topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

13/03/2010

Le député ivoirien William Attéby : "Venance Konan est un imposteur"

Depuis un certain temps, les lecteurs de la presse ivoirienne, mieux, de certains titres de la presse ivoirienne ainsi que des lecteurs d’ici et d’ailleurs ayant accès à internet, ont l’immense privilège de lire des réflexions, des analyses de Monsieur Venance Konan.

Monsieur Venance Konan est juriste de formation. Il est aussi écrivain et journaliste.

Dans ses écrits, il semble parfois procéder à une satire de la société ivoirienne en dehors de tous sentiments partisans. Il apparaît ainsi comme faisant partie de ces intellectuels dont on est en droit de s’attendre à une critique objective, rigoureuse et sans complaisance de notre société ;
à une attitude transcendant nos différences surtout partisanes pour enrichir notre patrimoine commun.

C’est ce que semblait inspirer jusqu’à un passé récent, Monsieur Venance Konan, l’un des 1er Ebony ivoirien.

Alors, c’est certainement dans cette logique et dans cette logique seulement, que Monsieur Venance Konan a décidé de faire partager ses analyses et réflexions par le biais d’internet aux ivoiriens d’ici et d’ailleurs et même à tous ceux qui dans le monde grâce à internet peuvent avoir accès à ses écrits.

Beaucoup de lecteurs ayant eu accès à ses écrits par internet y ont trouvé certainement des réflexions, des analyses qu’ils ont trouvées fort intéressantes.

Une amie, une compatriote préparant une thèse dans une université a eu la gentillesse de me faire parvenir des écrits de Monsieur Venance Konan. En toute bonne foi, elle découvrait en lui une espèce d’objecteur de conscience au sein de la société.

Mais fort curieusement, pour avoir fait parvenir à d’autres personnes ayant eu le même réflexe, d’autres écrits du même Venance Konan, le Professeur Mamadou Koulibaly, Président de l’Assemblée nationale, 3e vice-président du Fpi est devenu la cible d’un déluge d’injures de toutes sortes de la part de notre objecteur de conscience, qui par ailleurs, à été chef du service communication de l’Assemblée nationale.

L’homme se dévoile ainsi, et sa véritable personnalité qu’il tente de masquer apparait au grand jour.

Monsieur Venance Konan militant du Pdci-Rda est d’abord un envieux. Il était profondément malheureux du succès du Front populaire ivoirien et de Laurent Gbagbo aux élections de 2000.

Monsieur Venance Konan ne dit pas qu’il était l’un des idéologues du régime du Président Henri Konan Bédié. Le discours qu’il tenait à une cette époque n’avait d’autres buts que de justifier la politique conduite par Henri Konan Bédié. Il est nostalgique de cette époque. Il brule d’envie de voir de nouveau Henri Konan Bédié au pouvoir afin qu’il puisse comme par le passé mettre ses écrits au service de son régime. L’envie qui le tenaille se traduit par les phases qu’explique si bien Sébastien Lapaque dans l’envie. L’envie qui fait partie des sept péchés capitaux comporte trois phases. Lapaque explique que dans la progression de l’envie, il y a comme un début, un milieu et un terme. Au début, on s’efforce d’amoindrir la gloire de celui qu’on envie, soit qu’on le fasse secrètement, et c’est le chuchotement malveillant ; soit qu’on le fasse ouvertement, et c’est la diffamation. Au milieu de ce processus, on ne chuchote plus, on cherche par tous les moyens à diminuer le succès de celui qu’on envie : ou bien on y réussit, et c’est alors la jubilation de voir ses difficultés, ou bien on échoue, et c’est alors la déception de voir sa réussite. Cette déception conduit au terme de ce processus et à ce stade-là, on manifeste une haine viscérale pour celui qu’on envie.

Monsieur Venance Konan, ancien responsable du service communication de l’Assemblée nationale est passé par ce début, à traverser le milieu et se trouve aujourd’hui, au terme de ce processus ; le stade de la haine, la haine gratuite qui conduit à la guerre.

Au début de l’expérience du Front populaire ivoirien au pouvoir, Monsieur Venance Konan s’efforçait d’amoindrir, de réduire le succès du Fpi. Il a commencé par le faire secrètement à l’Assemblée nationale où il travaillait; c’était la période du chuchotement malveillant. C’est pour cela qu’en tant que responsable du service communication de l’Assemblée nationale, il n’a rien pu accomplir dans le cadre de ce service depuis l’arrivée du Fpi au pouvoir et l’élection du Professeur Mamadou Koulibaly comme Président de l’Assemblée nationale. Quand il a quitté l’Assemblée nationale, il est passé à la phase transitoire et ce fut l’époque de la diffamation systématique du Front populaire ivoirien et de ses dirigeants.

Aujourd’hui, ainsi qu’on peut le constater, il est au stade de la haine qui peut conduire à la guerre.

Ce qu’on croit lire de moralement acceptable dans ses écrits, n’est qu’une vaine imposture. Il n’a pas changé. Il suffit pour s’en convaincre, de se poser la question de savoir quel est le fondement moral de ces attaques contre le Fpi, contre la refondation, et contre le Président Mamadou Koulibaly.

Comment si ce n’est par haine gratuite, Monsieur Venance Konan peut-il à ce point en vouloir au Fpi, à la refondation, au Président Mamadou Koulibaly et déborder de sympathie pour Guillaume Soro, Alassane Ouattara et les bandes armées qui ont attaqué la Côte d’Ivoire depuis septembre 2002 et qui continuent d’occuper le pays.

Où Monsieur Venance Konan place- t-il l’axe moral de ses choix. En réalité, pourquoi Monsieur Venance Konan n’explique pas aux lecteurs d’ici et d’ailleurs le travail qu’il était censé faire à l’Assemblée nationale et pourquoi et surtout comment il est parti de cette institution ?

Monsieur Venance Konan dit qu’il s’est trompé.

Devant cette confession touchante, on reste sur sa faim d’autant plus que le sieur Venance Konan ne nous dit pas sur quoi il s’était trompé ; au moment où il se trompait, qu’elle vérité prenait-il pour un mensonge et maintenant qu’il ne se trompe plus, quelle est cette vérité qui constitue une certitude absolue pour lui, aujourd’hui.

Les Ivoiriens sont fatigués de ces intellectuels, de ces hommes politiques qui disent une chose et son contraire, se renient sans cesse au point de donner d’eux une image de feuilles dans le vent ; or être dans le vent, c’est avoir un destin de feuilles mortes.

La question Alassane Dramane Ouattara est très simple. Elle prend désormais place dans notre histoire. La vérité sur cette question doit être dite maintenant et enseignée aux générations futures.

Monsieur Alassane Dramane Ouattara était inéligible au poste de Président de la République de la Côte d’Ivoire bien qu’il fut Premier ministre de notre pays dans les conditions que l’on sait.

Son inéligibilité et l’emprisonnement de responsables de son parti ont servi de prétexte à un coup d’Etat contre le régime du Président Bédié, le régime de Monsieur Venance Konan. Dès la chute du régime du Président Bédié ; concepteur de l’ivoirité, bête noire de Monsieur Alassane Dramane Ouattara et ses partisans, Monsieur Alassane Ouattara qui était pratiquement en exil en France est rentré triomphalement accueilli par les nouvelles autorités du pays. Ses partisans emprisonnés ont été libérés dans la même foulée.

Monsieur Venance Konan était dans quel camp sous la transition militaire. Est-ce, en ce moment, qu’il s’est rendu compte qu’il se trompait, ou c’est lorsque Ouattara et sa rébellion ont occupé le pays après avoir lamentablement échoué dans leur coup d’Etat. L’inéligibilité de Monsieur Alassane Ouattara sera formellement consacrée par la nouvelle Constitution adoptée par referendum à plus de 86% des électeurs.

Monsieur Venance Konan qui est juriste, sait qu’un arrêt de la cour suprême, décision revêtue de l’autorité de la chose jugée a jugé que Monsieur Alassane Ouattara était inéligible. C’est parce que Monsieur Alassane Ouattara sait qu’il ne peut être candidat, sous l’empire du droit positif ivoirien, qu’il a eu recours à la rébellion, à la guerre, aux massacres à grande échelle.

Aujourd’hui, Monsieur Alassane Dramane Ouattara est candidat parce le droit a été mis de côté et par le jeu des accords, des compromis et compromissions qui ont eu cours pendant cette crise, une décision politique du Président Laurent Gbagbo a permis à Monsieur Alassane Dramane Ouattara de pouvoir faire acte de candidature.

Ce n’est donc par hasard que Monsieur Alassane Dramane Ouattara déclarait aux rebelles lors d’une visite à Bouaké : <>. Si c’est vraiment à propos de ce Ouattara que Monsieur Venance Konan s’est trompé, il urge qu’il nous dise en quoi s’est-il trompé.

Il n’est pas sain de travestir l’histoire de son propre pays sur l’autel de quelques alliances politiques que tout le monde sait très circonstancielles et très éphémères. En versant sa lie sur le Président Mamadou Koulibaly, le sieur Venance Konan malgré ses études de droit montre combien de fois dans le fond, il est creux, ses réflexions insipides, ses écrits ridicules. Le Président Mamadou Koulibaly est le 3e vice-président du Fpi après le Professeur Sangaré Aboudramane le premier, et le Docteur Simone Ehivet Gbagbo, la deuxième. Comme les deux premiers, il a été nommé à ce poste par Monsieur Pascal Affi N’Guessan président du Fpi. Il est sollicité tous les jours aussi bien par les militants du Fpi que par d’autres ivoiriens qui souhaitent échanger avec lui sur des sujets importants pour notre avenir commun. Ils sont nombreux et Monsieur Venance Konan le sait, les ivoiriens d’ici et d’ailleurs et même des hommes et des femmes d’autres contrées qui témoignent leur amitié et même leur admiration au Président Mamadou Koulibaly.

Alors quand le sieur Venance Konan dit qu’au Fpi, on n’aime pas le Président Mamadou Koulibaly, de qui est-ce qu’il parle ? Comme de nombreux imposteurs qui nous ont donné de faux complexes, Monsieur Venance Konan veut lui aussi nous en donner d’autres sur la liste électorale.

Monsieur Venance Konan est vraiment dangereux.

A vous tous, lecteurs de Monsieur Venance Konan ou non, ivoirien ou non, est-il normal, oui ou non de vérifier la liste électorale ; pour en extraire tous ceux qui n’ont pas le droit d’y être et y inscrire tous ceux qui ont le droit d’y être et pour diverses raisons n’y sont pas encore. En quoi le dire, est -il xénophobe ?

D’ailleurs, la liste électorale actuelle s’appelle la liste électorale provisoire parce que justement elle doit être modifiée et elle le sera. Le retrait des personnes indûment inscrites sur cette liste électorale et l’inscription de toutes les personnes qui ont le droit d’y être est une exigence, est un souci qui doit être celui de tous les ivoiriens au-delà de toutes nos différences, surtout de nos différences partisanes.

Monsieur Venance Konan, quand votre ancien et nouvel ami Monsieur Alassane Ouattara dit aux rebelles que la guerre que ceux-ci font à la Côte d’Ivoire est indispensable, il dit par la même occasion que les assassinats du ministre Emile Boga Doudou, de Marcellin Yacé, de Robert Guéhi, des danseuses d’Adjanou de Sakassou étaient plus que nécessaires. De telles affirmations de la part d’un acteur politique de premier plan ne vous choquent pas, vous l’intellectuel, vous le redresseur de torts. Pour que Monsieur Alassane Dramane Ouattara soit candidat, ces crimes étaient plus que nécessaires ; ils étaient indispensables.

Les intellectuels de ce pays ont l’obligation morale et la responsabilité historique de se tenir à l’écart des compromissions politiciennes pour critiquer avec la rigueur qu’il faut les tares de la société. Tout en étant un acteur politique, le Président Mamadou Koulibaly s’efforce à cet exercice.

Pour vous en convaincre, je vous invite à lire ou relire le Blues de la république, article qu’il a écrit il y a peu.

J’invite tous les intellectuels ivoiriens, à ce débat pour le salut de notre société ; la société ivoirienne qui se meure.

Pour l’heure, je serai très heureux de me retrouver sur un plateau de télévision avec Monsieur Venance Konan pour débattre des sujets importants concernant notre pays et qui sont abordés dans ce propos.

Edmond William Atteby
Député à l’Assemblée nationale
Secrétaire national chargé de la justice des réformes institutionnelles, et des droits de l’homme au Front populaire ivoirien

Commentaires

Bonjour,

J'apprécie beaucoup votre blog et j'aimerais entrer en contact avec vous, voici mon mail
lepangolin1@yahoo.fr
j'anime le blog http://lepangolin.afrikblog.com
Merci de me répondre par mail.
Bien à vous

Écrit par : Mouélé Kibaya | 13/03/2010

Pour tester la bonne foi de Venance Konan, demandez-lui de vous dire combien de morts il y a eu en Côte d'Ivoire dans la nuit du 18 au 19 septembre 2002. Il vous répondra qu'il y a eu UN SEUL mort: GUEI Robert. C'est Gbagbo qui l'a tué.

C'est être intellectuel ça ?

Oublions-le !

Écrit par : Youzan | 13/03/2010

Hello,

Théo, vrai-vrai-là, tu aurais pu nous faire l'économie de ce texte.

D'abord, parce qu'en mon sens, Mamadou KOULIBALY est "assez grand" pour continuer son débat avec Venance KONAN. Ce ne sont pas les arguments politiques, économiques et scientifiques qui manquent à Koulibaly.

Ensuite, Attéby veut nous faire croire/savoir qu'il fait partie des "intellectuels" du FPI. De grâce, qu'il nous en fasse l'économie. Attéby sait mener un seul combat: défendre les positions qui lui rapportent FI-NAN-CIE-RE-MENT! Il n'a jamais été du côté du PEUPLE quand les besoins urgents et extrêmes de celui-ci était menacé. Attéby n'a jamais défendu les droits économiques et sociaux du PEUPLE contrairement à Koulibaly qui se fait toujours du souci pour le tout-venant!

Enfin, le texte d'Attéby est truffé d'affirmations qui ne nous intéressent pas. Que Konan soit "envieux" est légitime sous la Refondation!!! Qui n'oserait envier le train de vie des actuels gouvernants? Lui, Attéby; qui n'envierait pas les grosses voitures qu'il roule? Lui qui ne connait ni le prix du carburant, ni le prix du riz encore moins du fonctionnement des systèmes sanitaires et éducatifs ivoiriens?

Théo, ne nous envoie plus ce type de papier qui tend à faire de ces "écrivaillons" ce qu'ils ne sont pas! Ne contribue pas à la folie du crapaud qui veut nous faire croire qu'il est plus gros que l'éléphant!

En tout, moi, je ne participerai pas à cette orgie de l'opium!

Écrit par : Esther G | 13/03/2010

Je ne comprends pas trop ce dont Atteby parle, il mélange a mon avis tout, pleins d’amalgames et de non-sens.

Lui l'un des ultras de la mauvaise constitution de 2000, votée sous état d'urgence. Les Nationalistes opportunistes affairistes corrompus du Front Populaire doivent s'ils sont intelligents, laisser MK, affronter VK.

Mamadou Koulibaly quel que soit ce que nous lui reprochons a pour lui, l'avantage d'être encore une poche de moralité au sein de toute la médiocrité que le Front ne cesse depuis 2000 de nous servir.

Écrit par : Gbansé | 13/03/2010

@Gbanse

En quoi la constitution de 2000 est mauvaise svp ?

Écrit par : advocatus | 13/03/2010

"...Les intellectuels de ce pays ont l’obligation morale et la responsabilité historique de se tenir à l’écart des compromissions politiciennes pour critiquer avec la rigueur qu’il faut les tares de la société. Tout en étant un acteur politique, le Président Mamadou Koulibaly s’efforce à cet exercice..." (Attéby)
Ah! donc c'est Mamadou Koulibaly seul qui doit faire ce travail d'éveilleur de conscience, pendant que les autres au FPI, illégitimes qu'ils sont, bouffent "vite, vite,vite" selon le mot d'ordre de Gbagbo himself!on aura alors tout compris!
"...Monsieur Venance Konan militant du Pdci-Rda est d’abord un envieux. Il était profondément malheureux du succès du Front populaire ivoirien et de Laurent Gbagbo aux élections de 2000"...(Attéby)

Quand on lit ce genre de phrases, faut-il en rire ou en pleurer de rire? Ce pseudo article nous apprend bcp sur la personnalité de notre pseudo-député.Entre nous: de Venance Konan à Attéby qui est le plus envieux? Qui est-ce qui a quitté le PIT pour rejoindre le FPI après l'accession au pvoir des refondateurs en reniant toute sa formation politique d'origine en vue de "bouffer" comme on le voit sur la photo?

Décidemment, il n'ya qu'en Afrique plus précisement en Côte d'Ivoire que ce genre d'individus; de bouffons plutôt de clowns(pr emprunter une expression chère au nouveau patron d'Attéby, Laurent Gbagbo)prospérent.

Écrit par : Hope | 14/03/2010

Attéby dit:"...J’invite tous les intellectuels ivoiriens, à ce débat pour le salut de notre société ; la société ivoirienne qui se meure.

Pour l’heure, je serai très heureux de me retrouver sur un plateau de télévision avec Monsieur Venance Konan pour débattre des sujets importants concernant notre pays et qui sont abordés dans ce propos."

Mon cher Attéby, tu rendrais bien service aux ivoiriens et ivoiriennes en allant terminer tes études en droit; plutôt que de demander un débat à la télé avec Venance Konan.

Mamadou Koulibaly lui est en droit de demander un pareil débat télévisé avec Venance Konan; les deux ayant les mêmes niveaux.En tout cas, pas toi. quant à toi,tu ferais mieux d'aller reprendre tes humanités.

Écrit par : NZuéba | 14/03/2010

Petit rappel pour Hope sur la question de la mauvaise constitution de 2000...

1 janvier 2010
Laurent Gbagbo appelle à la révision de l’article 35 de la constitution ivoirienne

APA-​Abid­jan (Côte d'Ivoire) Le pré­sident ivoi­rien, Laurent Gbag­bo, a ex­pri­mé jeudi soir dans son mes­sage de nou­vel an la né­ces­si­té de ré­vi­ser l’ar­ticle 35 de la consti­tu­tion ivoi­rienne, qu'il a qua­li­fié de « confli­gène ».

Ré­vi­ser la Consti­tu­tion veut dire, pour moi, « mo­di­fier l’ar­ticle 35. Un ar­ticle confli­gène, dont l’ex­ploi­ta­tion a fra­gi­li­sé l’unité de notre na­tion. Cela veut dire éga­le­ment élar­gir les bases du débat dé­mo­cra­tique, en créant une deuxième chambre par­le­men­taire, le Sénat », a dé­cla­ré le chef de l'Etat ivoi­rien.

« Les élec­tions à venir nous fe­ront sor­tir dé­fi­ni­ti­ve­ment du sché­ma de la dé­vo­lu­tion du pou­voir par hé­ri­tage ou par la voie des coups d’Etat » a sou­te­nu Laurent Gbag­bo.

Selon lui, elles per­met­tront de fon­der, une fois pour toutes, la lé­gi­ti­mi­té du pou­voir sur la base du suf­frage uni­ver­sel, c'est-​à-​dire sur la dé­mo­cra­tie.

« Elles per­met­tront, en un mot, de sor­tir de l’es­prit et de la culture du parti unique et ou­vri­ront la voie à une ré­vi­sion de notre Consti­tu­tion », a-​t-​il pour­sui­vi.

« Alors, 2010 va consa­crer notre en­trée dans la dé­mo­cra­tie, pour bâtir la paix et construire la pros­pé­ri­té. C’est mon vœu le plus cher », a ajou­té M. Gbag­bo sou­li­gnant que « tout est prêt pour que les élec­tions se tiennent en 2010 ».

« Les étapes les plus dé­li­cates du pro­ces­sus élec­to­ral sont der­rière nous. La liste élec­to­rale pro­vi­soire est af­fi­chée et nous sommes à la vé­ri­fi­ca­tion des ins­crip­tions sur cette liste » a-​t-​il dit.

Selon les re­com­man­da­tions du der­nier Cadre per­ma­nent de concer­ta­tion (CPC) de l’ac­cord po­li­tique de Oua­ga­dou­gou, le pre­mier tour de la pré­si­den­tielle ivoi­rienne sans cesse re­por­té de­puis oc­tobre 2005, date de la fin du man­dat consti­tu­tion­nel du pré­sident Laurent Gbag­bo, doit se tenir fin fé­vrier début mars pro­chain.

LS/od/APA

Écrit par : Gbansé | 14/03/2010

Mon frère Gbansé,

Ce qui est décrié dans le débat en cours, c'est la mal-honnêteté des intellectuels ivoiriens. De grâce, ne viens pas en rajouter avec ce vrai faux débat sur la Constitution ivoirienne.

Écrit par : Youzan | 14/03/2010

@ Nzueba,

Serais-tu en train de dire que les docteurs doivent débattre à la télé avec les docteurs, les DEA avec les DEA, etc...
Le droit de parole serait-il lié aux diplômes possédés ?

Écrit par : Théo | 14/03/2010

@ Gbanse
Si j'ai bien compris la constitution est mauvaise parce que Laurent Gbagbo l'a dit. Moi j'aurai souhaite ton opinion. Si elle se resume a celle de Gbagbo, il faut en deduire que la constitution est mauvaise parce qu'elle contient un article ( article 35) qui serait confligene.C'est bien cela ? Comme par hasard cet article a trait a l'election du president de la republique. En dehors de cet article notre constitution est parfaite.

Écrit par : avocatus | 14/03/2010

@ Gbanse
Si j'ai bien compris la constitution est mauvaise parce que Laurent Gbagbo l'a dit. Moi j'aurai souhaite ton opinion. Si elle se resume a celle de Gbagbo, il faut en deduire que la constitution est mauvaise parce qu'elle contient un article ( article 35) qui serait confligene.C'est bien cela ? Comme par hasard cet article a trait a l'election du president de la republique. En dehors de cet article notre constitution est parfaite.

Écrit par : avocatus | 14/03/2010

Je pense qu'au lieu de vouloir venir aider M. Koulibaly,(que je respecte beaucoup pour sa franchise et son franc-parlé) dans son débat avec M.Konan, vous devriez plutôt expliquer au Abidjanais vos projets dans la forêt du banco. On en a eu écho mais pas toute l'histoire; Vous qui prétendez aimer ce pays. Et puis on a suivi vos débat à l'assemblée nationale, vous ne faites qu'insulter et vouloir paraître pour plus fort, tel dans les "gate-gate" qu'on faisait tout petit. vous voulez qu'on paye la taxe RTI pour vous suivre vous???!!! Décidément, il ne manque pas de culot celui là!

Écrit par : Arsenou | 14/03/2010

Avocatus, pour vous.

L'article 35 y est toujours inclu, donc la constitution est mauvaise. Nous sommes je suppose d'accord sur cette deduction jusqu'a ce que cet article confligene soit amendé comme le souhaite logiquement, l'actuel président ivoirien.

Notre cher Youzan, ne nous censurez pas s'il vous plait dans nos lectures.

Merci.

Écrit par : Gbansé | 14/03/2010

Quand des oisifs du FPI n'ont rien à faire, qu'est-ce qui leur vient à la tête: VENANCE KONAN !!!
C'est apparemment la mode au FPI.
Koulibaly Mamadou, le chef des oisifs et des inutiles des institutions étatiques a donné le ton; imaginez sa cohue ...

Écrit par : Krathos | 14/03/2010

@Gbanse
Nous ne sommes pas du tout d'accord j'ai rien contre cet article qui au passage m'empecherait d'etre candidat s'il restait en l'etat. Je pense au contraire qu'il convient de regarder au dela de cet article car une constitution ne se resume pas aux dispositions relatives a l'election presidentielle. Il faut regarder si dans son ensemble il y a un equilibre des pouvoirs ( executif, legislatif, judiciaire), ou encore si la constitution garantit plus de libertes aux citoyens. Quelle est la place des libertes fondamentales dans cette constitution ? Je trouve extrement dommage que l'on se focalise essentiellement voir uniquement sur l'artcle 35 pour juger de la qualite de la constitution. Ce n'est peut etre pas l'article le plus dangereux au demeurant. Pour moi le plus confligene, c'est celui qui dispose que le president doit etre de bonne moralite. Est-ce qu'il revient aux juges de decider de ce qui est moral ou pas. Avoir une maitresse est-ce moral ou immoral. Prendre la femme de son frere a son deces c'est moral ou pas. On pourrait multiplier les exemples a l'infini. Bref je trouve qu'on empreinte un raccurci en ne retenant que l'article 35. Dans la vie d'une Republique il n'y a pas que l'election du president de la republique.

Écrit par : Avocatus | 14/03/2010

Gbansé,

Pourquoi devrais-je te censurer? "Si tu diffères de moi, loin de me léser, tu m'enrichis".

Par mon intervention, je tentais de te faire comprendre que le débat sur notre Constitution est dépassé, dès lors que VOS AMIS sont parvenus à extorquer leur éligibilté à coups de rébellion et d'accords politiques!

Voici les conditions d'éligibilté dans quelques pays frères:

1) Burkina Faso

Article 38:
"Tout candidat aux fonctions de Président du Faso doit être Burkinabè de naissance et né de parents eux-mêmes Burkinabais, être âgé de trente cinq ans révolus à la date du dépôt de sa candidature et réunir les conditions requises par la loi."

2)Algérie

Article 73:

Pour être éligible à la Présidence de la République, le candidat doit :
- jouir uniquement de la nationalité algérienne d'origine;
- être de confession musulmane;
- avoir quarante (40) ans révolus au jour de l'élection;
- jouir de la plénitude de ses droits civils et politiques;
- attester de la nationalité algérienne du conjoint;
- justifier de la participation à la Révolution du 1er Novembre 1954 pour les candidats nés avant juillet 1942;
- justifier de la non-implication des parents du candidat né après juillet 1942, dans des actes hostiles à la Révolution du 1er Novembre 1954;
- produire la déclaration publique du patrimoine mobilier et immobilier, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'Algérie.
D'autres conditions sont prescrites par la loi."

3) Gabon

Article 10:

"(...)Sont éligibles à la présidence de la République tous les gabonais des deux sexes jouissant de leurs droits civils et politiques, âgés de quarante ans au moins et de soixante-dix ans au plus.
Toute personne ayant acquis la nationalité gabonaise ne peut se présenter comme candidat à la présidence de la République. Seule sa descendance ayant demeuré sans discontinuité au Gabon le peut à partir de la quatrième génération.
Les modalités d'application du présent article sont fixées par une loi organique."

Gbansé, je peux multiplier les exemples. Mais je préfère m'arrêter là pour aujourd'hui.

Alors, ces textes que tu viens de lire sont-ils mauvais? Confligènes?
Sont-ils mieux inspirés que l'article 35 de la Constitution ivoirienne?

Soyons sérieux !!!!

Écrit par : Youzan | 15/03/2010

Ce n'est pas parce que le singe à une constitution X, que le babouin devrait faire copie conforme de ladite constitution ...

Tous les pays n'ont pas les mêmes configurations géographiques (voir "frontières") sociologiques, démographiques ou historiques ...

Évitons le syndrome de la pensée et du modèle uniques, et incitons par ailleurs Mamadou Koulibaly et son subalterne Attéby à plutôt œuvrer pour donner du sens à l'institution si importante dans notre système institutionnel, mais inactive et inutilement actuellement, qui leur verse mensuellement des millions de Franc CFA à ne rien foutre ...

Est-ce que Atteby et Koulibaly ont déjà fait le bilan des consultations liant l'Assemblée Nationale à la prise de décisions exceptionnelles inhérente à l'utilisation de l'article 48 de notre constitution ???
Alors pourquoi tout ce vacarme pour distraire l'opinion ivoirienne, pourtant des questions et problématiques POLITIQUES plus urgentes devraient exciter ces écrivassiers de l'Assemblée Nationale !!!

Sincèrement, que ces tonneaux vides de nos institutions et de notre vie politique arrêtent leur cinéma ridicule !!!

Écrit par : Krathos | 15/03/2010

Qui sont nos amis? Et dans quel cadre se sont faites ces amitiés. Nous attendons vos explications cher ami.
Vous divaguez vous qui encore osez vous considérer comme des refondateurs...et voyez partout, en tous ceux qui vous critiquent des amis de ceux-ci ou ceux-là.
Ce raccourci démagogue pour masquer vos échecs et carences n’accroche plus personnes.
Nous nous travaillons a visages découverts parce que nous assumons nos idéaux et espérances pour la Côte-d’Ivoire.
Jetez vos masques avant de porter des accusations folkloriques de gauche a droite en vous cachant derrière des avatars pour jouer les Django.

Écrit par : Gbansé | 15/03/2010

le pouvoir de type présidentiel inscrit dans cette constitution est mauvais. MK l'a dit, Gbagbo pense que c'est bon. Le pouvoir défini comme de type présidentiel, il est normal que l'article 35 focalise toutes les attentions. Nous aussi il ya 7 ou 10 ans de cela, nous comparions différentes constitutions a la notre...mais l'adage dit souvent que comparaison n'est pas raison...
Le dernier colloque tenu en janvier a yakro sur la bonne gouvernance a clairement indiqué que la séparation des pouvoirs doit être plus accrue, mieux défini dans la constitution. Dans cette constitution de 2000, le PR est le chef de la magistrature, le colloque convoqué par le gouvernement ivoirien, a conseillé que le PR ne soit plus le premier des magistrats…
je vous conseille de lire les recommandations de ce colloque.

Écrit par : Gbansé | 15/03/2010

@ Nzueba,
"Serais-tu en train de dire que les docteurs doivent débattre à la télé avec les docteurs, les DEA avec les DEA, etc...
Le droit de parole serait-il lié aux diplômes possédés ?Ecrit par : Théo | 14.03.2010"

Mon cher Théo,

Il ne faut pas prendre mon message précedent au pied de la lettre,c-a-d au premier degré. C'était tout simplement de l'ironie et j'explique pour ceux qui n'auraient pas compris; tu as bien fait de poser la question!

On ne va pas refaire le monde, ni la Côte d'Ivoire.Dans mon message, je n'ai fait que ressortir une leçon que Laurent Gbagbo, alors opposant à l'époque, a apprise aux ivoiriens et au monde entier dans les années 90 au cours d'un débat télévisé retransmis par la télevision 1ère Chaine(RTI).A cette émission Laurent Gbagbo en était le principal invité ;et devraient l'interroger plusieurs journalistes représentants leurs organes de presse respectifs.
Je précise que c'était bien avant la formation du front républicain(FPI + RDR).

A la question de Hamed Bakayoko( journaliste à l'époque au Patriote)à Laurent Gbagbo : "mais Laurent Gbagbo; vous ne repondez pas aux questions; vous fuyez le débat..."

Laurent Gbagbo de repondre: " Il n'ya pas de débat; et il ne peut pas avoir de débat entre toi(Hamed Bakayoko)et moi. Il y'a débat lorsque des gens d'un même niveau intellectuel se mettent autour d'une table pour discuter de sujets d'intérêts..."

Vous l'aurez dc compris: c'est une leçon de Laurent Gbagbo lui-même qui se trouve être le nouveau maître du fameux Attéby que j'ai juste ressorti.

Bien à toi!

Écrit par : NZueba | 15/03/2010

Gbansé,

Je te suggère de ne plus aborder des sujets que tu ne maîtrises pas. Des conditions d'éligibilité, tu sautes aux pouvoirs du PR. Tu cafouilles, bafouilles, tout est confus, touffu, diffus !!!

Se répandre en injures au lieu de répondre à des questions si simples montre bien que tu ne disposes d'aucun argument sérieux sur le sujet. Tu fais preuve d'une inculture lamentable.

Et ça se dit avoir des espérances pour son pays !

Ôkpô !

Par ailleurs, je ne trouve pas nécessaire de répondre à cet enfant impoli, mal élevé qui se cache derrière un sobriquet répugnant: "Krathos".

Écrit par : Youzan | 15/03/2010

Messieurs
Je crois que l'on peut debattre sans injures et ce nonobstant nos affinites politiques. Cela a l'avantage de renforcer la credibilite de nos propos.
@Gbanse
Je note que tu es contre le regime presidentiel, il est vrai que ce type de regime n'est souhaitable que dans la mesure ou il existe de reels contre-pouvoirs. Tels, le judiciaire ( independance des magistrats qui au passage ne se resume pas ou fait de savoir si le PR est le chef supreme de la magistrature) ou le legislatif (pouvoir de demettre le president par ex) et meme le "quatrieme pouvoir" la presse. Mais le regime parlementaire a ces faiblesses egalement, en cas de majorite restreinte il peut etre source d'instabilite gouvernementale. Bref, je crois que quelque soit le regime politique qui est en place, son fonctionnement depend egalement de la personne qui l'exerce. Cependant, je suis d'accord, il faut des garde-fous. Dans tous les cas les electeurs se prononceront et apres en fonction du resultat chacun contestera.

Écrit par : avocatus | 15/03/2010

N'oublions jamais que nous sommes tous Ivoiriens ou Africains. Personne ne viendra résoudre les problèmes que nous créons nous mêmes et qui nous détruisent à petit feu. Il est impératif qu'une partie de la population résiste aux passions qui se déchainent çà et là dès qu'on parle de politique en Côte d'Ivoire. Cela dit je trouve que Venance Konan est un peu incomplet dans ses propos et ses analyses. La différence entre Venance et Attéby dans ce contexte est que Attéby annonce sa coloration politique alors que Venance se joue les "sans-intérêt"; Méfions nous de la haine, elle peut nous détruire. Dieu garde la Côte d'Ivoire.

Écrit par : Guewa | 15/03/2010

Merci @Esther G
je trouve en effet un peu moyen cet apport de Atteby. En meme temps je trouve que le débat commence maintenant, enfin je l'espère. J'espere que la réplique de "l'autre coté" viendra de quelqu'un d'autre que Venance qui d'ailleurs ne fait qu'insulter. Un vrai débatteur du RHDP? Ca existe? j'aimerais vraiment!!

C'est ça qu'on appelle débat dans débat. Vraiment intéressant.

Malheureusement l'échange entre MK et Venance est a l'image de ce qu'on peux lire ici. On a d'un coté des gens qui insultes et de l'autre des gens qui argumentent.

@NZueba
"Il n'ya pas de débat; et il ne peut pas avoir de débat entre toi(Hamed Bakayoko)et moi. Il y'a débat lorsque des gens d'un même niveau intellectuel se mettent autour d'une table pour discuter de sujets d'intérêts..."

A aucun moment il ne parle de niveau scolaire. Est ce qu'on pourrait mettre un @Krathos sur la même table que MK pour parler des sujets d'intérêts nationaux ou même discuter?

Le débat intellectuel entre le RHDP et le FPI n'aura jamais lieu. Pourquoi? Parce que quand on prend Venance qui a quand même tout le bagage requis pour être un véritable intellectuel, on peut voir aisément qu'il n'est pas a la hauteur de MK il ne fait qu'aboyer! C'est un excellent homme de droit, je suppose, mais surement pas un intellectuel. C'est la différence entre les diplômes et les convictions, et même l'intelligence. La logique voudrait que ça aille ensemble mais il y a quelques exceptions du type Venance ou c'est le ventre qui parle.

@Krathos
De quel bilan tu parles, parce que je me souviens que c'est le groupe RHDP, d'ailleurs majoritaire a l'AN, qui s'est absenté du parlement pendant plusieurs mois. Revenant en courant dû a la menace du ventre! De quoi tu parles? ils t'ont dit pourquoi?

@Krathos
"Évitons le syndrome de la pensée et du modèle uniques"

Il me semble que quelqu'un a dit que MK n'était pas d'accord avec Gbagbo! C'est une grande nouvelle, parce que malgré cela il reste au FPI et discuste avec les militants et autres leaders de son parti. Je ne pourrais pas dire la même chose du PDCI-RDA ou même du RHDP. Tous ceux qui avaient des idées et une conception de la politique différentes des leaders sont partis. Qui dans le RDHP cri différemment que Bédié et Ouattara? et qui restent? Des noms please?

j'arrête parce qu'il va croire je lui en veux personnellement pour les conneries qu'il écrit........ :-))))))))))))))

Le problème avec la constitution ce n'est pas ce qui est écrit dedans qui gène en ce moment c'est la manière dont c'est écrit qui dérange le RHDP. Voila pourquoi le RHDP a toujours demandé de mettre de coté la constitution pour régler la crise.

Ainsi on oublie que Bédié ne peut plus être candidat a plus de 75 ans, le candidat de la pensée unique. Ensuite il élimine Ouattara, le guerriero, cf aux écris de Venance pour comprendre pourquoi!

Finalement on ne veut pas laisser le pouvoir au président qui a toujours prévenu de ne pas lui permettre d'utiliser l'article 48 en empêchant le pays de fonctionner et d'aller a la fin de crise.

Écrit par : metu | 15/03/2010

Metu, tu ferais mieux de te relire et pourquoi pas jeter un petit coup d'œil sur l'article 48 de la constitution ivoirienne ... Je n'ai vraiment pas le temps pour écrire, réécrire les mêmes choses pour des sclérosés du cerveau ...

Tu es le seul à parler de conneries ici, juste une PETITE discussion poussée et "cadrée" entre nous 2 dans ce débat-ci te ferait inéluctablement virevolter de sujet en sujet pour fuir l'intérieur du débat. Je te connais sur cette plate-forme, et très souvent tes stratagèmes de fuite en avant ne changent pas. Toujours les mêmes sauts du coq à l'âne, du singe au gbagboéen ... Ton niveau de réflexion est vraiment piètre vis-à-vis du mien. Ne m'oblige pas à reprendre tes séances de dressage, je n'ai pas envie de dépoussiérer ma blouse de vétérinaire ...

Écrit par : Krathos | 16/03/2010

@u cher ami Gbansé,

Ton rappel s'adresse plutôt à Advocadus, non pas à moi! mais ce n'est pas grave. On l'aura compris!

Écrit par : Hope | 16/03/2010

"Article 48
Lorsque les Institutions de la République, l'indépendance de la Nation, l'intégrité de son
territoire ou l'exécution de ses engagements internationaux sont menacées d'une
manière grave et immédiate, et que le fonctionnement régulier des pouvoirs publics
constitutionnels est interrompu, le Président de la République prend les mesures
exceptionnelles exigées par ces circonstances après consultation obligatoire du
Président de l'Assemblée Nationale et de celui du Conseil Constitutionnel.

Il en informe la Nation par message.
L'Assemblée Nationale se réunit de plein droit."

Qu'est ce qui me vaut autant d'honneur de ta part concernant cet article @Krathos?

Ah peut-être le "Consultation obligatoire"?
il est écrit nul part dans cette constitution qu'il faut un accord entre ces institutions précitées et le président. ou bien?

Nul part il est indiqué que le président de l'AN doit expliquer directement au peuple la décision que le président vient de prendre après la consultation de l'institution qu'il dirige. Il le fait déjà devant les députés. députés = peuples, ou bien?

Article 35
Le Président de la République est élu pour cinq ans au suffrage universel direct. Il n'est
rééligible qu'une fois.
Le candidat à l'élection présidentielle doit être âgé de quarante ans au moins et de
soixante quinze ans au plus.

C'est vrai ça aurait du être en chiffre aussi (75)

"Ces tonneaux vides de nos institution..."
tu n'es pas PDCIste, parce que si il y a bien une chose que le PDCI a eu dans les dernières élection, sans l'aide de la "communauté internationale" se sont les députés. Mais tu as raison, en plus de ne rien foutre ces députés perçoivent leur salaire. Inconcevable.

Tu veux que je continue avec tes conneries ou bien on discute sérieusement....bon je continue mes fuites en avant :-))))))))))))))))))))))

@Krathos s'il te plait pour une fois dans ta vie soit honnête et arrête d'insulter, discute.

Écrit par : metu | 16/03/2010

Sincèrement, ce serait me rabaisser que de prendre en considération les grimaces d'un de mes patients ...
En plus de ne pas saisir le B-A BA de la langue française, Metu, le simiesque par excellence de ce blog joue le sachant ... Pauvre élément du VULGUS ivoirien !!!
Relis-toi et tu verras bien ce que produit ce qui te reste de cervelle; même si ce n'en est pas tout l'étendue, juste une infirme partie de ta bêtise.

Écrit par : Krathos | 16/03/2010

:-))))))))) bravo tu es trop fort!!

Écrit par : metu | 16/03/2010

A lire tous ces commentaires, j'ai mal à mon pays. Nous sommes devenus intolérants et refusons que l'autre soit si différent de nous.
Or, l'autre par sa différence loin de nous leser nous enrichit.

Si nous en sommes là, c'est parce que nous avons été tous élevés pour n'avoir d'yeux et de faux dieu que l'argent. Ce qui gangrène le pays aujourd'hui c'est la cupidité.

Pour finir, je voudrais exhorter toute la jeunesse à avoir un grand respect pour nos devanciers, nos pères qui doivent, quoi qu'il en soit, être nos repères, nos modèles : Feu le Grand Maître MEMEL FOTE, les Profs Barthélémy KOTCHI, KIPRE Pierre, Mamadou KOULIBALY, Francis WODIE, DEGNY Séguy; Honorat de YEDAGNE, ZIO Moussa, DIEGOU Bailly, MME TCHICAYA, BLEHOUE AKA, SANSAN KOUAO, YAO Fils pascal, N'SIKAN, Feu Kassoum COULIBALY et toutes ces personnes anonymes qui nous montrent la voie à suivre.

Comprenons qu'à la mort, tous ces biens matériels qui nous fascinent, nous jeunes, n'iront pas avec nous.

Recherchons en toutes choses de marcher dans les pas de nos grandes figures, nos modèles, de ces personnes qui font la différence dans leur domaine.

Écrit par : Dizo | 17/03/2010

Atteby, toi le petit juriste qui n'a pas achevé sa formation universitaire!
Je me rappele t'avoir rencontré la premiere fois quand tu animais la section ivoirienne de "Amnesty international" au cours d'une conférence débat "pour ou contre la peine de mort".
Je t'avais trouvé éloquent, et assez honnête avec toi même. J'ai aussi souvenance que tu étais assez gringalet.
Une décennie plus tard, tu es devenu tout rond, tu roules en 4X4 Q7 rutilante! DIs moi où est ce que tu as trouvé tout cet argent pendant que le peuple crie à sa faim? Est ce tes émoluments de député ou bien ton argent serait directement lié au gaspillage de nos impôts?
Tu n'es pas un modèle de probité donc épargne nous tes stupidités verbales et tes idées alimentaires.
VK n'est peut être pas crédible mais toi également tu es une girouette politique, plus attaché à ton ventre que à la logique républicaine, pauvre refeondateur.
Ce blog est une véritable caisse de raisonnance à la médiocrité. Pauvre lecteur !

Écrit par : Eppix | 17/03/2010

"Caisse de raisonnance" ? Qu'est-ce que cela veut dire en français ?

Le pauvre Eppix voulait certainement parler d'une "caisse de résonance".
Décidément, années après années...

Écrit par : Thabo | 17/03/2010

Oh Grand Kratos,
je crois que tu devrais laisser les pauvres ignorants et singes que nous sommes jacasser tranquillement sur ce blog. Mais dis seulement un mot , et nous serons guéris.
C'est stupéfiant de voir un génie de ton rang se rabaisser à essayer d'apprendre à communiquer avec nous pauvres "sclerosés du cerveau".
Oh Kratos, tu es trop noble et trop intelligent pour nous.
S'il te plait va instruire d'autres personnes plus dignes que nous et du même niveau intellectuel que toi, ailleurs.
Et puis toi même tu le dis, on sait pas parler Francais ici, mais pardonnez nous Bwanna Kratos, parce que nous ne sommes pas Francais...

Écrit par : paisible | 19/03/2010

j'ai été très heureux de revoir ton journal sur le marché.les analyses,les commentaires,les reportages m'ont bien ému.tu sais, les imposteurs,on en trouve partout.ce que beaucoup ne savent pas et ne sauront presque pas c'est l'objectif de chaque écrit.dèrrière chaque menteur y'a un voleur.
pemets que moi aussi je traite monsieur venance konan d'imposteur.il ne sera jamais le NERUDA ivoirien.les journalistes des "milles collines" on en veut plus.
un jour on va le decouvrir.

Écrit par : arthur jeef | 09/06/2010

tres cher metu je te donnerai 1 nom pour te montrer k'il en existe Mr Kragbe

Écrit par : Tiacore | 23/12/2010

FAISONS PREUVE DE LUCIDITE!
. GBAGBO, POUSSE AUJOURD'HUI "LE GRAND CRI NEGRE QUI ERANLERA LES ASSISES DU MONDE",EVENEMENT ANNONCE PAR Aimé Césaire en 1930;


A NOUS TOUS !!!

NE NOUS LAISSONS PLUS PIEGER PAR LES MOTS

NOUS AVONS ETE SUCCESSIVEMENT TRAITES DE :
1°)-« SAUVAGES »

2°)-« PAIENS »

3°)-« COLONISES »

4°)-« SOUS-DEVELOPPES »

Et aujourd’hui

5)°-« DE NON DEMOCRATES »

ET DEMAIN DE QUEL QUALIFICATIF NOUS AFFABULERONT-ILS POUR NOUS CULPABILISER ?

Ca SUFFIT !!!

ASSUMONS-NOUS

ET LANCONS LE MOT DE CAMBRONNE A CEUX

QUI VEULENT NOUS DONNER DES LECONS ET AUX VICIEUX QUI , HYPOCRITEMENT , RENDENT HOMMAGE A LA VERTU !!!





Sans succomber à une vision réductrice de l’Histoire, on ne peut manquer de noter que ces « déterminations »

Ont correspondu à des ères historiques et ont servi de justification aux turpitudes, couvrant ainsi d’un manteau vertueux ce que l’Histoire a de tragique :

- Le 1°et le 2° ouvrent la voie aux CONQUISTADORS , qui peuvent ainsi, en toute bonne conscience, massacrer ou réduire en esclavage Nègres et Amérindiens

pendant que les MISSIONNAIRES, soucieux du salut des âmes s’efforçaient de les tirer des affres de l ’enfer.

Et cette période correspond aussi au génocide dans le Nouveau Monde et à l’appropriation de terre arables : « quand vous êtes arrivés, constatèrent les Haïtiens, vous

Aviez la Bible et nous les terres, aujourd’hui vous avez les terres et nous la Bible »

Peut-on , en effet, laisser la liberté et la propriété à ceux dont Montesquieu , disait IRONIQUEMENT dans « l’ESPRIT DES LOIS » :

« Ceux dont il s’agit sont noirs des pieds jusqu’à la tête ; ils ont le nez si écrasé qu’il est impossible de les plaindre

On ne peut se mettre dans l’esprit que Dieu, qui est sage, ait mis une âme, surtout bonne, dans un corps tout noir… »

- Le 3° correspond à l’ère des ADMINISTRATEURS , des COLONS et des INSTITUTEURS. Nous n’insisterons pas parce que la période est assez connue

- Le 4° a vu le règne DES ECONOMISTES et DE ASSISTANTS TECHNIQUES …

- voici 5° venu l’ère DES « BONNES CONSCIENCES » soutenues par les JURISTES formés à leur école et à leur image

QU’INVENTERONT-ILS DEMAIN et quand nous considéreront-ils comme DES ETRE HUMAINS?

Cette rétrospective et hélas trop cursive éveillera, on l’espère, notre esprit critique et ne fera plus de nous les « dindons de la farce » » ou plutôt les naïfs de la dialectique des nantis

Car, comme disait Keynes, « ce sont les idées et non les intérêts constitués qui, tôt ou tard, sont dangereuses pour le bien comme pour le mal ».

Écrit par : RANJEVA Pierre | 24/12/2010

La Côte d'Ivoire a un vieux problème. Il faut trouver la boite magique pour que les fils de ce pays se retrouvent en Paix. Quand j'observe la virulence de ces propos, vieux de plus de 8 mois, je me dis que nous n'étions peut être pas prêt pour aller aux élections. PDCI, FPI, RDR, LMP, RDHP, MFA, UDPCI, nous souhaitons avant tout le bonheur de ce pays. PAIX POUR LA COTE D'IVOIRE.

Écrit par : Dédé | 24/12/2010

habitant Madagascar j"ai, sur les problèmes de la Côte d'Ivoire, un peu de distance et exprime plus ou moins (et j'espère qu'il me sera beaucoup pardonné) le point de vue de Sirius.
en fait, de mon point de vue, vos problèmes, comme ceux qui affligent mon pays, ne relèvent plus de l'affect.
IL FAUT SE PLACER AU NIVEAU POLITIQUE, c'est à dire au niveau du CONFLIT, de la CONFRONTATION car il s'agit de résoudre les contradictions fondamentales qui affectent tout Etat.
en ce moment, l'Afrique, avec quelque retard sur l'Asie, prend conscience d'elle-même et se trouve face aux dominants traditionnels qui défendent leur position bec et ongles, soit directement soit par marionnettes indigènes interposées.
LA mascarade des "indépendances octroyées" en 1960 après le massacre de nos mouvements nationaux ou de nos leaders ( MDRM à Madagascar, Um Nyobé au Kameroun,Lumumba etc...)a retardé, d'un demi siècle, cette prise de conscience.
Mais la génération actuelle ne se laisse plus leurrer et il est certain que d'autres pays africains connaîtront aussi bientôt les crises que nous vivons actuellement .
COURAGE! LA LUTTE CONTINUE,LA VICTOIRE EST CERTAINE!!!

Écrit par : RANJEVA Pierre | 28/12/2010

Si Patrice Loumouba disait a Dieu qu'il veut revenir sur terre pour aider l'Afrique parceque il y a aujourd'hui assez d'intello pour defendre sa cause face aux imperialistes, Dieu lui dirait simplement va sur e net et viens me revoir.
Des anciens entre les Africains qui ont epouse la courbette aux blancs ont corrompu notre jeunesse. Attention j'aime les blancs je n'approuve pas la philosophie vempiriste de certains de leurs dirigeants vis a vis de l'Afrique. Venance Konan c'est bien ce que tu fais.
amis de l'exterieur, il y a plusieur manieres d'etre celebre. Demandez a venance pourquoi sur toute la planete entiere la cote d'ivoire est le seule pays ou ses ses vrais ressourtissants vont tuer leurs freres sous pretexte que ces freres la n'aiment pas les etrangers. Peutetre un melange d'anges et d'hommes. Venance cherche encore ou si tu fais expres pardon dis la verite. Pauvre Afrique!

Écrit par : kiffy | 01/01/2011

Je trouves votre article et votre dossier inintéressant, Je vais avoir besoin d'un peu de temps pour bien assimiler le tout quand même. Bonne continuation et longue vie à votre site !

Écrit par : sleep number bed | 13/02/2011

merci boku

Écrit par : download softwares | 20/02/2011

Si Patrice Loumouba disait a Dieu qu'il veut revenir sur terre pour aider l'Afrique parceque il y a aujourd'hui assez d'intello pour defendre sa cause face aux imperialistes, Dieu lui dirait simplement va sur e net et viens me revoir.
Des anciens entre les Africains qui ont epouse la courbette aux blancs ont corrompu notre jeunesse. Attention j'aime les blancs je n'approuve pas la philosophie vempiriste de certains de leurs dirigeants vis a vis de l'Afrique. Venance Konan c'est bien ce que tu fais.
amis de l'exterieur, il y a plusieur manieres d'etre celebre. Demandez a venance pourquoi sur toute la planete entiere la cote d'ivoire est le seule pays ou ses ses vrais ressourtissants vont tuer leurs freres sous pretexte que ces freres la n'aiment pas les etrangers. Peutetre un melange d'anges et d'hommes. Venance cherche encore ou si tu fais expres pardon dis la verite. Pauvre Afrique!

Écrit par : BREAST ACTIVES | 03/03/2011

Voilà un député de la République Ivoirienne-je rappelle pour ceux qui l'auraient oublié que le rôle d'un député est d'oeuvrer pour le destin d'un pays-qui ne trouve rien de mieux que de perdre une bonne partie de son temps à écrire sur un homme qui d'après lui ne vaut rien... Cherchez l'erreur!!! Le bons sens aurait voulu que cet élu du peuple optimise la denrée temps, si précieuse à tous, pour écrire sur l'un des grands enjeux de développement par exemple. mais cet article, est à l'image de ce qu'est devenu ce pays, un ramassis où la médiocrité, la petitesse sont devenus quintescence.
Bonne continuation

Écrit par : laura | 23/03/2011

Mr. Jones, of the Manor Farm, had locked the hen-houses for the night, but was too drunk to remember to shut the pop-holes. With the ring of light from his lantern dancing from side to side, he lurched across the yard,kicked off his boots at the back door, drew himself a last glass of beer from the barrel in the scullery, and made his way up to bed, where Mrs. Jones was already snoring.

Écrit par : Custom essays | 18/04/2011

Les commentaires sont fermés.