topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

21/09/2009

Des militaires français bientôt en Côte d'Ivoire

Notre ami Yoro l'a lu dans le quotidien français Le Midi Libre. Des CRS militaires de l'Hexagone sont en train de se former aux techniques de contrôle de foules désarmées, qu'on n'a aucun mal à identifier aux jeunes patriotes, dans la perspective de la prochaine présidentielle.

"Les gaz des grenades lacrymogènes se dissipent. De la fumée sortent des jeunes en sweat-shirt, foulard sur la bouche, capuche sur la tête et yeux piquants. En face d'eux, des hommes kaki portant bouclier, matraque, jambières, genouillères, coudières et casque à visière. Ils viennent de subir une attaque en règle, à grand renfort de projectiles divers et variés, après qu'une manifestation a dégénéré.

Cette scène d'émeute serait classique si elle n'avait eu lieu au camp des garrigues, si les "assaillants" n'étaient autres que des légionnaires et si les hommes qui leur faisaient face n'étaient ni des gendarmes ni des CRS, mais bien leurs copains du 2e Régiment étranger d'infanterie. Ensemble, ils s'exercent au contrôle de foule, avant leur prochain départ pour une mission de quatre mois en Côte-d'Ivoire.".

 

Pour lire l'article en entier, cliquons ici. Notons bien que la soldatesque de Nicolas Sarkozy ne s'entraîne pas au désarmement forcé de factions rebelles refusant de désarmer après des élections sonnant la fin de la récréation - un scénario pourtant très probable. Est-ce surprenant ? Non. L'on sait très bien qui, depuis septembre 2002, représente le "désordre", "l'ennemi", "la force à neutraliser", pour la France officielle en Côte d'Ivoire. Une France officielle qui ne se prépare qu'à mater la seule "vraie" rébellion à ses yeux : le bataillon de la rue qui, plusieurs fois, a rendu impossible le renversement de Laurent Gbagbo et a mis en danger les intérêts de l'ex-métropole.

Petit rappel : tous les sondages (notamment ceux réalisés par des instituts français) donnent Laurent Gbagbo favori dans la perspective de la prochaine présidentielle.

Commentaires

Mais Théo, le désarmement a été acquise par la négociation. Si quelqu'un doit être désarmé militairement, il faut qu'il soit anéanti au front, ce qui est difficile et laisse souvent naitre des milices comme au Tchad ou en Angola. Et c'est pas à une force étrangère de le faire. Il faut savoir ce que vous voulez de la france. Vous dites non a l'ingerance d'un coté et vous souhaitez son intervention de l'autre.

La france a interet à se préparer au pire, au cas ou elle aura à proteger ses ressortissants en cas d'emeutes apres les elections. N'est ce pas normal? Puisqu'elle est le seul pays qui a des entrées en ce sens ici.Je pense pas que cette initiative soit celle de "La france que tu combats",lolllll, juste celle d'une france prudente

Écrit par : Richman | 21/09/2009

Les CRS francais n'interviendront qu'à la demande de LG selon les accords de défense non? Théo tu remues le couteau dans la plaie un peu de retenu et de recul serait bienvenus. Là tu es dans le préjugé.

Écrit par : Etum | 21/09/2009

Bonjour et félicitations. C'est un blog très intéressant.
Je vous propose de vous connecter à mon blog en création : http://molla.unblog.fr.

Article que vous pouvez publier sur votre blog si vous le souhaitez : Le système Paul Biya ou la fiction permanente.

Bon courage

OGM

Écrit par : Molla | 21/09/2009

Euhh @Theo, la France n'agit qu'en stratège. Si Gbagbo ne peut pas partir, alors on négocie avec lui sans aucun scrupule...

J'ai lu aussi que les Caisses Postales (ou quelque chose comme ça) allaient devenir une banque (dotée de 25 milliards de capitaux) et allaient s'appeler CNCE (Caisse Nationale des Caisses d'Epargne).
Strictement le même nom que des homologues de France...strictement le même nom que leurs "partenaires" de France. Bien évidemment, ce genre de restructuration ne se fait pas l'aval direct de la présidence...

Je pense que la France a mis de l'eau dans son vin et soutient Gbagbo. En Afrique, on soutient les vainqueurs, et c'est avec eux qu'on négocie si on ne peut pas les faire partir.
Now, pour faire rester Gbagbo, on va procéder à la désinformation (jusqu'à un certain point) via les médias français.
Les affaires des français repartent en Côte d'Ivoire, oh, pas à la vitesse que la France souhaiterait, mais ça repart.

La prochaine élection fait peur à tous les protagonistes, car définitivement, il y aura UN seul gagnant. Les autres seront ""définitivement perdants (ils deviendront politiquement morts), donc, c'est une élection à très hauts risques.

Écrit par : oniN | 21/09/2009

@ Richman,

A priori, ce qu'on attend d'un Etat dans un autre Etat, c'est qu'il ne devienne pas un acteur de politique intérieure. Nous ne devons pas considérer comme normal qu'un Etat qui a déjà tué des civils non armés dans des rues et qui a essayé, il y a cinq ans, de renverser un président élu, utilise justement sa présence militaire liée à des accords bilatéraux et internationaux, pour faire absolument ce qu'il veut.
Quand j'ai parlé d'un probable désarmement par la force de factions rebelles refusant le jeu des élections, c'était pas pour implorer l'armée française d'intervenir, mais pour pointer du doigt un type de risques pour la paix en général... mais qui n'est jamais pris en compte par des forces internationales qui ne semblent pas que pour entretenir la belligérance.

@ Etum,

Je ne suis pas dans le préjugé. En novembre 2004, la France n'agissait ni en conformité avec les accords de paix ni en fonction des accords de défense ni en liaison avec "les autorités ivoiriennes". C'est un fait... Cinq ans après, nous faisons comme si ce n'était pas important...

@ Nino,

Les grandes puissances en général ont des "plans B", des "plans C", des "plans D". Et c'est leur droit. Mais pourquoi au Gabon, au Sénégal, en CI, à Madagascar, malgré les critiques et les risques, la France officielle s'acharne à être un acteur de la POLITIQUE INTERIEURE pour expliquer, par la suite, qu'elle ne fait que protéger ses ressortissants...

Écrit par : Théo | 21/09/2009

@Theo,

La question n'est pas "pourquoi la France s'acharne à être un acteur de la POLITIQUE INTERIEURE", mais "faisons-NOUS pour que la France soit un acteur de politique EXTERIEURE?"
Si la réponse est rien, à mon avis, il ne faut plus se plaindre. Les faits montrent que les critiques et les risques ne sont que de la poudre aux yeux des africains.

Théo, il faut durcir le ton et les actes, montrer qu'on peut devenir "fou" aussi. Je ne vois pas d'issue en terme de négociation à ce problème. Toute négociation est un marché de dupes.

Écrit par : oniN | 21/09/2009

Une question:

Qu'a fait l'Etat ivoirien ( et son chef) suite à la tuerie de novembre 2004?

Je suis peut être mal informé mais je n'ai vu aucun acte fort posé par l'Etat de RCI et son chef.

Il y a un proverbe qui dit : "si tu transforme ton visage en tasse de café, des gens viendront surement plonger leur pain la dedans."

Pour que la france se comporte comme elle le fait, il faut qu'il y ait en face un pouvoir qui lui permette de le faire.

Un pays qui pour organiser ses propres elections fait la manche (alors qu'il a su faire la "resistance économique") montre clairement aux autres pays qu'il n'est pas responsable.

Oui la France se fout de nous. C'est nous qui lui en donnons l'occasion.
Si après les tueries de novembre nous n'avons RIEN fait car nous n'avons RIEN à foutre de la vie de nos compatriotes, le France elle respecte la vie des siens.
Elle se prépare donc à les protéger ( entre autre) en cas de gbangban.
Théo il est peut être vrai que la France ait d'autres idées derrière la tête mais je t'assure que son objectif principal c'est la protection de ses ressortissants.

De grâce laissons un peu la France en paix!!!!!

Que faisons nous pour qu'on nous respecte nous même.
Réfugiers ivoiriens en galère dans les pays voisins. Qui en parle? En tout cas moi je n'entends pas le regime en place parler d'eux.

Dechets toxiques en RCI. Nada. Les victimes ont plus confiance à l'étranger qu'à leur pays.

Plein d'autres sujets relatifs à la sécurité et bien-être des ivoiriens sur lesquels "on" est muet.

Dès qu'il s'agit d'affaire kieffer on s'excite.
Dès qu'il s'agit d'armée française on s'excite.
Dès qu'il s'agit de la France on s'excite.

On decouvre nous "procureurs", nos enquêteurs.On les voit à la télé et les lit ans la presse.

Pardonnez!!! Arretons de "transformer notre visage en tasse de café".

Écrit par : blanca fredal | 22/09/2009

@ Nino @ blanca fredal,

Vos arguments sont justifiés. Mais devons-nous attendre que notre leadership soit parfait pour exiger le respect ? Je pense que la première condition pour que les luttes des peuples accouchent de progrès, c'est l'absence d'arbitre extérieur et intéressé qui agit dans l'ombre, grâce aux instruments comme une présence militaire sans contrôle ni tutelle.
Par exemple, les élections ivoiriennes, "les plus
En tout cas, j'aime bien la phrase arrêtons de "transformer notre visage en tasse de café".

Écrit par : Théo | 22/09/2009

@ blanca fredal

vous dites, cher Monsieur ou Chère Madame, ceci: "...il est peut être vrai que la France ait d'autres idées derrière la tête mais je t'assure que son objectif principal c'est la protection de ses ressortissants ".

Mais bon sens! Mme ou M., que savez-vous exactement des intentions de la France vis-à-vis de la Côte d'Ivoire pour que vous preniez l'engagement solennel de nous assurer que son objectif principal c'est la protection de ses ressortissants? Oubien en tant qui vous permettez-vous de dire de telles choses M. ou Mme blanca fredal.

Savez-vous seulement, Mme ou M., que pour tout ce que ce pays s'est permis de faire en Côte d'Ivoire en 2004, il a prétexté qu'il voulait proteger ses ressortissants? le savez-vous au moins?

De grâce, si voulez intervenir sur les questions touchant les rapports de la France avec la Côte d'Ivoire au sujet de la crise actuelle, de grÄce dis-je, débarrassez-vous juste un moment de la haine que vous avez de Gbagbo et des patriotes. Vous risquez simplement de paraitre ridicule et peu crédible aux yeux de personnes sérieuses.

En tout cas personne ne vous oblige à aimer Gbagbo et son régime, mais un peu de sérieux et un minimum d'honnêteté dans votre argumentation! Ce n'est qu'un conseil, vous n'êtes pas obligé d'en tenir compte.

Écrit par : Carbey | 22/09/2009

Un autre proverbe dit "quand tu as la tête dans la gueule d'un caïman, ne tape pas sur sa tête"

Comment ta tête est arrivée la? on continue a comprendre. :-)))))))

Donc pour @Blanca
La cote d'ivoire fait la manche? tellement elle fait pitié la cote d'ivoire bénéficie d'une aide de la part de la banque Mondiale et du FMI gratuitement, ces 2 institutions donne l'argent gratuitement. Je vais crée un pays vite vite, je vais l'appeler ..............."Sijesavais".

L'opposition a demander une élection plus transparente que transparente. A la CEI ou elle est majoritaire, elle a exigé qu'une société extérieure, la Sagem, vienne garantir le système. Et comme si cela ne suffisait pas, on demande des millions pour organiser le recensement en même temps. Et tous ça au frais de l'état évidemment, Gbagbo a trop d'argent des ivoiriens a distribuer.

Les démarches sous-terraine de la France officielle sont connue. On la connait de plus en plus, on sait de quoi elle est capable. Et le texte de Albert BOURGI, sur ce blog, nous donne d'autres détails.

Elle ne va rien lacher et elle sera prete a defendre son influence et ses interets sans pitié, c'est son existence même qui en dépend.
Le pétrole du Congo et du Gabon
l'uranium du Niger
etc...

Indépendance énergétique c'est pas avec le sous sol français que cela va se faire. La France Officielle n'est pas prête a laisser faire les choses. Sa méthode, ambigu et sournoise, surtout pas le clash visible mais indirect....

Écrit par : metu | 22/09/2009

Un autre proverbe dit "quand tu as la tête dans la gueule d'un caïman, ne tape pas sur sa tête"

Comment ta tête est arrivée la? on continue a comprendre. :-)))))))

Donc pour @Blanca
La cote d'ivoire fait la manche? tellement elle fait pitié la cote d'ivoire bénéficie d'une aide de la part de la banque Mondiale et du FMI gratuitement, ces 2 institutions donne l'argent gratuitement. Je vais crée un pays vite vite, je vais l'appeler ..............."Sijesavais".

L'opposition a demander une élection plus transparente que transparente. A la CEI ou elle est majoritaire, elle a exigé qu'une société extérieure, la Sagem, vienne garantir le système. Et comme si cela ne suffisait pas, on demande des millions pour organiser le recensement en même temps. Et tous ça au frais de l'état évidemment, Gbagbo a trop d'argent des ivoiriens a distribuer.

Les démarches sous-terraine de la France officielle sont connue. On la connait de plus en plus, on sait de quoi elle est capable. Et le texte de Albert BOURGI, sur ce blog, nous donne d'autres détails.

Elle ne va rien lacher et elle sera prete a defendre son influence et ses interets sans pitié, c'est son existence même qui en dépend.
Le petrole du congo et du gabon
l'uranimum du Niger
etc...

Indépendance énergétique c'est pas avec le sous sol français que cela va se faire. La France Officielle n'est pas prête a laisser faire les choses. Sa méthode, ambigu et sournoise, surtout pas le clash visible mais indirect....

Écrit par : metu | 22/09/2009

@theo

Je pense que le respect se mérite. On ne peut pas se comporter comme un plaisantin et "exiger" ensuite le respect des autres.

Comme toi je ne supporte pas la présence d'arbitre extérieur. Je suis totalement d'accord pour qu'on leur mène une lutte sans merci.
Je pense seulement qu'il faut balayer devant notre porte ( avant la lutte ou pendant la lutte contre l'élement extérieur).

@ Carbey
la France qu'on l'aime ou pas a plus de respect pour ses "enfants" que la RCI à pour les siens.
J'ai été choqué par les évènements de nov 2004 et jusqu'à présent je ne comprends pas le silence de NOS DIRIGEANTS.
Dis moi toi qui est si honnète à quoi cela est dû?

Ta haine de la france t'aveugle au point de ne pas voir que ce régime se souci peu du DEVENIR des ivoiriens.

@metu
Oui la RCI fait la manche si elle demande de l'argent à qui que ce soit pour organiser cest élections.
Un pays qui dispose de ressources comme la RCI n'a pas le droit de demander l'argent pour organiser les élections qui permetront de désigner son chef, garant de sa SOUVERAINETE.

Il est vital pour l'Afrique et la RCI en particulier de lutter contre toute forme d'arbitrage extérieur. Celà doit se faire avec intelligence et avec des gens "sérieux".
Je constate meurtri que Gbagbo n'est pas l'homme qu'il faut.

Observez les choses calmement metu, Carbey & Co. et vous verrez que depuis 2002, gbagbo n'a été actif que lorsque son pouvoir a été directement ménacé.

Écrit par : blanca fredal | 22/09/2009

En fait, à lire ce billet, on se rend compte que Théo a peur que l'armée française vienne voler à Gbagbo sa soi-disant victoire, prédite par des sondages électoraux tronqués( ce que nous avons expliqué). On n'a même vu des chiens errants d'Abidjan lécher les bottes de "La Lettre du continent" (relativement au fameux sondage prêté au RDR) alors qu'on sait que les informations que ce même journal a laissé filtrer sur la "disparition" du journaliste Kieffer ont été "mordues", déchiquetées par la meute canine d'Abidjan.

Pourtant, à bien analyser ce que la France a fait militairement dans ce pays depuis l'avènement calamiteux de Gbagbo au pouvoir, on ne peut se limiter à ressasser uniquement "Novembre 2004" où la France aurait agit par représailles après assassinat de 9 de ses soldats( la racaille judiciaire du FPI n'ayant pas prouvé le contraire). Oui, il faut rappeler à la meute du FPI que Gbagbo doit, aux lendemains du 19 Septembre 2002, la préservation de son pouvoir à l'interposition militaire de la France dans la zone dite tampon.
Sans la France militaire, le MPCI et ses démembrements stratégiques qu'étaient le MJP et le MPIGO aurait eu raison du pouvoir abidjanais de l'époque.

Oui, la France n'est pas l'ennemi de la Côte d'Ivoire; la preuve: ses industries et ses capitaux ont été à la base du miracle ivoirien des années 60 et 70. La France a accompagné le développement d'une ancienne terre d'analphabètes: La Côte d'Ivoire, en s'y garantissant le quasi-monopole des marchés d'approvisionnement et d'investissement. Cependant, la France n'a pas su s'adapter à la politique de diversification des partenaires économiques amorcée par Henri Konan Bédié dans le quinquennat 95-2000, aujourd'hui elle est obligée d'utiliser la grande artillerie pour recréer un climat propice d'échanges privilégiés en Côte d'Ivoire. Quand je parle de la grande artillerie, je parle de l'arsenal de dressage des patricons-casseurs-violeurs de françaises ...du FPI. Quand on dit Patrick Destremeau, ils savent à quoi s'en tenir !!!

Il ne sait à rien d'aboyer "la France, la France, La France" .... organisons simplement des élections crédibles, ouvertes et transparentes. Il semble qu'il y ait des gens en Côte d'Ivoire que cela n'enchante pas. Il n'y a que les gens du FPI qui s'excitent et grimacent à la moindre allusion à la France, pourtant ils doivent beaucoup à l'intervention française après Septembre 2002.

Que la France déplace toute son armée à la velle des élections en Côte d'Ivoire, nous au PDCI, c'est le dévouement à l'organisation des élections au délai convenu qui nous préoccupe, et non les SEMPITERNELLES SINGERIES des patricons et mercenaires du FPI .

Écrit par : Krathos | 23/09/2009

@ blanca fredal

On peut au moins me tolérer, à moi Carbey, d'avoir de la haine pour un pays tiers, la France en l'occurrence, qui vient lâchement massacrer mon peuple, mes compatriotes, pour des raisons qu'elle n'a pas l'honnêteté d'avouer ouvertement.

Mais que peut-on penser, par contre, de quelqu'un qui, lui, hait son propre pays pour la seule et simple raison qu'il n'aime pas le dirigeant au pouvoir? Et pour cela seulement soutient le pays tiers en question dans sa basse besogne.

Écrit par : Carbey | 23/09/2009

@@ blanca fredal
A moins bien sûr que vous ne soyez un Français. Au quel cas je m'en voudrais terriblement de vous avoir posé une telle question que je serais le premier à trouver stupide.

Écrit par : Carbey | 23/09/2009

@ kRATHOS
Par contre je suis bien heureux de te retrouver toi à travers le cheminement de ton texte. On n'a pas vraiment besoin d'arriver au bout pour te reconnaitre. Bravo! Quel exploit, toute ta prose!

Écrit par : Carbey | 23/09/2009

Carbey, essaye de comprendre quelque chose de très important. Je ne peux que te mettre sur le chemin lorsque je te lis en ces termes:" Mais que peut-on penser, par contre, de quelqu'un qui, lui, hait son propre pays pour la seule et simple raison qu'il n'aime pas le dirigeant au pouvoir?"

Le jugement politique qu'un ivoirien peut avoir envers Gbagbo n'est naturellement pas lié à son amour pour son pays. J'aime mon pays, autant que ceux qui aiment ou n'aiment pas la gestion politique de la cité ivoirienne par Gbagbo. Le problème, c'est qu'il y'a un mode de fonctionnement DÉMOCRATIQUE dans la cité ivoirienne que des gens sabotent expressément parce qu'ils ont peur de perdre leurs privilèges usurpés à l'autel de la tricherie, de la barbarie et du sang versé.

Nous, ivoiriens consciencieux et non jouisseurs conjoncturels, on veut des élections crédibles et transparentes afin que les ivoiriens qui veulent travailler, fassent bouger positivement le pays.

je ne comprends pas que la CEI soit en retard pour des raisons financières alors que le "teneur de barre" gaspille les deniers publics dans des déplacements sulfureux.
Quand on demande à certains journalistes de s'intéresser à cette problématique des blocages récurrents à la CEI, ils font mine de ne pas voir mais quand il s'agit d'ABOYER à la moindre manoeuvre militaire de soldats français, en bon chef de meute, ils s'empressent d'alerter la galaxie des "chiens errants d'Abidjan".

Si ce n'est pas du mercenariat infect, de la pige exclusivement intéressée, je ne sais par quelle autre expression qualifier l'attitude de ces hommes de média.

Écrit par : Krathos | 23/09/2009

Frère Carbey, se plaindre de l'incompétence de gbagbo et sa clique ne veut pas dire qu'on n'aime pas son pays.

Pourquoi vous les partisans de gbagbo ont-ils la manie de traiter les gens d'étranger ou de suppot de l'étranger lorsque ces derniers ne pensent pas comme eux ???????

Si être patriote c'est penser comme blé Goudé ou le fpi alors QUE JE NE SOIS JAMAIS UN PATRIOTE de ma vie.

On nous a dit dans ce pays qu'il n'y aura plus de guerre. Qu'ex-belligérents ont enterré la hache de guerre.
Les élections doivent être par conséquent la priorité du gouvernement ivoirien. Elles permettront en effet à la RCI de sortir du "flou" qui ne contribue pas à regler de manière optimale les problèmes du peuple.

Nous demandons donc à NOTRE PRESIDENT de mettre des moyens financiers à la disposition des structures chargées d'organiser les elections.

Vu les différentes dépenses de "l'Etat" (son CHEF en tout cas DEPENSE )ivoirien, il N'EST PAS DU TOUT SERIEUX de dire qu'il n'y a pas d'ARGENT pour les élections.

Qu'on arrête de nous distraire. Qu'on arrête de voir la main de l'étranger partout.

"On peut au moins me tolérer, à moi Carbey, d'avoir de la haine pour un pays tiers, la France en l'occurrence, qui vient lâchement massacrer mon peuple, mes compatriotes, pour des raisons qu'elle n'a pas l'honnêteté d'avouer ouvertement."

Frère Carbey stp donnes moi ton sentiment face aux dirigeants de ton PROPRE pays qui "massacrent" leur PROPRE PEUPLE (déchets toxiques,20% d'échec scolaire ,enrichissement illicite en temps records alors que la majorité n'arrive pas à se soigner et à manger comme il se doit, etc etc).

Comme toi, j'AIME notre pays. Raison pour laquelle je NE SUPPORTE PAS DU TOUT les agissements de NOTRE PRESIDENT.

500 millions au Faso, beaucoup d'autres millions pour aller se faire soigner les dents, et encore plein d'autres pour aller à l'ONU à NY (et dans quel hôtel!!!)!!!!!
Et on nous dit qu'il n'y a pas d'argent!!!!!! On nous dira que c'est la stratégie politique ou on nous parlera de l'image de la RCI j'imagine!!!!!!

Frère Carbey si tu n'as pas honte de la situation de NOTRE pays moi j'ai honte.


Frère Krathos c'est pas facile hein!!! J'espère seulement qu'ils comprendront un jour que Gbagbo est un DEMAGOGUE qui joue sur la notion de "patriotisme" pour se maintenir au pouvoir.

Écrit par : blanca fredal | 24/09/2009

Il y'a certains patricons du FPI ( ce ne sont aucunement des PATRIOTES au sens encyclopédique du terme) qui savent à quoi ils se livrent lorsqu'ils cherchent des arguties pour couvrir les calamités de cet adultère de président. Théophile Kouamouo sait lui même le sens de ses pseudo-analyses sélectives. Il sait à quoi il se livre lorsqu'il fuit les sujets qui méritent débat relativement aux élections en Côte d'Ivoire.

Qui ne connait pas Laurent Gbagbo ???

Gbagbo n'est un exemple en rien, si ce n'est dans tout ce qui est tueries et violences (post)électorales, tout ce qui est démagogie et populisme, tout ce qui est immoralité sexuelle ( voir adultère médiatisé), tout ce qui est bouffonnerie et humiliation de la Nation ivoirienne ...

Gbagbo est un pseudo-président qui a baissé le froc devant le tuteur confirmé des rebelles du MPCI, à savoir Blaise Compaoré, seulement parce que le premier cité veut contempler ses nouvelles dents marocaines le plus longtemps possible devant les miroirs de la présidence.
Mais les ivoiriens ne peuvent pas continuer à laisser filer leurs richesses naturelles( diamant, café, cacao, bois, coton etc...), le fruit du labeur et du patrimoine foncier de leurs grand-parents dans les "caisses" du Burkina-Faso.
Oui, le Burkina-Faso, ce pays aride est devenu plus riche depuis qu'il prélève des droits de douanes et fiscaux sur les richesses naturelles ivoiriennes transitant sur ses terres par le fait des rebelles.

Gbagbo voit tout ça, il sait tout ça mais il préfère entretenir le dilatoire afin de se maintenir ILLÉGITIMEMENT au pouvoir. Il préfère faire copain-copain avec le tuteur des rebelles ivoiriens; après ce sont les mêmes kôkôtis et autres singes du FPI qui vont venir dire: "rebelle a égorgé mon parent, rebelle a volé ma maison, rebelle a éventré ma femme enceinte".

Sincèrement , si on n'est pas uniquement attiré par l'argent sale qui circule dans les cercles FPI (tels certains journalistes zélés qui se reconnaitront), un ivoirien conscient et réfléchi ne peut pas se mettre à aboyer, à gueuler qu'IL SOUTIENT GBAGBO, le nouveau copain de Blaise Compaoré. Blaise Compaoré dont le fameux accord de Ouagadougou devait permettre d'organiser les élections il y'a moins 2 ans, n'est pas le plus pressé à "faciliter" les élections. Tant que le cacao, le café, le bois, le coton et le diamant ivoiriens transiteront sur ses terres, il aura de quoi gaver son peuple. Alors, allons-y pour le dilatoire !!!
Le rapport CHOCOLAT CHAUD de l'ONG britannique Global Witness montre qu'on peut estimer à des centaines de milliards de F CFA ce que le Burkina Faso et les protégés de Blaise Compaoré ont pillé en Cote d'Ivoire depuis le début de la crise.

D'aucuns viendront dire que c'est "stratégie de Gbagbo", que c'est "technique politique". Pour ces singes-là, pour ces imbéciles heureux du FPI, je bénirai le premier braconnier ou soldat français qui leur pourfendra la gueule.

Avec tout ça, c'est l'entrainement de soldats français qui troublent le sommeil à certains ???

Raison pour laquelle je trouve que la racaille aux ordres de Gbagbo ne peut être qualifiée de patriote, mais plutôt de patriconne.

Écrit par : Krathos | 24/09/2009

Yako, Krathos!!!

Écrit par : Carbey | 25/09/2009

Yako, Krathos!

Écrit par : Carbey | 25/09/2009

@richmond,
pour moi la problématique que posait théo était de savoir si au vu de la réalité pré électorale, était il pertinent de s'entrainer au deuxième round d'un face à face contre des jeunes désarmés?

je pense même que théo a lancé ce pavé dans la marre, car en regardant les échanges précédents (cf), on constate que le sujet france patriote (ou france gbagbo) attirait le plus de spectateur (blogueur) sur le site!

@ etum,
ya encore des accords à respecter entre la france et gbagbo?

@onin,
pour appuyer ta missive, j'ajoute que les pays ne soutiennent que des états et non des hommes sauf cas de force impérialiste! la preuve gbagbo n'a pas été reçu aux usa en tant que originaire de mama ni enseignant d'histoire, mais parcequ'il représente un pays qui compte en afrique de
l'ouest!!

@mais blanca,
c'est quand même curieux que la france humaniste (comme tu sembles le dire) n'est interressé que par le maintien d'ordre en rci alors que plusieurs pays ont les mêmes problèmes de gouvernance, il ya donc forcement autre chose!), soyons moins disons naifs!
je pense que se sont les gens comme vous qui ont permis aux négriers d'attraper nos frères pour l'exclavage. dans l'histoire du monde, il ya toujours eu des colla qui ont toujours trouvé une raison à l'agresseur extérieur, ce n'est donc pas nouveau!

@metu,
bonne replique! les noirs avec leur mentalité là, ils vont nous tuer! actuellement sur ce blog, on ne leur demande même pas de sortir combattre l'armée française, on leur demande simplement en tant que "écrivains" de dénoncer certaines choses, ils mouillent dans leurs frocs!
critiquer la politique de sarko n'est pas être contre le peuple français!

@kratos
"nous au pdci" c'est un pléonasme que de le dire,de toutes les façons on s'en fou!
en parlant de judiciaire, n'oublions pas que bédié est le premier refondateur ah oui, car c'est lui qui a fêté le premier des milliards mal acquis, mais pour le moment on le laisse mystifier les foules, s'il est au second tour, on va rappeler (images à l'appui) ses hauts faits de voleur en col blanc, mais s'il ny est pas on le laissera tranquille! ce qui me plait dans ses meetings , il fait exactement ce qu'on attend de lui: un peu comme un candidat qui dit lutter contre les atteintes au moeurs et qu'on surprend photo à l'appui avec une mineur dans un sordide hotel! allez bédié continu...

là kratos, sur la cei tu portes des lunettes sombres, même le représentant de l'ue sur une radio mondiale a décrié l'incompétence de la cei en terme de gestion, de toutes les façons mettre un cadre du pdci à la tête déjà c'était prendre des risques...

pour terminer, ce qui me fait rire, ce sont les "une" des journaux de l'opposition sur gbagbo et obama: les gens cherchent à savoir quelle distance il ya avait entre gbagbo et obama sur la table!!d'autres disent qu'ils ne se sont pas parlé: obama n'est pas obligé d'inviter gbagbo, s'il ne voulait pas le voir il ne l'aurait pas invité c'est tout.évidemment rfi se délecte des écrits de l'opposition, qui en bon africains font le boulot à sa place! jess jackson qu'il rencontre à chaque fois là, vous ne voyez pas le lien?

Écrit par : marianne | 26/09/2009

Marianne, j'ai déjà dit pour moi.
Le plus urgent dans la problématique des élections en Côte d'Ivoire, ce n'est pas le fait de brailler sur la formation militaire des "corps habillés" français. Le plus pressant c'est le respect des délais. Pourquoi il y'a toujours des blocages financiers à la CEI ??? est-ce un tarissement des caisses de l'État ??? quelle relation faire avec certains déplacements dispendieux, budgétivores ou inutiles de Gbagbo ???

Si ceux( primature, présidence, ministère des finances) qui ont la mission de "surveiller" et d'encadrer financièrement les activités de la CEI et des autres structures( Sagem ...) n'ont jamais dénoncé une mauvaise gestion des fonds mis à la disposition de ladite structure, je ne crois pas du tout que Michel Arrion(de l'UE) aurait tenu les propos que Marianne lui prête relativement.

Si la CEI gère mal l'argent mis à disposition des structures chargées d'organiser les élections, pourquoi Gbagbo et sa clique n'en font pas cas aux ivoiriens ? Pourquoi on nous rabâche à chaque fois l'hypothèse du report sans nous dire concrètement ce qui BLOQUE l'avancement du processus électoral ?

De toute manière, ce n'est pas aux nouveaux caniches de Blaise Compaoré qu'il faut poser ce genre de questions. A part aboyer dans le vide, le lèche-cul à leur nouveau messie de Ouagadougou, la fuite des responsabilités ... je ne sais pas ce que les militants du FPI savent faire.

Écrit par : Krathos | 26/09/2009

:-)))

En tout cas ce que je peux dire c'est que Theo est un thérapeute/psychologue. Ce blog est son divan pour certain d'entre nous.

Venir et balancer des arguments aussi facile sans construction je me dis qu'il devrait faire payer ceux qui ne sont pas guerrits et qui continue a vouloir se soigner gratuitement. :-)))

Il faut vraiment être frustré a un point pour dire autant de méchanceté et de démonstration de sa haine gratuitement.

Si Krathos écrivait en argumentant, on aurait pu le/la comparé(e) a Frantz Fanon. Quand il écrivait, c'était comme s'il avait une plume dans la main droite et dans la gauche une mitraillette. C'était vraiment en langage de rappeur un vrai flow :-))). C'était la force des arguments.

Malheureusement notre Krathos National est même l'anti-frantz Fanon. La haine d'une coté et la haine de l'autre..

@Theo??!!! Fais payer :-)))

Écrit par : metu | 26/09/2009

hé marianne !!!!!!

Le "Collabo" que je suis veut juste savoir pourquoi "on" nous dis qu'il n 'y a pas d'argent pour les élections alors que les dépenses engagées ces derniers temps par notre revolutionnaire de président montrent le contraire?

Je dis et je le repète, la France a plus de respect pour ses "enfants" que la RCI ne l'a pour les siens.
Bon oublions un peu la France car dès que tu entends ce nom tu sembles perdre ta lucidité.

Dis moi pourquoi nous n'attendons jamais l'Etat ivoirien parler de nos compatriotes réfugiés dans les pays voisins ?
Pourquoi notre prési ne parle pas de nos morts de novembre 2004 ?
Pourquoi il ne punit pas les responsables de l'affaire "dechets toxiques" ?
Pourquoi les ivoiriens vivent-ils si mal alors que notre président à affirmer avoir la RCI utile?
Pourquoi l'école ivoirienne va si mal alors qu'en son temps il nous disait que 10 milliard reglerait le problème?

Bon tu me parleras de guerre.tu me diras qu'on ne l'a pas laissé travailler. tu me diras que la priorité c'est la paix. Ok. alors pourquoi on nous dit qu'il n'y pas d'argent pour la "PAIX" ?

Le "collabo" veut savoir pourquoi ce régime champion de la lutte contre l'impéralisme français est muet sur tant de sujet qui touchent les ivoiriens au quotidien est devient si "bavard" eet excité lorsqu'il s'agit de la France?

Je te demandes de PRENDRE DU RECUL et tu verras que la France est le fond de commerce de LG & Co.
Chaque fois qu'il sent son pouvoir menacé il cri à la france impérialiste et irrespecteuse de la souveraineté de la RCI.

Je te "comprends" marianne sur ta vision anti-impérialiste.

Je veux juste que tu SACHES que LG n'est pas l'homme qu'il FAUT.

A bon entendeur ...

Écrit par : blanca fredal | 26/09/2009

@blanca,
je ne te connaissais pas sur ce blog, mais il faut reconnaitre que tu argumentes bien!

ce que tu dis n'est pas faux dans l'absolu mais tu m'as déjà répondu sur ma réaction.

il aurait fallu que les gens laissent gbagbo tomber tout seul en le laissant travailler au lieu de lui fournir l'argument et l'épouvantail pour maintenir les foules. c'est aussi ça la réalité!

àkratos,
on est pas à l'église soit tu as écouté le truc sur rfi soit tu ne l'as pas fait! il a explicitement accusé la cei entre autres de n'avoir pas la capacité de gerer le processus électoral, ils ont m^me à l'ue décidé de ne plus donner un sou à cette cei surtout que les demandes devenaient fantaisistes (on prend 30 jeunes on demande des sous et on dit qu'on veut former les jeunes au processus électoral) attendez ils ne sont pas si c... que ça les bureaucrates de l'ue! même le surprenant venance konan a critiqué cette politique de main tendue de la cei pour chacune de ses distractions.

est ce que quelqu'un comprend quelque chose a ce que la cei fait, comme d'habitude il faudra que ce soit le "blanc" désolé pour le terme qui dénonce cette gestion digne de l'Afrique pour qu'on comprendre enfin que même avec mille milliards rien ne se fera de bon!

exemple parlant: ils nous ont promis l'identification en 45 jours!! tout quidam ivoirien sait qu'il est impossible que tout le monde se déplace en 45 jours pour se faire enrôler, personne n'a prévu que beaucoup d'ivoiriens n'auraient pas leurs papiers à temps!

les gens résument les retards à l'argent, mais non l'organisation c'est aussi la gestion des impondérables, de la machine et des hommes!

Écrit par : marianne | 26/09/2009

@blanca
La réponse est dans la question.

Si tu fais le point de la situation tu trouveras les réponses qui sont dans ton texte sauf qu'il faut voir la source du problème, analyser le problème et voir les réponses qui y sont apportées.

Et éviter les raccourcis intellectuels cela ne mène qu'a des conclusions fausses.

L'organisation d'une élection d'un pays qui se dit indépendant est gérée en parti par une société de l'ancien colonisateur qui veut être acteur. C'est purement une aberration. Cela la CEI le voulais, des milliards ont été dépensés au nom de la cote d'ivoire. C'est a dire qu'il a fallu a l'état affaibli par la guerre payer et emprunter encore pour financer cette élection. Personne d'autre n'a payé ces élections. Donc on voit 2 choses
- la CEI dirigé par l'opposition n'a pas misé sur la compétence pure de la cote d'ivoire mais elle a misé a l'extérieur.
- La CEI est a l'image de comment le pays a été dirigé lorsque l'opposition était au pouvoir. Une incompétence certaine, et un gouffre financier sur le compte de la cote d'ivoire.

Encore une fois on veut mettre l'incompétence de cette structure que je rappelle indépendante sur le président.

Malgré les lézards qui se battaient au congo avant le coup d'état de Sassou, le ministre de l'intérieur a l'époque a mise les pied au Congo. Le pays est en guerre, sauf a point-noire, ou les francais sont tranquille, sans être dérangés, le ministre de l'intérieur a l'époque a atterrit au Congo.

En cote d'ivoire elle préfère faire venir des CRS ou des militaire, tout simplement parce qu'elle ne contrôle plus rien, même le ministre des affaires étrangères préfère parler depuis Dakar, pourquoi il vient pas en Cote d'ivoire?

Ca c'est un nouveau schema dans lequel a n'a jamais été. Une supposé ex-colonie qui lui échappe c'est pas bon pour sa place et sa crédibilité au conseil de sécurité.

Tout ca pour expliquer qu'aujourd'hui l'ouverture est a un tel point que Gbagbo est reçu a NY par le président Américains pour du business...on ne passe pas d'un colon a un autre on s'ouvre a d'autres horizons. Et cela, dans le texte de Bernard Bourgi, publié sur ce blog c'est très clair.

Conclusion, on ne sera jamais tranquille tant que la France officielle prépare des choses contre nature en vu de reprendre son rôle de colon en Cote d'ivoire. C'est ca qu'on dénonce rien d'autre.

La France officielle n'est pas un ami de la cote d'ivoire, elle a des intérêts et elle va les défendre bec et ongles. A nous de savoir ce qu'on veut et de mettre en œuvre les moyens de notre indépendance et c'est ce que fais le président, mettre la cote d'ivoire a l'abri.

Il faut se protéger en se rapprochant de ces voisins pour éviter qu'ils soient des bases de déstabilisation il faut que le monde ait les yeux sur nous pour ne pas que Nov 2004 se reproduise sans que cela ait des conséquences. Tout cela a un coup.

Ce qui s'est passé en Nov ne va pas resté impuni, un president n'est pas la a mettre le froid entre son pays et les autres. "Mais quand on a sa tête dans la gueule d'un caïman on ne tape pas sur sa tête."

Écrit par : metu | 27/09/2009

Metu et Théophile Kouamouo, pas besoin de doctorat pour savoir que le même cerveau produit 2 styles différents, mais une même trame ...

Écrit par : Krathos | 27/09/2009

Détrompe toi Krathos, Metu et moi, nous sommes deux personnes absolument distinctes.

Écrit par : Théo | 27/09/2009

spécial kratos

D'accord kratos mais laissons les procès d'intention!

je te dis que bédié pour lequel tu fais tes singeries est le premier des refondateurs (on dira en zoologie qu'il est l'ancêtre des refondateurs) en ce sens qu'il a été le premier avec son poste de ministre de l'économie et des finances à devenir milliardaire! on se demande combien il touchait par mois, à moins que pots de vin, détournement de deniers publics et délits d'initié n'aient commencé à faire leur apparition déjà!

tout ce que tu racontes à côté ce sont des balivernes ou plutôt des singeries pour emprunter ton vocabulaire animalier!

grâce à ce blog, on comprend mieux comment les gens durant les siècles arrivaient toujours à avoir le nègre! ne dit on pas que l'histoire est un éternel recommencement?

au fait, gbagbo vous a montré un aperçu de sa campagne: il ne va pas vous suivre dans la poubelle de vos discours et meetings sans aucune créativité ni originalité.

qu'est ce que vous voulez de lui? économiquement il fait ce que tous nos économistes du fmi nationaux n'ont jamais fait, en plus il est entrain d'effacer leurs dettes que nous payons! sa bonne gestion économique est soulignée par les bailleurs de fonds, il est reçu tellement régulièrement par le sg de l'onu (ce qui était impensable il ya quelques années) que cela semble normal, il déjeune avec le président de la plus grande puissance mondiale (quelque soit la distance en centimètre qui séparait leurs coudes sur la table) et cerise sur le gâteau il ne vole pas, ce qui dans la côte d'ivoire d'aujourd'hui est une qualité exceptionnelle!

quand bédié va s'assoir dans les meetings pour nasiller ses propos sur les refondateurs qui volent et donc on ne doit pas voter gbagbo, il faut qu'il soit honnête et se retirer de la course à la présidence, car son calamiteux (sa parenthèse honteuse au pouvoir) est parsemée de scandales des moeurs, financiers, totalitaire et... on est jamais allé au mondial avec lui, donnant ainsi le bon exemple de la responsabilité!!

donc kratos, tu nous fait ch... avec ton histoire de bédié là!!!!!

Écrit par : marianne | 27/09/2009

Marianne, je n'ai que faire de tes grimaces et autres SINGERIES sur les branches d'arbre...
A chaque fois qu'un militant du FPI m'a demandé d'argumenter( ce que je n'ai jamais cessé de faire), il s'est très vite rendu compte qu'il y avait un gap important entre nos capacités cognitives.

Sur le sujet de la formation des militaires français, j'ai déjà tout dit. Sur la problématique des élections ivoiriennes, idem.

Écrit par : Krathos | 28/09/2009

@Krathos

Je confirme ce que dit Théo.

Je ne me souviens pas que quelqu'un t'ai traité de singe quand tu as soit disant argumenté. Le probleme c'est que tu es faible devant autant d'argumentations construites, meme si on n'est pas d'accord, on ne va pas t'insulter.

Tu es a l'image de ton candidat, jusqu'à maintenant ce n'est que du Gbagbo ceci Gbagbo cela, mais au fond pas de programme clair, non zut y en a un "le programme des 12 travaux de l'élephant d'Afrique", quelque chose comme ça, un programme de y a ..... 1xx ans au moins..

Depuis l'éléphant a bien changé..mais pas pour votre champinon...même ADO fais un peu mieux que lui...il fait même des sondages :-))

...mais en gros on sait ce qui se passe dans un panier de crabes....

Écrit par : metu | 28/09/2009

@ krathos
décidément vous êtes incorrigible!
pas besoin d'etre du parti au pouvoir pour revendiquer la SOUVERAINETE de son pays, croyez vous qu'il existera une nouvelle cote d'ivoire quand vous votre parti sera au pouvoir? EH BIEN NON!!! si maintenant vous n'êtes pas à même de dénoncer les violations des prérogratives de votre nation, croyez vous etre patriote( au vrai sens du terme)
de plus les debats intellectuels s'accommodent mal des propos injurieux pour lesquels vous semblez avoir un penchant...

Écrit par : themis | 28/09/2009

@ Theo
croyez vous qu'on saurais légitimement fondé à se baser sur un article de presse pour épiloguer sur les ambitions de la FRANCE en CI et en préparer la riposte? (diplomatique j'entend)

Cessons de vouloir voir le mal partout!je comprend mal l'allusion aux sondages donnant Gbagbo pour vainqueurs.

Écrit par : themis | 28/09/2009

@ themis,

J'ai couvert la crise ivoirienne en tant que journaliste de manière assez vive, au contact des différents acteurs (Français comme Ivoiriens). Et je pense avoir appris à lire les signes des deux côtés.
Si au lieu de renforcer la présence des gendarmes français (présents en CI) et leur coopération avec les gendarmes ivoiriens notamment dans le cadre de la sécurisation d'un certain nombre de quartiers, c'est que l'on prépare des opérations de guerre incluant un affrontement avec des foules à Abidjan. Des foules civiles mais nombreuses.
Une telle configuration n'est possible que si la France est accusée par "ses adversaires" classiques d'ingérence, notamment par sa complicité avec l'opposition. Pourquoi cela serait-il le cas ? Et si Paris, diplomatiquement, voulait avoir la liberté de "pousser ses amis", comme cela a été le cas au Gabon - sauf que dans ce cas, ses amis étaient au pouvoir mais n'avaient pas de contrôle sur la rue.
Comment pousser des "amis" d'une manière qui requiert quelques risques dans les rues ? 1. En soutenant une contestation "à l'iranienne", qu'elle soit justifiée ou pas, pour au pire arriver à un partage du pouvoir - option qui sera stratégiquement logique si on a l'impression que, réélu, Gbagbo ira à l'encontre des intérêts français ainsi qu'on les conçoit à l'Elysée. 2. En se positionnant dans un dédoublement institutionnel de l'Etat ivoirien et en soutenant l'institution où se trouvent nos amis (on a vu le show Présidence contre Primature ; le show Conseil Const contre CEI est imaginable).
Je vais très loin dans le raisonnement mais ces extrapolations sont nécessaires pour arriver au niveau d'analyse qu'on appelle "stratégie". Celui où on décode des faits et gestes qui ne sont pas encore arrivé au bout de leur logique.
Je me souviens qu'à l'arrivée de Poncet, Le Courrier d'Abidjan avait évoqué son précédent rwandais et sa spécialisation en guérilla urbaine. Et mis en garde contre un chaos qui viendrait.

Écrit par : Théo | 28/09/2009

ce que je comprend de l'écrit de théo, c'est que en strategie, on attend pas que le fait se porésente avant de l'évoquer on étudie, comme au xéchecs les pions et pas que poussent l'adversaire et on essai d'anticiper sur ce qu'il veut faire.

Théo est ce que je suis dans le vrai?, car je ne m'y connait pas en stratégie, mais je sais que bédié ne peut pas être le présiden qu'il faut à la côte d'ivoire post rébellion!

Écrit par : marianne | 28/09/2009

Moi, quand je lis la bande des "fans" de la philosophie FPI, dont Kouamouo, Metu, Carbey, Marianne etc..., c'est toujours la même trame.
Je la résume: d'une part, on a le sosie de Jésus-Christ de...Mama et ses affidés qui- soi-disant -défendent la Côte d'Ivoire agressée, et de l'autre, c'est la bande des "collabos" PDCI-RDR et de leur maitre Français. Le clan du visionnaire et messie Gbagbo se battant pour sauver la nation ivoirienne contre les méchants du PDCI, du RDR ... et leur maitre SARKOZY à l'Elysée.

JE RÉPÈTE à tous que ce schéma ne passe pas dans certains cercles de réflexion, mis à part la sorbonne du Plateau et autres lieux d'abrutissement/d'abêtissement bien sûr. Théophile Kouamouo ne fait que dire, depuis quelques billets déjà, que GBAGBO risque de se faire voler sa victoire(???) parce que des soldats français s'entrainent à maitriser des débordements de foules surexcitées et manipulées. Mais si les soldats français ne s'entrainaient pas, croyez-vous qu'en Novembre 2004 le colonel DESTREMEAU aurait brillamment anticipé la manipulation de foules du gendarme ivoirien Guia Bi Poin et ses hommes ? ( ces derniers qui voulaient livrer une armée française suréquipée, surentrainée au lynchage populaire par des gueux et autres oisifs d'Abidjan).

A) On a tous vu la vidéo des évènements de Novembre 2004 où les militaires IVOIRIENS (conduit par le gradé GUIA BI POIN) ont VOLONTAIREMENT rompu le cordon de sécurité qui séparaient les PATRICONS surexcités et "lavés du cerveau" des soldats français dirigés par DESTREMEAU. La suite, on la connait... Quelques singes surexcités qui insultent et montrent leurs derrières farcis aux imperturbables légionnaires français. Le rubicond est franchi lorsque ces mêmes "lavés du cerveau" osent même monter sur des chars et que des coups de feu partent de la foule.

B) Novembre 2004 à l'hôtel Ivoire est le fait de la roublardise, encore une fois, de votre messie Gbagbo qui a violé le cessez-le-feu et les accords de paix signés avec les rebelles. Les 9 soldats français présumés tués, la justice ivoirienne n'a jamais prouvé le contraire. Novembre 2004, on ne serait pas là en commenter les tenants et les aboutissants si les troubadours du FPI avaient fait l'économie de la violence, de la roublardise et des ... SINGERIES.
Rappelons-nous l'arrivée de la Force Licorne en Côte d'Ivoire aux lendemains du 19 Septembre 2002. C'était dans quel cadre ? n'est-ce pas quelqu'un qui aboyait au secours, à l'application des accords de défense franco-ivoiriens, à l'aide internationale ??? Les rebelles qui ont divisé le MPCI en 3 mouvements( MPCI, MPIGO et MJP) n'avaient -ils pas obligé le pouvoir FPI de l'époque au recours aux mercenaires d'Afrique australe et à la supplication des autrités françaises à faire intervenir leur force militaire en Côte d'Ivoire ???

A) et B) montrent que la France n'a jamais été militairement contre la Cote d'Ivoire: PREMIÈRE CONCLUSION.

"ça" vient dire que Krathos n'a pas d'arguments... Mais que ceux qui ont des arguments viennent nous dire ce à quoi Gbagbo s'attendait lorsqu'il implorait l'intervention de ses soi-disant ENNEMIS en Côte d'Ivoire !!!
Oui, que ceux qui sont nés avec "les arguments divinement enfouis dans le cordon ombilical" viennent nous expliquer les raisons pour lesquelles la France continue d'être le premier investisseur en Côte d'Ivoire, le premier acheteur ... le premier partenaire commercial de la Côte d'Ivoire(importations et exportations). De surcroit avec des tendances haussières en faveur de la France, même dans la période après Octobre 2000 ?

Et puis, je viens avec des chiffres et des sources FIABLES parlant d'investissement ETRANGER en Côte d'Ivoire :

1- La FRANCE DEMEURE LE PREMIER INVESTISSEUR ETRANGER en Côte d’Ivoire (46,95% des déclarations et des agréments d’investissement de 1996 à 2003), suivi de la Suisse (13,43%), de la Grande Bretagne (8,72%), des USA (3,45%), de l’Italie (2,54%) et du Liban (2,06%). (***)

2- Bien que les IDE à destination de la Côte d’Ivoire demeurent encore très faibles par rapport aux IDE mondiaux (0,6 %), le pays est passé au premier rang des pays africains au Sud du Sahara (hormis l’Afrique du Sud) pour les IDE hors mine et hydrocarbures dans la période 1992-2000.(***)

Économiquement, 1- et 2- montrent que la France n'a jamais été contre les intérêts de la Côte d'Ivre. Au contraire, elle a contribué à formation des quelques têtes pensantes qui constituent l'intelligentsia ivoirienne. Elle a apporté des capitaux et les ressources humaines qui ont permis la mise à niveau économique de la Côte d'Ivoire,d de la période pré-indépendance à celle des atermoiements d'aujourd'hui. Elle a réalisé pendant la colonisation un puissant vecteur économique (chemin de fer transnational) que les pseudo-indépendants ouest-africains n'ont jamais pu reproduire, ni entretenir durant des décennies et des décennies.

Je sais que ça peut paraitre dur et "sec", mais je ne me lasserai jamais de le dire: c'est une RACAILLE égocentrique et illégitime qui passe son temps à salir la France en Côte d'Ivoire.
Un bon ivoirien, qui connait l'histoire économique de son pays, saura faire la part des choses entre pseudo-néocolonialisme et nécessité de définir une politique structurelle de COOPÉRATION avec notre meilleur partenaire étranger: la FRANCE.

Il y'a certain ici qui se sont formés en France, qui ont profité goulument de l'expertise française, de la qualité de sa ressource humaine mais ... ce sont les premiers MERCENAIRES prêts à vilipender leurs bienfaiteurs sous prétexte d'une farfelue néo-colonisation. Les colons français auraient dû les laisser dans les branches d'arbre des forets denses d'Afrique CENTRALE et occidentale.

ps: Thémis, je ne vous ai jamais manqué de respect. A ma connaissance, vous n'auriez nullement reçu mandat pour corriger une quelconque faute mienne quand bien même les insectes qui m'assaillent de tout part semblent vous être INVISIBLES . " Violations des prérogatives d'une Nation"??? lisez plus haut please.

Écrit par : Krathos | 29/09/2009

@ Krathos

Mais Krathos, très cher Krathos, pourquoi donc crois-tu forcement que pour seulement les raisons que tu cites (chiffres à l'appui), que la France a le droit de vie et de mort sur l'Ivoirien?

C'est ICI, Krathos, que se trouve en vérité (j'espère vivement que tu vois) la différence entre ce tu appelles "la philosophie FPI" et qui est en fait le souci de la souveraineté de l'Etat à défendre ou à préserver face au réflexe colonialiste foncièrement assujettissant de l'occident, d'un côté et de l'autre, la philosophie RHDP qui ne prône que la résignation face à l'occident, par pure incompétence et refus lâche et indolent, de la créativité (les partisans du moindre effort), à l'image plus expressive de Bedié.

Par ailleurs, quant tu dis ceci: "ça" vient dire que Krathos n'a pas d'arguments... Mais que ceux qui ont des arguments viennent nous dire ce à quoi Gbagbo s'attendait lorsqu'il implorait l'intervention de ses soi-disant ENNEMIS en Côte d'Ivoire !!!" Non, Krathos.

le probleme avec toi, ce n'est pas un probleme de capacité ou non d'argumenter. le problème avec toi (je peux toujours me repeter si tu le desires puisque je l'ai déjà dit), c'est tu dis tellement de choses fausses avec une telle mauvaises fois, qu'on a du mal à choisir par quoi commencer. Et on finit par se dire que ce Monsieur veut amuser la galerie et on se garder simplement d'y accorder du serieux. je l'ai deja dit ça! Krathos. et c'et malheureux par ce qu'on aurait tellement souhaiter echanger serieusement avec toi. Mais cela suppose qu'on admet au depart ensemble une meme chose. Or toi ta spécialité c'est nier lévidence et on est perturbé, tout simplement. C'est ça.

Écrit par : Carbey | 29/09/2009

Où est ce que Krathos a dit qui relève du FAUX ??? On cible le "faux" dans mon argumentation et on travaille la cervelle là-dessus.

La "négation de l'évidence", quelle évidence a été niée ??? Voila il ne serta à rien de s'épancher dans le vent. Il faut aller droit au but, droit aux canards boiteux de mon arguentation. Allons-y si tu es prêt !!!

Écrit par : Krathos | 29/09/2009

juste un exemple Krathos:
quand tu affirmes sans état d'âme avec un déconcertant sang-froid ceci: "Les 9 soldats français présumés tués, la justice ivoirienne n'a jamais prouvé le contraire...", on se dit il y a quelque qui cloche chez ce monsieur.Soit c'est un non ivoirien qui prend plaisir à se meler' de la plus mauvaise manière d'ailleurs, d'un sujet qui touche au plus haut point les Ivoiriens et prend plaisir à banaliser le sujet; soit c'est un Ivoirien vivant à l'étranger et refuse délibérément de chercher à savoir ce qui se passe véritablement dans son pays, préférant se contenter de la haine viscéral contre le chef de l'Etat qu'il accuse peut-être de ne pas être ni de son parti ni de son groupe ethnique.

Sur le sujet de Bouaké, tu devrais pourtant savoir Krathos, à moins bien sûr que tu ne sois dans un des cas décrits plus haut, que le gouvernement ivoirien a commis des juges sur ce dossier et que ceux-ci se heurtent depuis tout le temps à la mauvaise fois de la France qui s'est refusé categoriquement pendant une longue période de permettre une enquête sur le terrain. ça, c'est connu de tout le monde en Côte d'Ivoire...

Je dis, et ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres, que ton refus obstiné de nier l'évidence sur les réalités politiques de la Côte d'Ivoire, gène énormément celui qui prend à cœur, malheureusement c'est mon cas, la situation créée de toute pièce dans son pays la Côte d'Ivoire. Tu veux un autre exemple de ton manque de sérieux dans le debat? J'ai beaucoup mieux à faire, je suis désolé Krathos. Continue ton jeu si tu peux t'en sentir heureux.

Écrit par : Carbey | 30/09/2009

Des questions sérieuses t'ont été posées et tout ce que tu trouve de mieux à faire c'est de tout raconter sans rien dire...

Intéressons-nous à ton premier exemple choisi dans mon argumentation:"Les 9 soldats français présumés tués, la justice ivoirienne n'a jamais prouvé le contraire..."
Quelqu'un de méthodique dans l'analyse cognitive ne peut pas "ISOLER" cette portion de phrase qui fait suite à une démonstration progressive. En effet, je parle des neufs soldats tués par l'armée ivoirienne suite la RUPTURE imbécile et lâche des accords de cessez-le-feu par Gbagbo. Ce premier fait est déjà condamnable. A ce niveau, c'est donc à ces risques et périls que Gbagbo a fait vaciller son pouvoir calamiteux.
La thèse des 9 soldats tués, parce que demeurant juridiquement dans la présomption, ne dit pas que les neufs soldats ne sont pas morts tués par l'aviation MERCENAIRE( Biélorusse) de Gbagbo.
C'est en se fondant sur ces états de faits: rupture du cessez-le-feu et assassinats des soldats français- que l'armée française, sous ordre de l'Élysée, décide de neutraliser le pouvoir de nuisance du Clan Gbagbo.

A ce niveau, il n'y a donc rien qui montre que la France, par son armée, voulait le mal de la Côte d'Ivoire. Ce qui s'est passé en Novembre 2004 à l'hôtel Ivoire, relève principalement de la responsabilité de l'armée ivoirienne y présente, à savoir celle dirigée par Guia Bi Poin. Comment comprendre que cette dernière qui a été mandatée par je ne sais qui puisse faillir à sa mission.

Je ne parle même pas encore de la présence française dans la zone dite Tampon aux lendemains de Septembre 2002.

Écrit par : Krathos | 30/09/2009

Il n'y avait pas que 9 soldats français déclarés par la France, il y avait aussi un Américain qui au fil de l'évolution de la situation, a disparu de la comptabilité française. ça tu le sais, au moins?

Écrit par : Carbey | 30/09/2009

plus je lis les grgfdregsufjheyete de kratos, puis je me forge dans l'idée que le pdci ne peux pas revenir au pouvoir!

voila quelqu'un qui trouve normal qu'une force d'interposition tire sur une foule de jeunes ivoiriens désarmés parce que les gendarmes ivoiriens n'étaient pas là! vous pensez qu'il est normal ce type?

psychologiquement il faut enfermer ce kratos, il doit prendre son pied à raconter des tgerdfsehjfdustres!!

Écrit par : marianne | 30/09/2009

Marianne, fais l'effort de réfléchir et surtout d'apprendre à lire. Les gendarmes ivoiriens étaient bien INTERPOSÉS entre l'armée française et la foule d'oisifs manipulés jusqu'à un certain moment, Destremeau et Guia Bi Poin ont eu à échanger de nombreuses fois .
Je me pose donc 3 questions:

- Où étaient les gendarmes ivoiriens lorsque quelques imbéciles heureux de Gbagbo montaient sur des chars français ?

- L'armée ivoirienne a-t-elle si peur des militaires français au point de livrer le peuple ivoirien au carnage ?

Carbey, donc ... sur tout ce que "j'aurais" dit de faux, c'est seulement l'omission de "l'américain tué à Bouaké" qui semble t'intéresser ???
Où se trouve donc cet américain vivant, que la justice ivoirienne aurait dégoté, afin qu'il puisse témoigner de la fausseté des révélations de l'armée française?

Écrit par : Krathos | 01/10/2009

@metu
"Ce qui s'est passé en Nov ne va pas resté impuni, un president n'est pas la a mettre le froid entre son pays et les autres. "Mais quand on a sa tête dans la gueule d'un caïman on ne tape pas sur sa tête.""

Je ne comprends plus rien moi à la stratégie de gbagbo.
metu es tu en train de nous dire que gbagbo à la tête dans la gueule de compaoré (le caïman) et qu'il ne devrait donc pas taper sur sa tête?
Tous ces gestes de gbagbo envers le caïman contribueraient donc à l'endormir, à retirer sa (gbagbo) tête de la gueule et à reprendre franchement son combat contre la france?
Quelle Stratégie !!!!!! Quel STRATEGE notre prési?
Je m'y connais pas en stratégie mais j'ai l'impression que notre prési-revolutionnaire n'a pas planifier convenablement sa "revolution" où son combat contre la france-pilleuse-des richesses de la RCI. metu si tu assimiles compaoré au caiman, la France est quoi alors?
Soyons un peu sérieux les gars. le régime de gbagbo à mal gérer les choses, n'a pas su anticiper les choses et pour se maintenir au pouvoir, il a sortir cette histoire de lutte contre la France impérialiste.
Au passage je ne sais pas si gbagbio lutte contre la france ou contre l'impérialisme? J'ai cru entendre les "jeunes patriotes" faire appel au USA!!!! LOOOOOL.
Je veux qu'on m'explique pourquoi les rebelles ont pu occuper plus de la moitié du territoire?
Ne me parlez pas surtout de surprise. Sans être membres des RG ou même sans connaitre quelqu'un des RG, étant à abidjan quelques semaines avant l'attaque d'abidjan (19 sept ), je savais (plein d'autres simples citoyens aussi) qu'il y avait des militaires ivoiriens qui s'entrenaient au BF et qui envisageaient attaquer la RCI. il parait même que les autorités du Faso avaient prevenu leurs homologues ivoiriennes !!!!
Excusez moi hein mais je pense qu'un régime qui ayant toutes ces infos n'a pas su anticiper les choses n'est pas un regime SERIEUX !!!!! s'il faut lutter contre l'impérialisme (français), ce régime irresponsable et incompétent n'est pas celui qu'il faut.
On prétend avoir taper sur la tête d'un caïman dont notre tête se trouvait dans la gueule (La France) et on ne veut pas taper sur la tête d'un "lezard" (Le Burkina). AFFFAIRE de STRATEGIE!!!!!!!!!!!!!!!



@marianne
"qu'est ce que vous voulez de lui? économiquement il fait ce que tous nos économistes du fmi nationaux n'ont jamais fait, en plus il est entrain d'effacer leurs dettes que nous payons! sa bonne gestion économique est soulignée par les bailleurs de fonds, il est reçu tellement régulièrement par le sg de l'onu (..) il ne vole pas, ce qui dans la côte d'ivoire d'aujourd'hui est une qualité exceptionnelle!"

Looooooooooooooooooool. ça fait vraiment rire.

ya quelques années on "insultait" l'ONU. Aujourd'hui être reçu par la patron de l'ONU c'est est la marque de reconnaissance de la COMPETENCE etc!!!!
Au fait il est reçu par l'onu regulièrement pour parler de quoi notre prési-révolutionnaire?

Parlons un peu économie.
Dis nous stp ce qu'il fait concrètement notre prési.
As-tu mis les pieds en RCI ces dernières années? celà m'étonnerait. Je pense que par économie nous n'entendons pas la même chose!!!!
Va voir le taux de pauvreté des la RCI stp. quand tu l'auras vu, on va reparler !!!
Je t'attends marianne, va voir les chiffers et reviens stp.

Écrit par : blanca fredal | 01/10/2009

Mais MM. ou Mmes, Blanca fredal et consort, à quoi vous attendiez-vous, en terme de bien-être social pour lIvoiriens, apres la rebellion rageuse et toute la crise qui rend la Côte d'Ivoire "ingouvernable" (l'expression est de qui vous savez)depuis tant d'années?
Quand je vous dis (Krathos en tête) que vous n'êtes pas sérieux dans vous argumentations, vous ne semblez pas comprendre.

Que peut-on franchement attendre de sérieux de quelqu'un qui fait une analyse économique sur la Côte d'Ivoire et qui omet volontairement la réalité immuable de la guerre, avec effet de la partition du pays en deux SVP! dont une partie échappe à celui dont on attend des miracles. si ce n'est pas une volonté manifeste de detendre simplement la situation ou amuser la galerie. Chers MM et Dames, allez vous amuser ailleurs, c'est plus serieux ici!

Écrit par : Carbey | 02/10/2009

Carbey, tu n'es pas le propriétaire de ce Blog pour m'intimer un quelconque ordre.
D'ailleurs, tu n'as rien compris de ce dont j'ai parlé dans mon précédent développement .
J'ai simplement montré que MILITAIREMENT et ÉCONOMIQUEMENT, la France n'a jamais été contre les intérets de la Côte d'Ivoire que ce soit de la période post-indépendance à celle d'aujourd'hui que tu appelles abusivement "guerre".

Qu'est ce que la "guerre", le caleçon fourre-tout du FPI, a à voir avec mon argumentation ???

Écrit par : Krathos | 02/10/2009

@Carbey le "serieux"

on nous dit qu'il (gbagbo) a fait économiquement mieux que tous les autres (qui sont économistes de surcroit !!!!).

Je voulais juste savoir par rapport à quoi on disait cela.

Bon là vous venez au moins de nous dire qu'il n'a rien faire pour le bien-être social des ivoiriens. Au moins ce que vous dites colle à la réalité et cela me fait plaisir.
Merci Carbey. Je sens que vous au moins vous vivez en RCI ou que vous y avez fait un tour ces dernières années.

Aucune personne "sérieuse" ( nous aimons tous deux ce terme, lol) ne tiendrait pas compte de la partition du pays dans son analyse.

Je n'attends pas de miracle de gbagbo vu de la situation de guerre. Mais je ne supporte pas du tout que la guerre soit l'EXCUSE trouvée à l'INCOMPETENCE de gbagbo.

Moi j'attends des gens proche de gbagbo (et marianne & co.) parler de prouesses économiques, de performance du port, de la douane, etc.
J'ai aussi en tête cette phrase de gbagbo: " j'ai la RCI utile".
Je vois dans mon pays les refondateurs qui se sont enrichis en moins d'une décennie. (SVP ne nous parlez pas de ministres pdci qui se sont aussi enrichis à leur temps. eux c'est de la "mauvaise graine", c'est pour ça que nous avons eu confiance en gbagbo qui lui, nous a promis de ne pas faire comme eux ).
Je constate que malgré la guerre il y a de l'argent qui circule en RCI. Et je veux qu'on m'explique pourquoi la RCI et son peuple sont dans cet état si lamentables.
S 'il n'y a pas suffisemment d'argent à cause de la guerre dites moi svp pourquoi on ne sent pas que tout le monde "sert la ceinture"?
Pourquoi alors que notre peuple souffre, on voit nos socialistes rouler carosse?
Pourquoi notre président qui nous avait promis de gérer autrement n'inquiète pas les barons du FPI qui sont devenus subitement riches ?

Que diriez-vous d'un père de famille qui prive ses enfants de petit dejeuner et de dejeuner en leur disant qu'il le fait car il n'a plus suffisemment d'entrée d'argent et qui dans le même temps passe son temps à manger dans des resto 5 étoiles avec sa femme ( et ses maitresses)?

Moi je dirais qu'un tel père n'es pas DU TOUT SERIEUX. Et vous Carbey ?

Écrit par : blanca fredal | 02/10/2009

Alors pour reprendre point par point ce que vous avez dit dans votre dernier texte mon cher blanca fredal, je tiens à vous dire j'apprecie le sobriquet de Sérieux, car je revendique d'être des personnes sérieuses qui attendent des analyses qui ne negligent pas, par simple mauvaise foi, des facteurs déterminants la nature d'un fait établi. ça vous gêne peut-être mais c'est comme ça mon cher ami, vous n'avez qu'à vous extraire de cette catégorie individus peu respectables, et je le repete, peu crédibles.

Cela dit, je ne dis pas que Gbagbo n'a rien fait pour le bien être social, je dis que les conditions ne sont pas réunies pour qu'il réalise les miracles, au rythme que vous les attendez, seules capable de convaincre et d'étouffer la mauvaise foi d'un opposant politique et avouer qu'en dépit de la situation difficile crée de façon artificielle, il réussit à tirer son épingle du jeu.Il n'ya qu'à voir les victoires diplomatiques qui s'accumulent. Voilà ce que j'ai dit. Il y a un belle nuance qui saute à l'œil de celui qui veut bien voir. Je suis désolé, cher ami, de ne pouvoir te faire plaisir.

Écrit par : Carbey | 05/10/2009

Désolé Carbey,

je ve vois rien de concret là.

vous voulez parler économie, donnez moi du concret.

Moi j'attends pas de miracle, je vous dis simplement que sur quasiment tous les plans (bien-être, infrastructures,..) gbagbo n'a rien fait.

dis stp moi ce qu'il a fait concrètement pour qu'on continue.

Tu dois avoir n'avoir pas mis les pieds en RCI ces dernières années!!!

Je dis et je repète que je reconnais qu'en période de guerre les choses tournent au ralentit. Mais pourquoi alors que le peuple souffre ( généralisation d'un repas par jour) les refondatuers qui nous avaient promis le lait et le miel roulent carosse?

Evites stp de parler beaucoup et donnes moi du concret.

Merci.

Écrit par : blanca fredal | 07/10/2009

J'évoque des principes avec pour but principal de couvrir la mauvaise foi, celle qui, même si on donnait des cas concrets, ne permet pas de voir les chose en face.

je te repose la question: Que voulais tu qu'il arrive à faire si la rébellion que vous applaudissaez des 4 mains l'empeche de travailler sereinement (les 3/4 des membres de son gouvernement tous des opposants politiques ont pour mission, et ils le font ouvertement, de jouer contre le travail du gouvernement et prouver qu'il ne fait rien)

Écrit par : Carbey | 08/10/2009

Ce Carbey évite toujours les questions PRÉCISES et CONCISES à lui posées !!!
Chaque fois qu'un sujet précis est abordé avec lui, il se débat comme il peut, tel un singe "enflammé" par le SHOTGUN d'un braconnier, pour retomber dans le concept fourre-tout du MESSIE EMPÊCHÉ PAR LA RÉBELLION, comme si assurer la sécurité et l'intégrité du territoire ne faisait pas partie des missions du président de la République ivoirienne, si république et président il y'a bien sûr ...

Quand il s'agit d'aboyer à l'aide en direction d'une armée étrangère, on sait faire l'obsequieux...
Quand il s'agit de s'offrir les services d'une prostituée de luxe qu'on appelle abusivement deuxième femme, on sait faire les déplacements privés au Maroc...
Quand il s'agit de plastronner devant l'opposition politique, on sait gueuler "JE SUIS A LA BARRE"...

Mais quand il s'agit de protéger le pays contre les agressions extérieures et le pillage "à ciel ouvert" de nos ressources naturelles, on ne sait que baisser le froc de Blaise Compaoré et choyer son "vassal" à la primature ivoirienne !!!

Après cela quelques illuminés et autres amateurs de "boites de sardines", viendront nous vomir leur infecte rhétorique de PATRICONS.
Je vois que la Côte d'Ivoire est promise à un rutilant avenir avec ces gens-là ...


"ça" s'égosille devant la formation de militaires français, mais qu'avez vous fait contre les appels et les "yeux doux" de Gbagbo en fin 2002 et début 2003 pour que l'armée française intervienne en Côte d'Ivoire ???

Écrit par : Krathos | 08/10/2009

Je ne suis pas tres sûr Krathos, que mon texte adressé à Sawadogo, que tu as critiqué, ait absolument rien à envier à tout ce que tu viens de débiter. Enfin...si tu réussissais à voir ce que je veux dire.

Écrit par : Carbey | 08/10/2009

Tu dis bien ton texte adressé à Sawadogo or moi, tu dois bien me connaitre ...
J'ai tout de suite réagir au manque d'éducation de certains: quand quelqu'un vient "vers" toi avec de bonnes manières, à toi de savoir les lui rendre.
Ce que je n'ai pas constaté dans ton comportement envers Sawadogo.

C'est vrai qu'on échange sans se connaitre, mais ce comportement apparemment congénital de Carbey m'a profondément déçu e m'amène après moult constats de conjecturer.
Sinon sur ce même blog, je crois savoir que Krathos s'adapte assez bien aux manières des uns et des autres, qu'elles soient bonnes ou mauvaises.

Jusqu'à présent, aucun fan de la philosophie FPI n'a pu nous expliquer INTELLIGEMMENT en quoi le fait que des soldats français s'entrainent en FRANCE gênent les ivoiriens à bien organiser leurs élections afin qu'elles soient exemptes de toute SINGERIE POST-ELECTORALE, tel que le FPI nous en a habitué depuis octobre 2000 !!!

Écrit par : Krathos | 08/10/2009

Merci Krathos.

On pose des question précises et Carbey botte en touche.


Que diriez-vous d'un père de famille qui prive ses enfants de petit dejeuner et de dejeuner en leur disant qu'il le fait car il n'a plus suffisemment d'entrée d'argent et qui dans le même temps passe son temps à manger dans des resto 5 étoiles avec sa femme ( et ses maitresses)?

"Jusqu'à présent, aucun fan de la philosophie FPI n'a pu nous expliquer INTELLIGEMMENT en quoi le fait que des soldats français s'entrainent en FRANCE gênent les ivoiriens à bien organiser leurs élections afin qu'elles soient exemptes de toute SINGERIE POST-ELECTORALE..."

Écrit par : blanca fredal | 08/10/2009

"Jusqu'à présent, aucun fan de la philosophie FPI n'a pu nous expliquer INTELLIGEMMENT en quoi le fait que des soldats français s'entrainent en FRANCE gênent les ivoiriens à bien organiser leurs élections afin qu'elles soient exemptes de toute SINGERIE POST-ELECTORALE..." et patati, et patata...
Et Vous voulez vraiment, Krathos, blanca fredal et consort (enfin tout le bataclan), qu'on prenne son temps à réponde à ce type de question. Vous en attedez varaiment vous, de si grands garçons je suppose, ce que vous appelez reponses concrètes? J'avoue, je suis vraiment déçu de votre comportement!!!

Pour ne pas paraitre trop irrespectueux, que voulez vous qu'on vous apprenne des relations entre la France de Sarkozy et Chirac et la Côte d'Ivoire de Gbagbo, et surtout que ne csavez vous pas de l'implication profonde et les prises de position des autorités française à la limite de l'irrespect dans la crise ivoirienne?
Si vraiment de ces chose-là que vous attendez des reponses concrètes, je ne vous suivrai pas sur le chemin de l'amusement. Il ya bien longtemps que je vous dis que vous refusez délibérément d'être sérieux (Excusez moi si ça doit vous vexer) mais j'ai vraiment envie d'avoir des gens serieux en face, et non des gens foncièrement remontés contre un regime y compris leur propre pays au point de refuser de voir les choses en face. Revenez Messieurs, quand vous aurez décidé d'être plus sérieux. oui je suis Carbey "le Sérieux" je l'assume. ça va?

Écrit par : Carbey | 09/10/2009

Mais rends nous sérieux M. Carbey !!!
Et ça aboie: "...et surtout que ne savez vous pas de l'implication profonde et les prises de position des autorités française à la limite de l'irrespect dans la crise ivoirienne?"

Mais dis nous alors ce que nous ne savons pas !!! c'est quoi cette implication profonde de la FRANCE que nous méconnaissons ???

En quoi les autorités françaises ont montré de l'irrespect envers le président ivoirien et les institutions de la République ???

Ce sont des réponses PRÉCISES dignes d'un homme qui a encore sa cervelle fonctionnelle que nous attendons !!!

Pour te rafraichir la mémoire, je peux te rappeler, si tu le souhaites, le discours de GBAGBO à Bolloré lors de l'inauguration du terminal à conteneurs de Vridi ...
Si Gbagbo lui-même fait l'apologie des relations Côte d'ivoire - France, ce ne sont pas des chiens enragés et oisifs qui vont dire le contraire !!!

Écrit par : Krathos | 09/10/2009

Blanca, de l'exemple que tu as pris, je dirai plutôt qu'il serait malsain qu'un observateur ou même un parent s'autoriser des commentaires qui tiennent très peu compte des vraies raisons qui font qu'il n'a plus suffisemment d'entrée d'argent, accablant au maximum le père en question, alors même qu'il est un témoin oculaire de ce qui est arrivé. c'est là là que se trouve la mauvaise foi, or moi les gens de mauvaise foi...

Écrit par : Carbey | 09/10/2009

Blanca, de l'exemple que tu as pris, je dirai plutôt qu'il serait malsain qu'un observateur ou même un parent s'autoriser des commentaires qui tiennent très peu compte des vraies raisons qui font qu'il n'a plus suffisemment d'entrée d'argent, accablant au maximum le père en question, alors même qu'il est un témoin oculaire de ce qui est arrivé. c'est là là que se trouve la mauvaise foi, or moi les gens de mauvaise foi...

Écrit par : Carbey | 09/10/2009

Carbey "le sérieux" tu bottes sérieusement en touche là!!!!

Bon on comprend que t'as pas suffisemment d'arguments sérieux.

Écrit par : blanca fredal | 09/10/2009

Tu as bien compris, bravo Blanca!

Écrit par : Carbey | 10/10/2009

p... tu va te lever pour aller pisser, tu retrouveras kratos toujours aussi c...!

on repoussera les élections, les deux sofas de sarko disaient pas question, ils vont faire quoi? appeler sarko a voter une résolution interdisant le kita à abidjan?

rien que des gueulards, entre deux kleptomanies ou délits d'initiés!

Écrit par : marianne | 10/10/2009

Je sais, Blanca et Krathos, que vous vous amusez bien avec le sentiment pas vraiment verifié que vous nous faites "chier" délibérément. Je vous fais une confidence: j'apprecie la plaisanterie alors je reviens pour m'amuser un peu avec vous.

Alors vous faites un procès à Gbagbo sur la question du bien-être social des Ivoiriens? Joli, comme thème. Mais (j'ose un question sérieuse sans me faire trop d'illusion avec vous) franchement, pour quelqu'un qui a initié (innové pratiquement en la matière) le programme sur l'AMU (J'espère que vous pouvez au moins dire que vous en avez entendu parler), l'Ecole Gratuite, les Conseils Généraux, et j'en passe...(rien que du nouveau là où 40 ans durant le PDCI-RDR compris, traine sa bosse), qui n'ont pas pu raisonnablement se mettre en place parce que la rébellion a créé de nouvelles obligations et priorités à règler !

Même les conseil généraux, lancés malgré tout, sans les budgets initialement imaginés, qui font le bonheur de bien des militants PDCI et RDR, véritable espoir de dynamisation accrue de l'activité economique et sociale dans les départements. Cne n'est nullement pas de la faiblesse que de reconnaitre qu'il a été contrarié.

Peut-on sérieusement, raisonnablement faire un procès à Gbagbo de ne pas avoir penser l'éducation, la santé, l'environnement socio éconmique des ivoiriens, sans tomber dans le r... si en face, ses opposants battus sur toutes les lignes n'ont rien trouvé de mieux à lui opposer que la guerre. Pour tout perturber à défaut de tout arrêter net, avec le soutien de la soldatesque française. Et trouver moyen de dire que Gbagbo n'a rien fait.

ça, les politiques ennemis jurés les uns vis à vis des autre selon la vision de ceux qui sont en mission pour l'extérieur (contraints de ramener le results commandité bien souvent au détriment des intérêts du peuple, leur peuple). Mais des observateurs, les analystes de la situation peuvent-ils se permettre, eux aussi, ce jeu sordide de l'aveuglette devant des choses pourtant évidentes? Voilà en quels termes se pose la question.
Ce que vous vous demandez, vous Blanca et Krathos , quand je formule la question, c'est à la limite de vous dire par exemple à quoi ça sert le sexe ou le volant d'une voiture. c'est ennuyeux et genant, des questions de ce type, pendant que vous vous marrez par exemple.


On ne vous demande pas de décerner le prix Nobel ou l'oscar du meilleur chef d'Etat au monde à Gbagbo Laurent, Non! Personne ne vous le demande. mais plutôt de dire, en tant que observateur, que Gbagbo aurait eu tout le loisir de se casser le nez tout seul et étaler toute son incompetence dans la gestion des choses publiques, si la rebellion venue s'emparer de plusieurs villes ne lui avait pas imposé de rechercher prioritairement de ramener la paix entre les fils, la réunification du pays, gerer des affaires de dechets toxiques, etc. qui ont des couts enormes. ce à quoi il est obligé de faire face en taisant son orgueil baffoué. Ce n'est franchement pas de la mer à boire. Vous n'y perdrez rien, au contraire.

vous voulez qu'on s'amuse à écrire? Alors on s'amuse à écrire. juste pour passer le temps et sexercer au maniement du clavier. C'est tout.

Écrit par : Carbey | 12/10/2009

Décidément, ça doit être plus marrant d'être un SINGE CONFIRMÉ de cirque au FPI que de grimacer tel le singe du zoo d'Abidjan !!!

Lorsqu'un singe est expressément dressé pour reproduire les mêmes saltimbanques, "ça" ne peut que donner les prouesses des Carbey, Marianne et autres ...

Une question posée, c'est-à-dire un tour bien précis demandé par l'aimable public du Blog mais là encore on nous reprend le scénario de la banane enfouie dans le derrière du spécimen simiesque en question.

Remarquons tous, juste au dessus, l'essence des réponses de Marianne et Carbey suite à cette question à eux posée:" ...en quoi le fait que des soldats français s'entrainent en FRANCE gênent les ivoiriens à bien organiser leurs élections afin qu'elles soient exemptes de toute SINGERIE POSTÉLECTORALE ???"
Après moult discours souvent hors-du-sujet-précis-évoqué-par-Kouamouo, la question essentielle a été ressortie du trop-plein cérébral du journaliste en question( que nous avons explicité plus haut) mais là encore, c'est toute une autre paire de manche.

Comprenons donc ENSEMBLE en quoi il est nécessaire de réadapter, voire de réintégrer nos singes de cirque préférés à leur naturel monde des forêts de Côte d'Ivoire. Tout initié à la "géographie allégorique" de la Côte d'Ivoire saura bien où ses spécimens simiesques méritent de passer le reste de leurs journées ...

MERCI.

Écrit par : Krathos | 14/10/2009

Merci bien Krathos.

Écrit par : Carbey | 14/10/2009

salut

bienvenue en côte d'ivoire et soyze sage

Écrit par : faye | 15/08/2010

Les commentaires sont fermés.