topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

08/01/2011

Pourquoi je n'achèterai plus jamais "Libération"

Il y a des moments où le pacte de confraternité entre journalistes doit être égratigné pour des raisons élémentaires de salubrité intellectuelle. Ce petit billet vise en tout cas à dénoncer les pratiques étranges du quotidien français « de gauche » contrôlé par la famille Rothschild. J’ai nommé Libération. Ce 7 janvier, je vais à un kiosque parisien pour me procurer ce journal – que je n’achète plus depuis longtemps, préférant de loin le professionnalisme du Figaro ou du Monde à sa morgue germanopratine. Mais sa « Une » sexy sur « les réseaux français de Gbagbo » a attiré ma curiosité.

A la lecture du « dossier » de trois pages, qui n’est qu’une recension éditorialisante d’informations déjà données par des confrères – y compris le site Rue89 qui est, lui, gratuit –, un vaste sentiment de dégoût s’est emparé de moi. On le devine aisément, la « liste » dressée par « Libé », qui s’est débrouillé pour publier le maximum de photos des « amis de Gbagbo » qui représentent « le pire des relations entre les deux capitales », est d’intimider assez ceux qui, en France, n’approuvent pas la politique ivoirienne de Nicolas Sarkozy. L’enjeu est d’empêcher tout vrai débat national sur la question, en séparant les « bons » ouattaristes des « méchants » gbagbophiles. Nulle part, dans le dossier, on ne donne la parole aux pestiférés. Nulle part, on ne met en lumière leur discours, leurs arguments. On les diabolise, histoire d’arriver à un unanimisme national dangereux pour la démocratie.

Le procédé rappelle ces journaux camerounais controversés qui ont diffusé, il y a un temps, des listes d’homosexuels supposés, pour les livrer à la vindicte populaire. Il est méprisable. Non pas parce que Libé choisit son camp – c’est son choix, et je suis un militant du journalisme d’opinion – mais parce que le quotidien créé par Jean-Paul Sartre, qui surjoue, sur des enjeux mineurs, son ancrage à gauche, trompe ses lecteurs. Depuis le 19 septembre 2002, plus que Le Figaro, plus que tout autre journal, il est à la manœuvre pour Ouattara, le champion de la droite française. Il n’hésite pas à mentir, travestir les faits, à s’autocensurer… pour complaire à un prétendu adversaire idéologique. Je parle ici de Chirac puis de Sarkozy...

Libération est le seul quotidien français qui a écrit, après le début de la rébellion menée pour le compte de Ouattara, qu’il n’y avait rien en Côte d’Ivoire. Ni putsch ni mutinerie. Mais un auto coup d’Etat mené par Gbagbo. Contredit par les faits, le journal n’a jamais fait amende honorable. Sans le moindre début de preuve, Libé a écrit que l’entreprise Tommy, qui a déversé des déchets toxiques au port d’Abidjan, était la propriété de Simone Gbagbo. Or elle appartient à un Nigérian qui croupit à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA). Libé, dont les envoyés spéciaux étaient à Abidjan en novembre 2004, a respecté l’omerta profitant à Jacques Chirac selon laquelle il fallait faire le black-out sur les 64 civils ivoiriens tués par l’armée française ; omerta que Canal + et Le Canard Enchaîné ont courageusement violé. Contrairement au Monde et au Figaro, Libé n’a jamais enquêté sur les incohérences de la version française quant au bombardement de la base française de Bouaké le 6 novembre 2004.

Les ventes de Libé chutent-elles inexorablement ? Je m’en réjouis. Ce quotidien, que nous considérions (jeunes et naïfs étions-nous) comme une « bible » lorsque nous étions à l’école de journalisme, ne mérite pas d’exister. Lâche sur le fond, verbeux sur la forme, germanopratin et donneur de leçons, réduisant le fait d’être de gauche à une sorte de « culture » élitaire et dépressive, il représente le pire de ce qui se fait en matière de presse en France. Je n’achèterai plus jamais Libération.

Commentaires

Libé est tout simplement le torchon par excellence !

Écrit par : yobo | 08/01/2011

Mon cher Theo, cela vous fera economiser vos sous! Plus serieusement, cette maniere de faire est malheureusement repandue en Europe ou l'Afrique est inconsequente pour le grand public. Les depeches de l'AFP sont repris sans chercher a comprendre. Du coup, je n achete plus ces journaux! Je me dis si sur des sujets ou je connais la realite, ils servent ces mensonges, quelle credibilite donner sur ceux que je ne connais pas? En CI,le Nouveau Courrier reste ma reference et je l achete en ligne chaque jour. Ce serait bien que ce journal soit assidu as mettre sa version pdf sur abidjan.net.Par exemple, on ne pouvait pas acheter le numero de ce samedi 8 Janvier 2011

Écrit par : Jean Konan | 09/01/2011

De prime abord, un point de convergence. J'apprécie plus le professionnalisme du Figaro ou du Monde que celui de Libé. Mais de là à faire la critique que vous faites alors que vous vous présentez comme un adepte du journalisme d'opinion. En quoi est ce que présenter des soutiens et autres réseau de Gbagbo est-il une diabolisation? Ne faut-il pas le faire au motifs que ce serait les diaboliser? Gbagbo a-t-il ou non un réseau qui rappelle les heures les plus sombre de la Francafrique? Eh bien la réponse que donne libé vous gènes!! Et au lieu de vous lancer dans une démonstration qui épongée le contraire, vous usez de piètres slogan que même le plus ignares des analystes ne sauraient prendre au sérieux. Tous les Ivoiriens et les Africains attendent de vous des sortie plus convaincantes et qui portent sur la réalité ou non des faits relatés. En toute fra

Écrit par : Andros | 09/01/2011

Bonjour Théo. Merci pour ce billet. Je l'ai mis en lien sur mon blog. Pour info : un com. - http://unebourriche.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/01/08/messieurs-les-censeurs.html#c420613 - me dit qu'avec Internet Explorer le lien vers ton article ne s'ouvre pas.

Écrit par : delugio | 09/01/2011

Je confirme, il apparaît sur la page général, mais quand on clique sur le lien permanent, on va vers :
http://kouamouo.ivoire-blog.com/archive/2010/12/23/de-l-usage-diplomatique-des-vrais-et-faux-genocides.html

Écrit par : j.michel | 09/01/2011

Oui, Libe est bien le pire en ce qui concerne la Cote d'Ivoire, et je n'ose imaginer comment nous pouvons être endoctrines a notre insu avec d'autres dossiers. Mais Le Figaro et le Monde ne sont pas exempts de reproches: http://www.midici.com/download/110105034906.pdf

Toutes la presse française nationale est sous le contrôle du quai d'Orsay. Seuls quelques rares journaux provinciaux peuvent encore s'interroger sur le dossier ivoirien.

Écrit par : UnIvoirien | 10/01/2011

On est France et qye cela plaise ou ne plaise pas (Mais, bon à la limite je m'en fiche), Libération est l'un des plus gros quotdiens français. Nous avons cette chance de vivre dans un pays libre, celle des Voltaire, Diderot, Rousseau. Chacun à le droit de penser ce qu'il veut. Respectez cette liberté. Je ne suis ni pro Gbago ni pro Ouattara et dites-vous bien qu'il 'y a pas que des pro-Gbagbo.

Écrit par : dupont | 10/01/2011

Ce que je retiens c'est qu'il ne faut jamais dire "jamais". Car demain(dans le futur), le quotidien Libération peut encore mettre à sa UNE un titre tellement aguicheur que vous ne sauriez éluder de vouloir découvrir le contenu.Donc je recommande la circonspection dans les propos car je suis sur que ce "jamais" a été sorti sur le coup d'une certaine colère.

Écrit par : anddy | 10/01/2011

@ Dupont : Voltaire est mort depuis longtemps. Être pro l'un ou pro l'autre ne dispense pas d'un minimum d'honnêteté, que Libération piétine depuis longtemps. Même quand on s'appelle Libé, on a la responsabilité de ne pas désinformer via un matraquage mensonger.

Écrit par : delugio | 11/01/2011

@Dupont, La France des Voltaire, Diderot et autres est aussi une France des "64 civils ivoiriens tués par l’armée française". Pourquoi ne parle tu pas de ces personnes ci? Ou bien tu serais trop français pour en parler...

Écrit par : paisible | 12/01/2011

Mes commentaires sont aussi partisans que les votre. Sans aucune objectivité. Vous devriez oeuvrer pour la réconciliation du peuple ivoirien plutôt que d'opposer un peuple à un autre. Honnêtement Gbagbo ou Ouattara, ils sont à mettre dans le même sac. Dans tous les cas, c'est le peuple qui subit les conséquences de l'entêtement des deux. Alors pour moi, que ce soi l'un ou l'autre, ça me laisse froid.

Écrit par : Dupont | 14/01/2011

Pourquoi ne constituons nous pas une liste d'ivoiriens volontaires aux sanctions de l'union européenne en déclarant sur l'honneur que nous refusons de travailler sous l'autorité de ouattara?
on pourrait déposer cette liste à la représentation de l'UE à Abidjan, ce serait je pense un acte de solidarité à tous ceux qui sont au premier plan et sanctionnés.

Écrit par : marianne | 16/01/2011

Merci mon cher Théo pour cet article d'une
grandeur et d'une probité intellectuelles
exceptionnelles.

Merci pour tout ce que tu fais sans relâche,
pour l'indépendance des consciences africaines.

Pour l'année 2011, je te souhaite le meilleur.

Écrit par : Ykigbo | 22/01/2011

Très bon article, je n’achète pas libération de toute les façons!!! Bravo Théo

Écrit par : wikileak Rci | 07/02/2011

Très bon article.....

Écrit par : Games free | 21/02/2011

Pourquoi ne constituons nous pas une liste d'ivoiriens volontaires aux sanctions de l'union européenne en déclarant sur l'honneur que nous refusons de travailler sous l'autorité de ouattara?

Écrit par : jocuri avioane de vanatoare | 23/02/2011

Je prends connaissance de votre article avec un certain décalage, depuis le Québec. Je vous en félicite. J'ai été moi-même censuré dans le blogue libérateur de Mme Cessou, pour avoir envoyé un commentaire sur la crise postélectorale en Côte d'Ivoire. Les médias sont pourris au Québec, mais je dois avouer que Libération est vraiment un champion de la pourriture difficile à battre. Bravo pour votre droiture et votre rigueur.

Écrit par : Bernard Desgagné | 21/03/2011

Oui mais Théo, on comprend ta réaction d'indignation qui corrobore avec ce que l'éthique de ta profession te recommande. ce qui t'a poussé vers la porte de sortie avec fracas du journal "le monde". ta cohérence et inflexibilité morales en général peuvent poser quelques idées inadaptées. pourquoi tu jures de ne plus lire "libé ". ? Pour toi lire libé n'est pas un soutien que tu lui apportes. pas du tout. C'est pour savoir et même en savoir plus. si tu ne lis pas ce corrompu journal des médias français, comment tu peux apporter contradiction dans ses mensonges et sauver l'esprit du métier que tu pratiques et ceux qui tirent sur sa noblesse ?

Écrit par : DISTE | 13/05/2014

Les commentaires sont fermés.