topblog Ivoire blogs

15/04/2011

Sarkozy confond Gbagbo et Guei

L'information n'est pas de premier plan mais elle est assez éclairante. Sur le peu de sérieux avec lequel le président français Nicolas Sarkozy traite ses dossiers en général et les dossiers africains en particulier. Mais aussi sur la volonté sans limite de diaboliser Laurent Gbagbo, qui permet de faire feu de tout bois. Le Canard Enchaîné rapporte une conversation au sein du Conseil des ministres en France. Durant laquelle pour convaincre que "Laurent Gbagbo est en état de folie", Sarkozy affirme : "Gbagbo, ne l'oublions pas, c'est celui qui a emprisonné son équipe nationale de football parce qu'elle avait perdu un match."

Et pourtant, les moins informés d'entre les Africains férus de foot savent bien que le chef de l'Etat qui avait interpellé, pour un temps, en 2000, les membres de l'équipe nationale, c'était bien Robert Guei. Cette sortie douteuse de Sarkozy rappelle tous les commentaires de presse où Laurent Gbagbo est présenté comme le concepteur de l'ivoirité, rendue célèbre par Henri Konan Bédié.