topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

17/08/2009

Une interview vidéo de Bédié

Spécial dédicace au trublion du village, Krathos.


Commentaires

Salut au "chef" du village, Nanan Kouamouo 1er (lol). Et merci pour la dédicace, la preuve même que des "trublions"- en réalité des gens qui ne partagent pas ton "attiéké" - participent POSITIVEMENT à l'animation des débats sous l'arbre à palabres du chef Kouamouo. Ou bien ?

We'll back for the interview.

Écrit par : Krathos | 18/08/2009

Quand tu viens à Abidjan, je t'inviterai et on partagera un plat d'attiéké... Fais juste signe... lol...

Écrit par : Théo | 18/08/2009

positivement c'est à voir, differemment c'est sûr!
théo, je te conseillerai en mangeant avec lui d'avoir le dos au mur et de ne jamais éloigner ton regard de ton plat.

tout cela pour dire que concernant la vidéo, rien de nouveau ni d'innovant concernant l'homme politique ex fuyard

Écrit par : marianne | 18/08/2009

Regardez les jaloux-la (lol); mon "chef" Kouamouo 1er dit qu'il va m'inviter pour partager un plat d'attiéké et déjà des jaloux se manifestent !!! c'est quel wêrê-wêrê même vous faites dans pays-là !!! Kouamouo c'est mon aîné, c'est mon "viéper" et je le dis toujours: c'est grâce à lui que je blogue même si nos lignes éditoriales sont diametralement éloignées. Après la politique, ce n'est pas la guerre !!!

Bref, cette interview de Bédié nous démontre la SAGESSE de l'homme politique, sa virginité en termes de sang versé dans notre pays, sa vision RÉALISTE et PRAGMATIQUE là où certains attendent une énième logorrhée de promesses vides, démagogiques et irrealisables dans le moyen terme (5 ans de mandat). Revenons aux questions posées par son interlocuteur:

1- (élections sans désarmement) Bédié montre que le cantonnement des forces militaires en belligérance est suffisant pour organiser des élections crédibles où chacun des candidats pourra jauger sa popularité. Des élections propres déboucheront sur un rétablissement de la paix , et il prend l'exemple de la Sierra Leone pour étayer ses propos.

2-( sa candidature) il revient sur sa position de candidat LÉGITIME du PDCI et son programme de développement, de reconstruction quand on sait qu'il a déjà fait ses preuves de 1966 à 1977(miracle économique ivoirien), et de 94 à 99 (taux de croissance moyen de 7 % durant cette période). Le volet économique n'est donc pas un problème pour le candidat Bédié, il sait comment s'entourer.

3- (relativment au RHDP) Bédié a dit quelque chose qui rabat le claquet aux gens du FPI. Le RHDP n'est pas une alliance de gais lurons; c'est , selon les propres termes de Bédié, "une alliance qui N'EFFACE PAS LES DIVERGENCES, LES SENSIBILITÉS mais qui fait en sorte qu'il est possible de travailler mutuellement ...". chaque parti conservant son AUTONOMIE.

Je crois que Bédié a été très réaliste dans ses réponses, mais ce qui me gêne c'est qu'il n'organise pas une véritable STRATÉGIE de communication pour expliquer TERRE-A-TERRE sa vision RÉELLE de l'ivoirité, son alliance avec le RDR, sa capacité PROUVÉE à être un bon manager en termes d'ECONOMIE ... on reste stéréotypé aux habituels discours solennels des meetings, ce qui ne reste pas vraiment dans l'esprit des uns et des autres, surtout les jeunes indécis de 18-25( ne l'ayant pas vraiment connu) que Bédié n'arrive pas encore à convaincre.

Sino, je me demande bien commnt onpeut soigner les paresseux et autre gueux que 10 ans d'incompetence n'ont pas réussi à convaincre. eux, des promesses farfelues, des propos démagogiques,des rêveries d'ecole gratuite, des déchets toxiques ... ils en redemandent apparemment.

Écrit par : Krathos | 18/08/2009

1.c'est dommage que la "virginité du sang versé " devienne un argument électoral

2.bédié fuyard au premier bruit de pétard a plutôt intérêt à voir les ouailles de ado désarmer au cas où (?) il gagnerait les élections, car peut être qu'il ne le sait pas mais ce sont les mêmes qui l'ont renversé en 99

3.pour savoir comment s'entourer, il est effectivement expert! légitime c'est à voir, il a quand même été battu aux primaires de son parti par emile constant bombet...

4.concernant le rhdp tu es (comme d'habitude " à côté de la plaque! bédié a compris que les voix des rôdôrô, il peut faire une croix dessus au second tour, il sait que seuls les voix du camp dit patriotique peuvent aller vers lui, il sait aussi que ado est un compagnon devenu encombrant pour lui, attendons on va voir

5. ce n'est pas à 75 ans qu'on apprend à attaquer la terrain politique, pardon ne tuez pas notre vieux là dèh!

autant je comprend mal que les chefs d'états font tout pour perdurer au pouvoir, autant j'arrive pas à comprendre que quelqu'un chassé du pouvoir pour ses dérives sur lesquelles il n'a fait aucun mea culpa puisse vouloir revenir au pouvoir alors que la majeur partie de la population (les jeunes) ne comprend absolument rien de ce qu'il raconte, il n y a pas autre choses à faire avec tout cet argent volé pendant des décennies?

Écrit par : marianne | 20/08/2009

1- L'argument de " sang versé" est une caractéristique de la culture politique. En politique, il y'a ceux qui gueule, casse, viole et tue et il y'a ceux qui ont le dialogue et la paix comme Leitmotiv. A mon avis, ceux qui ont l'épée et le sang comme principale arme politique tiennent ces tares de leur éducation approximative t de leur soif illégitime de pouvoir USURPÉ dans la chienlit. Les ivoiriens ont un choix évident à faire entre ces 2 tendances politiques lors des prochaines élections présidentielles en Côte d'Ivoire.

2- Relativement aux élections sans désarmement TOTAL, la qualité et la clarté du processus électoral finira de convaincre les rebelles qui ont conditionné le dépôt effectif des armes et la fin de leur situation de belligérance à de telles évolutions.

3- savoir s'entourer, c'est en rapport avec ses bilans économiques. Pour plus d'informations, consultons les agrégats économiques( voir PIB, tux de croissance...)de 1966 à 1977 et de 1994-1999 lorsque Bédié etait respectivement ministre de l'économie et président de la république. c'est le congrès qui l'a désigné Candidat OFFICIEL du PDCI.

4- concernant le schéma électoral du 2ème tour, l'alliance PDCI-RDR est la meilleure qui puisse exister si bien sûr on se réfère au fait que Bédié sort FORCEMENT gagnant au 2eme tour peu importe son adversaire. Il suffit juste que Bédié y soit, et lorsqu'on regarde les suffrages exprimés en faveur du PDCI( et autres indépendants dissidents à l'époque) lors des législatives et municipales de 2001, il est clair que Bédié sera au 2eme tour. SONDAGE SOFRES-là, c'est pour ceux qui n'ont pas fait les bancs, ceux qui ne comprennent rien à la statistique et aux règles d'echantillonage.

5- L'AGE n'est pas un déterminant de la qualité politique et de la capacité intellectuelle 'un HUMAIN à gérer la "cité". Peut-être que chez les SINGES, c'est le plus vigoureux, le babouin qui a le "derrière" le plus rouge qui dirige mais dans LES SOCIÉTÉS HUMAINES, dans les sociétés évaluées, c'est plutôt celui qui matérialise plus d'idées et de capacités intlelctuelles.


Conclusion: Lorsqu'un président élu ne fait pas l'affaire, on le chasse à des élections présidentielles. C'est ce qui se passe dans les sociétés évoluées et dans une société DÉMOCRATIQUE.
maintenant, lorsque je regarde les documentaires animaliers, je vois un peu ce que les SINGES font pour changer de chef.
s'il faut qu'un président soit chassé à chaque fois que votre libido vous "agace", je ne comprends pas pourquoi les partisans de Gbagbo s'en prennent tant aux rebelles du MPCI.

Tant que des gueux et autres ignares ne comprendront pas la nécessité des processus democratiques dans un pays, nos pays n'évolueront jamais et ça sera toujours la course aux alibis burlesques: la France, Jacques Chirac et Sarkozy ...

Alons à des élections transparentes et libres, et le plus CONVAINCANT gagnera .-

Écrit par : Krathos | 20/08/2009

j'aime pas quand tu parles comme ça, on a la désagréable impression de discuter avec quelqu'un qui refléchi, je préfère l'andouille qui raconte des inepties!

mais mon ami tu hallucines dè!
1. la nuit où bédié venait d'être chassé du pouvoir il avait mis en prison toute la direction politique de son principal adversaire politique, ça ce ne sont pas des qualités de paix et de dialogue, la preuve il l'a payé de son siège héréditaire

2. tu penses vraiment que les rebelles sont intéressés par les élections, non, il s'accrochent à tout ce qui peut leur assurer l'impunité c'est tout

3.j'espère que tu ne veux pas nous faire avaler que bédié était le père du mirage ivoirien des années 70! si vendre des matières premières et emprunter pour consommer (en se servant au passage), c'est être grand économiste hum!

4. pour le sondage tu as raison sauf que les statistiques ne sont pas faites pour les nuls et pourquoi bédié veut modifier sa stratégie de campagne si ce sondage est si nul?

5. non l'ancien est synonyme de sagesse, pas de créativité ni d'audace, or c'est bien de cela que nos pays pauvres ont besoin! les usa ont choisi barak face au vieillard Mc au beau milieu d'une grande crise car ils ont compris qu'il fallait des idées neuves et non pas ressassées les vieilles recettes qui nous ont conduit dans le trou économique depuis 1990 au moins (je précise)


conclusion: dans une société démocratique quand un président, incapable d'assurer sa propre sécurité (à plus forte raison celle de ses concitoyens) est chassé du pouvoir avec en prime une gestion économique, politique et sociale (en 1999, on pouvait toucher avec les doigts la tension socio-politique), il ne revient pas au pouvoir dans le meilleur des cas il va au conseil constitutionnel!!! ou bien il va jouer les bons offices pour son pays à l'extérieur ou pour l'onu il n'y a que DANS LES PAYS EN RETARD qu'un président passe toute sa vie à se représenter à des élections qu'il a et qu'il va d'ailleurs perdre!

dans un processus démocratique enfin, le président ne fait pas voter une loi pour faire passer son mandat de 5 à 7 ans sous prétexte qu'il lui faut 2 ans pour régler les palabres post-électoraux qu'il a lui même crée!!!

Écrit par : marianne | 21/08/2009

En genéral je n'aime pas commenter les positions politiques, car elles ne sont pas logiques. Et je pense que les politiques à quelques exceptions près, ne peuvent rien pour la population. C'est pourquoi je préfère ceux qui parlent business. Mais, Marianne, votre argument selon lequel Bedié serait vieux et d'autres pas me fait sourrir. Quelle différence d'age y a t-il entre les uns et les autres. Je t'apprends que les études sociologiques rangent les personnes de plus de 65 ans dans la même catégorie. Il me semble que tous nos cadidats "importants" sont dans cette tranche. Par conséquent sauf erreur de ma part, tous nos cadidats dits "poids lourds" sont tous aussi vieux les uns que les autres. Aux USA par contre, entre Obama et Mccain, il y a presque 23 ans (l'un pouvait être le fils de l'autre). Les deux cadidats n'étaient réellement et sociologiquement pas de la même génération. Ce qui n'est pas le cas de nos candidats. Donc vos autres arguments pour et contre sont valables sauf celui de la vieillesse.

Cordialement

Écrit par : AgirEnAfrik | 22/08/2009

Marianne, ne me fais pas rire !! A nous lire, on sait qui de nous 2 est le plus déficient intellectuellement. je ne tomberai pas dans le piège de l'injure parce que, dans ce débat, je veux te DRESSER. je n'ai pas une spécialisation en médecine vétérinaire pour rien !!!
"Méthodes scientifiques de dressage des SINGES d' Eburnie", c'est l'intitulé de mon mémoire (lol).

Bref, je reviendrai sur les 5 points de la discussion.

Écrit par : Krathos | 22/08/2009

1-(Relativement à l'élection sans désarmement) le cantonnement étant largement suffisant. Sur ce point, rien à dire.Quant à la culture politique de paix et de dialogue, c'est une réalité au PDCI. Le boycott actif de 95, l'incitation au crime ethnique, l'apologie des coups d'Etat ( voir décembre 99), les milices , les escadrons de la mort etc ... , les ivoiriens savent bien ceux qui ont apporté ces tares en Cote d'Ivoire. L'emprisonnement des cadres du RDR en 1999 intervenait suite à l'organisation d'une marche qui n'était pas autorisé par les pouvoirs publics. Et j'espère que marianne a connaissance de la LOI lorsque de telles actes se produisent(rappelons nous l'emprisonnement de Gbagbo en 1992). En mars 2004, au lieu d'emprisonner les militants "récalcitrants" du RHDP, les milices du FPI ont plutôt tué des centaines personnes.
Quid donc de la culture politique entre FPI et PDCI ???


2- "Si les rebelles ne son pas intéressés par les élections" tel que Marianne le dit, c'est soit Gbagbo qui est BÊTE et incompétent soit sa mauvaise foi qui est une fois de plus en oeuvre puisqu'il associe les ivoiriens dans des processus qui ressembleraient à du DILATOIRE. Ce qui est inconcevable pour un chef d'Etat sérieux et crédible.

3- On parle de miracle économique pour une économie qui, ne présentant pas des traits structurels de performance économique, réalise des taux de croissance important ( à 2 chiffres).Très souvent quelques "poulets intellectuels", prennent le mot "miracle" au sens littéraire du terme. Ce qui n'est pas le cas. Maintenant, engranger des recettes liées à l'exportation de matières premières ne signifie pas forcement développement même si les "caisses sont remplies". Le mérite de l'économiste revient à faire correspondre croissance et développement car les 2phénomènes ne sont pas forcement liés: C'était le rôle de Bédié de 1966 à 1977 ( rappelons qu' Houphouet n'était que le visionnaire, le gestionnaire c'était Bédié). Et c'est parce que le niveau des recettes budgétaires n'est pas assez élevé que l'État EMPRUNTE pour financer des grands projets de développement.
Si aujourd'hui la gueule du militant FPI sait dénigrer l'endettement, ce dernier devrait commencer à casser les buildings du Plateau.

4- Le RHDP est une stratégie gagnante à tous les coups pour le PDCI, et personne ne parle de modifier la stratégie de Bédié à la direction du parti. Marianne, si tu ne lis pas les journaux, demandes les à ceux qui en achètent.

5- "l'ancien est synonyme de sagesse, pas de créativité ni d'audace, or c'est bien de cela que nos pays pauvres ont besoin", dixit Marianne. Déjà je m'en tiens au judicieux commentaire d'AgirEnAfrik sur la classe d'age de Bédié, Gbagbo et ADO.
Mais j'aimerais rajouter que circonscrire l'histoire politique à Obama VS Mc Cain, c'est évidemment faire preuve de myopie. On te parlerait de l'age de Franklin Delano Roosevelt lorsqu'il proposait le NEW DEAL et tu pâlirais de honte,Marianne.
Les idées novatrices n'ont rien à voir avec l'age biologique. C'est plutôt l'expérience et la capacité à BIEN gérer qui peuvent être déterminantes, en tous cas chez les HUMAINS.Je ne suis pas sur qu'il en soit de même chez les singes.

Conclusion: au lieu de "tracer" la vie des gens de la politique à l'ONU alors que soi-même on est une racaille PARESSEUSE du FPI, on plébiscite l'exercice démocratique au rythme quinquennal tel que défini par la constitution ivoirienne. Quand il y'a des blocages, on s'attele à les juguler le plus rapidement possible au lieu d'accuser LUCIFER tout le temps; c'est aussi là qu'on peut jauger la VALEUR POLITIQUE du gestionnaire de la "cité".

Écrit par : Krathos | 23/08/2009

c'est dur de vendre bédié aux ivoiriens, du courage ton supplice prendra fin dans deux ou trois mois allez du courage!

petite question quand même: est ce que tu étais en côte d'ivoire quand bédié gouvernait? ou bien comme tout profiteur du régime on t'avait trouvé un coin peinard où tu t'adonnais à votre jeu favori: la kleptomanie?

eh puis à force de discuter avec tes animaux, je pense que ça commence à déteindre sur ton intellect...

Écrit par : marianne | 23/08/2009

Rectificatif: je ne discute pas avec toi, je communique à l'aide de signaux que je t'aide à percevoir: LES "ARGUMENTS scientifiques".

Je vois bien que les "arguments scientifiques" arrivent excellemment à conquérir l'instinct grégaire et les cris sauvages de mon sujet d'expérience.
Ahhh Marianne, je t'aime bien comme cobaye d'étude. Les méthodes de dressage fonctionnent très bienet je bénis la science. Alleluia ...

Écrit par : Krathos | 23/08/2009

on dit pas très bienet mais très bien ouah! ouah!

j'espère que tu sais que pour faire des expériences sur nous les animaux il faut respecter une charte éthique, je plains mes congénères qui sont dans ton laboratoire qui somme toute doit être un réduit de garbadrome que tu utilises les soirs lorsque les occupants sont partis!

au fait chez nous les animaux:
-quand le chef perd sa place (plus précisément quand on le chasse) sur son territoire, il ny revient pas, nous les animaux au moins on le sait seul bédié et son rigolo (tiens sa me fait penser à une phrase de gbagbo qui te sied comme une patte) de vétérinaire dont on a jamais su ni vu l'apport dans l'avancée de la science vétérinaire ne le savent pas!
-les voleurs ne gouvernent jamais car ils sont occupés à faire front au contraire de bédié l'excellent amateur d'hélicoptère!

Écrit par : marianne | 25/08/2009

Marianne dit: " chez nous LES ANIMAUX " ...
J'espère que tu comprends ce que tu écris.

Écrit par : Krathos | 26/08/2009

l'ironie tu ne sais pas ce que c'est! mais bon tu n'es pas à une "incapacité de comprendre"près...

Écrit par : marianne | 26/08/2009

Pour ma part, je pense que tout but depend de la stratégie, des moyens mises en place sans ignorer le contexte de la situation.
Parlons de celle-ci avant d'en revenir aux deux autres.
Voilà pour ce qui concerne Bédié (que je respect pour avoir été le flambeau du portail d'Eburnie)il a eu à occuper plusieurs hauts postes au seins de la republique. il a connu la côte d'ivoire des jours meilleurs comme celle des pires moments dont il a été un temoin privilégié. Cela lui confère une expérience quoiqu'on dise.
C'est souvent assez tard qu'on fait montre de certaines qualités. je me rappelle l'année 1998 à la Cité Universitaire de Cocody, la Gabégie au sein du gouvernement (Detournement des 18 M. de l'UE, les Soldes de Vetérans de la Centrafrique(1999) ) bref. Si à cette époque là Bédié avait fait preuve de sagesse, il aurait été le second Boigny de la Côte d'ivoire. Comme on le dit le temps adoucit les peines mais ne fait pas oublier. Bédié avait tout pour devenir un grand, On n'avait pas besoin de faire un Doctorat d'économie à Tours pour interpréter les indicateurs qui étaient palpablent, le peuple voulait voir un homme qui prenne les choses en main, qui s'affirme n'ont pas par des discours solenelles et academiques auquelles le peuple(les jeunes ) dans presque sa totale majorité une trouvait pas réponse à ses interrogations. L'homme peut être bon, mais ces compagnons médiocres pour donner raison au proverbe qui dit que l'homme nait bon, mais l'environnement le façonne.
Je suis heureux de voir un Bédié plein de sagesse, mais est ce que cela va suffir ?


A vrai dire l'age de Bédié ne pose pas problème, la véritable inquiétude est la suivante: jouit-il encore de la confiance des ivoiriens ? seul les urnes nous le prouverons.
Comme un repris de justice tes antécédants sont determinants dans la perception que la communauté a de toi et aussi malgré tout tes actes (bon ou mauvais) on ne retiendra que les faits les plus récents, c'est comme ça le peuple à la mémoire courte. Ces antécédents contituent un hic pour Bédié (ce qui ne milite pas en sa faveur).
Aussi comme peuple à la mémoire courte, aussi on peut changer la vision du peule, l'amener à partager son projet social. Pour cela il faut élaborer des stratégies en ayant une bonne lecture du contexte actuel (referentiel et non du passé), et mettre les moyens adéquates.
Pour le moment les Ivoiriens(dans leur majorité) ne savent pas quel est le contenu du programme social de Bédié, ou du moins les prémices. En tout cas il ne fait pas assez écho de cela, à moins que "le Bonheur pour tous et le Progrès pour chacun" demeure d'actualité.
Comme on le constate, on près de 60% de la population active est jeune, presque tous ont connus le règne Bédié dans sa chute (les nouveaux électeurs) et au PDCI, on n'a pas encore fini avec les céremonies solennelles et les discours académiques. A l'instar de 1989 pour les occidentaux, 2000 est la chute du Mur ivoirien (les ivoirien ne regarde plus que la chaine 1), il s'implique dans l'avenir de leur patrie. il faut d'abord comprendre que beaucoup de choses ont changer et qu'il faut procéder autrement qu'avant. Comprendre l'aspiration du peuple.
Sharon malgré son poids et son âge avait gagner les élections en Israel. Quand on veut diriger une communauté il faut lui faire la cour, forcer son admiration, toujours vendre son produit jusqu'a ce que les urnes triomphe. je pense que d'autres n'ont pas encore compris cela ou son encore dans la nostalgie. l'admiration c'est du terrain , la spontaneïté, l'éclat des actions car le peuple fascine pour le mythe du Leader (Charisme).
Tous les grands leaders ont méné leur communauté sur ces principes. c'est comme ça ! le peuple est naif. Et le leader qui a compris cela triomphera de tous temps.

Écrit par : Stan | 05/09/2009

Merci pour la vidéo. Il était intéressant à regarder.

Écrit par : Cecil : international phone cards | 14/10/2009

Les commentaires sont fermés.