topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

02/03/2009

Objectifs Hebdo, numéro 2

Capturer.jpgAu sommaire de ce deuxième numéro :

- L'éditorial de Théophile Kouamouo

- Business buzz

- Watec, pionnier de la gestion électronique des documents

- Mediasoft Lafayette, la rencontre entre la banque et la technologie

- FRI: le secteur privé fait reculer le ministère du Commerce

- Pleins feux : Quand le pré carré s'ouvre à l'Afrique... UEMOA vers l'émergence de méga-banques ; Comment la monétique change la banque

- Emerging Capital Partners : de grandes ambitions en Afrique

- Extramuros : A Abobo, un garage-école où on monte des cars

- Expertises : Une présence efficace sur le web pour votre entreprise

- Emploi : les sept qualités préférées des recruteurs

- Hors-Champ : Laurent, 33 ans, golfeur professionnel à Abidjan

Pour s'abonner, appelez le 60317697.

Commentaires

Bientot un abonnemet pdf pour nous qui sommes à l'extérieur?

Écrit par : Etum | 02/03/2009

Mais où se vend ce journal ? J’ai raté le premier numéro et je suis en passe de rater le second.

Écrit par : Zaga Christ | 03/03/2009

Comme je l'ai déjà expliqué, la multiplication des titres fait que les vendeurs ne les rendent visibles que lorsqu'ils sont demandés. Chaque fois que vous demandez le journal à un vendeur, vous êtes presque sûrs de l'avoir chez lui le numéro d'après.
Sinon, vous êtes sûrs de l'avoir dans le réseau Librairies de France, à Artelettres, et à Mediastore.
Vous pouvez aussi vous abonner, c'est ce que nous préférons lol.
@ Etum,
On travaille pour toi.

Écrit par : Théo | 03/03/2009

Cher grand frère

Merci pour cette belle initiative, ce nouveau magazine qui j'espère pourra être découvert en ligne ou en PDF, qui semble annoncer le redémarrage de ce beau pays. Mais tu ne parles pas de la crise économique ??? Seriez vous épargné ?? Pourquoi, Comment ??

Merci

Écrit par : Mayeul | 03/03/2009

@Théo,
Je compte sur toi...

Écrit par : Etum | 03/03/2009

Moi aussi, j'attends avec impatience de pouvoir m'abonner à la version PDF.
C'est ptet à partir de là que je pourrais commenter le contenu.

Écrit par : Ti Aya | 04/03/2009

vraiment heureux de constater cette plateforme pour l'entreprise en Cote d'ivoire. Les sujets traites me parraissent tres interessants. Il serait tres interessant de savoir comment se procurer les articles via internet.
merci poour cette persistance dans ce besoin de contribuer a la construction de l'afrique.
Merci labas!

Écrit par : ivorion | 05/03/2009

En attendant d'avoir le topo en pdf, je m'extasie devant la une de ce journal; choix et mariage des couleurs, police de caractère, équilibre... Quelle gueule!!!

Le prix là, il va rester ainsi?

Écrit par : TAMBA | 06/03/2009

@Edouard,
ca fait 100F/J

Écrit par : Etum | 06/03/2009

Bonjour,

J’ai été récemment informé que certains d’entre vous recevaient des informations visant à diffamer Grupo Pefaco. Ces informations que vous recevez vous sont envoyées par un ancien employé du groupe, Yohan Janet, qui a été licencié pour faute lourde.

C’est en ma qualité de directeur de la communication de Grupo Pefaco que j’ai décidé de prendre la parole pour dénoncer ces attaques qui portent atteinte à l'honneur et à la réputation de plus de 2,500 employés du groupe.

Grupo Pefaco est une société espagnole, dont le siège est à Barcelone, qui est présente dans 8 pays et qui emploie plus de 2500 personnes sur 3 continents.
Le groupe et ses filiales sont audités par PriceWaterhouse Coopers et contrôlés par Kroll Inc.

Grupo Pefaco et ses filiales Lydia Ludic réfutent catégoriquement les informations calomnieuses publiées sur ces sites. Une procédure est en cours au pénal contre l’auteur de ces articles pour diffamation, mais aussi pour tentative d’extorsion de fonds.

Je me tiens à votre disposition pour répondre à toutes vos questions et vous fournir toutes les informations nécessaires au rétablissement de la vérité.

Vous pouvez me contacter à l’adresse email suivante : info@pefaco.com


Cordialement,


Victor Azria
Directeur de la Communication
Grupo Pefaco

Écrit par : GrupoPefaco | 06/03/2009

Bonjour,

J’ai été récemment informé que certains d’entre vous recevaient des informations visant à diffamer Grupo Pefaco. Ces informations que vous recevez vous sont envoyées par un ancien employé du groupe, Yohan Janet, qui a été licencié pour faute lourde.

C’est en ma qualité de directeur de la communication de Grupo Pefaco que j’ai décidé de prendre la parole pour dénoncer ces attaques qui portent atteinte à l'honneur et à la réputation de plus de 2,500 employés du groupe.

Grupo Pefaco est une société espagnole, dont le siège est à Barcelone, qui est présente dans 8 pays et qui emploie plus de 2500 personnes sur 3 continents.
Le groupe et ses filiales sont audités par PriceWaterhouse Coopers et contrôlés par Kroll Inc.

Grupo Pefaco et ses filiales Lydia Ludic réfutent catégoriquement les informations calomnieuses publiées sur ces sites. Une procédure est en cours au pénal contre l’auteur de ces articles pour diffamation, mais aussi pour tentative d’extorsion de fonds.

Je me tiens à votre disposition pour répondre à toutes vos questions et vous fournir toutes les informations nécessaires au rétablissement de la vérité.

Vous pouvez me contacter à l’adresse email suivante : info@pefaco.com


Cordialement,


Victor Azria
Directeur de la Communication
Grupo Pefaco

Écrit par : GrupoPefaco | 06/03/2009

Ca c'est du spam

Écrit par : Etum | 07/03/2009

J'ai cherché l' "bb" partout mais je n'en ai pas trouvé. Alors... Que ce passe-t-il? Et en plus nous sommes au deuxième numero que je ne trouverai certainement pas encore. Je vous pris cher frère montrer mois un espace connu où il est distribué pour que je m'en procure.

Écrit par : Aziz Kader | 09/03/2009

Je suis la personne dont parle le chargé de comm de Pefaco,

Je suis heureux de la réaction de Pefaco. Ils ont attendu que je sorte de grève de la faim pour réagir. D'abord en faisant fermer mon précédent blog.

Maintenant en lançant une plainte,

J'ai appelé pendant des années la justice à regarder l'évidence, j'ai démontré dans mon blog l'évidence des liens mafieux existant entre l'état et le milieux indépendantiste corse, des journalistes sérieux l'ont écrit à longueur de rubrique.

Vous mêmes en afrique savez parfaitement comment fonctionne Lydia Ludic, satellite de Pefaco

J'ai à nouveaux prit contact avec la société Pefaco pour obtenir réparation (extorsion ?) et devant leur silence, (parceque au lieu de désarmorcer une crise il préfére se taire) je mets en ligne leur méthode de fonctionnement (diffamations ?) voir ici http://pefaco.blogspot.com/

voila ce qu'il ressort des messages de personnes emminament au fait de toute ces pratiques.
"Même si ce que tu dis est vrai, jamais l'état et pefaco ne te laisseront nuire"
"tu t'attaques à une montagne et ça va mal finir pour toi"
"ces gens ont tous les pouvoirs pour eux"

Alors qu'en il y en a un qui va se battre contre ces pratiques, quand je sais qu'au proçès je vais en prendre plein la gueule (j'ai prévenu ma famille). Est ce que la majorité silencieuse va se taire ?

Monsieur le chargé de com de pefaco. Je vous ai à nouveaux écrit et pas de réponse, comme pendant ces septs années. :).

Écrit par : yjanet71 | 09/03/2009

Je dois reconnaitre qu'après éclairssicement la société Pefaco a été victime comme moi de personnes indésirable. Cette société n'a rien à se reprocher au contraire.

L'adresse ci dessous est toujours à visiter

http://pefaco.blogspot.com/

Écrit par : yjanet71 | 27/05/2009

thankss for

Écrit par : sohbet | 01/08/2009

Les commentaires sont fermés.