topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

14/10/2011

Monsieur Wade, libérez notre camarade Noël Malick !

Qui, en Côte d'Ivoire, se souvient de Noël Malick Seck, ce jeune activiste et homme politique sénégalais qui a courageusement choisi de dire sa part de vérité sur ce qu'il est convenu d'appeler la "crise postélectorale", et de faire le voyage d'Abidjan malgré l'hallali international ?

Qui se souvient de son émouvant texte de révolte après le funeste 11 avril, "l'armée française ne gagne contre des Nègres", et que vous pouvez écouter, dit par Grégory Protche du Gri-Gri International, ici bas ?

 

Eh ben, ce jeune espoir de la politique sénégalaise, Abdoulaye Wade l'a fait arrêter et veut le juger ce vendredi pour... rien. Ou plutôt pour un motif fallacieux : menaces de mort, outrage à magistrat et offense au chef de l'Etat. C'est un délit, au Sénégal, d'attirer, par courrier, l'attention du Conseil constitutionnel sur l'inéligibilité constitutionnelle de Wade. Voici l'objet du délit ici, il n'a rien d'injurieux.

Préparons-nous donc à nous mobiliser pour Noël Malick, partout où besoin se fera sentir. Il risque trois à cinq ans de prison. C'est une honte !

Commentaires

Quelle HONTE !!!

Écrit par : Claudus | 14/10/2011

quel honte que d'emprisonner les personnes qui ont le courage de décrier les actes odieux que nos dits personnalités poses...
du courage malick

Écrit par : gnaye | 14/10/2011

Ils n'ont encore pas compris que les temps ont changé?! le printemps arabe est passé, un automne sénégalais peut encore arriver...

Écrit par : Ayyahh | 14/10/2011

Triste individu ce mr;il déteste son continent et a toujours des choix belliqueux.Lui Wade qui donne des leçons à tout le monde,ne connait pas la signification du mot démocratie,la liberté de pensée,de parler.Il a tellement peur!!!!!

Écrit par : Marie21 | 14/10/2011

Les commentaires sont fermés.