe. Je me souviens qu'il y a très longtemps (lol...), alors que je composais le Bac "D", il y avait eu une erreur dans l'épreuve de sciences naturelles. Résultat des courses : moins de 10% de réussite dans mon département.