topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

11/08/2012

Après l'attaque d'Akouédo, les nervis armés du régime Ouattara martyrisent les civils pro-Gbagbo

Ils sont d'abord allés "punir" les villages ébriés de Bingerville, la commune qui jouxte le camp militaire attaqué par des inconnus armés. Pour en lire plus, cliquez ici.

Désormais, c'est le tour de Yopougon, commune estampillée "pro-Gbagbo". Qui est martyrisée par Koné Zakaria, chef de la police militaire de Ouattara (et "boss" de plusieurs camps de torture), pointé du doigt par les défenseurs des droits de l'homme pour des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité supposés pendant la guerre post-électorale. Pour en lire plus, cliquez ici.

Et c'est à Yopougon que le rédacteur en chef adjoint du Nouveau Courrier, a failli se faire embarquer par des FRCI estimant qu'avoir un ordinateur, c'est vraiment trop suspect. Sa mésaventure ici.

Les commentaires sont fermés.