topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

10/09/2009

Gbagbo vainqueur de la présidentielle, selon un sondage commandé par ADO

ado_bedie_gbagbo.jpgC'est "La Lettre du continent" qui l'indique. Selon un sondage commandé au cabinet Liaison Marketing, "référencé à l'IFOP et affilié à l'ESOMAR (European Society for Opinion and Research)" par Voodoo, agence de com' d'Alassane Ouattara, Gbagbo serait en "tête d'affiche présidentielle".

Selon Maurice Fotsing, le patron du cabinet, qui n'a pas voulu communiquer les chiffres exacts à "La Lettre du continent", les résultats de son étude sont "du même ordre de grandeur" que ceux de la SOFRES.

Mécontent de ces résultats, Mamadou Sanogo, secrétaire national aux élections du RDR, aurait confié le même sondage aux élèves d'Agitel, grande école d'Abidjan, selon La Lettre du continent. Sans grand changement de tendance.

ADO se serait résolu à repartir au combat. A priori, un sondage n'est qu'une photographie de l'opinion à un moment donné. L'émotion que les sondages produisent au sein de l'opposition ivoirienne s'explique, à mon avis, par un certain nombre de facteurs.

- Notre faible culture des sondages et des études d'opinion, dès lors qu'il s'agit de politique. En effet, les entreprises (notamment dans le domaine des télécoms) recourent régulièrement aux sondages en Côte d'Ivoire.

- Les assurances données, par les ténors de l'opposition, depuis des longues années, à leurs mentors à l'étranger. Désormais, ils ont peur que ces mentors se découragent et rejoignent Laurent Gbagbo avec armes et bagages pour continuer à avoir des marchés et rentes de situation.

- L'opportunisme de la "classe politique intermédiaire", en Côte d'Ivoire ou ailleurs dans le monde. Si les députés de l'opposition qui ont une certaine assise locale se rendent compte que leurs leaders se noient, ils risquent de "dealer" avec le pouvoir pour négocier un "pacte de non-agression", voire rejoindre d'une certaine manière la majorité avant la présidentielle.

 

 

17/08/2009

Une interview vidéo de Bédié

Spécial dédicace au trublion du village, Krathos.

Lire la suite