topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

21/05/2009

Omar Bongo, la fin ?

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos a confirmé ce jeudi qu’Omar Bongo Ondimba était bien hospitalisé à Barcelone, ajoutant, sans apporter d’autres précisions, qu’il « va très mal » et qu’il souffre d’une « tumeur grave ». Plusieurs autres sources, non citées, affirment que le président gabonais est frappé par un cancer des intestins. Selon la presse espagnole, M. Moratinos a été tenu par la famille Bongo de ne livrer aucun détail sur l’état de santé du chef d’Etat.

Opération chirurgicale

Le « vieux » serait-t-il déjà mort ? Les officiels gabonais le nient. Ils indiquent que le président a subi une opération chirurgicale ces derniers jours mais qu’il « va mieux ». Une source interrogée par l’Agence France presse affirme qu’Omar Bongo, qui est accompagné à Barcelone d’une partie de son entourage dont sa fille Pascaline, aurait été victime d’une hémorragie lors de son transfert par avion.

Source 

Commentaires

Bye bye omar, le Gabon et l'Afrique ne te regretteront pas....Mais t'inquiètes pas, tes compagnons de dictature te rejoignent sous peu.

Écrit par : oniN | 21/05/2009

l'inexorable fin. c'est pour tout le monde

Écrit par : TAMBA | 22/05/2009

Il n'est pas humainement acceptable de se réjouir de la maladie d'un être humain,fut-il un président de la république dont on apprécie pas la longévité au pouvoir.Le président Bongo devrait bénéficier de la compassion de tous. Nous n'allons pas de tout même tirer sur un être agonisant...

Écrit par : inza | 22/05/2009

;-)
LOL, la compassion...Eh bien, prions donc pour qu'il reste en vie, et...au pouvoir jusqu'à la fin des temps!

Ce n'est pas moi qui ait dit que l'émotion est nègre.

Écrit par : oniN | 23/05/2009

La compassion

Certes nous avons vecu la misère, mais si on me demandais de choisir entre la misère et la guerre, vous conviendez avec moi que la misère reste la meilleure option. Et oui mes chèrs frères et soeurs, noun avons vecu dans la paix. Ne nous lonssons pas berner par les propos qui jonchent les rues ou certains média sur la fin prochaine de celui qui nous a épargné de ce qu'ont vécu certains pays voisins.Nous devons conjuguer nos efforts et prier afin qu'il puisse retrouver sa santé

Écrit par : NGOWET François | 23/05/2009

voilà un exemple précis de la démocratie à l'africaine: vie privée vie publique quelle limite?

ça fait quand même bizarre d'entendre un gabonais dire qu'il a vécu dans la misère mais heureux auprès de bongo quand on voit toute cette richesse gabonaise! les peuples n'ont vraiment que les présidents qu'ils méritent!!

Écrit par : marianne | 24/05/2009

il est temps mort ou pas bongo doit laisser le pouvoir et avant de mourir il serait mieux qu'il rapatrie toute sa fortune au gabon car s'il lui reste un peu de concience il doit bien comprendre qu'on a beau avoir 112 COMPTES BANCAIRE, la mort n appartient pas qu'a ceux qui sont depourvu de tout que la terre lui soit dure.

Écrit par : fofo | 25/05/2009

Nul d'entre ceux qui interviennent sur ce blog ne peuvent empêcher ce qui devra arriver...
On nous a trop saoulé avec le slogan de la paix: tout peuple n'ayant pas vécu le chaos ne sait pas de quoi il parle et ne peut avancer harmonieusement, dans le respect l'un de l'autre; il faut savoir rechercher le bonheur pour et par tous, même par les grands moyens! La vraie paix viendra après qu'OB et son règne chaotique auront été oubliés à jamais, jetés et consumés dans les abîmes des poubelles puantes de l'histoire africaine!
Vive l'alternance par la mort, mort à la monarchie à l'africaine!
Voilà un homme devenu plus riche que son pays, narguant tous ceux voués à l'effort physique et intellectuel, suant sang et eau pour survivre, alors que les siens (parents et amis), sans aucun effort récoltent à n'en plus le pouvoir...
OB, nous ne t'oublierons pas de sitôt, au risque de répéter les mêmes erreurs.

Écrit par : Cafardetréfon | 26/05/2009

En ce qui me conserne je trouve ca deplorable une fin pareille pour mari et femme humm!!!
pas drole du tout mais pour ce qui est de la dictature je ne peut que sauter de joie enfin liberé d'un dictateur dans le groupe juste pour dire que la dictature et l'abus du pouvoir ne sont pas une fin en sois.

Écrit par : Suzie | 01/06/2009

Je ne comprend tjs pas pourquoi les gabonais ne l'ont pas "elimin"" plus tot.

Écrit par : sdfqsf | 07/06/2009

Vraiment On est trops ingrat c'est bien de souhaité ce qui viens d'arrivé mais je pense que s'il à mit beaucoups des années à la tête du gabon c'etait la volentée divine en tout cas moi je dis qu'il est temps que l'afrique change au lieu de bavardé et donné des impressions mal saine
parlé du mal de l'autre nous rejouis mais heureusement la souffrance d'un homme n'est pas comparable à celui d'une nation.Je pense que si des graves erreur on etait commise seul la volenté de faire le bien qui lui guidait
si un jour tous les Africains se rappeleront de ce que Nelson MANDELA à dit (pordonné)
bambi cruys que la terre lui soit digne de ses actes

Écrit par : bambi | 08/06/2009

thankss

Écrit par : sohbet | 01/08/2009

Les commentaires sont fermés.