topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

10/09/2009

Gbagbo vainqueur de la présidentielle, selon un sondage commandé par ADO

ado_bedie_gbagbo.jpgC'est "La Lettre du continent" qui l'indique. Selon un sondage commandé au cabinet Liaison Marketing, "référencé à l'IFOP et affilié à l'ESOMAR (European Society for Opinion and Research)" par Voodoo, agence de com' d'Alassane Ouattara, Gbagbo serait en "tête d'affiche présidentielle".

Selon Maurice Fotsing, le patron du cabinet, qui n'a pas voulu communiquer les chiffres exacts à "La Lettre du continent", les résultats de son étude sont "du même ordre de grandeur" que ceux de la SOFRES.

Mécontent de ces résultats, Mamadou Sanogo, secrétaire national aux élections du RDR, aurait confié le même sondage aux élèves d'Agitel, grande école d'Abidjan, selon La Lettre du continent. Sans grand changement de tendance.

ADO se serait résolu à repartir au combat. A priori, un sondage n'est qu'une photographie de l'opinion à un moment donné. L'émotion que les sondages produisent au sein de l'opposition ivoirienne s'explique, à mon avis, par un certain nombre de facteurs.

- Notre faible culture des sondages et des études d'opinion, dès lors qu'il s'agit de politique. En effet, les entreprises (notamment dans le domaine des télécoms) recourent régulièrement aux sondages en Côte d'Ivoire.

- Les assurances données, par les ténors de l'opposition, depuis des longues années, à leurs mentors à l'étranger. Désormais, ils ont peur que ces mentors se découragent et rejoignent Laurent Gbagbo avec armes et bagages pour continuer à avoir des marchés et rentes de situation.

- L'opportunisme de la "classe politique intermédiaire", en Côte d'Ivoire ou ailleurs dans le monde. Si les députés de l'opposition qui ont une certaine assise locale se rendent compte que leurs leaders se noient, ils risquent de "dealer" avec le pouvoir pour négocier un "pacte de non-agression", voire rejoindre d'une certaine manière la majorité avant la présidentielle.

 

 

Commentaires

Les sondages come l'avez specifie sont une photographie du moment et les sondages sont tous favorable au president sortant actuellement.
Mais de la a conclure que les leaders de l'opposition peuvent se rendre compte de leur poid politique mediocre et negiocier ds rentes est quand meme illusoire car aucun des tenors de l'opposition actuelle ,Bedie et Outtara ne sont dans une situation d'indigence . Tout de meme.
Bedie a peut etre perdu des cadres et aussi Ouatara de facon limittée mais ces partis ont toujours une assise confortables et c'est cela qui effraie le parti au pouvoir et tergiverse quand a l'organisation des elections.
Les opposant ne cherchent qu'en decoudre et c'est le quand presidentielle qui a un discours de distorsion.
Si ces sondages bien saupodré ont l'avantage de doner assurane a Gbagbo d'aller aux elections, eh bien Dieu soit louer!

Écrit par : Bouabre B | 11/09/2009

Les sondages à l'ivoirienne ne jouissent d'aucune scientificité. Pour y croire, il faudrait qu'on travaille pour que les gens aillent voter tranquillement et sereinement le 29 Novembre...

On dit que les sondages produiraient de l'émotion dans l'opinion publique ivoirienne. A ma connaissance, les sondages à fin de commerce sont différents des sondages politiques. Dans le fond et la forme.Quid de l'échantillonnage ? des extrapolations tenant compte des données passées ? e même des différents effets sur le climat socio-politique ? des effets sur la psychologie collective ( un sondage FAVORABLE à Gbagbo mettrait plutôt en alerte les électeurs qui croient en son départ effectif) ???

Il faut arrêter de s'exciter sur des données virtuelles, arrêter de faire croire qu'il existerait une tendance favorable à Gbagbo (les législatives, les municipales passées DISENT le contraire).L'essentiel est de se concentrer sur le respect du délai du 29 Novembre. A cette date, il y aura du concret. Les journalistes devraient plutôt essayer de comprendre , de commenter les blocages récurrents à la CEI. Moi, sincèrement , c'est ça m'intringue ...

Merci.

Écrit par : Krathos | 11/09/2009

lol
Non scientificité des sondages Ivoiriens...
Sondage = données virtuelles...
Alors pourquoi Mr Ouattara commande t'il un sondage dans ces conditions ?
Pourquoi le RHDP dépenses des milliards pr faire campagne à des élections qu'il est certains de remporter ?
Arrêtez de nous prendre pour bougnoules...

Écrit par : Claudus | 11/09/2009

@ Bouabré B,

Je dis que le leadership politique intermédiaire (députés, maires, ministres...) peuvent être tentés de rejoindre l'autre bord pour se ménager un avenir. Je ne parle bien évidemment pas de Bédié et ADO...

Écrit par : Théo | 11/09/2009

Les sondages c'est comme les chiffres, ce qu'ils sont d'ailleurs, on leur fait dire ce que l'on veut. Il faut savoir quel est l'échantillon qui a été pris, dans quelle zone si on sonde les jeunes à abidjan LG arrive en tete bien sur, merci Blé Goudé, mais si l'on va dans le nord il aura du mal. Les sondages aectuels n'ont aucune antériorité alors je m'en méfie.
Au lieu de rever il faut plutot tout faire pour que les élections se passent dans le calme, la sérénité et la transparence. La multiplication des sondages favorables à LG peut avoir pour but efectivement de décourager certains d'aller voter ou alors produire aussi le cas contraire à savoir la mobilisation de la base. Les trois grands partis ont fait le maximum pour que leurs militants soient. Le nombre d'inscrits par zones serait un bon indicateur.

@théo

Tu parles de quelles assurances? les opposants ne peuvent pas donner d'assurance car comme j'aime le repeter on ne perd pas une élection lorsque l'on est au pouvoir en Afrique, alors je le vois pas un leader d'opposition donné des assurances à qui que ce soit. Et meme est ce que le regime au pouvoir aussi ne peut il pas en donner? Question pour un champion

Écrit par : Etum | 11/09/2009

@ Krathos

Tu as toujours le chic d'occasionner des debats là où ce n'est pas nécessaire et on s'étonne toujours de tes réactions ou de ta façon simple de nier l'évidence. Tiens un exemple. tu affirmes ceci:

"...arrêter de faire croire qu'il existerait une tendance favorable à Gbagbo (les législatives, les municipales passées DISENT le contraire)...

Comment Krathos, peux-tu sérieusement, toi si intelligent, oser comparer sans sourcier, la réalité politique en Côte d'Ivoire avant la rébellion et celle après ce malheur survenu en 2002? Je comprends à présent aisement comment et pourquoi vous vous étonnez quand on vous dit que Gbagbo va gagner au 1er tour face à des candidats vomis par le peuple pour leur accointence avec les tueurs et les violeurs de femmees enceinte que sont les rébelles.

Franchement Krathos, il ya de ces fois où on se demande si c'est même nécessaire ou utile, ou même sérieux, d'engager la discussion avec toi! Car à la vérité, comme dirait l'autre, tu fais expres pour embeter uniquement des gens qui se veulent sérieux.

Écrit par : Carbey | 11/09/2009

Merci, Carbey.

Écrit par : Alfred Cablan | 11/09/2009

mon cher laissez kratos, c'est comme un fou dans un village, personne n'est plus étonné de ses agissements!

l'histoire des sondages c'est la bataille de l'après proclamation des résultats qui a commencé! comment un opposant peut aller convaincre l'onu et la communauté internationale que gbagbo a truqué les élections qu'il n'a pas gagné alors que tous les sondages le prédisait gagnant, comment convaincre un pauvre type a aller affronter les forces de l'ordre si gbagbo est proclamé vainqueur pour contester ces résultats alors que tous les sondages le prédisait gagnant d'une élection qu'il na pas organisé? voila le vrai enjeu

il faut être naif pour ne pas savoir que les sondages ont un impact majeur dans une élection comme celle ci! sinon pourquoi comme le dit si justement un blogueur le rdr en commande t il?

comme le dit théo, les élus locaux le sont pour manger point barre! en avez vous déjà vu qui ont démissionné parce que contre l'orientation idéologique (d'ailleurs quelle idéologie) de leur parti?

Dans cette élection il n y a actuellement qu'une seule certitude: l'un au moins des deux (ado et bédié) raconte des mensonges quand il dit qu'il est sûr de gagner l'élection au premier tour!



Sinon qu'est ce qui prouve que ceux qui sont interrogés se sont fait enrôler?

n'oublions pas aussi que gbagbo officiellement n'est pas encore en campagne, or lui au contraire des autres qui s'essayent à 76 ans aux joutes oratoires, il est un habitué de ce type d'exercice

dernier point les arguments selon lesquels la france "polie" les sondages pour "encourager" gbagbo à aller aux élections sont ahurissants à la limite de l'inculture! comment de grandes sociétés peuvent compromettre leur crédibilité à qui est essentiel face leurs concurrents pour un pays qui ne pèse même pas 1% de leur chiffre d'affaire!?

ah yaya vivement le 29 novembre pour mettre bédié enfin à la retraite et ado quelque part dans un organisme qui palpe l'argent, seule chose qu'il sait le mieux faire: calculer des chiffres!

Écrit par : marianne | 11/09/2009

Marianne, je te réclame la politesse à mon égard. Vous pensez que vous savez descendre dans la poubelle, or vous ne savez pas que c'est moi qui fabriqué la poubelle !!!
Débattons sereinement comme des Hommes évolués, en tous cas, pour ceux qui le sont.

Les sondages à l'ivoirienne n'obéissent à aucune règle d'échantillonnage.D'abord c'est quoi l'échantillonnage? pour faire simple, c'est un "petit groupe" qu'on interroge pour avoir l'avis des 6 millions d'électeurs potentiels( dans le cas ivoirien). Mais là encore, il faut s'assurer que le "petit groupe" est effectivement représentatif des 6 millions d'électeurs, ce que je conteste. Sur quelle base, on interroge des gens à Abidjan, quelle est leur tranche d'age et quels quartiers choisir ? Quelle ville de l'intérieur seront stratégiquement choisies ?

Ce que je veux dire en premier lieu, c'est que les densités régionales des populations se sont modifiées après le coup du 19 Septembre. Faire un sondage POLITIQUE à Abidjan ou en Côte d'Ivoire, ce n'est quand même pas le "fort" de simples étudiants à AGITEL. Alors venir déblatérer là-dessus serait le fait de novices et de bonimenteurs. Un sondage commercial n'a pas les mêmes démarche et finalité qu'un sondage politique.

S'il s'agit de venir faire des CONJECTURES, là c'est évidement un autre chapitre.
Certains qui disent que les préférences de l'avant Septembre 2002 ont été modifiées, mais qui dit que c'est en faveur de Gbagbo ? En 2000, pour ceux qui ont encore une mémoire, Tia Koné se livrait à une comédie où il écartait les candidats du PDCI et du RDR. Résultat moins de 30 % de participation, ce qui veut dire que déjà la moitié des ivoiriens électeurs n'adhéraient pas à sa vision politique.
Je rapelle aussi que des ivoiriens ont aussi voté par défaut à cette confrontation entre Gbagbo et Guei, ce qui reduit évidemment les assisses électorales de Gbagbo.

Je ne crois pas que ce soit le fait de femmes éventrées, de rebelles tueurs, de partition du pays dont Gbagbo semble se contenter, qui redonnera de la popularité électorale à Gbagbo.

Quand on fait un sondage POLITIQUE, on explique après observation-analyse-interpretation , les contradictions qui apparaissent avec l'historique électorale passée( je parle ici des législatives, des municipales passées). Aucun sondage à l'ivorienne n'a fait ce travail-là.

Pour ne pas pinailler sur de tels faits, je crois qu'il serait mieux que chacun se concentre sur sa campagne électorale, sur l'effectivité des élections le 29 novembre. Le vrai SONDAGE , c'est dans les urnes; alors, que les "patricons" du FPI arrêtent de croire qu'ils envahiront les rues d'Abidjan avant la proclamation OFFICIELLE des résultats seulement sur la base de leurs sondages pipés.

Écrit par : Krathos | 12/09/2009

@Bouabre

tu parles de quel gouvernement au pouvoir?
7 DU FPI
5 DU RDR
6 DU PDCI
6 DU FN
1 SOCIETE CIVILE
1 DU UDPCI
1 DU MPCI
1 DU MFA
1 FORCE NOUVELLE

Laissez Krathos tranquille...c'est comme quand on veut parler a un enfant on utilise les mots qu'il peut comprendre...

en fait il faut parler a Krathos comme ceci :

Et bien tu sais mon petit Krathos, quand quelqu'un veut savoir s'il est aimé des autres il doit leur demander ce qu'il pense de lui et donc il demande a un petit nombre de personnes
- Mais pourquoi il demande pas a tout le monde?
- Mais s'il veut demander a tout le monde ca va lui prendre tout son argent et il lui faudra beaucoup de temps pour aller savoir dans chaque maison si les gens de la maison l'aime bien, tu comprends?
- pas bien mais continue!!
- Donc il prend quelque personne qui travaillent ou qui ne travaillent, les jeunes, étudiant comme toi et aussi les anciens
- mais comment ca?
- comme il ne peut pas demander a tout le monde il demande a un petit nombre et il peut avoir une idée de qui l'aime et qui ne l'aime pas...

c'est la meme chose pour les elections, c'est comme si tu veux savoir si les gens t'aiment ou aiment les autres qui se battent avec toi.
- Ah ok je comprends et donc il a une idée pour savoir s'il peut gagner ou perdre et qui peut le battre

- Oh mais mon petit Krathos tu es génial, tu as tout compris.
- et c'est ce qu'on appelle un sondage?
- humm tu veux me tromper encore
- nom mon petit Krathos, c'est comme les voitures, quand on veut vendre une voiture on la fabrique et on fait des tests. on met des robots dedans et la pousse vers un mur pour savoir si elle est résistante, alors on peut avoir une idée de comment on peut la rendre solide est ce que tu vois?

Je vois maintenant, donc les sondages c'est seulement pour avoir une idée.
- je crois que tu finiras premier de ta classe mon petit Krathos...

Écrit par : metu | 12/09/2009

Toi, Metu,tu peux m'apprendre quoi.... On se connait en détail sur ce blog-là. Je t'ai "déshabillé" en économie, tu es allé chercher Agbohou qui fait du verbiage sur la situation monétaire des pays de la zone CFA.
Si c'est le domaine des statistiques, je t'apprends que j'ai une licence en économétrie avec pour sujet de mémoire " La méthodologie de Box and Jenkins". Si tu ne connais pas ce que "économétrie" veut dire, c'est tout simplement l'introduction de la statistique dans la problématique économique. On explique,on interprète des situations économiques, on prévoit ( on essaie en tout cas) l'avenir à l'aide de la statistique. C'est juste une licence donc j'ai le BA-ba de la statistique , je sais qu'on peut être amenés à corriger un échantillon de données parce qu'il recèle de doublons et autres données factices qui BIAISERONT l'analyse ou le "test d'hypothèse"...Bref, je ne vais pas loin.

Metu, je constate que c'est la langue française que tu ne comprends pas quand je dis:" ... il faut s'assurer que le "petit groupe" est effectivement REPRESENTATIF des 6 millions d'électeurs".
"Représentatif" ne veut pas dire aller interroger les 6 millions d'électeurs. Mais plutôt avoir un échantillon qui proportionnellement va "ressembler" au total de la population concernée.
Ce n'est pas à quelqu'un qui a dû corriger un échantillon de données, qui a testé l'hétéroscédasticité de données à prévoir dans ses exercices scolaires que tu viendras raconter ton charabia de SINGES.

Se lever comme un singe dans une bananeraie pour aller interroger des gens dans la rue peut-être sujet à des biais. C'est-a-dire des gens dont on aura répété disproportionnellement les avis dans le sondage en question: des individus qui seraient doublement, triplement ... représenté dans l'echantillon en question.
Raison pour laquelle la formation de l'echantillon requiert déjà beaucoup de SCIENTIFICITÉ.
Et dans le cadre des sondages politiques, très souvent on travaille avec une historique, des tests de popularité( comme aux USA) des classes d'age, des densités de populations etc ...
En Afrique, il faudrait également tabler sur des données sociologiques, régionales et ethniques ( les législatives et municipales passées le prouvent de manière statistique)

Tester de manière pragmatique et TANGIBLE les capacités techniques d'une voiture, ce n'est pas la même chose que tester VIRTUELLEMENT une population. On n'est quand même pas dans un arbre de singes pour faire de telles corrélations...

Au lieu de jaser sur les sondages, vaut mieux parler de l'effectivité des élections le 29 Novembre .

Écrit par : Krathos | 12/09/2009

Juste pour dire à metu qu'en voulant ridiculiser krathos il a étaler d'énorme carence.
Ce qu'il a voulu "expliquer" à krathos, ce dernier l'a lui même dejà dit. quand krathos parle d'échantillonnage ce la veut dire mon cher metu qu'il sait très bien qu'on ne doit pas interroger toute la population. c'est vrai que le plus important dans un sondage c'est avant tout l'échantillonnage. Je pense comme krathos que ce sondage contient un biais significatif du fait de la non représentativité de l'échantillon d'étude( zone CNO absente).
c juste l'avis d'un économètre sans parti pris.

Écrit par : passant | 12/09/2009

ho ho attendez là, nous tous on a fait les statistiques! donc vos leçons à la noix là faudra repasser!

métu a dit quelque chose d'essentiel en statistique: il est impossible d'interroger tout le monde c'est pour cela qu'on choisi un groupe représentatif!

la vraie question est de savoir si l'echantillon étudié est représentatif c'est tout! le problème c'est que à ce stade personne sur ce site ne peux y apporter une reponse précise!

Je m'attarde sur les écrits de kratos:
-au moins on est d'accord que les résultats pré rébellion ne seront pas forcement les mêmes en post rébellion, maintenant à qui elles vont profiter, attendons pour voir...
-reprend les chiffres des anciennes élections, tu verras que l'ordre du taux de participation aux élections n'est pas très différent
-il faut quand me^me te demander pourquoi deux parties différentes font un sondage et trouvent les mêmes résultats? comme tu sembles avoir des notions élémentaires en statistiques tu dois savoir que c'est la répétition des mêmes résultats et UNIQUEMENT elle, qui conforte dans la crédibilité d'un résultat en statistique

peut être même qu'il y aura même pas d'élection car si les gens veulent imposer aux ivoiriens une liste électorale non croisée avec toute l'histoire récente de la côte d'ivoire je ne vois pas comment un ivoirien peut accepter cela! parce que on voit le scénario concocté: on fait pression pour que le 29 novembre soit intangible, on traine les pieds et après on dit aux ivoiriens comme on a plus le temps on ne vérifie plus les listes on les plaques et on vote, le fil est trop blanc!

Pour répondre quand même à passant, ton raisonnement veut dire quoi? que comme les cno n'y sont pas c'est pour cela que le sondage est défavorable à ADO? car Bédié le champion de kratos n'espère quand même pas remporter les élections avec les voix des CNO?

Écrit par : marianne | 13/09/2009

Marianne, d'abord je n'accorde aucun crédit scientifique aux 2 sondages. Surtout au 2eme qui relève encore de la rumeur. Le premier sondage prêté à TNS-SOFRES serait de 2004, là encore c'est un problème.

Metu-l'ignare n'a pas parlé de représentativité. IL parle de choix ALÉATOIRE d'individus là où je lui avait déjà parlé de groupe représentatif de l'ensemble de la population.J'i été obligé de répéter.

L'une des grandes qualités d'un statisticien ce n'est pas de reproduire bêtement les méthodes classiques de sondage et de calcul, c'est surtout d'exercer son propre discernement quand il faudra croiser le résultat de son sondage avec l'historique passée. Quid de l'historique passée?Aucun des fameux sondages n'a pu nous éclairer sur ces éléments d'informations.

Je crois que la CEI a déjà sorti une liste des recensés par régions; après en avoir extrait les "tricheurs" et autres fraudeurs, l'horizon sera plus clair. Certaines régions ont connu des bonds significatifs en termes de peuplements. Il faudra en tenir compte dans les projections. Je parle déjà de Soubré et certaines villes de l'ouest. Abidjan également.

Personne ne veut plaquer les listes électorales comme tu le prétends, Marianne. Le croisement des données est une étape nécessaire pour l'authentification des listes. A ma connaissance, Beugré Mambé n'aurait pas encore dit une telle chose. Il est confronté à des difficultés que moi je ne comprends pas les tenants et aboutissants mais, plus de 75 % du croisement aurait déjà été fait. On espère que le délai du 15 Septembre sera tenu.

Marianne, personne ne parle ici de champion de quelqu'un. Celui des candidats qui devrait moins bénéficier du vote des jeunes, c'est celui qui est responsable de leur chômage, de leur précarité. A ce niveau, "on dit" soit c'est l'incompetence de Gbagbo soit c'est la sauvagerie des rebelles du MPCI qui serait un démembrement du RDR. A mon avis Bédié devrait OUVERTEMENT jouer sur ces éléments à un certain moment de la campagne électorale. Se distinguer de la politique du sang des rebelles et du FPI ainsi que de leur implication directe dans la situation de chienlit du pays depuis 99. C'est à ce prix que le PDCI peut gagner directement au 1er tour, sinon son excellente présence sur le terrain, l'adhésion des populations et l'enracinement historique et SOCIOLOGIQUE montrent que le PDCI sera forcement au 2eme tour.

Maintenant quand Kouamouo parle d'opportunisme de la "classe politique intermédiaire", je préfère lui dire que les opportunistes ont déjà sécher les habits au soleil. C'est une guerre de positionnment déja lancée parmi les opportunistes, il y'a ceux du CNRD, ceux de l'ANCI, et ceux de CAP-UNIR etc ...
Ce n'est quand même pas à la veille des élections que des grandes têtes de parti vont entrer dans le sérail de Gbagbo. Ce serait une mauvaise politique du ventre de leur part; Fologo ayant été le plus pertinent, celui qui a très tôt bien placé son ventre ...
Kouamouo, il y'a des élus locaux qui ont de la conviction idéologique; ceux qui sont restés jusqu'à ce stade politique en CI ne sont pas ceux qui vont trahir.

Écrit par : Krathos | 13/09/2009

Je vois que tu mets le feu à la maison Ivoire, Théo !

Écrit par : St-Ralph | 13/09/2009

à marianne

"métu a dit quelque chose d'essentiel en statistique: il est impossible d'interroger tout le monde c'est pour cela qu'on choisi un groupe représentatif!"

je disais justement que quand metu dit cela, il n'apprend rien à krathos. Ce dernier en parlant d'échantillonnage dit implicitement qu'on ne peut pas interroger tout le monde.

personne ne dis qu'il est un Dieu de la stat ici, mais ya quand même des niveaux. Marianne tu as peut être faire des stat au lycée voir au supérieur mais sache qu'un sondage ce n'est pas de la stat descriptive. Comme le dit Krathos cela requiert bocou de scientificité.

"Pour répondre quand même à passant, ton raisonnement veut dire quoi? que comme les cno n'y sont pas c'est pour cela que le sondage est défavorable à ADO? car Bédié le champion de kratos n'espère quand même pas remporter les élections avec les voix des CNO?"

j'ai bien dit que j'intervenait sans parti pris. je dit simplement que ces sondages pourraient contenir des biais significatifs.

A mon avis (je dis bien mon avis de non profane des methodologies quantitatives) avec la configuration actuelle de la RCI, ne pas tenir compte des zones CNO dans l'études rend l'échantillon d'étude non représentatif.
Je ne parle pas d'un candidat qui doit gagner ou pas (gbagbo,bédié,ado).
Si on le sait, il ne sert à rien de faire un sondage (lol).
Je critique juste la manière dont ces sondages on été mené, donc la pertinence des résultats.

Écrit par : passant | 13/09/2009

....contient un biais significatif du fait de la non représentativité de l'échantillon d'étude( zone CNO absente).
c'est sur tu étais dans l'équipe de sondeur...manque de carence je te jure...:-)))

S'il te plaît passe le passant....parce que je plaisante avec le petit Krathos, evidemment je ne suis pas sérieux comment pourrait on…quand on lit ce qu'il écrit on peut voir a quel point il est aveuglé...j'en suis sur Krathos est très intelligent....donc s'il te plaît passe. surtout
reste sans parti pris, tu voteras pour les sans parti pris dans 2 mois....

continuons mon petit Krathos

- Mais on a jamais fait de sondage en cote d'ivoire, en tout cas pas comme en France?
- c'est vrai mon petit Krathos, mais aujourd'hui la cote d'ivoire a des moyens, et les leaders politique
ont les moyens parce que ça coûte cher les sondages. Et en plus tout le monde regarde la cote d'ivoire aujourd'hui
donc on ne peut pas inventer des sondages. Et comme tout le monde regarde on veut savoir qui pourrait gagner les élections.
un candidat veut savoir si son investissement et son programme convainc. mais bon...

- Mais on a beaucoup d'ethnies en cote d'ivoire qui vote pour qui?
- C'est une excellente question, justement on ne sait plus, avant les peuples votait en fonction de leur appartenance ethnique
en tout cas majoritairement. Maintenant on voit beaucoup de choses on changé et y a eu la guerre et beaucoup
de morts de déplacés et des zones ou il n'y a presque plus personne.
On a fait beaucoup de sondage notamment sur les ivoiriens de l'étranger et on a vu que Gbagbo était en tête des sondages
le 2ieme Bédié et le 3ieme ADO (parfois l'inverse pour les 2 derniers)

- Moi je supporte Bédié et je pense que ces sondage sont pas la réalité
- ah toi c'est Bédié? Je ne suis pas sur que même si on fait un sondage a daoukro Bédié serait elu...mais il arrive en dernier, d'apres les sondages
- Je ne crois que faire les sondage a l'étranger et dire que Bédié soit dernier soit sérieux
_ mais c'est fait pour ca les sondages pour avoir une idée, meme si c'est virtuel. ADO a fait un sondage et il a vu qu'il perd
les élections face a Gbagbo.
- Oui mais dans son sondage on a n'a pas pris en compte la zone Nord sous occupation.
- Comment ça, toi tu ne dis pas tout, tu étais dans l'équipe de sondeur?
Je vois que mon petit Krathos tu as un problème avec les endroit ou on fait les sondages. L'endroit est important c'est vrai.
mais quand on choisi un endroit on s'y tient et on va ailleurs, ainsi de suite. C'est le but d'un sondage, ensuite on fait
la moyenne des différentes régions et on voit qui continue a être en tête. C'est la méthode de ceux qui n'ont pas trop de moyens.
Donc on fait des échantillons dans chaque région.

Echantillon
Les individus qui sont sélectionnées pour constituer l’échantillon sont tirés au sort dans une
population parente dont tous les individus ont une chance de faire partie de l’échantillon.

Ca veut dire quoi mon petit Krathos, si je vais a Kong et que je prend 1000 personnes selon les critères suivant :
Travailleur
chômeur
étudiant
Ouvrier
Cadre
peut etre ethnie
etc

Si je trouve que 50% des cadres de Kong vote Bédié
alors je peux dire virtuellement que les cadres sur Abidjan ou Bouaké vont voté pour Bédié

- oui mais tu va voir les gens directement et tu leur demandes de bouche a oreille, c'est pas sérieux
- beaucoup d'instituts comme BVA que tous les francophone "économètres" connaissent bien, en France, font encore des sondage
face a face chez des individus qu'ils ont décidé de sélectionner en fonction de différents critères.
Donc interroger des gens dans la rue ça ne pose pas un problème de crédibilité. Et faut pas oublié, tout le monde n'a pas de ligne
fixe a la maison, la plus part on 3 ou quatre téléphones portables. Faire le sondage au telephone comme les grands instituts
de sondage ça ne va pas être significatif.
- Donc on ne peut pas faire de sondage sérieux en Cote d'ivoire point barre
- mais apparemment pour toi mon petit Krathos, le problème c'est que gbagbo gagne a chaque sondage. Et pas ton Bédié,
et donc tout le travail fait par des experts payés très cher manque de crédibilité parce qu'on n'utilise pas les méthodes
que tu souhaiterais...on parle bien de sondage libre ? et ADO en a fait un qui ne lui ait pas favorable…

Écrit par : metu | 13/09/2009

Mais je ne comprends pas ce Metu ...
Toi et ton krathos imaginaire-là, retournez dans vos arbres !!!
Metu, arrêtes de mêler mon pseudonyme à tes âneries. Si tu veux me citer, reprends FIDÈLEMENT mes mots.

On ne sait pas d'où Monsieur Metu sort ces sondages portant sur les ivoiriens de l'étranger. Quelle est même la proportion des ivoiriens de l'étranger dans l'électorat ? C'est facile de montrer que les inscrits d'une ville du pays dépasserait toute la "flotte" de votants ivoiriens à l'étranger.

Metu, je t'ai rappelé que tu ne connais rien à la statistique. Tu débites des banalités, de contingences.Ce n'est pas maintenant que tu vas essayer de te rattraper. TNS-SOFRES ne peut pas répéter ces méthodes françaises telles quelles en Côte d'Ivoire, parce que la configuration sociologique, demographique et politique est différente. Sur quelles historiques TNS-SOFRRES se base pour réaliser son sondage ??? aucun apparemment parce qu'en la matière la Côte d'Ivoire est en retard.

Qui te dit que l'information du sondage commanditée par ADO est avérée; personnellement, je ne crois pas que M. Mamadou Sanogo du RDR se tournera vers des etudiants pour confirmer des resultats de sondage, ou bien cette fois-ci vous croyez aux scoops de "la lettre du continent" ???

J'en ai vu, des singes sur ce blog grimacer après les révélations de cette même lettre du continent sur la filière café-cacao et sur le cas Kieffer. Oui, j'en ai vu, des "chiens errants d'Abidjan" aboyer, crier après les analyses de journalistes etrangers sur l'assassinat présumé de Kieffer. Aujourd'hui, ce sont les mêmes singes et "chiens errants d'Abidjan" qui reprennent en choeur les scoops( pas encore authentifiés) de journalistes étrangers !!! Comble du ridicule ...

Arretez de faire du boucan autour de ces sondages. Si Gbagbo lui-même croyait en ces sondages, il aurait tout fait pour que les élections aient lieu le plus tôt possible à moins que "la truie et ses marcassins" préfèrent la situation politique actuelle où ils affirment n'être responsable de rien.

Tandis que vos sondages-à-l'ivoirienne vous hissent sur les branches des arbres de la "foret électorale", ce sont les soi-disant perdants (Bédié et ADO) qui font pression pour que les élections aient lieu le plus tôt possible: c'est-à-dire le 29 Novembre.

Il y'a de quoi donner du travail aux cervelles des Metu et consorts ...

Écrit par : Krathos | 13/09/2009

lol, lol.
metu de grace joue pas sur une erreur pour essayer de me discréditer.

je te parle technique.
bon c vrai , je vais passer mon chemin car je ne vais pas perdre mon temps à t'expliquer des choses que tu ne pourrais pas comprendre. j'espère que krathos voudra bien m'instruire sur sa méthodologie de dressage des SINGES ( je doutais de leur existence. je viens de réperer un.)
ps: metu t'a encore bocou d'effort à faire en stat. mets toi au travail.

Écrit par : passant | 13/09/2009

erreur = vouloir parle sujet technique avec des gens comme metu.

Écrit par : passant | 14/09/2009

:-))))))

...merci Théo...c'est énervant non Krathos?

merci a Carbey....j'ai essayé de distraire Krathos et son nouvel ami comme il nous distrait souvent et comme je m'y attendais il n'aime pas ca...

...enfin ce que je pense de ce post....j'arrête de vous embêter les maîtres de la statistique...

ADO a des millions même des milliards et malgré cela il organise quand même des sondages pour savoir ce qu'il vaut, on a l'habitude de dire quand tu as les moyens en Afrique en tant que politicien tu gagnes les élections. Il se rends compte que malgré les milliards qu'il promets aux populations pendant sa tournée il ne peut pas s'acheter les élections ivoiriennes.

Un cas pratique de ce que tu dit sur le leadership politique intermédiaire, le maire de gagnoa a été élu sous la liste RDR a l'époque, depuis il est conseillé de Gbagbo ...et je ne suis pas sur qu'il soit le seul. Et plus il est tres ecouté par les anciens de Gagnoa...il fallait l'ecouter quand il parlait de ADO...bref

Le problème avec des gens comme Bédié et ADO, c'est que même s'ils sont incapables de faire l'unanimité dans leur parti, ils vont jouer leur chance au risque de condamner le parti a un échec certain. Parce qu'il ont construit tout un réseau autour et a partir d'eux.

Tu dis qu'il risque de rejoindre la majorité avant la présidentielle? C'est après qu'ils vont le faire, parce que rappeler vous les milliards que le FPI a fait voter pour les régions.

Les suiveurs de Bédié et d'ADO pour ma part ne suivent pas par idéologie. je suis Maire ou député RDR ou PDCI et mon mentor s'est pris une deculotté aux elections, je m'associe avec le pouvoir en place pour avoir mes milliards rapidement pour "construire ma région". Même si ce budget est voté a l'assemblée national donc que j'y ait droit je vais me quand me rapproché du pouvoir en place....c'est dans la nature des politique dans notre pays malheureusement...bon c'est vrai je m'avance bcp mais c'est mon opinion...

Ce qui est positif dans cette histoire, c'est qu'enfin il prend les ivoiriens pour des personnes et pas des sujets, et lui qui sera intronisé Roi par ces amis...suivez pas mon regard :-)))
Il se met enfin a la politique...est ce que Krathos on peut rester sur ce sujet la???

passant, continue a passer s'il te plaît...

Écrit par : metu | 14/09/2009

voila pourquoi les sondages donne toujours Gbgabo vainqueur...enfin s'il a vraiment dit ca...je suis pret a faire un sondage...
- il a dit
- il ne l'a pas dit
- sans opiion

mince ca manque de stats et de scientificité....je vais prendre de cours je reviens :-)))
.....................................

..............
En meeting de campagne électorale samedi à Divo, dans le centre de la Côte d’Ivoire, Alassane Dramane Ouattara le président du Rassemblement des républicains (RDR) un parti de l’opposition, a promis une représentation équitable des tribus dans le gouvernement, solution selon lui, pour mettre fin au conflit qui déchire le pays. « Si je suis au pouvoir, je formerai un gouvernement où chaque ethnie du pays sera représentée. Cela évitera une nouvelle guerre. C’est ce que Gbagbo n’a pas fait et c’est pourquoi il y a eu la guerre dans le pays », a-t-il déclaré selon Abidjan.net. Selon le journal en ligne, une telle approche nécessiterait une équipe gouvernementale de soixante personnes au moins. - Lundi 14 Septembre - 16:01

Écrit par : metu | 14/09/2009

ah metu...
aides ceux qui ne sont pas 'intelligents' comme toi a te comprendre.
tu ecris, tu ecris, tu ecris mais rien de clair.

Écrit par : yves konan | 14/09/2009

Sieur Metu, Krathos a simplement dit qu'il a le Ba-ba des statistiques. Il sait à quoi s'en tenir quand on parle de crédibilité des données d'un échantillon . Voila. Les grimaces et autres simagrées de primates, vraiment ... ma passion pour la médecine vétérinaire a des limites !!!

Si Metu a déjà oublié ce que lui même recommandait, il est impérieux de rester dans le sujet en question au ieu d'aller chercher des bananes là où il en a l'habitude.
Jusqu'à présent, M. Sanogo Mamadou , chargé des élections au RDR n'a pas confirmé le scoop de la "lettre du continent" .
Je ne crois pas aussi que M. Sanogo aurait demandé à des étudiants en commerce( voir AGITEL) d'authentifier ce soi-disant sondage, on sait en général que les méthodes de sondage sur données qualitatives( perception subjective d'un produit par une population ciblée, remarques, suggestions...) que les étudiants en commerce ont l'habitude de réaliser sont très différents de celles que les instituts professionnels de sondages utilisent pour faire des projections numériques, quantitatives et non qualitatives.

Données Qualitatives VS projections Quantitatives et Enjeu socio-politique VS enjeu commercial ... là encore il faut inventer un "algorithme pour Singe" afin que certains comprennent.

Metu cherche une nouvelle branche d'arbre pour grimacer dans le hors-sujet qu'il vient de de balancer.

Écrit par : Krathos | 14/09/2009

félicitation krathos pour ton courage.

On ne connait pas grand chose à la stat alors on fait du hors sujet.

C'est une habitude dans ce pays:faire du hors sujet. Alors qu'on parle de mauvaise gouvernace,d'incompétence, d'enrichissement illicite, de paupérisation, les gens( suivez mon regard) parlent de décolonnisation, de candidats de l'étranger.

Côte d'ivoire YACO.

Écrit par : passant | 15/09/2009

Je reviens dans le débat pour m'interroger encore, pourquoi les "Tout-sauf-Gbagbo" sonr si malheureux des résultats des sondages, si eux-même savent qu'un sondage n'a rien à voir avec la réalité du terrain. Il devraient voir et passer, mais ils semblent prets à se suicider devant les resultats annoncés.

de deux. En quoi savent-ils que lesdits sondages n'ont pas été faits dans les mailleures conditions? Sofres a dit qu'il a pris 1000 à Abidjan et 1000 à l'interieur du pays. Admettons même que les résultats annoncent 100% pour Gbagbo, pourqoi ils ont mal, puisque dans tous les cas c'est faux.

Écrit par : Carbey | 15/09/2009

Great blog!!!
If you like, come back and visit me: http://albumdeestampillas.blogspot.com

Thanks,
Pablo from Argentina

Écrit par : Pablo (yo) | 15/09/2009

Bien, quand vous comprendrez que ces trois là nous foutent dans un gros bourbier politico-économique, et qu'il faudrait les oublier pour un avenir meilleur, ce serait mieux.
Faites une visite dans une entreprise (enfin pour ce qu'il en reste après ces dix dernières années), pour juste parler d'embauche , vous vous entendez dire : après les élections.
la grande signification, c'est que nous faisons pitié.Non seulement des gens vivent sur notre dos, se payent des voyages ( pour un simple mal de dent ou une simple fatigue) , pendant que pour un simple accès palustre on meurt dans les CHU de Abidjan, vous vous éternisez dans des débats aussi honteux pour cette Afrique que certains voudraient digne.

Écrit par : hilaire KOUAKOU | 16/09/2009

@KOUAKOU

Si tu veux apporter ta pierre a l'édifice Cote d'ivoire s'il te plaît ne fuit pas le débat. Aujourd'hui il est plus qu'important dire ce qu'on a dire a qui le droit.

Nous ne sommes pas les seuls apparemment a lire ce blog , Hi Pablo, I am sure Theo will be happy to add a translator on this blog, may be an idea if it doesn't exist for the next version, humm @THEO??.

@KOUAKOU
C'est quoi ton point, qu'est ce que tu proposes a la place de Bédié, Outtarra, ou Gbago
parce que dans le gouvernement que tout le monde défini comme celui du FPI, on a tous les parties politiques du pays et tous se battent pour garder leur place.

tu as complètement raison sur le travail:
"En Côte d'Ivoire, les agences de gestion de l'emploi notamment l'Agence d'Etudes pour le Promotion de l'Emploi (AGEPE), l'Agence pour la Formation Professionnelle (AGEFOP), le Fonds de Développement de la Formation Professionnelle (FDFP) pour ne citer que ceux-là, et l'Institut National de la Statistique (INS) ont enregistré pour les années écoulées et pour la ville d'Abidjan un taux moyen de 27,05% sur la période 1993-2002; et pour les autres villes un taux de chômage moyen de 9,8% sur la même période."

C'est le double par rapport a la moyenne mondial qui est de plus de 14% sur la même période.

Donc le chômage des jeunes, qui est celui qui plombe le plus les pays africains, est la depuis des années.

Mais une question : Comment voulons nous qu'on développe un pays qui est en guerre, je n'arrive pas a comprendre cette hypocrisie intellectuelle?

On sait qui on chasse mais on ne sait pas qui on accueille.

"Sans opinion" est souvent dans les sondage, je ne suis pas spécialiste ;-) mais cette question n'a jamais eu la majorité dans les différents sondages qui on été fait jusqu'à maintenant.

Je suppose donc que les gens s'intéresse a quelque chose mais....on ne le saura que le 29 Nov.

On sait tous que la cote d'ivoire est un des pays dans le monde ou il y a le plus d'étrangers(quand je dis étranger, je parle des voisins). Ils ne viennent pas parce qu'ils aiment la cote d'ivoire mais parce qu'il y a plus de possibilité que dans leur pays...évidemment je parle sans chiffre j'en trouverais....

Je suis d'accord avec toi sur le fait que le problème des politiques c'est seulement pour se faire élire et rien d'autres, mais c'est l'histoire qui fait les peuples (@THEO) et qu'on change Bédié, Ouattara, Gbgabo en quelqu'un d'autre ce sera toujours des politiques et il faudra toujours voter...on est ici pour débattre de tout et de n'importe quoi du moment que cela nous fais avancer pour notre dignité...

Écrit par : metu | 16/09/2009

le problème des politiques c'est de se faire élire, bien dit!

pour moi il ya pas d'opposition en cote d'ivoire!
imaginez vous qu'il soit pensable que le président de la france aille signer un accord d'amitié et de coopération avec l'allemagne dans tous les domaines engageant ainsi la vie de ses concitoyens et de celle des allemands présents sur le sol français sans que je dis bien sans qu'un début de débat ne soit instauré au sein de la classe politique française?

non c'est pas possible, mais c'est exactement ce qui se passe en côte d'ivoire avec le burkina faso!

la seule chose qui intéresse ces opposants payés par le contribuable ivoirien ce n'est pas de s'opposer ou même de susciter un débat sur les grandes orientations du pays mais de prendre le pouvoir par tous les moyens (suivez mon regard).

qu'on s'entende ce n'est pas le fond de l'accord de coopération et d'amitié qui me pose problème, au demeurant personnellement je pense que depuis houphouet, ç'est l'acte le plus intégrateur qu'un chef d'état ivoirien ai posé pour l'afrique de l'ouest et même pour l'avenir de la nation.

Écrit par : marianne | 18/09/2009

Je lis ici « Je suis spécialiste ès Économétrie, ès Statistique… » bla-bla-bla. Je veux dire aux spécialistes ès Tout que moi aussi je suis Prix Nobel d’Économie. N’importe quoi !!! On ne vient pas sur un blog pour opposer aux arguments des autres des diplômes que personne ne peut vérifier. Les notions d’économétrie traînent sur Google. Les étaler ici ne prouve rien.
Par ailleurs, pourquoi pensez-vous que les ivoiriens vont élire quelqu’un qui, pour casser « son pays », a déployé pour la seule année 2002, mille fois plus de moyens diplomatiques et financiers qu’il n’en a mobilisé lorsqu’il était chargé de développer ce même pays, en tant que Tout-puissant 1er Premier Ministre (Houphouët-Boigny agonisant) ?
Quant à l’autre, comment voulez-vous que je lui donne ma voix, quand il continue de faire une différence entre « avoir été battu » et « avoir été chassé » du pouvoir (dixit dans ses discours à Abobo courant septembre 2009). Si se conserver, assurer sa propre sécurité, n’est pas un travail et une responsabilité de Chef d’État, alors qui assurera ma sécurité lorsque j’aurai fait l’erreur de l’élire?
To sum up, pensez-vous qu’entre le méchant, le faible et le brouillon, les ivoiriens hésiteront dans leur choix ? Ils seront tentés de choisir le brouillon. Ce n’est pas une affaire d’économétrie, c’est une affaire de bon sens.
Quant aux FPI comparé aux autres partis politiques au Gouvernement, c’est du pareil au même. Il suffit de jeter un coup d’œil sur les ministères dans les périmètres des uns et des autres pour s’en rendre compte. Par exemple, le Ministre du Commerce (pourtant rebelle à Gbagbo) a fixé le prix du formulaire FRI (Fiche de Renseignements à l’Importation) à 300 000 FCFA (US$600) !!! Ce qui aurait fait de la Côte d’Ivoire le détenteur du Records Guiness de la cherté de Formulaire administratif.

Écrit par : Alfred Cablan | 19/09/2009

Vive le brouillon!!!!!

Vive la côte d'ivoire de l'amateurisme.

Vive le FPI qui a réussi une propagande impeccable!!!!Qui a su rendre ADO responsable de tous les malheurs de la RCI.

Je me rappelle ,comme si c'était hier, des cours de Relations Inter de Monsieur Yao N'Dré( actuel patron du Conseil Constitutionnel) à l'Université de Cocody. Au lieu de former les étudiants, ce Monsieur consacrait plus des 2/3 du temps de son cours à parler d'ADO et de politique nationale.
Nous qui demandions juste d'être formé, on nous servait du ADO=Diable, du PDCI=nul, du FPI=Compétence et rigueur. bla bla bla.

Aujourd'hui cet irresponsable (oui il l'est car il était payé pour enseigner,pour former la future élite du pays et il ne le faisait pas) dirige l'une des plus importantes institutions de notre pays.

Je vous épargne la liste de ces enseignants irresponsables qui occupent actuellement d'importantes fonction dans notre cher pays.

"il n'ya pas d'opposition en côte-d'ivoire". oui Alfred Cablan, il n'y a pas d'opposition. Les opposants sont "nuls", je te le concède.
Parlons donc de nos valeureux membres du pouvoir.
Que font ils pour le pays???Parlons donc de notre champion Gbagbo et du FPI.

Qu'est ce qu'ils ont dit nos champions au sujet de l'accord d'amitié ivoiro-burkinabé?

Soyons un peu sérieux les gars!!!! Vos gars ne sont pas capable de diriger le pays. Comme on dit communement c'est trop pour eux.

On nous parle de sécurité."Si se conserver, assurer sa propre sécurité, n’est pas un travail et une responsabilité de Chef d’État, alors qui assurera ma sécurité lorsque j’aurai fait l’erreur de l’élire?"
Oui nos champions ont si bien assuré notre sécurité qu'ils ont fini par negocier avec les rebelles qu'ils n'ont pas pu empeché d'occuper la moitié du territoire.
Avant la crise, Lida Kouassi, ministre de la défense nous avait pourtant dit qu'il avait armé le pays et que celui qui nous attaquerait allait le regretter. La suite on la connait!!!!!!

Oublions un peu l'opposition. Parlons des champions. On demande partout l'argent pour organiser les élections (on clame sous tous les toi que nous sommens souverain.SOUVERAINETE bôbô!!!! poua!!!) et on donne 500 millions au burkina. j'ai cru lire quelque part que la CEI faisait grève pour 400 millions. Dieu seul sait que j'aime ce pays frère.Mais bon! je ne comprends pas trop là!!!

Tout tombe en ruine dans ce pays et les barons du FPI sont de plus en plus riches. Le PDCI a fait pareil on nous dira!!!!
Nous qui leur avons pourtant fait confiance parce que le PDCI ne faisait plus notre affaire!!!!

Frère Cablan ce n'est pas parce que le "FPI comparé aux autres partis politiques au Gouvernement, c’est du pareil au même" qu'on ne va rien dire.

Ils sont INCOMPETENTS et ça il faut le dire. ceux sont des INCOMPETENTS-"brouillons" et ça, ça fait très très peur.

La seule chose qu'ils maitrisent vraiment c'est l'art de la manipulation.

Écrit par : blanca fredal | 19/09/2009

on pourrait aussi dire que la communication étant essentielle dans ces temps modernes, au moins voici des gens qui maitrisent quelque chose dans cette cote d'ivoire d'incapable!

moi je pose une question: c'est quoi les tenants du pouvoir c'est quoi l'opposition dans un pays où le président ne peut pas revoquer un ministre ni démettre un premier ministre? n'appelle t on pas cela la cohabitation donc le partage des responsabilités? quand il ya inondation on trouve que c'est gbagbo qui ne fait rien, mais quand il ya ppte on dit que c'est diby qui est bon!

arrêtez de vous prendre pour plus niais que vous n'êtes! il ny a en cote d'ivoire pas d'un côté pouvoir et d'un autre côté opposition parceque les élections approchent, tous ont mangé à la table publique au compte de leur parti politique, postes à eux attribués par la france pour les acheter dans sa guerre contre gbagbo, c'est aussi simple que ça!

même pour aller aux élections il ya tenez vous bien les candidats qui peuvent voler le fisc ivoirien (dans quel pays sérieux on a vu un candidat à la présidence ne pas justifier qu'il paye régulièrement ses impots) et être président et ceux qui ne peuvent pas le faire! au moins par respect pour les ivoiriens ils peuvent nous présenter leur attestaion de régularité fiscale!!

pendant le grand déballage de la campagne on verra aussi que les ivoiriens sont du pareil au même et que les voleurs en col blanc sont équitablement repartis dans tous les partis politiques!

conclusion: laissez l'argument de parti au pouvoir ou d'opposition et argumentons sur ce qu'on proposera aux ivoiriens pour les cinq ans à venir en sachant que pour le moment le woody non encore en campgne pèse 48% des voix au premier tour selon des sondages crédibles versus 23 et 22 pour ses supposés adversaires!hihihihi

et puis quand je vois le parcours de gbagbo depuis 2002, il incarne l'idée que je me fais de mon président dans le concert des nations: combatif, honnête et inhabituel dans ce monde dans lequel tous les grands économistes nous ont conduit dans le trou (ado pousse la foutaise jusqu'à aller dire aux gens qu'il a aidé des centaines de pays à se développer, franchement...)

Écrit par : marianne | 19/09/2009

Mais qui a ouvert la cage des singes ????
Vraiment ... je crois qu'il faut révoquer le gardien du zoo.

Merci à Blanca Fredal.

Écrit par : Krathos | 20/09/2009

Merci Marianne, très bon

l'élection ne sera pas une élection partie contre partie mais un combat de personne.

Qui est le plus capable de gouverner la cote d'ivoire de demain?

Un sauteur de mur qui promet des milliards?
Un, chassé du pouvoir avec ses travaux poussiéreux?
Un qu'on vomie a l'elysée?

@Blanca
Les rebelles allaient et venaient au burkina sans que le BO-blaise bouge. Donc on sait que la base était au Burkina.
Les pays n'ont pas d'amis mais des intérêts.

Ce dont est stratégique. Pendant la crise le Ghana n'a pas hésité a proposer sa force armée pour aider. Le Burkina pour résumé l'a proposée aux rebelles. C'est donc un axe qu'il faut maîtriser. Le prochain c'est le Mali et la Guinée, cela a déjà été fait avec le Liberia...

Si j'ai 10 francs et que je dois dépenser 5 francs pour me protéger pour mon propre avenir je ne vais pas hésiter, j'attache la ceinture et j'attends les jours meilleurs. Parce que malgré des accords personne ne viendra m'aider.

L'axe franco-allemand est a la source de toutes les décisions majeures en Europe, et pourtant ces 2 pays ont été a la source des 2 guerres mondiales.

Écrit par : metu | 20/09/2009

kratos dois-je interpréter ta réaction comme une absence d'arguments à m'opposer?
merci de ne pas me répondre.

il ya une initiative en faveur du candidat gbagbo qui m'enchante énormément, ce sont les volontaires pour gbagbo, ça c'est de l'innovation! ça nous change des pleurnichards du genre "on m'on chassé du pouvoir, je n'ai pas été battu" moi je ne comprend pas ce que ça veut dire: mais si on t'a chassé du pouvoir et que personne (kratos) ne s'est levé pour risque sa vie pour toi, c'est que ta présence ou ton absence ne changeait rien à leur (son) quotidien!donc tu étais un président nul! .

et puis, je me demande pourquoi un pays comme les états unis qui ont tacitement le poste de président de la banque mondiale, n'ont jamais eu de président américain qui ait d'abord été président de la banque mondiale? je vous vous dire, c'est parce qu'ils sont intelligents: ils savent qu'une chose est de signer les billets de banque ou de s'assoir dans son bureau pour recopier sur un document des théories apprises à l'école d'argent pour mettre l'argentine en faillite ou endetter les pays pauvres et une autre est de gérer les hommes et les femmes d'un pays!

Écrit par : marianne | 20/09/2009

"il ny a en cote d'ivoire pas d'un côté pouvoir et d'un autre côté opposition parceque les élections approchent, tous ont mangé à la table publique au compte de leur parti politique, postes à eux attribués par la france pour les acheter dans sa guerre contre gbagbo, c'est aussi simple que ça!"

J'avais cru comprendre que l'opposition était nul!!!! Or donc il n'y a pas d'opposition!!!!
Qui a dit qu'il était le chef en RCI? c'est gbagbo à ce que je sache. Qui a dit que c'est lui qui detenait la "signature"? C'est encore Monsieur Gbagbo le "combatif" et "honnète"!!!
Ah! notre gbagbo peut donc se fait imposer des ministres pas la france?
Notre président si honnète qui signe un accord et qui se dedit par la suite. bref.

Marianne dit nous ce que gbagbo propose aux ivoiriens pour les cinq ans à venir ?
Dis nous pourquoi notre futur messi ne parle pas du tout des dechets toxiques qui continuent de tuer. Dis le nous stp. Dis nous pourquoi il distribue des milliard partout au lieu de les rendre productifs ( pas de manière politicienne bien sûr)?
C'est stratégique les actes de notre messi gbagbo nous dira metu.

j'ai souvent l'impression que notre Prési gbagbo cherche les occasions pour nous montrer ses talents de stratèges ( la politique c'est son metier après tout!!!!!).

Aujourd'hui on "donne" de l'argent au Faso pour nous proteger. Stratégie oblige!!!
J'ai appris que le 3ème pont allait être finalement fait par BOUYGUES. C'est vrai metu?

Gbagbo semble decouvrir ce qu'on appelle RAPPORT DE FORCE. c'est bien il fait des progrès!!! Le hic c'est que le peuple souffre pendant ce temps.

Ouvrez les yeux marianne & Co. Gbagbo pense qu'à son pouvoir. pour un "combatif" je le trouve curieusement mou sur les sujets de dechets toxiques, de tuerie de l'ivoire, ...
Par contre quand il s'agit de lui ( escadron de la mort par ex) lui et c'est avocat montent au creneau.

Écrit par : Blanca Fredal | 20/09/2009

marianne une seule question.

les économistes doivent ils être interdit de faire de la politique?

je te concède qu'économiste n'est pas forcement égal à bon président mais je ne te suis pas du tout lorsque de tu parles de banque mondiale et de savoir gérer les hommes.

Je peux une pléthore de présidents non économistes qui ont conduit leur pays à la ruine.

Écrit par : Blanca Fredal | 20/09/2009

lire:
Je peux te donner une pléthore de présidents non économistes qui ont conduit leur pays à la ruine.

Vive les HISTORIENS!!!!!! lol.

Écrit par : Blanca Fredal | 20/09/2009

Je ne perdra pas de mon temps à dresser des singes récalcitrants( pour Marianne).

Écrit par : Krathos | 23/09/2009

Les commentaires sont fermés.