topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

20/11/2008

Obama est comme moi...

Il a un compte Flickr. Et c'est sur son Flickr qu'il a diffusé en exclusivité les images de la fameuse nuit où la face du monde a changé avec son élection à la tête de l'Empire.
Médias, où est votre pouvoir si les hommes politiques, les artistes, les chefs d'entreprises peuvent parler au grand public à travers leurs blogs, leur profil Facebook, leur compte Flickr ou leur Twitter ?
Que devient le métier que j'ai appris ?
En 2008, les journalistes sont-ils une espèce en voie de disparition ? Le voile qui séparait les grands de ce monde et la foule est-il déchiré grâce ou à cause du web 2.0 ?

Commentaires

Tu dois t'adapter mais je pense que tu l'avais déja compris

Écrit par : Etum | 21/11/2008

Salut,

En management, on parle de GPEC (gestion Prévionnelle des Emplois et Compétences). Un p'ti cours magistral?

On part du constat qu'une entreprise est appelée à faire face au changement tant quantitatif (effectif: départ à la retraite, démission, débauchage, accident professionnel, licenciement...) et qualitatif (nouvelle technologie, nouvel organigramme, adaptation homme/poste face à la concurrence...).

Pour revenir à l'article, le métier de journaliste à fort à faire face aux nouvelles technoologies. Il faudra donc "faire face au changement". Etum en a déjà parlé. C'est l'un des sens du fameux slogan qui a eu à circuler dans certains milieux africains: s'adapter ou périr!

Ayant un pied dans le milieu de la presse (sic), je sais ce que le net nous fait perdre en terme de vente!!! Fort (mal)heureusement (c'est selon), la culture du blog n'est pas encore dévéloppée chez nous. Mais quid dans...5 ans?

De toutes les façons, le choix s'impose (pour parler comme les militants du président-au-canari-de-bangui)! Nous ne pouvons qu'adapter la pratique journalistique aux nouvelles donnes.

"Le métier que tu as appris" ne disparait pas et le journaliste n'est pas "une espèce en voie de disparition". Le métier demeure mais le Contenu et les Procédures doivent s'adapter!

...S'adapter ou Périr!

Écrit par : Lévy | 21/11/2008

Nous devons migrer vers ce que offre la technologie. Le journaliste que je suis, et que tu es Théo, nous avons commencé à nous adapter. C'est un processus irréversible qui ne va pas tuer le journalisme. Si nos ancêtres ont réussi à se distinguer des poètes et autres écrivains beh... ya pas de quoi trembler. La radio n'a pas tué la presse, la télévision n'a pas tué la radio. Dis Théo, cela fait combien de décennies que circulent les élucubration de Mc Luhan sur la mort du support papier?

Écrit par : TAMBA | 21/11/2008

Je viens de découvrir ton billet et ses commentaires. J'ai publié une note qui aborde ce problème en évoquant ma crainte de voir demain les organes de presse s'en prendre aux webmasters. "Bientot la chasse aux sorcières" sur www.okibat.com

Écrit par : Richman | 21/11/2008

Les commentaires sont fermés.