topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

11/02/2010

Un complot économique contre le cacao ivoirien et ghanéen

cacao_produces.jpgIl y a des jours où on se dit que, pour certains, les beaux engagements humanitaires ne sont qu'une façade immorale pour protéger des intérêts économiques, et plonger en réalité les plus pauvres dans une détresse encore plus accablante.

Récemment, j'ai failli tomber à la renverse en consultant un des principaux sites d'information américains, The Huffington Post, 12 millions de visiteurs mensuels, dans lequel des vedettes de la politique, du show-biz et du monde universitaire signent des articles.

Je vois un article concernant la Côte d'Ivoire. Le titre? "Buying chocolate for Valentine's day ? Think twice !"/ "Avant d'acheter du chocolat pour la Saint-Valentin, pensez-y deux fois". Pour lire le papier, cliquez ici. Le texte est signé de Lennard Davis, distingué professeur à l'université de l'Illinois, à Chicago. Il est irresponsable, indécent et mensonger.

"C'est la Saint-Valentin et vous regardez de l'autre côté de la table votre bien-aimé qui est en train d'ouvrir l'appétissante boîte de chocolat que vous avez achetée comme preuve de votre amour. A quoi devriez-vous penser ? Au rapport sexuel torride que vous vous apprêtez à avoir ? A votre dévotion éternelle ? A votre avenir plein de bonheur ? Je m'apprête à ruiner tout ça en vous disant que vous devriez penser "fourni à vous par 6,3 millions d'enfants-planteurs en Côte d'Ivoire et au Ghana."

Désolé de vous refroidir, mais plus de la moitié du chocolat dans le monde provient de ces zones en Afrique où les enfants de moins de 14 travaillent de manière pénible, utilisent des pesticides, sont blessés par des machettes, sont soumis à des pratiques de travail déloyales. Beaucoup d'entre eux sont effectivement esclaves volés à leurs familles."

Tout le monde a saisi le message : si vous achetez du chocolat dont la matière première vient de la Côte d'Ivoire ou du Ghana, vous êtes un être sans coeur qui trouve son plaisir "grâce" à la souffrance d'enfants, comme les vôtres, comme vos neveux, etc...

Qui, aux Etats-Unis, songe à vérifier les élucubrations de ce "distingué professeur" qui parle de 6,3 millions d'enfants-esclaves alors que le nombre total d'enfants de moins de 14 ans en Côte d'Ivoire, y compris les nourrissons, y compris les 62% d'enfants scolarisés, y compris les 45% d'enfants vivant en ville et les plus de 70% vivant hors de la boucle du cacao, est d'à peine 8 millions ? Si ce chiffre est réel, c'est qu'en Côte d'Ivoire, quasiment tous les enfants sont des esclaves. Si ce chiffre est réel, la Côte d'Ivoire et le Ghana font partie des endroits les plus sordides de l'Histoire de l'humanité.

De telles âneries, on ne peut les débiter que sur l'Afrique. C'est révoltant !

finkel.jpgD'autant plus scandaleux qu'en 2005, un ancien journaliste au New York Times, Michaël Finkel, avait publié un livre où il avouait avoir inventé de toutes pièces, dans son reportage, un enfant-esclave en Côte d'Ivoire. Pour faire plaisir à ses patrons et après s'être rendu compte que ceux qu'on lui présentait (et qui avaient abusé plusieurs médias européens) n'étaient que des acteurs amateurs mis à la disposition des journalistes par une association de producteurs maliens âpres au gain. Alors rédacteur en chef du Courrier d'Abidjan, j'avais fait traduire un article du "Denver Post" racontant par le menu cette sombre affaire (pour lire, cliquez ici). Près de cinq ans plus tard, les mêmes bonimenteurs ressortent leurs histoires jamais prouvées. Puisqu'il s'agit de l'Afrique !

Quand on va plus loin dans l'article du "distingué professeur", on a la preuve que toute cette agitation a des motivations purement financières. On voudrait faire chuter les deux pays voisins qui produisent la moitié du cacao dans le monde que l'on ne s'y prendrait pas autrement. L'article du "Huffington Post" poursuit :

"Vous pouvez manger du chocolat avec une conscience tranquille, mais pour cela vous devez acheter du chocolat équitable ou du chocolat dont vous savez à coup sûr qu'il est venu d'Amérique du Sud ou d'autres régions que l'Afrique. Et n'oubliez pas que le chocolat dans votre crème glacée, biscuits, chocolat chaud, etc a une chance sur deux de provenir de la sueur et des larmes de ces enfants à moins que la liste des ingrédients dise autre chose."

Le professeur finit par donner une liste de marques qui sont "slave-free". Des marques qui se fournissent en Amérique latine (Bolivie, Venezuela, Pérou, République dominicaine, etc...) des fois au Ghana tout de même et à Madagascar... Mais jamais en Côte d'Ivoire. Une de ces marques mentionne comme provenance le très vague "not Côte d'Ivoire". D'autres parlent de "West Africa", la provenance sous laquelle est exporté le cacao ivoirien de contrebande, que les "Forces nouvelles" font transiter par le Burkina Faso et le Togo.

Bien entendu, ces marques légitimeront des prix plus élevés et les Américains se donneront bonne conscience sur la base de faits erronés. Pire, ces Américains se donneront bonne conscience en participant à l'appauvrissement des planteurs de cacao les plus pauvres de la terre - ceux d'Afrique, notamment de Côte d'Ivoire. Des planteurs qui sont trop pauvres pour faire "valider" leur production par des ONG qui vendent la bonne réputation comme on vendrait du chocolat. Des planteurs qui travaillent souvent en famille, qui n'ont pas les moyens d'envoyer leurs enfants à l'école, parce qu'ils se vont voler par les multinationales que le FMI et la Banque mondiale ont imposé comme seuls interlocuteurs en demandant la dissolution de structures d'encadrement étatiques comme la CAISTAB, qui assuraient un revenu moyen aux agriculteurs, construisait des écoles en milieu rural, etc...

Je ne nie pas l'exploitation des enfants en Afrique. Elle existe, elle doit être combattue sans relâche, mais elle est minoritaire. Et la campagne hystérique menée contre le cacao ivoirien ne repose sur aucune étude indépendante mais sur des articles de presse discrédités.

Que fait le gouvernement ivoirien face à cette cabale qui menace la survie économique du pays ? L'ambassadeur de Côte d'Ivoire aux Etats-Unis a-t-il au moins sollicité une tribune dans le Huffington Post qui est un média participatif, donc ouvert, où l'ami Jesse Jackson publie à volonté ? Il faut absolument réagir, ET VITE.

 

 

Commentaires

Cool article Theo,

En effet cet article du HuffPost est du sensationnalisme de bas etage.

Neanmoins je ne crois pas qu'il y ait de quoi y voir plus une cabale Americaine contre les produits Africains qu'une envie d'un chroniqueur visiblement en mal d'audience (une moyenne de 30 commentaires sur ses articles a comparer aux 3000 des articles les plus populaires) d'utiliser un theme commercial et d'actualite pour y aller de son grain de sel provoc, moralisateur et ignorant des realites de notre continent.

Les lecteurs du HuffPo sont en general plutot gauchistes, et ont tendance a exacerber les sentiments de culpabilites. Il joue juste avec ca.

Je suis moi meme sur HuffPo et il y a bcp d'articles qui sont - et qui ont ete - abandonnes aux oubliettes. Celui ci en fait partie.

De toutes facons le public americain a :
- la memoire courte
- le sens de la culpabilite tres peu developee
- un gros appetit pour tout ce qui est bon et sucre :)

Je ne m'en ferais pas pour les exportations de cacao (ni d'autre chose).

Écrit par : Joel | 11/02/2010

Brother,

Voici une raison supplémentaire de ressusciter...le COURRIER D'ABIDJAN!!!

Ou bien? ce sera notre contribution, nous autres qui ne faisons pas partie des cercles très restreints d'initiés

Why not?

Écrit par : Lévy | 11/02/2010

@ Joël,

Ce type de campagne se réveille régulièrement depuis 10 ans environ. A un moment donné, des congressmen pourraient légiférer et là, ça ferait très mal. On pourrait criminaliser le cacao ivoirien oomme on l'a fait pour le diamant "du sang" sierra-léonais, interdit de commerce extérieur.

Écrit par : Théo | 11/02/2010

@Theo, 'type de campagne' ? l'article n'a meme pas 20 commentaires ... d'ailleurs le dernier te plairait :) c'est un ivoirien qui repond. Si ca fait 10 ans qu'il y a ce genre de desinformations et qu'il n'y a jamais eu de retour de baton de la part du congres ca doit bien vouloir dire quelque chose ... franchement je ne pense pas qu'ici qui que ce soit se soucie de ce que ce professeur aussi distingue soit-il a a dire. Et les congressmen sont des animaux politiques avant d'etre des ideologues ... meme s'ils etaient convaincus par ces mensonges, ils attendraient de voir si ca rencontre le soutien de l'opinion publique. Je peux me permettre d'affirmer sans trop de risques que l'interet que ca a pour 99.9% de la population avoisine le zero (avec oreilles et gros nez).

Écrit par : Joel | 11/02/2010

Comme les feuilles d'un arbre ces problèmes que tu décris si bien semblent insurmontables. Les hommes semblent cinglés et ils disent et font des choses terribles. Il faudra un jour explorer plus loin, aller à la racine de ce désordre.

Écrit par : King Ballo | 11/02/2010

Merci Théo, cet article est tant nuisible du fait de la popularité indéniable du HUFF et par conséquent l'impact négatif qu'il pourrait avoir sur la perception des américains à propos du cacao ivoirien... Ceci étant, je trouve encore plus outrageux la non réactivité du gouvernement ivoirien face à ce genre de situations et l'absence de cellule de veille et d'intelligence économique outil plus qu'indispensable de nos jours, je me demande d'ailleurs combien de personnes dans notre gouvernement sont au courant de cet article pour qu'on puisse espérer une réplique de notre part... Vivement le changement

Écrit par : Eric Gohi | 11/02/2010

Vous avez remarqué, depuis que les 2 pays annoncent faire de la transformation des matières premières sur place toutes les "bonnes oeuvres" s'annoncent pour aider les planteurs, les aider a avoir un meilleur cacao, un plus grand espace de culture...investissement dans la recherche des matières premières...etc, etc, etc

...chercher bien vous trouverez que d'un coup des millions affluent dans le coin...comme pour dire "vous êtes la pour produire que la matière première, le reste on s'en occupe" en gros " vous rester pauvre pour qu'on se gavent ici" et comme cela ne trouve pas d'écho, il faut "gâter le cacao ivoiriens et ghanéen" comme par hasard les leaders du marché mondiale...

Le gouvernement?? il n'a pas encore mis en place une commission INTERNATIONALE pour enquêter sur le problème :-)))

Donc ces genres de trucs ça existe et j'en vois des tonnes...malheureusement encore impuissant pour le mettre a dispo...mais...

@LEVY, il faut un site internet, et des bon journalistes, @Theo en forme en ce moment :-)))) et ça coute presque rien...une idée?

Écrit par : metu | 11/02/2010

Il faut que nous arrivions à transformer sur place nos produits. Et que nous fassions sauter ces stupides frontières internes, en s'organisant en un marché unique africain.

Personne n'est notre ami, et surtout pas les américains (remember Lumumba?), il faut oublier cette fable.

Écrit par : Eddy | 12/02/2010

@Theo Merci pour l'article.
@Eric Gohi & Metu, vos remarques sont pertinentes.
Ce prof Lennard Davis qu'il l'ai fait consciement ou pas, joue le jeu de ceux qui voudrait empêcher la RCI et le Ghana de transformer leurs matières premieres sur place.
Faut pas prendre ce que ce prof fait à la légère. Ce serait irresponsable.
Les planteurs au sein des leurs structures existantes devraient s'organiser pour défendre leurs intérêts non pas seulement en RCI ou Ghana, mais aussi contre toute attaque ailleurs.
C'est d'abord eux qui devront faire cette veille économique et stratégique dont parle Eric.
Le gouvernement interviendra quand il verra les planteurs et la societe civile se mobiliser pour la cause. Comme quequ'un l'a dit ici, les politiciens bougent quand l'opinion publique bouge.
Et puis, il faudrait peut-être que les Ivoiriens se rendent compte que ce sont les planteurs de cacao et café qui les font manger.
C'est toute l'économie qui est menacée quand des individus peu recommandables balancent ce genre de mensonges.

Écrit par : paisible.ivoire | 12/02/2010

Moi j crois que un truc très simple a faire ce serait de passer cet article de Theo à tous ceux que nous connaissons sur le net.
Ensuite, tous ceux d'entre nous qui ont un compte twitter (ou facebook) devraient faire la promo des articles que Théo et les autres blogeurs commentant ici écrivent.
Ca serait dêja bon.
Par exemple,
1. copiez le lien de l'article en question.
2. ouvrir sa page twitter.
3. poster le lien comme mise a jour (tweet).
Si le lien est trop long pour twitter, ouvrir un compte http://bit.ly . C'est un service de compression d'hyperlien. Puis, effectuez étape 3 plus haut ;-)
Quand chacun d'entre nous le fait, cela augmente les chances que des gens sur twitter s'en apercoivent et utilisent les leins en questions.
@Theo c'est quoi ton pseudo twitter?

Écrit par : paisible.ivoire | 12/02/2010

pour couper cour a tous cette speculation sur le cacao africain,il nous faut transformer nos produit et créer un marché de consommation africain ou sud sud.il faut dabord que tout ce qui est produit en Afrique serve dabord a l'afrique.Et pour cela tous les domaines de compétence sont sollicités.regrouper tous les chercheurs et inventeurs Africain ou qui sont pour le developpement réel de l'Afrique.Construire nous meme les complexe de transformation.pour cela il faut appliquer la loi du diviser pour mieux reigner.De grands complexes sont inadaptés pour le moment.Commençons par de petits complexes avec des machines conçu par nous meme.Rien n'est parfait au depart tout est dans la durée.cherchons des ingenieur confirmer mercenaires pour completer nos connaissances et nous montrer l'art de la conception pratique des unitées de transformation.utilisons le plus possible des materiaux locaux.En un mot apprenons à pêcher avec nos propres filets.Ayons la pleine connaissance de nos capacités et appuyons nous sur nos forces et reduisons notre retard.Echangons bcp entre Africain pour un partenariat de GAGNANT à GAGNANT.

Écrit par : Douguy | 27/03/2010

Merci théo,
Pour cette initiative,Que Dieu te bénisse, tu es un digne FILS d'Afrique.Tu défend toutes l'Afrique partout et en toutes circonstances, contrairement à ces égoïstes qui ne pensent qu'à leur bien être et leur petite personne.Ceux, particulièrement ces Africains indignes qui aident les blancs à enfoncer notre Afrique, ceux qui les aident à écrire ces articles affables sur nous.
Nous africains, devont nous lever comme un seul homme, unir nos forces nos intelligences pour relever notre Afrique.

Écrit par : kouakou | 25/06/2010

Que penses-tu du procès qui aura lieu le 6 Septembre concernant les "ex-barons du cacao ivoirien"? Est-ce en rapport de quelque manière que ce soit avec cette affaire? Ici, l'article: http://kouamouo.ivoire-blog.com/archive/2010/02/10/un-complot-economique-contre-le-cacao-ivoirien-et-ghaneen.html

Écrit par : djamelgaara | 17/08/2010

This is great, thanks for sharing, your blog is ultra healthy.

Écrit par : holiday villa | 22/10/2010

Votre blog est tres joly.Merci pour le bonne explication et article.

Écrit par : rent villas | 22/10/2010

This post is exactly what I am interested. keep up the good work. we need more good statements.

Écrit par : mcse | 23/11/2010

C'est vrai, particulièrement ces Africains indignes qui aident les blancs à enfoncer notre Afrique, ceux qui les aident à écrire ces articles affables sur nous. Oui!

Écrit par : isymphony blog | 02/12/2010

Je pense que ces personnes sont des spammeurs !

Écrit par : backgammon | 03/12/2010

Merci pour ce merveilleux article.

Écrit par : newegg promo code | 05/12/2010

Felicitations, bon travail de débusquage de fouine!
Pourtant si fréquent et avec une incidence si forte sur le marché international.
Cette méthode est un marketing insidieux sous forme de publicité accusatrice et c'est plus que récurent de la part de l'impérialisme atlante, c'est une de ses jambes!
Chaque pas qui le fait avancer doit en même temps écraser.

Écrit par : jesuisloin | 14/12/2010

Ce poste est exactement ce que je suis intéressé. maintenir le bon travail. nous avons besoin de déclarations plus de bien.

Écrit par : Private Reserve | 22/12/2010

I love chocolates...

Écrit par : Dubai rental | 22/12/2010

Pour cette initiative,Que Dieu te bénisse, tu es un digne FILS d'Afrique.Tu défend toutes l'Afrique partout et en toutes circonstances, contrairement à ces égoïstes qui ne pensen

Écrit par : geranamine | 08/01/2011

Post.I Excellent tiens à vous remercier pour cette lecture instructive, j'apprécie vraiment partager ce grand poste. Continuez votre travail ...

Écrit par : Dubai property | 13/01/2011

C'est vrai, particulièrement ces Africains indignes qui aident les blancs à enfoncer notre Afrique, ceux qui les aident à écrire ces articles affables sur nous. Oui!

Écrit par : Ebags Coupon | 18/01/2011

Post.I Excellent tiens à vous remercier pour cette lecture instructive, j'apprécie vraiment partager ce grand poste. Continuez votre travail ...

Écrit par : Bodybuilding.com Coupons | 18/01/2011

Merci pour le bonne explication.

Écrit par : rent villas | 20/01/2011

it seems to be very important and it made good time pass for me. I will always give a nice thrust look in to you from my bookmark feed. I don't actually comment and don't like to spend time in typing the comment.

Écrit par : Austin Real Estate | 25/02/2011

good explanation. but i do not think the trial will take place September 6 on "former Ivorian cocoa barons.

Écrit par : auto insurance companies | 14/04/2011

thanks for sharing this very informative information with us , thanks, i whould like to read more information like this in future.

Écrit par : Sell House | 19/04/2011

Thanks for sharing this beautiful post. I really admire this. bankruptcy help.

Écrit par : Sell House | 19/04/2011

I like your post & I will always be coming frequently to read more of your post. Thank you very much for your post once more.

Écrit par : blood pressure control | 20/04/2011

I agree to the above post, the chocolate is quite good for your health if use in a proper way.

Écrit par : مركز تجاري في دبي | 20/04/2011

Les commentaires sont fermés.