topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

07/07/2008

A Douala, un "businessman" de 25 ans, ami des Chinois

Marcellin Happi est Camerounais, il a 25 ans, prospère dans l'informel et avec l'appui des hommes d'affaires chinois, qu'il refuse de vouer aux gémonies comme c'est la mode dans les milieux d'affaires et parmi les commerçants aujourd'hui en Afrique contemporaine. Une parabole de notre temps.

a208185b23f83a8ae49dfec045dbf9ae.jpg"Lorsque j’abandonne les classes en 4ème année charpente au lycée technique de Nkongsamba en 2003, je suis décidé à venir me battre dans la capitale économique du Cameroun. Avec 6000 francs cfa en poche, je commence alors à acheter des sous-vêtements de femmes chez les chinois que je revends par la suite au niveau de la pharmacie des rails, pas loin du marché central de Douala. Trois mois après, je me lance cette fois dans la revente des chaussures (Ben Simon) et, en 8 mois, à ma grande surprise, je me retrouve en train de tourner avec un capital de 900 000 francs. C’est ainsi que pour continuer mon ascension et industrialiser mon bizness, j’ai pensé qu'il était intéressant de m’associer à des chinois.

Puis, là encore, en un an et demi, je me sentais déjà à l’étroit : l’expérience accumulée auprès des compatriotes de Bruce Lee constituait déjà pour moi un capital très important. C’est ainsi que j’ouvre ma première boutique au niveau du cinéma Rex à Akwa. Deux ans ont suffi pour que je me retrouve dans une boutique plus grande, plus achalandée, dans laquelle, on se trouve en ce moment pour l'interview. Je lui ai donné le nom de « HAPPI BOUTIQUE » et elle a un chiffre d’affaires de plus de 5 millions de francs cfa aujourd'hui."

Pour en lire plus, cliquez ici.

01:35 Publié dans Profils | Lien permanent | Commentaires (19)