topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

15/12/2008

Côte d'Ivoire : un journaliste arrêté

maca1.jpgLa haute administration ivoirienne, par son insondable arrogance, est en train de donner une arme à tous ceux qui aimeraient bien "se faire" un Gbagbo qui n'a cessé de dire, depuis son élection, qu'il n'emprisonnerait jamais un journaliste. Ebenezer Viwami, un jeune journaliste dévoué à son métier, vit depuis plus de quarante-huit heures dans un violon de la gendarmerie de Yopougon, dénudé, au milieu des brigands de grand chemin, en violation totale d'un code de procédure pénale qui prévoit qu'une telle détention ne peut durer autant, et au mépris du droit de la presse. Ses collègues n'ont pas le droit de le voir, tandis que le Procureur de la République sélectionne les journalistes qui peuvent le rencontrer. Le crime de Alerte Info ? Avoir diffusé, sans les endosser, les propos d'un détenu affirmant qu'il y a eu trois morts dans les émeutes de la MACA, alors que selon la version officielle il y a eu six blessés. En quoi cette relation de propos peut-elle enflammer la Côte d'Ivoire ? En rien. Mais il faut bien que des fonctionnaires zélés se fassent les dents. Déplorable !



Un journaliste d'une agence de presse privée ivoirienne a été arrêté samedi et est en garde à vue pour avoir diffusé de "fausses nouvelles" sur la mutinerie survenue le même jour à la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (Maca), a-t-on appris lundi de sources concordantes.
"Notre rédacteur en chef, Ebenezer Viwami, a été arrêté samedi par la police devant la Maca où il avait été dépêché pour les événements de la prison, puis incarcéré comme un vulgaire brigand", a déclaré à l'AFP le directeur commercial et marketing de l'agence Alerte Info, Trésor Affri.
"Nous avons frappé à toutes les portes en vain pour obtenir sa libération puisqu'il a été arrêté de manière arbitraire et en plus dans l'exercice de ses fonctions", a ajouté M. Affri, dont l'agence est spécialisée dans la diffusion de l'actualité par sms et sur internet.
Selon les services des ministères de l'Intérieur et de la Justice, M. Viwami a fait diffuser par sms une information selon laquelle "au moins trois prisonniers" avaient été tués samedi lors de la mutinerie de la Maca.
Six détenus ont été blessés, selon le bilan officiel, qui ne fait état d'aucun mort.
Le journaliste devrait être "entendu par le procureur de Yopougon", un quartier populaire d'Abidjan, où il est en garde à vue à la gendarmerie, a indiqué à l'AFP le service de communication du ministère de la Justice.
"Ils le détiennent dans des conditions exécrables comme s'il s'agissait d'un vulgaire criminel et refusent qu'on le voie", a déploré M. Affri, jugeant qu'"entre les discours officiels selon lesquels on n'emprisonne pas un journaliste en Côte d'Ivoire et la réalité, il y a un gouffre".
Le 18 août, le président ivoirien Laurent Gbagbo avait réaffirmé qu'il ne ferait pas emprisonner les journalistes, pour ne pas en faire des "héros".

Commentaires

Là effectivement tu as bien raison de parler de zèle. Car comment interpréter une si prompte arrestation ? Il faut que les représentants de l'ordre public et les autorités nationales se disent qu'il y a des actes ou des propos qui, lorsqu'ils ne portent pas atteinte à l'odre public ou à l'autorité de l'état, méritent d'être traités par le mépris s'ils ne sont pas dignes de procès.

Écrit par : St-Ralph | 15/12/2008

@Théo,
Que fais Laurent il n'est pas au courant?

Écrit par : Etum | 16/12/2008

@ Etum,

Demain matin, RFI le réveillera avec cette info et tous les journaux en parleront... Donc, personne ne pourra dire qu'il n'est pas au courant.

Écrit par : Théo | 16/12/2008

Sincèrement leur amateurisme et leur incompétence nous soulent.

Écrit par : ash ash | 16/12/2008

Salut,

Quand on fait un peu de recul, on se rappelle d'un certain Méïté Sindou qui s'était permis, à l'époque, de scinder la carte de la CI en 2. Quelques mois plus tard, SA prophétie se soncrétisait. Quelle peine a-t-il subi? RIEN!!! Bien au contraire, il a été bombardé porte-parole du petit sanguinaire, égorgeur de gendarmes, éventreur de femmes enceintes devenu premier ministre. Eéééh Dieu!

Est-ce pour empêcher ce genre de comportements de la part de nos journalistes que ces responsables administratifs agissent de la sorte? Possible mais ils y sont allés de manière un peu...hasardeuse.

Dramane Ouattara annonçait à ses militants et autres suiveurs, en début de ce mois de décembre, qu'il serait au pouvoir en janvier 2009. Qd on sait que la date des élections n'a pas encore été fixée, il n'y a qu'une seule et unique voie pour ce diablotion d'accéder au pouvoir: renverser ceux (celui?) qui y sont (est). A-t-il reçu une simple convocation? NON!

Pourquoi s'acharner tant sur ce (pauvre) journaliste? Tout porte à croire que les vrais criminels sont libres de tous leurs mouvements (diaboliques) quand les autres citoyens qui commettent qlq gaffes sont brandis comme les ennemis de la republique! C'est léger!

C'est vrai que je suis partisan d'un Etat fort, cad un Etat qui sait appliquer et faire respecter le droit mais de là arrêter ceux qui ne doivent pas l'être et protéger ceux qui ne le méritent pas, c'est léger, c'est enfantin, c'est ridicule!

Nous n'avons pas besoin de scoop de RFI et autres canaux de propagande anti-Gbagbo.

Alors...

Écrit par : Lévy | 16/12/2008

@Levy,
Appliquer et faire respecter le droit quel droit? que fait la société civile locale?

Écrit par : Etum | 16/12/2008

Quand un pouvoir et une administration foncierement corrompue font dans le zele et l'arbitraire, cela signifit qu'ils ont beaucoup a cacher a l'opinion.

Nous aussi nous avons de sources tres sures au sein du Ministere de l'Interieur a Abidjan eu l'info selon laquelle 4 personnes seraient mortes ! a la MACA. Le contraire m'aurait tout simplement etonné. On sait tous la brutalité sauvage de nos agents. Les mouvements du weekend ayant eté plus musclés que ceux d'hier. Pourtant notre confrere L'inter nous annonce 1 mort durant les mouvements d'hier (NDLR 15/12/08)...Ya bel et bien eu mort d'hommes a la MACA, le samedi dernier. Pourquoi le cacher alors que des assassins occupent des rangs de ministres dans la republique d'Eburnie.

Theo, laisse Gbagbo faire sa réthorique...nous qui depuis au moins 1989 le suivons, savons pertinnement qu'il fait tres souvent tout le contraire de ce qu'il affirme. Jugeons le sur les actes et pas sur ces dires.

Écrit par : Gbansé | 16/12/2008

S'il vous plaît, laissez GBAGBO tranquille ! il ne peut pas faire deux choses à la fois !

Pour le moment, il travaille à l'APO II ou III (sic !); Il ne peut pas lutter à la fois contre la corruption, contre la pollution, contre la faim, contre ........! Et faire en même temps l'AMU, l'école gratuite etc.

Celui qui est en prison n'est certainement pas un journaliste, c'est un faiseur de coup d'état envoyé par Chirac !

Non, il s'agit plutôt d'un complot des franc-maçons pour dénigrer Gbagbo !

Non, c'est le frère de Assé alafé !

Non, c'est une tentative d'évasion des barons du café cacao!

Enfin, je ne sais plus ! Ca doit être la Rebfondation !

Écrit par : Eppix | 16/12/2008

@ Etum,

Personnellement, je n'ai pas engagé la société civile à faire respecter le Droit! J'ai plutôt voté pour Laurent Gbagbo en 2000.

Il a juré sur NOTRE Constitution (votée à plus de 86%!!!) faire respecter les droits civils et politiques ainsi que ceux sociaux, économiques et culturels.

Si le Droit n'est pas respecté, c'est à Lui que je demanderai compte et non à une quelconque organisation de la société civile!

Puisses-tu me préciser ce que ton nommes "société civile"!

Écrit par : Lévy | 16/12/2008

eppix toujours aussi...piquant!
salutations respectables.

Les gendarmes ont tellement payé cher tous les coups tordus que je leur pardonne (ce qui est gros ne veut rien dire) leur zèle! est ce que celui qui a pris la décision de le déshabiller, il sait la portée de son acte? que quelqu'un prenne une photos pareille et qu'elle fasse le tour du monde...

ceci étant à quoi sert un ministre?

j'arrive pas à comprendre pourquoi, le ministre de l'intérieur ou de la justice ne monte pas rapidement au creneau pour régler ce problème? ces mini-stres ont tellement peur de perdre leur poste ou sont tellement incompétents qu'ils préfèrent attendre la réaction de gbagbo avant de réagir, c'est honteux!!

et là je fais un reproche à gbagbo: il a tellement pris l'habitude (ou a tellement été obligé par incompétence de ses mini-stres de se mettre en première ligne) qu'on se retrouve souvent à un face à face président population! comme au temps du parti unique.

J'aime pas le torchon du candidat chef reb.elle mais je crois qu'on en veut trop aux journalistes qui ne sont que l'expression d'un thermomètre et non la maladie! ce n'est pas parce qu' un quidam va aller diviser mon pays en deux à la une de son torchon que je vais me mettre dans une rébellion si moi même au départ je n'avais pas prévue de me rebeller

Écrit par : marianne | 16/12/2008

@ Gbansé,

C'est quoi les "sources très très sures"? Pourquoi ne pas nous dire que vous avez eu le ministre de la sécurité himself qui vous aurait donné ces informations?

"On sait tous la brutalité sauvage de nos agents". Ils auraient donc dû convoyer les cars, les bus transportant les prisonniers évadés? Pendant qu'on y est, pkoi ne pas réquisitionner l'Hôtel Ivoire pour fêter leur évasion; le tout surveaillé par nos "agents"?

"Nous qui le suivons depuis 1989". Pkoi ne pas nous dire que c'est vous qui l'avez formé, financé voire même que c'est vous son géniteur?

"Il fait très souvent le contraire de ce qu'il affirme". Vous a-t-il promis la place de Soro? Ou alors, un poste de conseiller spécial?

Voici un des drames de cette jeunesse: passer plus de 10 ans à avoir une modeste licence/DUT et donner des leçons à tout bout de chemin!!!

Tu sais la misère dans toutes ces leçons que tu donnes? On sent , en filigrane, des frustrations liées à une affaire de tube digestif!!!

Écrit par : Esther G | 16/12/2008

@ Marianne,

Va revoir un peu les notions élémentaires de la psychologie en terme de Marketing. Et tu verras la portée des images bues, avalées à longueur de journée sur la capacité d'analyse des citoyens.

Tu t'es pourtant fait explique par Brym le message diffusé par France24 qui prend le soin de juxtaposer les images d'Obama vainqueur des élections américaines et de nègres vivant dans la...fatalité!

Parler de reproche à Gbagbo au nom du face-à-face qu'il engage avec la population? Va relire un peu les approches participatives en Démocratie de Rousseau, Habermas, Rawls.

On ne peut nier qu'il ait des ministres incompétents. Mais ce n'est pas parce que Gbagbo privilégie la participation du Peuple à la prise de décisions cruciales que ces ministres sont incompétents!

Écrit par : Esther G | 16/12/2008

@Tous,
Il faut que ce genres de choses arrivent aux gens bien (journalistes, avocats) pour que certains ouvrent les yeux.

Pendant ce temps la CIV s'enfonce

Écrit par : Etum | 16/12/2008

esther mollo mollo je ne t'ai pas agressé.

la liberté d'expression c'est de pouvoir dit ce qu'on pense comme on le pense et dans le niveau de langage ou intellectuel qu'on a!

y'en a ras le bol de vos leçons de notions de psy de philo ou autre trucs dans le genre! à vous entendre, seuls les gens qui ont lu peuvent donner leur avis.

mon plaisir sur ce blog c'est de pouvoir m'exprimer librement, je n'ai absolument pas besoin d'avoir le même avis que qui que ce soit.

avec le temps j'ai compris que plus tu t'attaques physiquement à un journal ou à un journaliste plus tu enracines l'idée que tu n'as pas une culture démocratique (quand je dis tu je ne parle pas de toi personnellement bien évidemment).

L'image de france 24 me choquait (car curieusement la présentation a changé depuis lors) justement parceque ça puait la manipulation, mais de là à m'attaquer physiquement aux géniteurs...

si tu dis que c'est parceque gbagbo privilégie la politique à la ségolène, je prend acte, mais s'il faut que ce soit lui qui aille regler toutes les grèves que je vois en cote d'ivoire, ça ne sera pas une mince affaire.

Néanmoins, je trouve qu'il y a un grave dysfonctionnement si le président dit qu'aucun journaliste dans l'exercice de sa fonction ne doit aller en prison et que quand même il y en a un qui y va et pire y est maintenu sans que ces "compétents" ministres ne lèvent le petit doigt

En 2008 là, tu ne tires aucun bénéfice à maintenir un journaliste en prison surtout pour ce qu'il a écrit!

Écrit par : marianne | 16/12/2008

@ Marianne,

Excuse-moi si tu estimes avoir été agressé. Je viens de me relire. Je pense, en toute honnêtété que le ton était un peu élévé.

Peace!

Écrit par : Esther G | 17/12/2008

Esther G,

Mon éducation et mes convictions m'interdisent de rentrer dans ce genre de debats ou l'anonymat domine: gbanse@hotmail.com / On peut échanger a visages découverts si vous pensez avoir de la puissance dans vos argumentaires. Cordialement.

Bonne journée.

Écrit par : Gbansé | 17/12/2008

@ Gbansé,

Tu peux garder tes "convictions" et ton "éducation" pour toi. Pkoi pas de ta formation?

Je ne trouve pas utile de discuter avec toi via ton mail. Je t'ai connu(e?) sur ce blog. Si je dois discuter avec toi, ce sera ici.

Et puis, je n'ai pas de sujet particulier à débattre avec toi. Je réagis par rapport aux articles du blog et aux commentaires qui sont faits.

Écrit par : Esther G | 17/12/2008

Esther, L'anonymat vous donne des ailes. Viva Internet !

Écrit par : Gbansé | 17/12/2008

gbansé si c'est mon palabre que tu veux faire laisse tomber, c'est le débat.

Esther suis pas faché, loin de là.

je reconnais que les jours fériées où il n y a pas de journaux, on a l'impression que la cote d'ivoire est un hameau paisible, mais quand vient les jours ordinaires et qu'on se risque à titrologuer, c'est comme si le pays allait exploser!

Écrit par : marianne | 17/12/2008

@ Gbansé,

Est-ce le net qui fonde mon argumentaire? Non, loin de là. Ce n'est pas parce que je n'anime pas une vidéo conférence que je trouve des arguments.

Il ya tout simplement que je visite divers blogs (allant de l'Inde au Brésil) où j'interviens quand je le juge nécessaire. Je n'ai pas envie d'une relation particulière avec toi. Pkoi donc te donner mon e-mail?

"Les ailes" dont tu parles devraient être de l'ordre argumentatif. Argumentons donc ici au Village, devant le chef, les notables et autres citoyens ordinaires.

...Apparemment, toi, tu veux ma photo. Ou bien?

Écrit par : Esther G | 17/12/2008

Esther G.

Quand on parle a un « inconnu » on le vouvoie, première remarque ! Si vous me connaissez a mon insu alors dites le moi…

Je vous remets les quelques passages de votre réponse qui ont motivé ma réaction.

Vous écrivez :
« Voici un des drames de cette jeunesse: passer plus de 10 ans à avoir une modeste licence/DUT et donner des leçons à tout bout de chemin!!! Tu sais la misère dans toutes ces leçons que tu donnes? On sent, en filigrane, des frustrations liées à une affaire de tube digestif!!! »

Relisez vous et jugez en vous-même en fonction de vos repères ! Sinon moi j’en connais, de « simples » licenciés / DUT comme vous le mentionnez, qui ma foi, tiennent un langage hautement plus poli que le ton que vous utilisez.

Ne pensez surtout pas, alors-la pas du tout que toutes les critiques soient motivées par une quelconque "jalousie", mes reactions sont primairement motivées par la situation de millions d'Ivoiriens et Ivoiriennes qui, chaque jour en Cote-d'voire tirent le diable par la queue et, qui a fortriori ne possedent pas les moyens de se faire entendre, encore moins de changer leurs conditions existentielles o combien difficiles.

J'ai une position de "privilegiés" comparée a la leur. Point besoin d'une éphemere carriere politique. Cela semble etre a la mode en Afrique, le dernier JA mentionnait le cas de la jeunesse estudiantine Burkinabé...

Ya des clichés qui svp ne s'appliquent pas a tous de facon systematique. Faites votre cette petite mise au point, ca nous permettra de debattre de facon plus constructive a l'avenir.

Cordialement.

Écrit par : Gbansé | 17/12/2008

Plus rien ne m'etonne plus dans ce pays pourri. Gbagbo a oublié la definition du mot socialiste...

Cette doctrine politique qui met l'accent sur l'interet general et la justice sociale...

vous semblez tous oublier que vous vivez dans une république bananière ou cacaoyère au choix, qui a une justice bananière à son image où le vice est la vertu et la vertu le vice...

Écrit par : xada | 18/12/2008

@ Xada,

Je trouve ton approche assez alarmiste. Je partage avec toi une certaine déception. Mais je pense que, toutes choses bien considérées, la guerre y est pour quelque chose.

Personnellement, je pense que si Gbagbo avait eu le tps de gérer le pays sans cette batardise de mpci, on aurait droit à qlq avancées sociales, économiques...

Malheureusement, préoccupé qu'il était à faire face à la chriaquie (avec Koulibaly et Simone), ses proches collaborateurs ont tous cherché à être milliardaires en un tps record.

Je conviens avec toi: il aurait dû les punir mais Kwamé Nkrumah doit sa chûte à cette volonté farouche de punir laors que son pouvoir prenait de l'eau de toutes parts. C'est vrai, Gbagbo lui-même a défendu ses collaborateurs en public par des jeux de mots qui sèment la confusion dans nos esprits.

Mais je sais que Gbagbo va rectifier le tir. Nous avons perdu assez de tps mais je garde personnellement ESPOIR!

...Quant à celui (celle?) qui demande à être vouvoyé, je suis désolée. ce n'est pas la culture des blogs. En général, ceux qui disent connaitre Gbagbo depuis 89/90 sont des enseignants ou alors des étudiants de la fesci. Et généralement, leur niveau d'étude, c'est la licence!

Écrit par : Esther G | 19/12/2008

@ Esther G,

les citoyens que nous sommes devraient pouvoir dire à notre président qu'il n'a pas toujours agi en fonction de ses promesses sans qu'on nous ressorte l'argument du mpci qui aurait tout fait foirer (comme si les responsables du fpi au pouvoir étaient innocents des frustrations qui ont suscité la création du mpci.) Ce n'est pas à la Chiraquie que l'on doit que les rues d'Abidjan soient dégoûtantes. Il faut que chacun prenne ses responsabilités.

L'enrichissement des ministres et autres responsables politiques a fini par faire partie de la modernité politique en CI. C'est-à-dire que n'importe qui d'autre au pouvoir aurait agi de la même manière. Nous avons quatre chefs d'Etat dans ce pays et sous chacun d'entre eux, nous avons eux à nous plaindre de l'indécence du comportement de nos responsables politiques (et j'insiste sur ce mot "nos", car ils sont nôtres, c'est-à-dire que leur pouvoir procède de notre volonté, et que leur argent est le nôtre)

Réfléchissons à ces choses qui dépassent tous les camps, parce que présentes dansles coeurs de tous ceux qui s'interessent au pouvoir dans notre beau pays.

Bien à toi,
Enrico

Écrit par : Enrico | 19/12/2008

@ tous,

il est possible que je nous éloigne du sujet original du post de Théo, mais rien n'est fait pour rétablir l'optimisme dans les coeurs. Il y a des choses simples que l'on peut faire pour que les gens aient le sentiment que leurs dirigeants se se préoccupent de leur sort, genre le ramassage d'ordures, l'entretien des routes, le contrôle des prix sur les denrées de base, etc. C'est fatiguant de voir que les mêmes choses sont en train d'être refaites (les réceptions en grande pompe au Palais de citoyens définis d'abord et avant tout comme membres d'un groupe ethnique venant d'une région particulière; la dépendance dans laquelle ce type de rapports place les populations vis-à-vis des fameux cadres de la région: ces derniers se jettent dans la bataille politique sans aucun scrupule, au prétexte de la pression ressentie par toute une région, et en profitent pour faire n'importe quoi avec les deniers publics qu'ils redistribuent en "dons" lors de cérémonies dûment radiodiffusées...Un cadre/un élu ne fait pas de "dons" à sa circonscription: il travaille pour ses électeurs!!!)

Je veux m'attaquer aux problèmes de fonds en ce qui concerne notre philosophie même de la chose publique en CI, car je crois qu'il y a assez de problèmes à régler à ce niveau avant même de nous interesser au personnel politique et aux propositions de chaque camp.

Écrit par : Enrico | 19/12/2008

@ enrico,
je partage grandement tes préoccupations. néanmoins, je préfère avoir les preuves avant d'accuser quelqu'un de détourner l'argent public. Une des solutions aux "accusations gratuites" serait d'avoir un organisme (je m'étonne qu'il n'en existe pas ou...) qui éplucherait régulièrement les comptes de toutes les sociétés publiques dont le responsable serait connu de tous pour sa rigueur et sa probité et nommé par le président. comme ça s'il ya détournement découvert et non révélé officiellement, on pourrait rendre le pr responsable tout simplement

je me réjouie de constater que le président a, comme je le souhaitais "gracié" le journaliste de l'intelligent d'Abidjan. Personnellement ça me choque de criminaliser quelqu'un qui, certes a acquis la nationalité de façon frauduleuse, mais s'est fait une place au soleil de façon honnête.

@esther, apportant l'eau au moulin de mes affirmations, gbagbo va suppléer (encore une fois) à l'incompétence de ses ministres en président personnellement une réunion pour traiter de...l'insalubrité Abidjan où il existe un gouverneur, des maires, un ministre de la ville et un ministre de environnement!!!!

personne n'a remarqué que depuis qu'on parle de ppte, l'opposition s'est brutalement reveillée en réclamant rapidement des élections?

Écrit par : marianne | 19/12/2008

Heureusement que grâce à certaines interventions d'illuminés, nous autres égarés avons la possibilité de ne pas oublier les miracles du Christ de MAMA.

Depuis 2002, le CIV se porte mieux! AU fait après les effets d'annonce, je me suis rendu compte que les tuyaux du pipeline Abidjan - Bouaké gisent encore au bord des routes.....au risque de faire plaisir aux ferrailleurs et autres ferronniers!

Connaitra t-il le même sort que l'AMU, l'école gratuite etc...? Abidjan, passée de la perle des lagunes à la perle des ordures et des mauvaises odeurs!

Mais la palme revient à Amondji, l'instituteur devenu gouverneur de la capitale, après un passage mitigé à mairie d'adjamé ! maigre comme parcours en gestion administrative mais suffisant pour construire une polyclinique hitech à son fils du côté des deux plateaux !

Savoir gouverner, c'est savoir choisir ses hommes! Si tu as choisi voleur, c'est toi qui sera appeler voleuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuur!

Vive le roi, vive le rebfondation, vive la république cacaoyère !

Écrit par : Eppix | 19/12/2008

Personnellement, je ne comprends pas pourquoi un journaliste n'irait pas en prison si, en toute objectivié, ses actes méritent qu'il soit traité ainsi. Un journaliste n'est pas un citoyen exceptionnel. Il n'est pas au dessus des lois. Le seul problème, c'est que Gbagbo a dit qu'il n'en serait pas ainsi sous lui. Par conséquent, cela fait cacophonie maintenant que de telles choses arrivent.
Par ailleurs, je souscris pleinement à l'idée que certaines informations ont une vie plus qu'éphemère quand on prend soin de les ignorer. Vous voyez, nous parlons beaucoup plus du torchon de ce journaliste depuis qu'il est au gnouf. On lui assure une publicité gratuite et ça c'est vraiment très mal pensé politiquement, pour ne pas dire que ça n'a pas été pensé du tout!

Écrit par : HARRIS | 19/12/2008

Bjr à tous! Comme on se perd en conjectures en vous lisant! Au point qu'on en oublie le sujet principal qui est à mon avis assez simple. En droit,la GARDE À VUE se distingue entièrement,alors là est parfaitement distincte de l'EMPRISONNEMENT! La première,lors d'une enquête ou une opération de police, est une mesure administrative de garde d'une personne dans les locaux des forces de l'ordre durant 48h renouvelable 1 fois(soit 96h) sur autorisation du Procureur de la République et la seconde est une peine intervenant après jugement et emportant INCARCÉRATION DANS 1 ÉTABLISSEMENT PENITENTIAIRE(Prison) Ces notions existent en France,aux E-U et dans toute Démocratie. Je pense que chacun le sait:le journaliste de A.I. n'a jamais été emprisonné. Et donc aucune promesse violée,mais c'est tellement doux de taper sur Gbagbo! C'est connu,les journalistes doivent toujours etre intouchables parce qu'au dessus des lois! C'était aussi ce que se disaient ceux qui ont été gardés à vue puis mis en examen à la mort de Lady D.

Écrit par : Atlante | 19/12/2008

bon maintenant qu'ils ont été "libérés", on peut passer à autre chose non?
La leçon à mon avis c'est que les journalistes doivent prendre conscience d'eux même et agir en responsable dans tout ce qu'ils font au privé comme dans l'exercice de leur fonction.

Concernant le bilan de gbagbo moi je suis un peu gêné car ce sont les m^mes qui l'ont attaqué non pas démocratiquement mais militairement qui critiquent son bilan, c'est un précédent dangereux! Parce que si ça a marché avec gbagbo et bédié pourquoi voulez vous que d'autres opposants ne l'appliquent pas à ADO par exemple si par extraordinaire il arrivait aux affaires d'autant que lui il ya des raisons objectives de lui présenter le glaive?

Si tant qu'il est aussi "incompétent", pourquoi ne l'ont il pas laisser se "casser la figure" simplement et récupérer ce qui semble leur héritage depuis 2005?

Écrit par : marianne | 21/12/2008

Les commentaires sont fermés.