topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

19/10/2009

Nicolas Sarkozy, chef d'Etat "africain" ?

Jean-Baptiste Ketchateng, du quotidien Mutations, se marre...

"Le président français va-t-il perpétuer à l'Elysée les pratiques népotiques souvent décriées sur le continent noir ?

Mamane, l'humoriste qui depuis quelques mois réveille dans la bonne humeur les auditeurs de Radio France Internationale a mis les rieurs de son côté en parlant de cette polémique. La France, avec la probable élection du fils du président Sarkozy - un étudiant de 23 ans- à la présidence de l'Etablissement public d'aménagement de la défense (Epad), a-t-il dit dans une de ses récentes chroniques, est devenue un pays producteur de bananes. L'image est saisissante en effet, celle qui compare l'attitude politique de Nicolas Sarkozy, aux chefs des nombreuses républiques bananières africaines. La banane, bien entendu, n'est plus un savoureux fruit. Il s'agit plutôt des bizarreries de tel dirigeant africain qui recruterait autour de la table familiale les candidats à la gestion d'importants portefeuilles ministériels."

Lire la suite ici.

Commentaires

je me disais quand tu allais aborder le sujet!
c'est quand même saisissant ce monde à géopolitique variable!

villepin est poursuivi en France pour une affaire que nous les africains ne voyons pas très bien ce qu'il a fait de si répréhensible à part "toucher" semble t il quelques noms pour barrer la route à un adversaire politique!

là où le bat blesse, c'est que ça reste dans le cadre de la justice! en Afrique un opposant n'a qu'à être un voleur en col blanc reconnu (bédié tout le monde l'aura déviné) ou un tueur trafiquant de papier d'identité (vous même dévinez) si tu le poursuit on va t'accuser (rfi va t'accuser) de tout faire pour barrer la route à un adversaire de poids!!

deuxième exemple: wade positionne son fils on l'accuse de tous les mots, bongo idem, on l'accuse de tous les mots, mais quand c'est sarko, il se trouve des français pour nous expliquer que ce jeune homme étudiant en duel 1, aurait été "élu" même si son père n'était pas président à la tête de ce qui semble t'il (méfiez vous de nos amis français, ils ont l'art d'être "les plus" du monde) est le plus grand quartier d'affaire d'europe!! on nous dit qu'il sera élu et non nommé, mais les dés était pipés d'avance, car il a été coopté par son père dans une circonscription qu'il maitrisait depuis belle lurette et il est opposé à un ...communiste!!

ça me rappelle quand on disait chirac l'africain, cela ne voulait pas dire seulement qu'il est proche des françafricains! cela voulait aussi dire qu'il utilisait aussi nos pratiques africaines

Quand oin vous dit que qui se ressemble s'assemble ou dit moi avec qui tu déjeunes je te dirai qui tu es!! sarkozy déjeune avec ado, le reste se comprend! bien sûr je vais preuve de mauvaise foi!

ils sont vraiment tombés nos amis gaulois!

Écrit par : marianne | 19/10/2009

On a le président qu'on mérite disait l'autre...

- Trahison
- Ami des plus vieux "dirigeant" africains
- Contrôle des Médias
- Mensonge électoral
- etc
....Sérieusement a quoi s'attendaient les français?

Après son élection, il se rend au Sénégal pour insulter les africains avec l'aide de son ami et collègue le Wade 1er, il se rend ensuite au Gabon pour rendre visite a son meilleur ami et après on s'étonne qu'il fasse la même chose.

Certains français ont raison de dire qu'il y a pas de débat ou de discussion possible vu que la boucle est bouclée.

Nicolas Sarkozy président africain? la réponse est dans la question :-))

Écrit par : metu | 21/10/2009

Sont-ce ces mêmes gaulois dont un chef de village déclarait il y'a quelque temps que les africains n'étaient pas assez mûrs pour la démocratie?
Eux ils sont tellement mûrs qu'ils tombent tout seuls.

Écrit par : Eddy | 03/11/2009

Les commentaires sont fermés.