topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

10/01/2008

Cécilia Sarkozy, la scandaleuse !

f23afc36cdcb9729fbd4727c243b655a.jpgCeux qui, comme moi, s'intéressent à l'univers personnel des hommes et femmes de pouvoir - pas par voyeurisme, mais parce qu'il explique bien plus que des professions de foi leurs itinéraires et leurs passions - vont attendre impatiemment les livres qui seront publiés ces prochains jours sur Cécilia Sarkozy. Ils nous permettront de mieux entrevoir la personnalité réelle de Nicolas Sarkozy, ce qui le porte, ce qui justifie sa soif de pouvoir, le type de rapport qu'il peut avoir aux êtres et aux choses.
J'ai lu "La femme fatale" de Raphaëlle Bacqué et d'Ariane Chemin, et je pense qu'il m'en a plus appris sur les ressorts de la campagne de 2002 que de nombreux discours politiques convenus. Je lirai, si j'en ai l'occasion, "Cécilia, la face cachée de l'ex-Première dame" de Denis Demonpion et de Laurent Léger. Rue 89 nous en a donné une idée, évoquant une jeune fille aux penchants ésotériques, sans beaucoup de scrupules, qui divorce pour cause d'adultère et craque quand elle est sur le point de toucher le Graal : Première Dame !
Je lirai la biographie d'Anna Bitton, "Cécilia", si l'ex-Première Dame ne parvient pas à en suspendre la parution. Dans ce livre, Anna Bitton relaie les confidences d'une Cécilia décrivant son mari comme un don juan sans coeur qui n'aime pas ses enfants, comme l'indique Le Nouvel Obs.
Les historiens de la Rome antique ou de l'Ancien Testament nous auraient-ils éclairé s'ils écartaient tout l'aspect "privé" de la vie de leurs rois ? Ce n'est pas du journalisme de trou de serrure que de décrire les dirigeants de notre temps tels qu'ils sont, tant que le mauvais goût est exclu.

20:32 Publié dans Vite dit ! | Lien permanent | Commentaires (0)

Côte d'Ivoire : au sujet de l'affaire Assalé Tiémoko

Antoine Assalé Tiémoko est un jeune polémiste ivoirien rédigeant régulièrement ses pamphlets dans Le Nouveau Réveil, proche du PDCI. Il a été condamné à douze mois de prison ferme pour "outrage à magistrat". Le papier incriminé est intitulé "La justice, les criminels et la corruption". Il accuse, sous des pseudos transparents, de nombreux dignitaires du Temple de Thémis de pratiques mafieuses.
Assalé Tiémoko n'est pas journaliste, ce qui explique le peu de mobilisation autour de lui. Que penser de cette affaire ?
- J'admets sans peine que le délit de diffamation est constitué, si aucune preuve n'étaye les dires du polémiste. Accuser des personnes bien connues derrière une très légère couverture "fictionnelle" est certes une méthode répandue, utilisée par des auteurs comme Venance Konan ("Robert et les Catapila") et André Silver Konan ("L'opposant historique"). Mais il n'empêche que, dès lors que tout le monde reconnaît un acteur politique derrière un "roman à clés", la diffamation peut être facilement plaidée.
- Je pense qu'une peine privative de liberté et l'empressement de la justice à "coffrer" Assalé Tiémoko est un très mauvais signal. La justice ivoirienne n'est pas Blanche-Neige. Ses moeurs ont été dénoncées, ces derniers mois, par des avocats et des magistrats. L'incarcération d'Assalé Tiémoko n'est-elle pas une intimidation destinée à tous ceux qui ont des comptes à régler avec l'institution judiciaire ?

20:10 Publié dans Vite dit ! | Lien permanent | Commentaires (3)

Kofi Annan, médiateur dans la crise kényane

Le Monde nous apprend que Kofi Annan sera médiateur dans la crise kényane. Tous ceux qui l'ont vu à la manoeuvre en Côte d'Ivoire le regarderont d'emblée avec suspicion. Fort avec les faibles, faible avec les forts, Kofi Annan a souvent pêché par une méconnaissance assez étonnante de ses dossiers et son recours permanent aux "petites fiches" de ses conseillers technocrates là où un médiateur doit avoir, avant tout, une démarche politique. Qui sait ? Peut-être qu'en dehors du carcan onusien, il révèlera l'étendue de son talent de faiseur de paix !

19:54 Publié dans Vite dit ! | Lien permanent | Commentaires (2)