topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

10/11/2011

Pourquoi il faut voir "Un pas en avant - les dessous de la corruption", le dernier film de Sylvestre Amoussou

J'ai regardé avec plaisir "Un pas en avant, les dessous de la corruption", le dernier film de l'acteur et réalisateur béninois Sylvestre Amoussou. Je suis allé à l'Espace Saint-Michel à Paris, où le film est diffusé, d'abord et avant tout pour soutenir Sidiki Bakaba, qui y tient un des rôles principaux. Et au final, j'ai vu un beau film, drôle et profond, qui décrit avec justesse les mécanismes de la corruption d'Etat et la complicité tacite entre des élites africaines prédatrices et une "communauté internationale" donneuse de leçons mais dont les représentants sont cyniques et véreux. Ce film raconte ces choses assez graves toujours avec le sourire, et préfigure, avec son casting panafricain et ses multiples accents qui vont des Antilles à la Côte d'Ivoire, à quoi pourrait ressembler la mélodie des rues dans ce qui sera un jour, peut-être, les Etats-Unis d'Afrique.

Il faut absolument aller voir "Un pas en avant, les dessous de la corruption". Pourquoi ?

- Parce que c'est un bon film, distrayant et qui vous rendra plus intelligent.

- Parce que le courage de Sylvestre Amoussou et de son équipe, qui subissent l'ostracisme des institutionnels français de la culture, qui ne lui pas donné un centime alors qu'ils financent des navets consensuels, doivent être accompagnés par un beau succès qui complexera un certain nombre de petits marquis.

- Parce que son film Africa Paradis, majeur, mal vu pour des raisons évidentes, avait aussi été "cassé" sournoisement. Regardons des petites images de ce chef-d'oeuvre qui raconte des lendemains où l'Europe ruinée reverserait son lot de chômeurs dans une Afrique prospère et arrogante.

Où voir le film "Un pas en avant, les dessous de la corruption ?" Pour l'instant, à l'Espace Saint-Michel (métro Saint-Michel) à Paris. Tous les jours à 14 heures (sauf jeudi), 16h00, 20h00 et 22h00 (sauf vendredi et dimanche). Courez-y, vous ne regretterez pas.

Les commentaires sont fermés.