topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

11/04/2011

Les missiles français sur la résidence de Gbagbo blessent des civils - dont un célèbre artiste, Sidiki Bakaba

Avant de mettre en ligne des photos qui témoignent des importants "dégâts collatéraux" des frappes franco-onusiennes sur Abidjan, nous publions cette vidéo qui montre que les lancers de missiles sur des supposées cibles militaires/armes lourdes à l'intérieur de la résidence présidentielle de Cocody ont fait des victimes civiles. Dont le célèbre acteur et réalisateur Sidiki Bakaba, connu dans le monde entier.

 

Cette nuit, alors que les bombardements sur la Résidence de Cocody reprennent de plus belle, j'ai à l'esprit le rôle de Sidiki Bakaba dans le film Camp Thiaroye, qui raconte le massacre, par l'armée française, de tirailleurs dont le seul crime avait été de revendiquer le droit à un solde. Sidiki campait un soldat sourd et muet, dont la révolte gronde malgré son silence... et qui n'est pas dupe du "grand mépris" dans lequel ses semblables et lui sont tenus.

Commentaires

Merci Théo... tout est là

Écrit par : Claudus | 11/04/2011

comme celui des femmes d'Abobo çà aussi c'est un "MONTAGE"

Écrit par : cote d'ivoire | 11/04/2011

Sidiki campait un soldat sourd et muet, dont la révolte gronde malgré son silence...

Écrit par : alice | 11/04/2011

C'est frustrant de voir que les francais manipulent, rabaissent, piétinent, volent encore les Africains comme ils l'ont toujours fait. La question est: sommes-nous tétanisés pour ne pas agir contre le mépris, l'outrage. N'ya-t-il pas de défis en nous? Sommes-nous les damnés de la terre? Sommes-nous morts? Qu'est ce qui se passe? Où sont passés les Africains pendant que les francais tuent des Noirs en Côte d'ivoire avec l'aide d'autres noirs comme dans les massacres de Thiaroye en 1944. Parfois j'aimerais mourir pour ne plus rien savoir.

Écrit par : oconnor | 11/04/2011

Les commentaires sont fermés.