topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

15/04/2011

Sarkozy confond Gbagbo et Guei

L'information n'est pas de premier plan mais elle est assez éclairante. Sur le peu de sérieux avec lequel le président français Nicolas Sarkozy traite ses dossiers en général et les dossiers africains en particulier. Mais aussi sur la volonté sans limite de diaboliser Laurent Gbagbo, qui permet de faire feu de tout bois. Le Canard Enchaîné rapporte une conversation au sein du Conseil des ministres en France. Durant laquelle pour convaincre que "Laurent Gbagbo est en état de folie", Sarkozy affirme : "Gbagbo, ne l'oublions pas, c'est celui qui a emprisonné son équipe nationale de football parce qu'elle avait perdu un match."

Et pourtant, les moins informés d'entre les Africains férus de foot savent bien que le chef de l'Etat qui avait interpellé, pour un temps, en 2000, les membres de l'équipe nationale, c'était bien Robert Guei. Cette sortie douteuse de Sarkozy rappelle tous les commentaires de presse où Laurent Gbagbo est présenté comme le concepteur de l'ivoirité, rendue célèbre par Henri Konan Bédié.

 

Commentaires

je trouve votre travail très professionnel.merci .pour mr Sarkozu ,vous savez ,comme sa femme a dit "pas vu pas pris en parlant de la main de Thierry HENRI;;;;3PAS VU ?PAS PRIS 3 mais si on le montre dans ses actions alors on a une chance et il le sait très bien.

Écrit par : cojan | 15/04/2011

Le retour progressif au calme en Côte d'Ivoire doit vraiment vous faire de la peine, Kouamouo. Dieu merci, la réalité du pays est bien au-dessus de votre petite agitation sur facebook. Gbagbo vous à entretenue longtemps pour faire cette petite propagande. C'est fini.

Où est Goudé Blé? S'il est garçon, qu'il se montre. Tous vont payer. La réconciliation ne signifie pas l'impunité. Nous exigerons à Abidjan que Gbagbo et les autres soient envoyés à la CPI. Loin de nos yeux. Leur présence au pays nous détournerait de l'essentiel: la reconstruction du pays.

Dieu bénisse la Côte d'Ivoire. Nous construirons ce pays, avant ou sans ADO. Nous sommes fatigués par toutes ces années de guerre, alimentés par des rats comme Kouamouo!

Écrit par : kassi | 16/04/2011

Mr KASSI ,


Je n'ai rien contre votre volonté de voir sevir la CPI.

Mais ce qui me gène dans votre demarche c'est que vous refusez aux autres les mêmes droits que vous reclamez.

'' Nous exigerons à Abidjan que Gbagbo et les autres soient envoyés à la CPI. '' Entierement d'accord dès lors que cette juridiction soit equitable.

Mais pour nos pauvres parents ( qui pour la plupart n'ont aucun lien avec GBAGBO et OUATTARA) tués injustement entre BOUAKE et ABIDJAN dans la nuit du 18 au 19 SEPTEMBRE 2002 dont les auteurs sont clairement identifiés , pourquoi la CPI n'est-elle pas mise à contribution ?


'' Nous construirons ce pays, avant ou sans ADO.'' C'est possible mais pas dans un contexte où pour un même poids on adopte deux mesures.

Enfin , KOUAMOUO peut être un '' rat '' , Mais ce que le '' rat '' denonce est-il réel ou pas ?

Que DIEU nous guide !

Écrit par : Didier F. | 16/04/2011

Didier, c'est donc Ouattara que vous attendiez pour juger les crimes de la rebellion de 2002? Gbagbo a qui on a confié le pouvoir et qui a brillé par son incompétence aux point de faire assassiner nos parents, quelle enquête a-t-il mené pendant 9 ans? Tout ce qu'il a trouvé de mieux c'est juste de faire de la rebellion un enjeu electoral! Ah l'irresponsabilité!!!!!!!

Écrit par : Rimbaud | 16/04/2011

'' RIMBAUD '' ,

C'est OUATTARA et assimilés qui évoquent constamment la CPI pour rendre justice pourtant sa millice s'est toujours illustrées par les mêmes actes pour lesquelles la même CPI est aujourd'hui appéllé en '' justicier '' et cela depuis 2002.

Si tu estimes que la COTE D IVOIRE ira mieux dans l'assouvissement de la vengeance et de l'épuration ethnique , je te souhaite bon courage pour y vivre mieux.

Mais pour exciter ta lucidité, note simplement que GBAGBO LAURENT était arrivé lui avec un charnier ( de YOP ?) sur le trône pour finir à present au CPI(!?)

Quid de celui qui arrive avec des charniers quasi-quotidient ?

Écrit par : Didier F. | 16/04/2011

Ouattara a engendré le “Robert Guéi Politique” (coup d’état de 1999 que Ouattara n’a pas voulu assumer). Or Guéi a engendré le “Laurent Gbagbo Président” (élections pour lesquelles l’administration Guéi a empêché Ouattara et tous les candidats sérieux de se porter candidats). Donc Ouattara a engendré Gbagbo Laurent Président! (simple syllogisme). Et puis on se souvient encore de ce “Je frapperai ce pouvoir moribond et il tombera”, ce terrible projet de Ouattara qui a été la source de tous nos malheurs: Coup d’état de 1999 et ses humiliations; coups sur coups de mars à septembre 2000 et ses morts atroces; insurrection de octobre 2000 quand le pouvoir avait été déclaré dans la rue; 19 septembre 2002 où en une nuit, 300 personnes ont été tuées, certains avec des balles dans le dos, etc., etc., etc.
Alors si CPI il doit y avoir, il faut ratisser large, ne serait-ce que par souci de crédibilité de la CPI. Le fait d’être le tombeur de Gbagbo n’absout en rien. N’est-ce pas, Mr. Kassi?

Écrit par : Cablan | 16/04/2011

JUSTE VOUS DIRE QUE OUATTARA N'EST PAS IVOIRIEN, IL EST BURKINABE ! D'OU, IL NE VAS EN AUCUN CAS AVOIR LE SOUCI DE DEFENDRE LES IVOIRIENS QUI SONT TOMBES SOUS LS COUPS DES BALLES ! ET ENSUITE, IL EST AU SERVICE DE SES MAITRES ... IMPLORONS LA FAVEUR DE DIEU CONTRE CETTE OCCUPATION EN COTE D'IVOIRE !

Écrit par : AFRICA | 16/04/2011

Merci de continuer à mener le combat de l'Afrique digne tous nous irons jusqu'au bout tant qu'ils nous restera un souffle de vie.
Vous savez sarkozy est un p)parfait ignorant s'il ne peut pas dire dans un débat sérieux combien de centrale nucléaire a la france ce n'est pas ça qu'il saura.

Écrit par : Ouattara | 19/04/2011

Chers frères et soeurs Africains, j'ai l'impression que nous prenons une voie qui nous mène directement vers une déchirure sans fin. On pourra remonter les tueries et autres exactions jusqu'à la période pré-indépendance.
Pour ma part, je pense que le sang à beaucoup coulé et qu'un mort de plus est un mort de trop.
L'heure est à la réparation et la RECONCILIATION. Que l'on soit du Nord, du Sud de l'Est ou de l'Ouest, nous devons être main dans la main pour le défi.
Quant à notre frère KOUAMOUO, titulaire de ce blog, il faudra qu'il cesse de remuer les plaies et d'attiser la haine.
On a besoin de solution pour sortir définitivement de cette crise qui n'a que trop durer.

Écrit par : lionel happy | 19/04/2011

Les commentaires sont fermés.