topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

21/11/2008

Boursiers ivoiriens en France : "on a faim"



Pour en lire plus, cliquez ici.

Commentaires

Pour des gens qui vont rester apres dans les pays d'accueil je dis débrouiller vous.

Écrit par : Etum | 21/11/2008

@ Etum,

Y'a quand même les droits économiques, sociaux et culturels qui sont à respecter !

Écrit par : Lévy | 21/11/2008

@levy,
Tu as raison mais quand meme je prefere que l'on donne des sous à ceux qui sont à cocody

Écrit par : Etum | 21/11/2008

L'Etat ivoirien n'avait qu'à ne pas les envoyer en France. Maintenant, il doit payer leurs bourses ou leur demander de rentrer au pays. Et qui dit qu'ils vont rester dans leurs pays d'accueil ?
Je connais de nombreux ex-boursiers qui sont revenus à Abidjan. Ce sont d'ailleurs les seuls qui pourront devenir universitaires puisque les profs de l'Univ de Cocody se débrouillent pour bloquer un grand nombre de soutenances de thèses...

Écrit par : Théo | 21/11/2008

Etum je ne partage pas ta vision des choses! Qui a obligé l'Etat Ivoirien à leur accorder des bourses?? Personne! Quand on prend des engagements il vaut mieux les honorer. Il en va de l'image du pays tout entier. Sais tu qu'il y a des écoles en France ou on accepte plus des boursiers de l'Etat de Côte d'Ivoire? C'est justement à cause de situations comme celle-ci!

Écrit par : Brym | 21/11/2008

Je pense que le mieux c'est qu'ils retournent au pi travailler. J'ai moi même 32 ans et ces monsieur qui ont parlé sont plus ou moins de ma génération. Je me debrouille, je travail et je m'occupe de ma famille. Qu'ils rentrent pour aider le pi au lieu de mourir de faim et de froid en France.
Mais l'accepteront-ils ? Voudront-ils rentrer au pi si on le leur demande? Et comme l'a dit qlq'un ici après les étude ils ne retourneront pas.On se connait.

Écrit par : zilaire | 21/11/2008

Vous avez l'Etat n'a qu'a leur envoyer les billets retour

Écrit par : Etum | 21/11/2008

Brym, je partage ta vision et l'apostrophe que tu fais à Etum même s'il rejoint peu à peu l'idée des engagements non tenues de l'état qu'on se fait et qu'on essaie de mettre en avant surtout le mutisme avec lequel il compte "dialoguer".
Etum était surement un peu vert , quand il connait la suite une fois leurs achevées. Pour la plupart!

Écrit par : mohamed billy | 22/11/2008

En france, où j'ai fais une partie de mes études supérieures, dans la ville où j'étais, sur 15 doctorants ivoiriens en sciences, en histoire, en littérature etc, que je fréquentais, au moins une dizaine est rentrée et ils donnent des cours à la FAC de cocody !

D'ailleurs beaucoup militent au CNEC et ont eu gain de cause pour la révalorisation de leur salaire;

Donc il est archi faux, sans aucune étude sérieuse de dire sur un simple soupçon que ces étudiants ne rentreront pas!

Je suis issue d'une famille d'universitaire. Et je suis choqué de lire içi que les Profs à la FAC bloquent les thèses des étudiants!

C'est quand même avoir du mépris pour la déontologie des enseignants!

Quand on sait que après toutes ces années d'études (souvent dans les meilleurs labo du monde, mon père ayant débuté son doctorat en science à columbia university de NY) , ils reviennent travailler dans des conditions exécrables à la FAC, qu'ils se font tabasser par la FESCI du camarade laurent, que ils peinent même à s'acheter des voitures "france-aurevoir" etc

mais que malgré cela ils se reveillent chaque matin pour assurer les cours des étudiants, je trouve ces propos hors contexte et irresponsables.

Je parie que aucun d'entre vous n'a visité récemment un des labos de la fac de science à cocody pour se rendre compte de la vétusté des équipements et des installations universitaires.

Alors, parlons de ce que nous savons ou taisons nous! Décidement, il est plus facile derrière une écran d'ordinateur de verser sa bile que de faire une thèse de doctorat, surtout en sciences.......pshiit!

Écrit par : Eppix | 24/11/2008

@ Eppix,

femme ou garçon?

Écrit par : Esther G | 24/11/2008

@ esther ----> Homme.

Écrit par : Eppix | 24/11/2008

@ eppix,

Ainsi donc c'est avec une population de 15 doctorants que vous fais vos statistiques?

Écrit par : mohamed billy | 24/11/2008

Mes statistiques ont le mérite de donner des chiffres...

Ensuite, sauf à ne rien comprendre en statistique, on part toujours de méthode d'échantillonage pour émettre des thèses, à confirmer ou à infirmer en élargissant la base statistique de l'échantillon.

Cf la loi de poisson!

Enfin, j'espère que vous pourrez comprendre, parce que il faut quand même une petite base mathématique, disons niveau Seconde au lycée.

Écrit par : Eppix | 24/11/2008

@ eppix,

Désolé je n'ai toujours pas saisi , malgré un niveau d'étude lycéen largement dépassé.Et la collecte d'échantillonnage dont vous évoquez a été élargie jusqu'où? L'expérience renouvelée combien de fois?Depuis combien de temps l'avez vous expérimentez pour juger encore tenables vos conclusions? conclusions d'ailleurs valables pour la seule université "imaginaire"qu'on ne saurait prendre pour témoin et à laquelle vous faites référence.Et si je vous disais moi que j'en connais 10 sur 15 étudiants qui détalent des Amphi chaque année dans une de ces U françaises?vous avez employé le mot mépris plus haut contre un intervenant, et voilà que vous le mettez non pas en parole mais en acte à mon endroit dans vos propos. Je fais bien attention à ne pas faire comme vous parce que simplement je ne vous connais pas.Mais j'ai ma petite idée.y a pas besoin de base mathématique pour comprendre des réactions pareils.cela , heureusement pour moi!

Écrit par : mohamed billy | 24/11/2008

C'est bien pour cela que j'ai dit que sans statistiques valables, il est hasardeux de tirer de telles conclusions!

Mais hélas, vous avez du mal à lire entre mes lignes tant votre soif de raisonner à contre sens du mien vous ronge et vous étrangle!

Mais je vous comprend, et j'admet qu'il est plus facile de s'offusquer de mes propos même partiellement illustrés que de s'insurger contre des propos du style " les profs de cocody empêchent bon nombre de thèses de se tenir ", propos irresponsables qui disqualifient de facto la déontologie de nos enseignants.

De grâce pour un soucis d'équité, posez la question de savoir, de quels profs il s'agit? de quelle faculté parle t'on? etc.

Mais ce serait trop vous demander, tant votre vision sectaire du débat oriente votre critique dans un seul sens !

Plus rien ne m'étonne, car c'est ainsi que fonctionnent les sectes!

Écrit par : Eppix | 24/11/2008

Maintenant que vous avez viré dans un autre sens je vous suit. juste vous montrer ma mobilité et non l'étroitesse de mon esprit critique.
De grâce il est nulle question d'équité dans ce débat. Autrement les autres demanderont leur part.Je ne peux servir tout le monde, ni recevoir des leçons que d'une seule personne.C'est tomber sur vous ou sur moi , mais croyez moi d'autres en prennent aussi parfois des objections tout comme moi par exemple.
Pour le fonctionnement des sectes je me sens "déconcerné "si le néologisme pourrait vous convenir.

Merci

Écrit par : mohamed billy | 24/11/2008

Exprimez vous en français svp, je n'arrive plus à vous suivre!

Et à la fin, ce verbiage inutile ne sert pas votre intelligence, donc si vous n'avez rien à me dire, sauf à me montrer vos statistiques à vous sur le point qui vous offusquait tant dans mon intervention, permettez moi de passer à autre chose !

Écrit par : Eppix | 24/11/2008

Eppix,
Tes statistiques sont trompeuses, je dirai meme que c'est du bruit. Nous savons toi et moi comment ca se passe, sur 100 il y'a 15 à 20 qui rentrent et encore 10 qui rentrent avec les passeports étrangers et le reste s'installe dans le pays d'accueil

Écrit par : Etum | 25/11/2008

@ Eppix, Etum, mohamed billy,

Je crois que votre incompréhension est liée aux périodes que vous choisissez.

Eppix semble axer son étude sur la période d'avant 90 qd mohamed et Etum basent leurs chiffres sur la CI post 90.

Ou bien?

Écrit par : Esther G | 25/11/2008

@ esther,
il faut plutot regarder les chiffres ante/post 86

Écrit par : Etum | 25/11/2008

exactement Esther! tu as bien raison. A chaque période ses réalités.Merci

Écrit par : mohamed billy | 25/11/2008

Je verse cette interview du DG de la fonction publique ivoirienne au débat.

"On parle toujours de la non-valorisation du travail des instituteurs, des médecins, des enseignants du supérieur,... Quelle est la réalité du salaire dans ces secteurs là?

Au niveau des enseignants du supérieur, au 1er janvier 2009, l’assistant, qui a son doctorat et qui entre à la fonction publique, sera payé à environ 700.000 FCFA. Le professeur titulaire, qui a le grade le plus élevé, touchera 1 600 000 FCFA. Ce qui est considérable. On aura un salaire moyen qui avoisinera le million. Ce qui, à mon sens, constitue des niveaux de rémunération qui mettent nos enseignants à l’abri du besoin."
http://www.fratmat.info/1,,,1_fgfd10,,1.php?,__=eb,,0-0&el=5ON8zZ&bv=UGLMQZM1JW

Écrit par : Théo | 25/11/2008

Waouh ils sont super bien payés... mais je crois qu'il y'a pas assez de postes surement pour que tout le monde rentre

Écrit par : Etum | 26/11/2008

Théo,

Et c'est quoi le niveau actuel de la paye des professeurs?
Je ne crois plus qu'en l'actuel, pas aux promesses (si on les croyait, les élections en CI auraient déjà eu lieu, non?)

Écrit par : Nino | 27/11/2008

A Nino,

Actuellement les salaires sont autour de 300 400 mille, c'est-à-dire pas grand chose d'intéressant pour qui peut avoir un job d'assistant dans une fac en Occident.

Écrit par : Théo | 27/11/2008

Tu veux dire que le salaire d'un assistant va plus que doubler? Passer de 300-400 mille à 700 mille?

Voilà ce que j'appelle "le grand-frère de la campagne électorale".
J'y crois pas une seule seconde, mais alors pas du tout. En tout cas, j'attends de voir pour croire.

De plus, le texte n'est pas clair. Il dit que l'assistant qui entre à la fonction publique en 2009 aura 700 mille. Et celui qui y est déjà? Le texte ne dit rien là dessus.

J'aime bien aussi le ministre qui dit que la masse salariale est enter 600 milliards et 750 milliards, soit une erreur de 25% !!! 150 milliards qui peuvent se balader, très intéressant....

Écrit par : Nino | 28/11/2008

Les idiots savants qui pensent que le problème se résume à une histoire qui rentre au pays qui ne rentre pas, vous êtes ceux-là même qui rétardez vos pays. Le gouvernement ivoirien décide d'envoyer des boursiers, alors deux choses :
1- que les bourses soient payées
2- que la Côte d'Ivoire se donne les moyens de faire rentrer étudiants après leur formation.
Vous vous complaisez dans le marasme économique et social. Gbagbo n'ira pas vous soigner à l'hopital, ni vous donner des cours de maths. Il faut bien qu'on forme des gens pour le pays est le capital humain qualifié base de tout développement. Il ne suffit pas d'ouvrir l'oeil, mais encore faut il ouvrir le bon.

Écrit par : kiss | 05/12/2008

Moi j'étais boursier ivoirien en France, jusqu'à ma thèse. j'avais 609€ soit 400.000 fcfa.
Je suis rentré depuis 2007, j'ai été immédiatement recruté au vu de ma très bonne mention etc. En Côte d'Ivoire, cela fait une année, que je n'ai pas perçu de salaire ni de prime, enfin rien qui m'incite à donner le meilleur de moi même. Je travaille dans des conditions très précaires et indescriptibles. Je me pose des questions réelles quant à l'opportunité de ce retour que beaucoup étiquettent ici comme une raison valable pour le non payement des bourses des étudiants ivoiriens à l'étranger.

Les propos qui incitent les boursiers non payés à plier bagage et à rentrer avant le terme normal de leurs études, sont totalement irresponsables quand on mesure l'apport inestimable de ceux qui rentrent comme moi et qui ne sont quand même pas n'importe qui. Je ne donnerai pas trop de détails, sauf pour dire qu'en principe un boursier est celui là qui depuis la Côte d'Ivoire était le premier ou le meilleur de sa génération. On ne donne pas la bourse à n'importe qui pour n'importe quel genre d'école en Occident. La marge des fils à papa est certainement faible.

D'ailleurs le gouvernement n'a pas vraiment encore tenu parole quant à la revalorisation salariale des enseignant-chercheurs. on nous parle de nous verser une petite partie maintenant et le reliquat vraisemblablement en 2010. vraiment ?
le salaire d'un assistant ne devrait donc pas dépasser les 500 000 fcfa aujourd'hui.

les 700 000 fcfa affiché dans fratmat pour l'assistant pour le compte de janvier 2009 n'est que du brut. le net devrait être de 550 000 à 600000 si parole est tenue d'ici juin 2009 ou carrément en 2010.


Je me reconnais dans les propos de Eppix que je salue en passant et à qui j'aimerais demandé de me fournir plus d'info quand aux salaires d'aujourd'hui. Moi je n'ai encore rien perçu donc j'appréhende vraiment je vis d'un prêt bancaire fait sur la base de mon statut de fonctionnaire en attente de son salaire.

un ex-boursier, enseignant-chercheur à cocody, membre du CNEC de passage, et un peu dans la merde. tout le reste c'est du charabia.

Écrit par : Kapi | 24/02/2009

J'ai vu votre blog je suis vraiment sidéré par la façon dont -on traite les enseignants chercheurs en Afrique noire mais sachez que chez nous au Togo les prof titulaires gagnent difficilement 300000 fcfa.Une question maintenant combien gagne un étudiant ivoirien boursier du 1er et 2nd cycle?

Écrit par : ADOU Saibou | 10/07/2010

Les commentaires sont fermés.