topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

01/06/2012

Mon compte Facebook désactivé : faut-il porter plainte ?

Incroyable mais vrai ! Ce matin, après avoir consulté tranquillement les archives de mes messages privés, je me rends compte à ma grande stupéfaction que mon compte Facebook est désactivé. Du coup, la page Facebook du quotidien Le Nouveau Courrier, sur laquelle nous avons investi énormément de temps et d'énergie, est désactivée aussi.

Bien entendu, cela constitue une entrave à la liberté d'expression. Facebook voudrait-il, en cohérence avec un régime politique autoritaire dont les pratiques sont critiquées par les organisations de défense des journalistes, censurer la presse d'opposition d'un pays-phare en Afrique ?

En tout cas, jamais aucune forme de mise en garde ne nous a été signifiée. Aucune violation des conditions générales d'utilisation non plus. Incroyable. Je pense que cette attaque contre le pluralisme en Côte d'Ivoire ne doit pas être tolérée. Car c'est bien de cela qu'il s'agit.

Que faut-il faire dès à présent ? Porter plainte dans la mesure où des dommages sont tout de même portés à une entreprise par des pratiques indignes qui ne sont que l'extension du domaine des persécutions de la sphère des activistes politiques d'un certain bord aux médias indépendants du régime ivoirien ? Harceler par la mobilisation en ligne Facebook France et lui exiger des explications ? Abandonner tout simplement Facebook de manière collective pour renforcer les réseaux sociaux moins dangereux pour la liberté d'expression ?

Est-ce normal que le compte Facebook d'un quotidien respectable, défendu à maintes occasions par des ONG comme Reporters sans frontières, le Comité pour la protection des journalistes, l'association Global Voices... repris par des parutions comme Courrier international... soit démantelé sans aucune explication ? Cela risque-t-il d'arriver au compte d'un quotidien occidental ? Assez de ce scandale. 

Commentaires

Bonjour, Théo, moi aussi je m'indigne contre ce forfait, car c'en est un. Il faudrait d'abord demender des explications à Facebook. Après on avisera. Tout de même, c'est inaddmissible !

Écrit par : Marc Micael | 01/06/2012

J'en reste sans voix!il faut peut-etre PROPAGER cette MAUVAISE NOUVELLE à travers tous les RESEAUX SOCIAUX IVOIRIENS pour DENONCER une grave entrave à la liberté d'expression d'un QUOTIEN PANAFRICANISTE.La solidarité,le soutien et une mobilisation sans précédent de l'ensemble de la PRESSE BLEUE ainsi que des lecteurs du NOUVEAU COURRIER sont les BIENVENUES. Il n'y que la PRESSION qui peut esseyer de faire bouger les choses.CREER le BUZZ sur la toile pour la page FACEBOOK du NOUVEAU COURRIER.Informer les chaines PANAFRICANISTES comme TELESUD pour pouvoir toucher l'ensemble de la DIASPORA AFRICAINE.Le Train de la Liberté en DANGER,le compte FACEBOOK du NOUVEAU COURRIER SUPPRIME:je pense à des PRESSIONS POLITIQUES au PLUS HAUT NIVEAU.Des CONSIGNES FERMES ont du etre données pour BAILLONNER cette presse favorable et toute action pour le PRESIDENT GBAGBO.A 18 jours du procès le plus attendu du moment,ce n'est quant meme pas une pure COINCIDENCE.De toute façon c'est tout simplement SCANDALEUX!quant on voit tout ce qui publié sur FACEBOOK et qu'on laisse passer,c'est vraiment du FOUTAGE de GUEULE!sans nom!HONTE encore au plus grand réseau social au MONDE!FACEBOOK qui surveille en permanence tous les internautes sans distinction est-il devenu aujourd'ui POLITIQUE???

Écrit par : RitaFlower | 01/06/2012

Je suis à la fois admirative et reconnaissante du travail que vous effectuez. Ne vous découragez pas.

Écrit par : adibra | 01/06/2012

Bonjour mon frère Théo. C'est carrément scandaleux ce qui t'arrive! comment comprendre que Facebook, (si s'avère que c'est vraiment eux) puisse mouiller dans de telles combines? Je m'indigne et je m'insurge contre cette honteuse pratique qui consiste à faire taire les autres parce que ce qu'ils disent ou écrivent dérangent au lieu d'apporter la contradiction. En tout état de cause, je suggère avant tout que des comptes soient demandés à cette firme (Facebook) et après on avisera. Soutien total mon frère, on ne se laissera pas faire !

Écrit par : Marc Micael | 01/06/2012

D'ABORD chercher à savoir si tu n'as pas été pirater,puis en savoir plus avec facebook.Sont- ils à la base de cet incident? Et apres porter plainte. courage ont est ensemble.

Écrit par : alice gouly | 01/06/2012

Ca m'est arrivé ce matin, sans raison. Et je sais après avoir fait des recherches que Facebook n'en donnera pas.

Je pense qu'il s'agit d'une manipulation volontaire de Facebook pour obtenir des papiers officiels et légaux sur l'identité de profils "sensible" (avec beaucoup d'amis, qui ont des opinions ou opèrent dans des domaines sensibles comme la politique).

Non seulement si vous leurs envoyez ces papiers officiels, il les garderont en plus des informations que vous leur fournissez déjà mais ils peuvent en plus s'en servir contre vous dans le cas d'un litige sur ce que vous avez pu dire ou faire sur le site.

Écrit par : Augurae | 01/06/2012

Je ne crois pas que ce soit une conspiration quelconque de l'ursupateur. Ne leur pretez pas autant de pouvoir. Malheureusement il semble que tu ne seras pas en mesure de le corriger. Voici ce qui semble s'etre produit:
http://www.facebook.com/notes/advanced-development-concepts/beware-illegal-use-of-a-personal-facebook-account-for-a-business/171432272902362

Facebook says it's illegal to have a business setup on a personal Facebook account. What you're supposed to do is to create a "Page" from your personal account (no one has to know they're connected). ...if you need help doing this, contact us (see our Info page). You're not alone because many businesses make this mistake because they don't understand how to properly setup a business page on Facebook. However, an honest mistake isn't going to stop Facebook from permanently deleting your account!

Écrit par : Alain | 01/06/2012

Apparemment il s'agit d'un problème global sur facebook, l'un de mes profil ayant lui aussi été désactivé sans raison aucune et sans sommation. La même chose est arrivé également à au moins 9 contacts de mon entourage. mon profil est désormais redevenu accessible aussi soudainement qu'il avait disparu. Un réseau que j'avais mis des années à construire... Il est vrai que dans votre cas le préjudice est plus grand encore... J’espère sincèrement que le votre est revenu également, en vous souhaitant bon courage pour la suite.

Mathieu

Écrit par : Matounet | 01/06/2012

Bonjour,

Prenons garde a ne pas crier "au loup" et a la "conspiration " de maniere prematuree. La technologie sa bugg...on s'est habitue a la technologie comme si c etait une evidence...mais au bout de la chaine, il y a la main de l homme.

Je ne dis pas que ce que tu dis es faux, je dis que ca doit etre nuancer pour prendre en compte d autres possibilites, tout aussi plausible qu'une "conspiration"....Les choses etant revenues a la normale rapidemement ( moins de 24h), je suppose qu on est en droit de se poser la question.

Concernant le "portee plainte" a Facebook...je suppose que le caratere d adhesion gratuite elude de facto toutes possibilites pour porter plainte....

courage....

Écrit par : Miss Mana | 01/06/2012

c'est honteux que facebook peut se mettre dans cette combine d'un autre age.
ne pouvez vous pas créer et développer un réseau purement Africain dans lequel nous pouvons intervenir

Écrit par : golagbi | 01/06/2012

Trop c'est trop ! ça suffit là !
Ouvre un autre compte et contact moi pour que je te donne des astuces pour contre-attaquer et essayer de récupérer ton compte !
j'ai été victime de celà près de 10 fois ! mais la dernière fois j'ai dit STOP !
j'ai harcelé l'admin de facebook France et près de deux semaines après j'ai fait rétablir mon compte.
Mais tiens toi prêt ! Ils vont demander presque tous sur ta vie privé pour que tu prouve que c'est bien ton compte facebook!

Écrit par : Claudus Kouadio | 01/06/2012

je vous félicite pour la qualité du combat que vous menez, je pense qu'il diffuser au maximum pour les dignes enfants de l'Afrique sachent que Facebook, dont on disait assez de bien est un instrument à la solde des dictatures Africaines; particulièrement du souverain d'Abidjan.
il faut rapidement mettre une stratégie de contre attaque, car c'estmaintenant que la lutte commence.
assez de courage

Écrit par : golagbi | 01/06/2012

Mais jusqu'où compte aller ce régime ?
En dix ans jamais pareille chose n'a été constatée sous l'ère de gbagbo. Et facebook qui s'adonne à cette bassesse.

Écrit par : ZOKOU BI | 04/06/2012

Bonjour à tous!!

Je suis vraiment choqué par ce que je viens de lire. Facebook est dedans aussi!! Je pense vraiment que nous les africains nous n'avons pas notre mot à dire. On doit tout simplement laissez faire les choses alors moi je dit NOOOON la liberté d'expression s'applique à tous et nous pouvons le faire grace à internet ne nous découragons pas il faut créer le buzz partout sensibiliser les gens afin de pouvoir se faire entendre

Écrit par : Aminata | 13/06/2012

Les commentaires sont fermés.