topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

31/05/2009

C'est la vie

J'aime bien cette chanson d'Henri Dikongué, dont je me suis souvenu en découvrant le blog CameroonEchoes. Elle me rappelle un épisode doux-amer de ma vie. Je travaillais pour Le Monde. J'étais allé au Bénin "couvrir" l'élection présidentielle de 2001. Là-bas, j'ai appris par un mail qu'une amie à moi avait choisi de mettre fin à ses jours.

Le lendemain, j'étais de retour à Abidjan. Et je recevais un coup de fil m'annonçant la naissance de la première fille de mon plus vieil ami. J'étais dans un taxi, et c'est cette chanson qui passait à la radio. C'est la vie. Ayons toujours à l'esprit d'opposer la force de la vie aux pulsions de mort.

Pour écouter, cliquez ici.

 

 

 

26/05/2009

Polygame comme Zuma !

 

Numériser0002.jpg
Elles sont pas belles, mes chéries ? 

 

 

Combien de téléphones mobiles avez-vous ?

Pour un premier post, il a fait fort. Fabrice Bohouanassé, dans son tout nouveau blog, met le doigt avec humour sur un pan de nos moeurs urbaines un peu ridicules. Cliquez ici pour lire son billet sur Abidjan, la ville aux quatre portables par personne.

PS : Comme l'a mentionné Advocatus, un de nos villageois, ce billet est originellement de Fabienne Pompey, de Jeune Afrique. Fabrice Bohouanassé l'a tout juste copié-collé en changeant le titre.

18:32 Publié dans Vite dit ! | Lien permanent | Commentaires (6)

23/05/2009

De nouveaux accords de défense entre la France et le Cameroun

François Fillon les a annoncés lors d'une conférence à l'Institut des Relations Internationales du Cameroun (IRIC), où sont formés les diplomates. On attend avec impatience le texte de ces accords, pour pouvoir le lire, l'annoter, et comprendre ce qui changera vraiment, au-delà des déclarations d'intention et de la com'politique. Un extrait de l'article du quotidien Le Jour à ce sujet.

"De nouveaux accords de défense lient désormais le Cameroun et la France. Ils ont été signés hier par le président Paul Biya et le Premier ministre français, François Fillon, en visite au Cameroun depuis mercredi dernier.  Ces nouveaux accords de défense viennent mettre fin à ceux qui existaient entre la France et le Cameroun depuis 1974. Le Cameroun est le deuxième pays africain à renégocier ces accords de défense, après le Togo. Le Sénégal, le Gabon, les Comores, Djibouti et la Rca devraient suivre.
Au cours d’un exposé sur le thème de la paix hier à l’Institut des relations internationales du Cameroun (Iric), François Fillon n’a eu cesse de clamer la transparence qui devrait désormais exister dans les relations entre la France et le Cameroun en matière de coopération militaire. C’est pour cette raison qu’après leur approbation prochaine par le parlement français, les nouveaux accords de défense qui lient les deux pays feront l’objet de publicité.
En attendant, il faut simplement retenir que la France ne souhaite plus intervenir en Afrique sur le plan militaire. Elle voudrait mettre son énergie à aider les pays africains à faire face eux-mêmes aux défis sécuritaires qui les interpellent. Ceci à travers la formation et l’entraînement. « Tous ces textes datent d’une époque révolue… Il faut les adapter aux défis d’aujourd’hui et à notre nouvel état d’esprit commun (…) Notre but est d’aider l’Afrique à bâtir son propre système de sécurité collective », a-t-il dit."

Agonie de Bongo : a-t-on le droit de se réjouir ?

Certains des "villageois" ayant pignon sur rue ici ont exprimé leur consternation après des propos lus ici et là et se réjouissant d'une probable fin soudaine d'Omar Bongo, figure tutélaire de la Françafrique, qui règne sur le Gabon depuis 1967.

C'est un principe transmis par toutes nos traditions morales : on ne doit pas souhaiter ou se satisfaire par avance de la mort de quiconque. Je suis d'accord.

Mais cette position de principe n'est-elle pas un peu hypocrite ? Chef d'Etat, figure controversée soulevant les passions, Bongo peut-il être vu en dehors de la figure politique qu'il représente et des conséquences politiques d'un éventuel décès ? La structuration de la vie politique en Afrique est ainsi vite que dans certains pays, la condition de l'alternance est tout simplement... la mort du monarque régnant. Alors qu'ailleurs on souhaite la défaite électorale d'un chef qu'on n'aime pas, dans ce type de pays, les opposants n'ont plus qu'à souhaiter le trépas du chef. A qui la faute ?

Se réjouir ou maintenir une attitude "digne" n'est donc pas la question. La question qui se pose de manière centrale est la nature profonde de nos régimes postcoloniaux. "J'y suis, j'y reste" et "Après moi, le déluge" semblent être des slogans partagés par tous.

En cas de décès du chef, que deviendrait le Gabon sans un Bongo qui l'a façonné comme s'il était éternel ? On a vu ce qu'est devenu le Zaïre après Mobutu, la Côte d'Ivoire après Houphouët, et dans quelle complexité sulfureuse s'enfonce le Togo de la dynastie Gnassingbé. 

 

21/05/2009

Omar Bongo, la fin ?

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos a confirmé ce jeudi qu’Omar Bongo Ondimba était bien hospitalisé à Barcelone, ajoutant, sans apporter d’autres précisions, qu’il « va très mal » et qu’il souffre d’une « tumeur grave ». Plusieurs autres sources, non citées, affirment que le président gabonais est frappé par un cancer des intestins. Selon la presse espagnole, M. Moratinos a été tenu par la famille Bongo de ne livrer aucun détail sur l’état de santé du chef d’Etat.

Opération chirurgicale

Le « vieux » serait-t-il déjà mort ? Les officiels gabonais le nient. Ils indiquent que le président a subi une opération chirurgicale ces derniers jours mais qu’il « va mieux ». Une source interrogée par l’Agence France presse affirme qu’Omar Bongo, qui est accompagné à Barcelone d’une partie de son entourage dont sa fille Pascaline, aurait été victime d’une hémorragie lors de son transfert par avion.

Source 

19/05/2009

Un article de moi sur les "cultures urbaines" en Côte d'Ivoire

C'est dans la revue Le Français dans le monde. Vous pouvez le lire en PDF. 

La première page ici.

La deuxième page ici.

17/05/2009

Petit quizz sur l'Afrique

Je n'ai eu que 1412. J'aurais pu franchement mieux faire mais j'ai fait des erreurs bêtes, notamment sur l'Union africaine. Et vous ?

 

http://www.mystudiyo.com/act88285/mini/go

09/05/2009

Ainsi donc, Didier Julia travaillait pour Chirac !

Le mensonge d'Etat est décidément le plus effronté des mensonges. Souvenez-vous de cette histoire Julia, de la version officielle du temps du règne de Chirac, et de ce qu'on découvre aujourd'hui ici.

Quand on se rend compte de cette effronterie du mensonge d'Etat à la française, l'on est encore plus en droit d'insister pour connaître le fin mot du "bombardement" de Bouaké en novembre 2004.

Objectifs Hebdo : la V2 en cous d'élaboration

Petite question à vous lecteurs : quelles peuvent bien être vos attentes ?