topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

04/06/2011

Plaidoyer pour la liberté de la presse en Côte d'Ivoire sur TV5

Commentaires

Voici la voie à suivre pour faire entrer dans les maisons et surtout les esprits des occidentaux , eux memes prisonniers de leurs médias ; la face de cette Afrique restée jusqu'ici enseveie sous le mensonge . Chapeau Théo .

Écrit par : Bah_monké | 05/06/2011

dire ou taire la moitié de ce qu'on sait ou de ce qu'on ignore. en raison de ses cadres de référence... simple question de bon sens. n'en est-il pas de mm pour la question du processus, irréversible, de la quête démocratique?
s'il est vrai que la roue tourne, elle peut ne pas forcément huiler ses rouages du sang de l'autre. il y a eu un bras de fer qui a fait place à une situation de fait. quelqu'un a joliment écrit que la peur avait changé de camp. "on ne sort pas d'une crise comme on sort d'un bal", dixit gbagbo, comme en réponse à la plaidoirie de théo, lui susurrant que "le temps, c'est un autre nom de Dieu".
les conflits ont tjrs rythmé l'évolution des sociétés humaines.
ce qui me surprend, c'est la sentimentalité sinon la sensiblerie avec lesquelles certains partisans de ce noble combat de la libération de toute l'afrique l'ont envisagée...
les silences de l'onu, des plus respectables ong, de la presse internationale... l'étude de ces vérités-là, que nous connaissons tous aujourd'hui, sont réservées aux futurs historiens, mais pour l'heure, j'invite les ivoiriens à revenir sur terre pour réapprendre à envisager la conquête et la conservation du pouvoir à l'aune de ce que les événements récents enseignent...

Écrit par : ahua | 05/06/2011

Il est bon que le combat pour la liberté de la presse trouve un champ d'action en France. Pour avoir porté Alassane Ouattara au pouvoir, la France est responsable de ses actes contre les libertés individuelles et la liberté de la presse. Je suis donc content que tu aies eu l'occasion d'en parler de manière franche sur une grande chaîne de télévision française.

Écrit par : St-Ralph | 05/06/2011

Ils vont commencer à bien comprendre, ces journalistes francais, que les noirs, dignes fils de l'Afrique, n'en ont que faire de leur violence, qu'elle soit symbolique ou instrumentale. Je voudrais que les Africains se valorisent en valorisant l'Afrique, car l'Africain pèse le poids que lui a donné l'Afrique. La lutte continue, et sur leur propre terrain, kouamouo les a bien enfoncés.

Écrit par : o'connor | 05/06/2011

Bonsoir,

C'est à une célébration un peu particulière que je dois de découvrir votre blog et là je dis chapeau pour la clarté et la maîtrise de soi, alors que les discussions à cette époque étaient assez passionnées.

Grace

Écrit par : Grace.B | 01/07/2011

Les commentaires sont fermés.