topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

13/09/2011

Cameroun : cent candidats sans programme ?

Alors que l'élection présidentielle camerounaise qui se tient le 9 octobre prochain semble sans enjeu et ne suscite ni débats de fond ni même empoignades viriles, le pays étant coincé dans une torpeur assez déconcertante, un groupe de "profonds patriotes" essaie de secouer le cocotier à travers un site ad hoc où il propose des idées, voire un programme, à la vingtaine de candidats retenus. Extraits de leur "préambule".

"Promis à un brillant avenir dès son accession à l'indépendance en 1960, les multiples crises politiques et économiques qu'a traversées le Cameroun depuis cinquante ans n'ont pas permis à notre pays de se hisser au rang que les Camerounais estiment être le sien. Toujours locomotive de l'Afrique centrale, le Cameroun continue malheureusement d'évoluerbien en deçà de ses énormes potentialités.

A l'approche de l'élection présidentielle du 9 Octobre prochain et parce que le débat politique se doit d'être ouvert à toutes les filles et tous les fils de la Nation, nous avons décidé, en tant que citoyens camerounais, d'y apporter notre modeste contribution à travers quelques propositions que nous jugeons fondamentales pour un développement durable et participatif dans notre pays.

Les thèmes clés de nos propositions tourneront autour de la préservation des pans stratégiques de notre économie, de l'instauration d'une politique de transparence économique et de l'amélioration du climat des affaires, préalables selon nous à la relance économique. Ces propositions seront avant tout indicatives des orientations cadres que nous souhaitons voir l'état prendre. Elles s'adressent principalement aux candidats à l'élection présidentielle qui, en s'engageant à les mettre en œuvre, s'assureront le large soutien des différents pans de la société camerounaise."

Pour aller plus loin avec eux, cliquer ici.

Commentaires

Ils auraient pu soigner le design hein? Si leur ramage se rapporte à leur plumage, j'ai bien peur que nous finissions aveugles d'ici peu.

Écrit par : Ngimbis | 23/09/2011

Les commentaires sont fermés.