topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

02/07/2009

Biens mal acquis : Bédié aussi !

 

 

Bedie-arrete-micros (1).jpg

Un lecteur régulier de ce blog nous signale que le dernier rapport du Comité catholique contre la faim et pour le développement (CCFD), très commenté parce que le président camerounais y fait son entrée, évoque aussi l’ancien président ivoirien Henri Konan Bédié – lancé dans une campagne électorale dont il espère qu’elle se soldera par sa victoire à la prochaine présidentielle. Voici les extraits qui le concernent.

 

"Le successeur d’Houphouët-Boigny, Henri Konan Bédié, dont la fortune était estimée par le Quid, en 1992, à 2,5 milliards de francs français (380 millions d’euros) alors qu’il n’était encore que Directeur des douanes sous Houphouët-Boigny, a connu plus d’ennuis. Non pas en France, où il entretenait des relations avec les hommes politiques qui lui offrirent d’ailleurs l’exil quand il fut renversé par le général Gueï en décembre 1999, mais en Suisse, où ses comptes furent gelés le 8 mars 2000 par l’Office fédéral de justice. Ce dernier avait en effet reçu une demande d’entraide judiciaire de la justice ivoirienne pour bloquer les comptes de l’ancien président, qui aurait notamment détourné 24,8 millions $ d’aide européenne à la santé. Seulement 5 à 7 millions de francs suisses furent bloqués

dans neuf banques. Depuis, l’entraide judiciaire accordée à la Côte d’Ivoire n’a pas été poursuivie par la Suisse, qui met en cause le manque de volonté politique des autorités ivoiriennes dirigées par le général Gueï, qui n’auraient fourni aucune preuve. Elles avaient pourtant délivré à l’époque un mandat d’arrêt international contre H. K. Bédié, qui résidait alors en France. Il ne fut jamais inquiété par la justice de son pays."

 

Pour lire le rapport en entier, cliquez ici. Il est très intéressant, notamment quand il évoque l’hypocrisie des Etats occidentaux qui sont les plus gros profiteurs de la cupidité de certains chefs d’Etat du Sud, et les « palabres » autour de la succession d’Houphouët-Boigny."

 

Commentaires

quand on le voit dans ses "meeting" pardon, monologues électoraux, prendre la lutte contre la gabegie et les détournements de biens comme chevaux de bataille on se dit qu'il ya quelque chose d'irréel dans cette campagne électorale ivoirienne!

idem quand on voit l'autre féliciter l'armée rebelle pour ses combats alors qu'on est président du rassemblement des...républicains!

Écrit par : marianne | 03/07/2009

ET dire qu'il veut encore gouverner ce pays!!
de toute façon, ceux ki sont actuellement au pouvoir ne sont mieux.

Écrit par : blesery | 03/07/2009

Kouamouo, c'est très tendancieux ce que tu écris. Tu es quand même journaliste et ce n'est pas moi, le petit étudiant, qui vais t'apprendre que Bédié n'a jamais été directeur des douanes, de surcroit, en 1992 !!!
QUID, encyclopédie à fréquence annuelle, a-t-il précisé ses sources d'informations ???

Egalement, aucune preuve justifiant le caractère illicite de ses biens n'a été fournie par les putschistes ivoiriens au temps de Guei- ceux qui ont intenté l'action en justice n'ont pu fournir les preuves deur allégations ou supputations. Tu ne peux donc dire qu'effectivement il y'a "bien mal acquis" dans ce cas-ci surtout si on se base sur les avoirs "suspectés" en Suisse qui ne souffrent apparemment d'aucune irrégularité.

Je te rappelle aussi que Bédié détient des participations ( parts sociales) ne serait-ce que dans le tissu industriel ivoirien( pour l'étranger je ne sais pas). C'est peut-être un cas de conflit d'intérêt avec les différentes fonctions publiques qu'il a occupées mais ça n'a rien d'illégal.
Bédié détient des propriétés agricoles qui lui rapporte effectivement des revenus consistants. Bédié a la fibre de l'entrepreneur- pas comme certains pillards de la Cote d'Ivoire qui s'attribuent des dizaines de milliards comme caisse noire , et ce n'est pas son fils jean Luc Bédié( financier émérite à la BRVM a travers HUDSON FINANCES) qui ferait démentir cette culture familiale, voire traditionnelle du travail.

Concernant les VÉRITABLES pillards de l'économie ivoirienne ( puisque c'est de ça qu'il s'agit), le journaliste Théophile Kouamouo a (eu) d'ailleurs de bons rapports avec certains d'entre eux- recel d'argent sale plausible dans ce cas ... je citerai, a ce titre, NADIANA BAMBA, la maitresse-journaliste de Gbagbo et Bohoun bouabré,le bourreau du café cacao pour ne citer que ceux là...

Alors, quand Kouamouo écrit "Bédié aussi" , c'est juste pour "répéter" ce que le rapport PRÉTEND ou c'est une information qu'il partage entièrement ???
a-t-il fait valoir sa qualité professionnelle de journaliste relativement aux informations véhiculées et à la veracité des faits évoqués ???

iIl faut évidemment éclairer le lectorat ...


Concernant la succession d'Houphouet Boigny, il ne faut pas caricaturer. Il ne s'agit pas d'Etat Occidentaux mais plutôt de véreux "amis" ou commis( notaire, gestionnaire, héritiers...) d'Houphouet qui se sont appropriés les biens réservés à la descendance du défunt président.Et a ce niveau, il y'a autant de "blancs" que d'ivoiriens véreux et malhonnêtes ...( je prépare d'ailleurs un billet en soutien à l'oeuvre judiciaire d'Hélène Houphouet Boigny)

Écrit par : Krathos | 03/07/2009

Krathos, je m'inquiétais de ne pas t'entendre... Je n'accuse pas et je n'ai pas de point de vue spécial sur ce rapport. J'attends les différents commentaires pour me faire une opinion. Je relève par exemple qu'en 1992, Bédié n'était pas directeur des douanes et que le Quid s'est trompé...

Écrit par : Théo | 03/07/2009

C'est bien connu Bedie est le plus honnete des politiciens ivoiriens ( sans rire). En tout cas il n'a jamais ete condamne pour detournement de deniers publics ( il est donc presume honnete)pas plus que ceux sont accuses aujourd'hui d'etre des pilleurs de l'economie ivoirienne ( eux aussi y ont droit la presomption d'innocence). Donc tout le monde est honnete en Cote d'Ivoire ( a tout le moins tous les hommes politiques pas les policiers) et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Le monde de la politique ou ceux qui ne sont pas au pouvoir accusent les autres de pillages et vis et versa. La "politique c'est chic"disait la chanson, pardon je me trompe c'est plutot "le fric c'est chic" mais au fond quelle difference entre la politique et le fric sous les tropiques?

Écrit par : Advocatus | 03/07/2009

Ah toi-même tu sais, le grand-Frère Théo !!! mon kpakpato "glisse" surtout quand il s'agit de Bédié -en tant qu'Homme politique- qu'on attaque aujourd'hui sur ses biens personnels.
En tout cas merci pour la précision relativement à ton avis pas encore porté sur la VÉRACITÉ de ce rapport. Merci donc pour "l'éclairage" apporté.

Cependant, il faut reconnaitre que le contexte des années 60-70-80 qu'Houphouët lui-même parrainait sous une forme de CLIENTELISME ÉCLAIRÉ, AURAIT PERMIS a des cadres comme Bédié de se constituer une petite fortune par ponction sur le système de la CAISTAB. Des études économiques l'ont insinué et personnellement j’y crois Mais, ce contexte là est à différencier de l'époque où Bédié fut président de la République (1994-1999).

J'ai également quelques idées à émettre sur le contrôle des biens des « fortunes » de nos pays africains.
Après une discussion avec des amis de Faculté, il m'est venu à l'esprit certains moyens de lutte contre le fait que nos élites expatrient leurs avoirs, souvent frauduleusement acquis:

-1- Nous avons pensé à une modification de la législation sur le change (de devises), afin de contraindre les fortunes nationales à - dans un premier temps- rapatrier tous leurs avoirs financiers a l'étranger tout en déclarant leurs autres biens (immobiliers par exemple). Ensuite, obliger par la législation les nationaux ou toute personne détenant un certain niveau d'actifs dans le pays à détenir plus de 50 % de leur patrimoine (financier- immobilier) dans ledit pays. Ceci pourra bien alimenter le marché financier local en liquidité et réduire la trop forte dépendance de nos économies CFA-enne aux IDE et au financement extérieur.

-2- Nous avons pensé aussi à la création d'une nouvelle "assiette" fiscale: l'IMPOT SUR LA FORTUNE INJUSTIFIEE (IFI), pour contraindre toute personne ne pouvant justifier légalement et juridiquement des biens en sa possession à les rétrocéder a l'ETAT, soit selon un procédé régressif ( au fil des années) soit EN TOTALITE selon le degré ou la gravité des malversations entourant la détention dudit patrimoine injustifié ( ce que permet déjà la loi dans le 2eme cas, avec des peines d'emprisonnement ).
Un tel dispositif existe déjà, à peu près au niveau du fisc mais le caractère politique de certains cas fait que le FISC ne joue pas son rôle et reste sclérosé dans l’exécution de sa mission. Ainsi les fonds restent la propriété de ces véreux politiciens et de leurs "clients » (voir clientélisme). Il faudrait par conséquent créer une institution FORTE qui rassemble des cadres se réclamant de tous les partis politiques, mais aussi des spécialistes NEUTRES ( auditeurs-magistrats-financiers et autres juristes) qui réaliseront les différentes investigations jusqu'à conclusion des différents dossiers.

Je crois personnellement que si on approfondit ces voies et moyens d'intervention, on pourra savoir QUI parmi nos politiciens et hommes d'Etat a réellement détourné le BIEN PUBLIC, appartenant autant au fonctionnaire endetté, au riche commerçant condescendant qu'au citoyen lambda qui chôme dans la galère. Il faut sortir des caricatures et autres suppositions approximatives, pour enfin édicter UNE LÉGISLATION (en matière fiscale et de change) qui ne tienne pas compte des subjectivités partisanes afin qu'elle résolve EFFICACEMENT nos problèmes de bonne gouvernance et nos déficits macroéconomiques.


LES QUERELLES DE CLOCHER, ça NE FAIT NULLEMENT AVANCER !!!

Écrit par : Krathos | 03/07/2009

C'est le contraire qui aurait été surprenant! Je me souviens des "Houphouët voleur" du début des années '90. Ces cris de révolte ivoiriens traversèrent le pays. Pour ceux qui savent lire entre les lignes, ces cris ne cachaient pas l'association de certains enfants chéris de l'houphouëtisme à ces crimes.

Le fait que Bédié soit tardivement cité dans des rapports internationaux sur la corruption et la spoliation des biens publics ne saurait donc être quelque chose de surprenant.

Écrit par : Thabo | 04/07/2009

Soyons solidaires avec nos frères malgaches en signant en masse cette petition qu'ils vont remettre lors d'une grosse manif qu'ils organiseront à Bruxelles lundi 6 juillet devant le siège de l'Union européenne ! car le putschiste dictateur malgache Andry TGV sera reçu par commission de l'UE ! Allez mes frères, signez et faites signer cette pétition :

http://www.ipetitions.com/petition/uemada/

Écrit par : Coulibaly | 04/07/2009

oui mais tes bonnes idées là, kratos tu ne penses sérieusement pas que c'est ton cheval de retour qui va les défendre quand même! donc tu veux noyer poisson dans l'eau!
je peux comprendre qu'on me dise de faire une armistice sur ces périodes de la vie ivoirienne où on ne regardait pas dans la bouche du grilleur d'arachide, car on a bien armistié des gens qui ont violé tué et volé de milliards d'une banque regionale, mais nous dire que ce rapport est cousu de fils blanc hum ça ne passe pas!

le souci c'est que qui a volé volera forcement idem qui nomme des voleurs est quelque part responsable de leurs actes!

Écrit par : marianne | 04/07/2009

Ceux qui essaient de défendre Bédié n'ont vraiment rien n'à faire. Il n'est pas nécessaire de sortir de Havard pour savoir que Bédié est un voleur.

Écrit par : Konan | 05/07/2009

Sur ce site où la pensée unique, la censure sont érigées en vecteur de communication, il est honorable d'insulter Bédié, mais dès qu'il s'agit des refondateurs, les suiveurs et autres mercenaires à la plume sortent de leur gong!

Écrit par : Eppix | 07/07/2009

hello yest tu me u

Écrit par : sohbet | 07/07/2009

biz siz onlar

Écrit par : sohbet odaları | 07/07/2009

Parcequ'il ya des gens pour qui la critique en la matière est juste et justifiée; et d'autres pour lesquels on sent la méchanceté inutile et des critiques infondés à mille lieux. Il ne faut pas mettre tous les oeufs dans le même sac il ne faut

Écrit par : carbey | 07/07/2009

Bédié est un surfactureur devant l'éternel et cela est connu de tout le monde sauf des personnes relativement jeunes et qui ne savent rien des frasques de monsieur Bédié au ministère de l'économie et des finances.Il a eu à fêter des milliards au début des années 70 et a été congédié du gouvernement Houphouet-Boigny ,en 1977 et à son endroit le premier président de notre pays a dit cette phrase,à l'époque, célèbre:"Je n'ai que faire des gens malhonnêtes même s'ils sont compétents".Il faut dire que le chef de l'état de l'époque était pour quelque chose dans ce laxisme puisqu'il disait,sans gêne, qu'on ne regarde pas dans la bouche d'un grilleur d'arachides.

Écrit par : gallou | 08/07/2009

Pourtant, j'ai lu une analyse tout à fait différente de la situation;

http://www.unmondelibre.org/Ndjomon_capitalisme_Etat_ivoirien

Écrit par : Gaston Koullanda | 09/07/2009

ya pas quelqu'un qui ne soit pas un suiveur pour expliquer à bédié d'économiser ses sous pour sa retraite?

Écrit par : marianne | 09/07/2009

pour ne pas qu’on s’entretue le jour du vote, comme on a constaté que la sagem a échoué, le plus simple , le plus juste et le moins onéreux c’est de permettre à tous ceux qui sont sur la liste de 2000 d’être électeur, enrôlé ou pas ! vous verrez que la tension actuelle va baisser ! de toute façon même le rdr dit que si quelqu’un est accusé de fraude et qu’il est sur la liste de 2000, on ne doit pas l’enlever, ce qui veut dire que la liste de 2000 est intouchable, donc profitons en pour l’utiliser pour rattraper ce qui peut l’être encore

Écrit par : marianne | 14/07/2009

Parcequ'il ya des gens pour qui la critique en la matière est juste et justifiée; et d'autres pour lesquels on sent la méchanceté inutile et des critiques infondés à mille lieux. Il ne faut pas mettre tous les oeufs dans le même sac il ne faut

Écrit par : sohbet | 01/08/2009

Théophile, monsieur talent; qu'est ce que tu as attends pour faire arrêter Bédié? Evite de t'ingérer dans nos affaires ivoiriennes. tes manières de faire riquent de nous conduire dans l'abîme. les ivoiriens ont assez souffert, ça suffit.

Écrit par : peter | 03/08/2009

Théophile, monsieur talent; qu'est ce que tu as attends pour faire arrêter Bédié? Evite de t'ingérer dans nos affaires ivoiriennes. tes manières de faire risquent de nous conduire dans l'abîme. les ivoiriens ont assez souffert, ça suffit.

Écrit par : peter | 03/08/2009

voila un certain peter qui veut casser le thermomètre espérant ainsi casser la fièvre!

pouah ça sent la xénophobie comme son nom d'ailleurs peter = pèter

tu ne peux pas vouoir lutter contre les crimes économiques et militer pour qu'un voleur en col blanc revienne au pouvoir c'est aussi simple que ça!

Écrit par : marianne | 03/08/2009

Théophile, monsieur talent; qu'est ce que tu as attends pour faire arrêter Bédié?

Écrit par : kameralı sohbet | 21/08/2009

je pense qu'il attend que tu sois plus intelligent, donc il va attendre longtemps kamerali

Écrit par : marianne | 21/08/2009

Bédié au ministère de l'économie et des finances.Il a eu à fêter des milliards au début des années 70 et a été congédié du gouvernement Houphouet-Boigny ,en 1977 et à son endroit le premier président de notre pays a dit cette phrase,à l'époque, célèbre:"Je n'ai que faire des gens malhonnêtes même s'ils sont compétents"

Écrit par : chat | 31/08/2009

et à son endroit le premier président de notre pays a dit cette phrase,à l'époque, célèbre:"Je n'ai que faire des gens malhonnêtes même s'ils sont compétents"Bédié au ministère de l'économie et des finances.Il a eu à fêter des milliards au début des années 70 et a été congédié du gouvernement Houphouet-Boigny ,en 1977

Écrit par : alevi sohbet | 31/08/2009

Tous les pseudonymes avec "sohbet" sont peut-être des oeuvres de FERNAND DINDE. S'il refuse, on lui montrera les preuves sur ce même Blog.
D'ailleurs, je vais faire un billet sur la familiarisation du discours de "l'empereur".
HENRI KONAN BEDIE vous fait si peur ????

Même le brillantissime journaliste PRO-FPI Kouamouo est devenu muet. Ou bien ?
Bédié dit: ON va vous têguê, on a vous "sôgô sôgô", on va vous étaler comme des vermines ... c'est ça qui fait peur aux gens du FPI ???

NB: têguê, faire fraya avec les bulletins de vote et non les kalachnikovs des miliciens du FPI.

Écrit par : Krathos | 31/08/2009

je crois que le déficit de gouvernance est une réalité dans nos pays africains. en tant que "petits intellectuels" voulant changer le monde, il faut avoir le courage de dire les choses telles qu'elles sont. cela amènera nos politiciens à être plus corrects, à ne pas avoir des suiveurs mais des gens éclairés.
BEDIE ET ses collaborateurs ont beaucoup volé, tout comme nos refondateurs adorés. j'aime bien le FPI, mais je suis incapable de les défendre sur ce point, au contraire de mon chèr kratos qui veut nous faire croire que BEDIE est un personnage honnête.

Écrit par : Hanselme | 23/10/2009

Hanselme, je n'épilogue pas sur les valeur morales de Bédié. d'ailleurs, je ne suis pas homme d'église pour cela, J'ai simplement montré que Bédié n'a jamais pu être épinglé sur les rumeurs qui ont assailli le quotidien des ivoiriens dans la période 94-99.
Bédié a certes bénéficié du système clientéliste d'Houphouet dans sa gestion du pays, mais cela n'a jamais entaché ses capacités à diriger, à stimuler l'économie.
Et c'est son mandat de 94-99 qui témoigne en sa faveur. Pour mieux comprendre mes propos, je te ramène à mon billet: Côte d'Ivoire: analyse économique.

Bédié est un spécialiste de l'économie, par sa formation universitaire et également par sa longue expérience de ministres des Finances et de président.
ce sont des atouts dont il faut tenir compte dans la comparaison des valeurs politiques de chacun des candidats.
Merci Hanselme, et je suis prêt à mieux échanger avec toi.

Écrit par : Krathos | 24/10/2009

ho ho kratos qu'est ce qui t'arrives? tu commences à te civiliser? je vais te ramener dans ton trou!

bédié est un voleur en col blanc! tu sais combien de voleur président on a attrapé qu'après leur départ du pouvoir? ce que tu dis n'a pas de sens! si quelqu'un commence à vérifier ce que tu sembles appeler rumeur sans fondement, tu seras le premier à dire qu'on veut empêcher un adversaire politique de se présenter aux élections, donc arrête de nous distraire!

bédié grand économiste, moi je n'ai rien vu!!! il a dilapidé les pluies de milliards de la dévaluation, il a préféré construire dans la brousse que de créer des emplois aux jeunes ivoiriens! son règne économique s'est terminé à genou économiquement, tous les partenaires économiques internationaux étaient partis! mais toi là même, tu étais où et puis tu racontes des conneries pareilles aujourd'hui?, bédié grand économistes? faut vraiment être aveuglé par le tribalisme pour raconter des histoires pareilles!

et puis, s'il gouvernait bien, pourquoi la fondation qui décerne les prix aux anciens dirigeants ayant fait la bonne gouvernance n'ont pas trouvé preneur? il aurait pu au moins lui remettre le prix ou le nominer histoire de décourager les coups d'état contre les présidents qui gouvernait bien!!

kratos, arrête de raconter des conneries, un ancien voleur reste un ancien voleur!

Écrit par : marianne | 24/10/2009

@marianne

Dans quelle brousse Bédié a-t-il construit?

Je ne suis pas un bédiéiste convaincu mais franchement ya pas photo entre ce dernier et gbagbo-le-révolutionnaire.

Moi je me rappel que sous Bédié il y avait un fonds pour aider les jeunes. Et je connais des jeunes qui ont bénéficié de ce fond sans être militant du pdci. C'est peut être une exception tu me dira mais ces jeunes ont juste déposé leur dossier.

Dis moi ton gbagbo à part donner des millions aux jeunes patriotes qu'a t-il fait pour la jeunesse?
Pardon ya la guerre!!!!!!!!!!!!
Eh affaire de la guerre!!!!!!!!!!!!!

Bédié est peut être un ancien voleur, mais Gbagbo est un nouveau voleur.
Si "un ancien voleur reste un ancien voleur", un nouveau voleur reste...UN VOLEUR !

Écrit par : sawadogo | 25/10/2009

Marianne, c'est quoi "les pluies de milliards de la dévaluation" ???
Vraiment, nous les planteurs de kouadiokouakoukro, on ne connait pas trop ce langage d'initié. Pourrais-tu nous expliquer plus clairement cette expression?

Écrit par : Krathos | 25/10/2009

@sawadogo,
ce fond dont tu parles, tu as déjà vu sa couleur? c'est ça qui me fait mal, le gars a mal géré le pays, comme c'est votre frère, il faut qu'il revienne au pouvoir! bédié a été chassé parce qu'il gouvernait mal le pays, ça je n'y peut rien. aujourd'hui, cet obstiné a qui tous ses conseillers disait de laisser ado tranquille, veut apparaitre comme un sage, pouah! et puis, et puis, quand on vous parles des méfaits et "malfaits" de bédié au lieu d'y répondre vous faites diversion en attaquant gbagbo.je veux juste que tu me donnes clairement une preuve que gbagbo a volé quoique ce soit...

@kratos,
toi tu es devenu planteur maintenant, je te croyais vétérinaire? mais bon: quand je dis que tu n'étais pas en cote d'ivoire ...le pdci a grand renfort de publicité, nous a expliqué en 1993, que sous (ou grâce pour les naifs)à bédié, on a reçu avec la dévaluation une pluie de milliards, ça je ne l'ai pas inventé, c'est passé où?

@kratos et à sawadogo
ce qui me frappe chez les inconditionnels de bédié, c'est qu'on à l'impression qu'ils nous présente un candidat sorti d'un emballage neuf! on a l'impression qu'ils n'ont pas vécu en cote d'ivoire quoi! bédié a un passé ici et un passé bien fourni! ce n'est pas en s'initiant au nouchi à 75 ans que cela y changera quoique ce soit!!!

c'est avec ce genre d'individu, qu'on se retrouve dans la situation suivante et après on accuse gbagbo de rétarder les élections: les acteurs politiques perdent un temps fou à discuter sur le mode opératoire de la liste électorale, ils dépensent l'argent du contribuable à nourrir les statisticiens à confectionner des fichiers historiques et maintenant qu'il faut en tirer les conséquences on rentre dans un débat "à la c..." totalement inconséquent!
question: si on devait retenir tous ceux qui ont été enrôlé sans exception, sans vérification, pourquoi avoir perdu du temps et de l'argent à faire des croisements? après on est étonné que l'élection ivoirienne faite par des i..., soit la plus chère du monde!!!
moi si je suis sur une liste sur laquelle il y a des précisions à faire, en tant qu'ivoirien j'y vais le cœur léger pour aller râler sur ces bureaucrates qui ont mal travaillé, mais en aucun cas je n'aurais en aucun cas besoin du RDR pour aller défendre, ce dont je suis sûr: ma nationalité! je ne sais vraiment pas quelle question on va poser et puis il y aura doute sur ma nationalité!!!!

Écrit par : marianne | 25/10/2009

Non Marianne, je ne suis pa là e train de demander ce que le PDCI "aurait" dit. Je te demande seulement de m'expliquer si le fait de dévaluer le cours d'une monnaie entraine forcement des pluies de milliards ???

Le PDCI a dit, le PDCI a dit... mais c'est qui au PDCI qui a dit exactement ce que tu nous rapportes sur ce blog ???

On attend les infos, les explications de la pluie des milliards qui découle d'une dévaluation, ou le nom et les références "webographiques" de celui qui aurait dit cela ???

Aujourd'hui il n'y a pas d'histoires d'inconditionnel de qui que ce soit qui tiennent, j'attends tes explications sur la corrélation entre pluies de milliards et dévaluation.

On est quand même exaspéré de voir quelques analphabètes et menteurs invétérés jouer aux sachants !!!

ps: être vétérinaire, c'est-à-dire "spécialiste des âneries et singeries des militants du FPI", ne m'empêche pas d'être "héréditairement" planteur, d' être étudiant et passionné d'economie etc etc...

Écrit par : Krathos | 25/10/2009

bon si aujourd'hui, tu trouves que ce genre de phrases se sont des conneries, on dirait qu'il ya du progrès! encore que je ne vois pas le problème entre être étudiant et passionné d'économie! au fait pourquoi bédié à l'instar d'anciens chefs d'état ne va pas donner des cours à l'université, au stade où on en est, peu importe le niveau de crédibilité du demandeur...

toi même tu es une mine pour les psychiatres dêh! pourquoi vous affectionnez le mot héréditaire là même: pouvoir héréditaire, planteur héréditaire etc.. non ton avenir tu dois le construire toi même et non pas attendre que l'hérédité te fasse avancer!!

tiens voila bédié en balade à angré qui achète maintenant la conscience des élèves en leur donnant en échange de sa photo (non photogénique) une prise en charge qu'on trouve à tous les coins de rue à Abidjan (on connait ça là, prise en charge gratuite mais inscription élevée!), ce n'est pas comme cela qu'il va relever le niveau de l'éducation nationale!

franchement, ce n'est pas comme ça qu'il va se faire élire. A ce jeu là, c'est sûr que ADO à une longueur d'avance sur lui, lui qui a, à travers sa femme, commencé depuis longtemps à distribuer l'argent blanchi des casses de la bceao!

Écrit par : marianne | 25/10/2009

@marianne

1- Bédié est mon "frère" au même titre que gbagbo.

2- c'est bien toi qui ne reponds pas aux questions que je t'ai posé.

3- J'ai bien dis que je connais des personnes qui ne militaient pas au pdci et qui ont bénéficié de ce fond.

4- Je ne t'ai jamais dis que je suis un inconditionnel de bédié.
Je dis simplement qu'il n' y a pas photo (en matière de gestion) entre lui et notre prési-revolutionnaire.

Écrit par : sawadogo | 25/10/2009

@marianne

1- Bédié est mon "frère" au même titre que gbagbo.

2- c'est bien toi qui ne reponds pas aux questions que je t'ai posé.

3- J'ai bien dis que je connais des personnes qui ne militaient pas au pdci et qui ont bénéficié de ce fond.

4- Je ne t'ai jamais dis que je suis un inconditionnel de bédié.
Je dis simplement qu'il n' y a pas photo (en matière de gestion) entre lui et notre prési-revolutionnaire.

Écrit par : sawadogo | 25/10/2009

Mais M. Krathos, tu ne va pas t'y remettre! Nier ce que le PDCI nous a chanté ici tout le temps (Pluis de Milliards), par ce que Marianne ne t'aurait pas dit exactement qui l'a dit! Soyez un peu sérieux avec les gens quand vous êtes sur ce blog!

Avec qui d'autre avons-nous entendu parler de pluies dans milliards dans ce pays? Les réfondateurs, vous pouvez tout leur reprocher mais ils n'ont pas eu l'habitude (pour ne pas dire plus)d'utiliser cette expression dont tout le monde ici en Côte a entendu parler.

Et avant les Refondateurs, il y a eu Guei pendant 10 mois, mais des dizauines d'années avant c'est le PDCI. Subitement cette expression n'existerait pas, simplement parce que Marianne n'a pas dit celui qui l'a dit exactement. Soyez courageux au moins. C'est vrai que c'est honteux, mais c'est ç'est même le PDCI, ne vous débinez pas!

Écrit par : Carbey | 26/10/2009

Non Macchabée ou Carbey-je-ne-sais-quoi ... je ne discute pas avec toi aujourd'hui. Tu as donc tout le temps pour grimacer sur les branches d'arbre, ou bien apporte nous l'explication de la pluie de milliards qui découle de la dévaluation.

Quant à Marianne, tu ne fais que fuir ce qui est sorti de tes doigts !!! Tu sors quelque mensonge de "ta gueule", on te demande des explications mais là encore tu cherches à fuir le sujet en inventant d'autres singeries.
Je t'informe donc pour ce que tu n'as jamais cherché à savoir.
Jamais le PDCI ou encore Bédié n'a dit que c'est la dévaluation, en elle-même, qui apportera la "pluie de milliards". La dévaluation ne sert qu'à booster les exportations mais à l'opposé ça fait renchérir les importations, et donc le coût de la vie. Ce qui veut donc dire que le succès d'une dévaluation dépend PRINCIPALEMENT des politiques mises en place par le POUVOIR POLITIQUE en place pour faire triompher "l'effet exportation" sur le renchérissement des importations. En Côte d'Ivoire, Bédié et son équipe ont réussi ce pari là avec une balance commerciale qui a été vite corrigée après 94, une croissance économique nominale autour de 7 % entre 1994 et 1999 et surtout un CODE DES INVESTISSEMENTS très favorable aux investisseurs étrangers ( je peux apporter les chiffres si tu le souhaites, M. Le simiesque du FPI).

Et c'est ce code là qui sera principalement à la base de la ruée des investisseurs étrangers et IDE vers la Côte d'Ivoire; c'est ce que le pouvoir PDCI de l'époque a simplifié dans l'expression "pluie de milliards" pour que des SINGES du FPI comme Marianne puissent comprendre !!! Les aides multilatérales( FMI, banque mondiale, union européenne ...) ou bilatérales étaient conditionnées aux succès des politiques économiques mises en place par Bédié dès le lancement de son plan d'action économique en 1995.
Et à ce niveau, je m'en tiens aux agrégats économiques de l'époque( PIB, croissance économiqque, IDH, Formation Brut du capital fixe=investissement ... )

Pour les singes heureux de FPI qui veulent mieux comprendre l'expression "pluie de milliards", la version simplifiée d'afflux d'investissements étrangers et de capitaux sur une économie nationale, je suis là, en tant que VÉTÉRINAIRE spécialiste du FPI, pour ce faire ...

Si vraiment c'était la dévaluation qui apportait la pluie de milliards, pourquoi des pays comme le Burkina-Faso, le Niger, le Mali, le Bénin n'ont pas repris l'expression juste après 1994 ??? Quel était le bilan d'entrées de capitaux dans ces pays-là quelques années après l'officialisation de la dévaluation du Franc CFA??? l'étendue de la différence de mesures fiscales, juridiques et réglementaires pour faciliter l'entrée d'investisseurs étrangers et de capitaux nécessaires à la relance économique du contexte du début des années 90 ???

Ce genre de questions , il ne faut pas compter sur un SINGE-militant du FPI pour y répondre ... Je sais ce que je dis car je les connais bien dans leurs méthodes de fuites en avant, de verbiage et de diversion par la création d'autres sujets dans le sujet. Wait and see.

Avant de gloser, de singer ou d'aboyer l'expression "pluie de milliards", il faut d'abord comprendre ce que ça veut dire, qui en tant que gestionnaire en a été vraiment à la base.

Écrit par : Krathos | 26/10/2009

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.