topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

22/05/2011

Capture de Gbagbo : le mensonge d'Etat français que les images trahissent

Un autre décryptage vidéo coproduit avec Grégory Protche du Gri-Gri International.

Commentaires

merci beaucoup pour votre démonstration; Ci--joint la contribution d'un haut gradé israélien-que je connais et dont le témoignage confirme ce que vous dites- c'est évident que les français n'ont cédé la place aux ouattaristes que pour cueillir LG et ne pas apparaitre dans cette capture odieuse qui n'a aucun fondement légal

http://jssnews.com/2011/04/14/sarkozy-doit-etre-juge-par-le-tpi/
bien amicalement Shlomit

Écrit par : shlomit | 22/05/2011

Un proverbe Bantou nous enseigne que, le mensonge à les jambes courte. L'élite Africaine rectifiera-t-il sa position pour le bien de leur peuple à la suite de la pensée de Marcus Garvey ? et je cite: Les traitres (17 août 1887, Saint Ann's Bay, Jamaïque-10 juin 1940, Londres) « Dans la lutte pour s’élever, les opprimés sont toujours handicapés par ceux d’entre eux qui trahissent leur propre race, c’est-à-dire par les hommes de peu de foi, et tous ceux qui se laissent corrompre et acceptent de vendre les droits de leurs propres frères. Nous non plus, membres de la race noire, ne sommes pas totalement à l’abri de ce genre de fléau. Si j’exprime le fond de ma pensée, je dirai même que nous en sommes affligés plus que toute autre race, parce que nous n’avons pas la formation et la préparation nécessaires pour occuper la place qui nous revient parmi les peuples et les nations du monde. Chez les autres races, le rôle du traitre se limite en général à l’individu médiocre et irresponsable. LES TRAÎTRES DE LA RACE NOIRE, MALHEUREUSEMENT, SONT LA PLUPART DU TEMPS, DES GENS HAUT PLACÉS PAR L’INSTRUCTION ET LA POSITION SOCIALE, CEUX-LÀ MÊME QUI S’ARROGENT LE TITRE DE LEADERS. De nos jours, en effet, tout individu, ou presque, qui tente sa chance comme leader de la race, commence par s’établir, tel un animal domestique, dans les faveurs d’un philanthrope d’une autre race : il va le voir, dénigre sa race dans les termes les plus vils, humilie sa fierté d’homme, et gagne ainsi la sympathie du «grand bienfaiteur», qui lui dicte ce qu’il doit faire dans son rôle de leader de la race noire. En général, c’est : «Va dire à tes gens d’être humbles et soumis ; dis leur d’être de bons serviteurs, obéissants et loyaux envers leur maître. Si tu leur enseignes ce genre de doctrine, tu peux toujours compter sur moi pour te donner 1000 dollars, ou 5000 dollars par an de revenus, pour ton journal et l’institution que tu représentes. Je te recommanderai à mes amis comme un brave homme sans problèmes». Nanti de ces avis, et d’une promesse de patronage, le leader noir ordinaire s’en va guider les masses infortunées. Il nous dit tout le bien possible de Mr Untel, nous racontes combien nous avons de bons amis dans l’autre race, et assure que tout ira bien à condition qu’on s’en remette complètement à lui. Voici le genre de direction que nous subissons depuis un demi-siècle. Je ne vois là rien d’autre que perfidie et trahison de la pire espèce.
SI L’HOMME QUI MET EN DIFFICULTÉ SON PAYS EST UN TRAÎTRE, CELUI QUI BRADE LES DROITS DE SA RACE N’EST PAS AUTRE CHOSE. Tant que nous ne serons pas établis en tant que nation de 400 millions d’hommes, et que nous n’aurons pas fait comprendre à ceux qui se sont placés à notre tête que, nous sommes mécontents et dégoûtés ; tant que nous n’aurons pas choisi nous-mêmes un leader envers qui nous remplirons nos engagements, nous serons incapables de sortir du bourbier de la dégradation et de nous élever vers la liberté, la prospérité et l’estime humaine ».
Texte reproposé par notre sœur : Nathalie Yamb sur son blog :

Écrit par : youssouf bamen calixte | 23/05/2011

Merci Theo de nous reconcilier avec le metier de journaliste, merci de demontrer ton engagement pour la verite dans le monde, le crime d'agrssion donne est coupable la France ne restera pas impuni, Dieu te benisse le frere

Écrit par : Hussein Husseini | 23/05/2011

c'est un véritable travail de professionnel que celui-ci. tôt ou tard, la vérité sur cet ignoble acte digne de gangsters français se fera voir. merci de déblayer petit à petit le terrain.

Écrit par : kouadio | 23/05/2011

Une autre preuve de la censure médiatique qui a eu lieu le week-end avant le coup d'état, dont je me rappelle encore : L'appel de Laurent Gbagbo à LCI : il a été consultable et écoutable sur internet très peu de temps le vendredi soir, et a été supprimé de TF1News le samedi en fin de matinée, ce qui prouve que personne ne "devait" écouter cette autre version des faits.

Écrit par : fe | 23/05/2011

Le président Gbogbo comme le raconte les autres d'en face était un president bien et nous l'aimons toujours? Même s'ils nous l'ont enlevé injustement, nous l'aimerons toujours. Les français avec à la tete Nicolas sarkozy sont des menteurs, jusqu'aujourd'hui 25 mai, les tueries continuent en côte d'ivoires, des gens sont enlevé devant leurs familles et sont exécute. Après vérification des pieces d'identité, si tu es Bété, attié ou autres ethnie aimant loin des Baoulé et Dioula tolérés aujourd'hui, tu es exécuté ainsi que les étudiants. Des gens qui ont fuit, qui ont fait sauter leurs compteur d’électricité en leurs absence ont vue des facture qui leurs sont arrivé grimpé comme s'ils utilisaient l'electricité à titre commercial. Où allons nous? Des barrages qui n'ont pas de sens, des commissaires sans diplôme, parfois même, ils n'ont pas fait le cour élémentaire, et avec cela la france parle de paix ou je ne sais de quoi? Ils ont foutu notre pays en l'aire. Sarkozy lui peut supporter que l'on donne les résultats des elections dans le camp de son adversaire? Où bien qu'il nous disent si jamais des rebelles attaquent la france avec l'aide de l’Allemagne par exemple et que l'on vient le déloger de l'elysée, il sera content!! Qu'il sache bien une chose, tout ce qui se fait sur cette terre se paie, et il va payer jusqu'à son dernier souffle, Parole d'un enfant de Dieu

Écrit par : kouassi | 25/05/2011

Merci Théo

Courage aux ivoiriens dignes. Dieu ne nous a pas oublié.
Sachez au Passage que les FRCI,pardon les "Libériens" ont brûlé mon village. Et que nous avons passer plus d'un mois en brousse, depuis le 10 mai 2011.Je n'ai pu revenir à Abidjan que depuis le 20 juin 2011.
Mes Parents Vivent encore cachés dans la peur des élements des FRCI.
Le nom du village BOUTOUBRE 1 département de Sassandra, canton KODIA.

Écrit par : Gbedi | 28/06/2011

Les commentaires sont fermés.