topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

28/10/2008

Gbagbo demande la suppression des visas entre pays africains

Le chef de l’Etat ivoirien Laurent Gbagbo a souhaité la suppression des visas entre pays africains, estimant cela gênant pour la libre circulation des biens et des personnes, pour l’intégration et le développement, lors de la célébration du 30ème anniversaire du Bureau national d’études techniques et de développement (Bnetd) mardi à Abidjan.


Pour aller de la France en Angleterre ou en Allemagne, il n’y a pas de visa. Mais "nous, nous sommes dans une union (africaine) et nous avons des visas", a déploré M. Gbagbo, à l’occasion du 30ème anniversaire du Bnetd.

"J’ai plaidé pour qu’on supprime les visas entre pays africains", a-t-il dit.

"J’ai plaidé aussi pour qu’on soit responsable", a-t-il ajouté, car "un chef d’Etat élu en France n’est pas élu pour s’occuper" de l’Afrique. Mais s’il va le faire, "c’est subsidiairement".

M. Gbagbo a appelé l’Afrique au travail, à compter sur ses compétences et à arrêter de tendre la main à l’Occident qui a également des problèmes auxquels il doit faire face.

"Toutes les compétences doivent servir l’Afrique", a-t-il indiqué.

Cette fête a réuni 1.200 agents du Bnetd, des représentants du Bénin, de la France, du Congo-Brazzaville, Congo démocratique, Italie, Sénégal, Guinée Equatoriale, Maroc, Angola, Maroc, Japon et la Russie.

Le Bnetd est implanté dans 8 pays d’Afrique et d’Europe dont la France, le Bénin, le Mali et le Sénégal. Il a à son actif les grandes réalisations en Côte d’Ivoire notamment l’aéroport international d’Abidjan, la basilique Notre-Dame de la Paix à Yamoussoukro (centre), les infrastructures de la centrale thermique d’Abidjan-Azito, le stade Félix Houphouët Boigny…251 de ses agents ont été décorés par le président Gbagbo.

(Source Alerte Info)

Commentaires

Moi je dit bof, qu'il commence par supprimer totalement les cartes de séjour et les visas chez lui et on verra ensuite

Écrit par : Etum | 29/10/2008

@ Etum,

l'ordonnance de suppression de carte de séjour en côte d'ivoire pour les ressortissants de la CEDEAO a été signé par GBAGBO le 08 novembre 2007,
par ailleurs les ressortissants de la CEDEAO n'ont pas besoin d'un visa pour rentrer en CIV, juste d'un passeport.
Donc tu pourrais expliciter le bof ?

Écrit par : hermeister | 29/10/2008

Bonjour Etum,

Gbagbo peut supprimer totalement les cartes de séjour et les visas chez lui, mais c'est LA RECIPROCITE qui est la règle en la matière:

si la Côte d'Ivoire supprime la carte de séjour pour les ressortissants soudanais, le Soudan doit en faire de même pour les Ivoiriens vivant sur son sol. Il en va de même pour le visa.

Tout cela doit faire l'objet d'un accord. La CI ne peut pas continuer à tout autoriser toute seule alors que tout n'est pas permis aux Ivoiriens vivant à l'étranger.

Tout de même... !

Écrit par : Youzan | 29/10/2008

Peut etre que s'il commence dans son pays, ça prouvera qu'il pense vraiment ce qu'il dit, sinon c'est du bruit de politiciens.

Écrit par : Allo | 29/10/2008

Hermeister,
Je suis camerounais je paye le visa partout lorsque je voyage en afrique de l'ouest comme partout d'ailleurs. Le président parle qu'il commence par le faire chez lui et on verra si d'autres ne vont pas le suivre.
Oradannce en 2007? j'ai vu un reportage sur la RTI qui me laisse pense qu'il y'a toujours la carte de sejour pour les ressortissants étrangers mais que ce sont les frais qui ont baissé.

Écrit par : Etum | 29/10/2008

Il aime trop parler ce type. on dit d'organiser les elections, de desarmer les rebelles, de reunifier le pays pour permettre aux activités de reprendre...le reste viendra ! le manque de priorités et de visions chez ce type va le perdre...visa, visa, etc...le debat est ailleurs. Gbagbo sait-il les systemes de surveillance et de controle que les europeens ont installé avant de liberer les frontieres? l'afrique n'a pas encore 1/100e de ces systemes...ce type aime trop parler pour ne rien dire.

Écrit par : Abaslafranceafrique | 29/10/2008

Parce que pour vous autres (on vous comprend, on n'est pas dupe), avoir pris le decret de suppression de la carte de sejour ne suffit toujours pas pour montrer qu'il veut qu'elle soit supprimée?

Décidement Gbagbo vous fait souffrir par sa politique et ses décisions toujours tournées vers la recherche de la souveraineté de l'Afrique en general et de la CI en poarticulier. Ce qui n'est évidemment pas le cas pour vos leaders prets à hyppotequer les interets nationaux à l'occident.

Certains promettent deja de chercher à endetter à nouveau la CI à hauteur de 10.000 milliards, là où Gbagbo demande qu'on compte sur nos propres ressources et propose la création d'un Fonds monetaire Africain (FMA).

La vision est plus grande et plus responsable pour notre continent, n'est-ce pas? Rien à voir avec les enfantillages, le biberonisme des autres. Et c'est ici à la vérité que se trouvent les motifs réels de sa réélection future massive de la part des Ivoiriens.

Écrit par : Carbey | 29/10/2008

@ Etum,

Les ressortissants CEDEAO ne payent plus la carte de séjour en CI. Les Camerounais payent 5000 F par an en CI désormais, et les Ivoiriens payent 180 000 F au Cameroun par an.
Oublions un peu la personne de Gbagbo. Cette idée de supprimer les visas et les cartes de séjour entre pays africains est-elle pertinente ? Abas par exemple pense que ce n'est pas possible, pck l'Afrique n'a pas les moyens de surveillance de ses terrritoires. Et vous, qu'en pensez-vous ?
Personnellement, je pense que ce sont les pays qui ont intérêt à un certain "mouvement" qui plaident toujours pour la libéralisation des mouvements en Afrique. Le Mali et le Burkina pour la main d'oeuvre et aussi les cadres. La Côte d'Ivoire pour ses cadres, le Cameroun aussi. Ce n'est pas innocent que Gbagbo évoque ce sujet lors d'une cérémonie consacrée au BNETD, bureau d'expertise ivoirien qui est devenu une multinationale de l'intelligence.
Ce qui est clair, c'est que la mobilité induit une meilleure productivité. A Treichville, coudre un ensemble est moins cher pck Treichville réunit des artisans de toute la CEDEAO. Si la CI a des performances agricoles hors du commun, c'est notamment en raison des fortes migrations de main d'oeuvre au sein de la CEDEAO.
Maintenant, la mobilité peut également créer des tensions, comme on l'a vu en CI et en Afrique du Sud avec les Zimbabwéens.
Je suis pour la suppression des visas tourisme dans un cadre multilatéral et pour une régulation positive des migrations professionnelles au sein de l'Union africaine.
Maintenant, je suis tout à fait opposé à l'idée selon laquelle pour faire preuve de sa sincérité, chaque Etat africain doit légiférer de son côté et lever les obstacles que les autres maintiennent. Ce serait une manière de révolter le peuple et de fabriquer de la xénophobie chez les uns et de l'irresponsabilité chez les autres. Où a-t-on jamais vu de telles pratiques ? Au sein de l'Union européenne ? De l'ALENA ? Où ? Pourquoi ne pas imiter les recettes MULTILATERALES qui ont réussi ?

Écrit par : Théo | 29/10/2008

J'ai en mémoire un beau papier d'un ancien éditorialiste du défunt courrier d'abidjan, un nommé :"david n'goran". Théo l'avait posté sur son ancien blog. Son analyse est toujours d'actualité. Il touche du doigt l'aventurisme de Laurent Gbagbo qui n'entend que faire de la politique d'une façon publicitaire, sans vision, ni priorité dans la démarche comme le dit Abalafrançafrique. Il ne fait que parler, parler et parler...et dire que quelques malheureux appellent ça "une politique de souvrraineté": avec une bande de voleurs qui escroquent les paysans, un fond de souveraineté de plus de 70 milliards, une population intoxiquée qui fait semblant de vivre, un pays qui compte sur l'argent des "autres"pour organiser ses élections avant de les accuser d'attitudes "colonialistes...une école occupée par des loubards qui bastonnent leurs maîtres...le problème en CI c'est que les gens sont plus émotifs que raisonnables, sinon ce type d discours n'est rien d'autres que ridicule, la priorité est bien ailleurs et sous nos yeux...bensemel

Écrit par : bensemel | 29/10/2008

Abaslafranceafrique,

de quel système de contrôle parles-tu ? Il n'y a pas de visa entre la France et l'Allemagne (entre autres), un point, c'est tout !

Un Ivoirien qui se rend en Allemagne (pour rester dans mon exemple) par le vol Air France est contrôlé à Roissy Charles de Gaulle. Mais quand il arrive à n'importe quel aéroport en Allemagne, il n'est pas contrôlé !!! L'Allemagne fait simplement confiance au contrôle effectué à Paris. C'est comme ça !!!! Il n'y a aucun système "mystique" de contrôle.

Elections, élections... C'est Gbagbo qui organise les élections ? C'est plutôt votre haine anti-Gbagbo qui va vous perdre.

Etum,

Gbagbo n'a pas à commencer pour que les autres le suivent. Pour qu'Etum ne paye plus de visa en se rendant en Côte d'Ivoire, il faut que le Cameroun et la Côte d'Ivoire signent un accord pour exonérer leurs ressortissants respectifs de visa. Sinon, Etum payera son visa pour la Côte d'Ivoire aussi longtemps que Youzan en payera pour se rendre au Cameroun.

Écrit par : Youzan | 29/10/2008

la vision primaire d'un chef d'etat africain mon cher ami c'est le social, l'education et les infrastructures surtout celles de communication (voiries, internet, telefonie) etc...vraiment le reste n'a aucune priorité. Gbagbo comme Kadaffi, nous a habitué au discours creux, dans la pratique tout le contraire. s'il s'en tenait qu'a moi la carte de sejour serait depuis 2000, apres sa prise de pouvoir supprimée...car n'ayant aucun sens. Pensez vous que l'Afrique a les moyens de ce que Ggagbo affirme? voyez vous l'afrique du sud ou la lybie ou encore le Maroc ou meme le kenya ouvrir leur frontiere a la misere qui les entoure? soyons realistes et restons lucides. l'autre qui a parlé de 10.000 milliards d'endettement est de la meme trempe que gbagbo...ca n'engage que lui et ses suiveurs.

Écrit par : Abaslafranceafrique | 29/10/2008

il n y a pas de haine mon cher ami, on a tous supporté gbagbo dans mon cas depuis 1990, encore jeune eleve de classe de seconde. on a appris le militantisme syndical puis politique a ces cotés...nous jugeons Gbagbo et ses amis politiques sur les faits et actes qu'ils posent, rien de plus. eh bien comme l'UE a mis son systeme en place, faut copier et coller ca la bas. bon courage.

on a deja un systeme CEDEAO, quand je vais a Dakar ou a Bamako ou Lagos je n'ai pas besoin de visa. c'est deja bon. je ne voie pas Bongo ni meme les Gabonnais ouvrir les frontieres du Gabon ou meme Obiang ouvrir celles de l'equato...tu es au moins d'accord la dessus.

Comme votre maitre vous aimes trop les rethoriques !

Écrit par : Abaslafranceafrique | 29/10/2008

Ahhh le grand Frère Théo des grand jours, même quand il n'est pas d'accord avec le MESSIE Gbagbo la "voix" est à peine audible (lol). Moi je vote aujourd'hui pour Théo, je vote la pertinence de son argumentation (lol). (sauf sur le détail du visa tourisme ).

et Dieu merci , le BNETD n'est pas une invention de Gbagbo et ses plus grandes réalisations semblent aux antipodes de l'ère des chinoiseries de Gbagbo à Yamoussoukro: PRÉCISION UTILE !!!! donc à HENRI-le-sphinx et à FELIX-le-bélier ce qui leur revient de droit, à LAURENT-LA-CALAMITÉ les déchets toxiques et les chinoiseries (lol).

Ce Gbagbo a-t-il une politique d'immigration dans ses tiroirs ??? es-ce qu'il saisit les défis et les enjeux d'une immigration liberticide entre les pays africains ? En quoi accueillir massivement des immigrants serait benefique pour la Cote d'ivoire
Et d'ailleurs, pourquoi devrait-on lever les barrières à l'entrée de nos frontières ?

Vraiment, je n'ai lu nulle part ce qui SCIENTIFIQUEMENT et EXPÉRIMENTALEMENT motive ces déclarations à vau-l'eau.

Je vois des gens qui s'excitent sur cette plate-forme (Carbey par exemple) sans comprendre qu'une immigration non contrôlée a des effets néfastes sur les politiques publiques engagées par un État, de sorte qu'un Etat plus riche attire la misère de l'État voisin. Nous parlons "dans la bouche" d'intégration africaine mais , en réalité, il est impossible de chiffrer les rixes entre chefs d'Etats voisins ou africains, il est impossible de reveler exactement les nombreuses antipathies entre États voisins en Afrique et ils blablatent qu'ils veulent une intégration africaine.
Il y'a trop de légèretés à la tête de l'Etat ivoirien. Chaque fois qu'il (gbagbo)intervient publiquement, il veut paraitre intéressant mais il est plutôt ridicule. Il me parait plus analphabete que la veille.
Aujourd'hui meme si gbagbo effectue une visite au ZOO d'abidjan, il promettra des lendemains meilleurs aux animaux. Toujours dans la bouche et rien dans la réalité.
C'est ridicule de raconter des choses dans le vent, surtout lorsqu'on est chef d'Etat. Tu n'arrives pas à nourrir les ressortissants ivoiriens, c'est la misère des autres (souvent plus pauvres que nous) tu veux attirer. J'aurais trouvé intelligent de faciliter l'entrée d'investisseurs étrangers africains mais pas au point de promouvoir une politique d'immigration si liberticide.
On ne peut pas ouvrir les frontières d'un pays comme si c'était une cage de singes dans un zoo !! On ne peut pas dire, pour paraitre beau-intéressant et utile, qu'on veut que les gens viennent chez nous sans carte de séjour.Quand même, c'est quand on est inculte et démagogue qu'on se met à raconter et surtout à CROIRE à de telles énormités.
Quand les pays Européens sont intransigeants sur leurs politiques d'immigration, la négritude pense que c'est du racisme pourtant il n'en est rien. quand la France permet aux italiens de circuler librement sur l'espace Schengen, la racaille nègre pense que cette décision est due au beaux yeux des italiens. Mais non, la concrétisation de l'espace schengen est le couronnement d'un long processus intra-européen auquel d'autres pays n'ont pas voulu adhérer ( la Suisse par exemple). Est-ce que la Suisse est pour autant cntre l'immigration ou l'Europe ??? chacun definit de manière rationnelle ces priorités.
Ceci pour dire que la Cote d'Ivoire a l'obligation d'être plus rigide sur sa politique d'immigration au vu des conséquences incontrôlées de nos politiques précédentes qui continuent d'émailler notre vie sociale et économique.
La carte de SÉJOUR de Ouattara est une TRES BONNE INVENTION parce qu'étant rationnelle et fondée socialement.
Mais ça, Gbagbo ne voit pas ça . D'ailleurs, il ne connait rien à la gestion d'un Etat. Tout ce qu'il sait, c'est de raconter des discours démagogiques qui passent bien à l'oreille. les œuvres concrètes ne l'intéressent pas.
Avec ces innombrables projets dans la bouche, je crois que Gbagbo a déjà développée la Cote d'ivoire( dans son esprit )au point d'en faire la terre la plus hospitalière,la plus industrielle et la plus riche de la terre.
Richesse??? surement une richesse en Blablabla.
Pitié pour la Cote d'ivoire.

Écrit par : Krathos | 29/10/2008

Théo,
Merci pour les explications. En fait j'ai vu un reportage sur la RTI que je capte ici une cérémonie de remercie au président pour avoir baisser les prix des CS mais si c'est supprimer ce que tu sembles confirmer c'est bon.

Par contre la maniere dont tu as présenté ton post était politique c'est pour cela que j'ai réagit en disant bof encore une déclaration politique d'un démagogue qui détourne l'opinion des vrais sujets. Mais ton commentaire m'a éclairé un peu plus. Et ce qui tu proposes est une avancée mais elle n'est pas réalisable car les cadres dont tu parles n'ont pas les problemes de mobilité. Si tu vois ce que je veux dire.

Écrit par : Etum | 29/10/2008

Kratos, je partage parfaitement ton argumentation sauf la dernière du genre "La carte de SÉJOUR de Ouattara est une TRES BONNE INVENTION". Je ne crois pas du tout que la carte de séjour soit une panacée à la problématique de l'immigration. Pour autant, que propose Gbagbo comme alternative? surtout pour un pays d'immigration qui entend relever le niveau de vie de sa population par une politique sociale refléchie et rigoureuse? Il est clair que cette politique ne sera jamais possible sans une maîtrise parfaite du flux migratoire. Sinon n'importe qui y entre comme au cabaret, les choses seront encore plus compliquées pour tout le monde. Pour être plus radical, je dirai même que nous avons besoin d'une "immigration choisie" sur le modèle canadien... Pour le reste, inutile d'insister , Notre champion est un vrai "rigolo"...

Écrit par : bensemel | 29/10/2008

Youzan, schengen a obligé les pays signataires a accentuer les controles aux frontieres externes...quand tu rentres en allemagne en passant par paris, mon ami ne pense pas que les allemands ne controlent pas surtout dans un aeroport...les francais leurs ont deja transmis les infos sur ton passport, ton billet, ton adresse...je suis en informatique et je sais de quoi je parle. ce sont des systemes et base de données sur les personnes sophistiqués et hautement securisés qui coute bcp d'argent...au pays-bas ou j'habite le debat sur les pays comme la Roumanie ou la Bulgarie (frontieres externes de Schengen depuis le 21 dec. 2007) fait rage...bcp de specialistes doutent de l'efficacité des controles...de sorte qu'en pologne puis a la frontiere est de l'allemagne y a des controles...

En angleterre quand tu arrives meme avec un passport UE ou Americains, tu es soumis a un controle des frontieres, certes pas besoin de visa pour citoyens UE, mais le controle existe bel et bien. Sais tu ce que le systeme de visa Schengen coute aux differents pays? 152 millions d'Euros pour la deuxieme generation du systeme de controle (SIS II).

des pays comme les notres qui passent leur temps a quemander, rembourser 100 milliards le meme jour emprunter 100 autres milliars quelques heurs plus tard selon charles diby...penses tu que nos priorités sont dans ce genre de depenses?

sais tu combien de fois il est facile d'obtenir un passport camerounais, nigerians ou ivoiriens avec la corruption generalisée que nos pays connaissent...ya un des fils Sylla de Gagnoa qui disait ya quelques années de cela que Gbagbo parle trop, et souvent pour ne rien dire...il a raison. Opposant, on pouvait le suivre dans ses rethoriques, il est desormais au pouvoir. on veut maintennat des actes.

Si le BENEDT veut conquerir l'Afrique c'est tout notre souhait en tant qu'ivoirien, je ne suis pas d'avis que le probleme de visas empeche le BENEDT de faire des acquisitions dans les pays de la sous-region !

dans les deux cas de figures, suppression totale de visa ou suppression des controles aux frontieres internes je reste categorique. nos pays n'en ont ni les moyens ni les expertises. on a d'autres chat a fouetter. allons-y molo molo.

Écrit par : Abaslafranceafrique | 29/10/2008

@ Krathos

effectivement la BNETD n'est pas une création de LGK mais elle n'est pas non plus une création FHB et HKB mais de coopérants français, elle devenu société d'état en 1994, mais LKG ne cherche pas dans ce que j'ai pu lire à s'arroger la parténité de cette structure mais de vanter ses expertises de divers horizons.

C'est quoi avoir une politique d'immigration liberticide ? si tu peux me répondre là dessus avant que je dévelloppe mon point de vue.

la carte de séjour instauré en CIV était une abberation juridique car le législateur de l'époque s'était bien gardé de définir comme on pouvait distinguer administrativement ivoirien et étranger.

Sinon je vais te décevoir la suisse à partir du 1er novembre 2008 fera parti de l'espace schengen. D'ailleurs il serait intérressant de noter que la création de cet espace n'a pas entrainé d'exode massif des populations des pays à faible revenus de cet espace vers ceux des pays à haut revenus.

Écrit par : hermeister | 29/10/2008

@ Etum,

Je n'ai pas présenté mon post de manière politique. C'est une dépêche tout ce qu'il y a de plus froid... M'enfin, le post met en avant la parole d'un politique sur un sujet qui nous concerne tous.
Sinon, les problèmes de mobilité induits par les cartes de séjour tourisme sont réels et découragent par exemple le tourisme et les échanges interafricains. Ma femme fait partie d'une association internationale de chantres chrétiens qui se réunit tous les deux ans à Yakro. Les Tchadiens viennent par la route, je te raconte pas leur calvaire ! Un Camerounais qui prend l'avion jusqu'à Cotonou et continue par la route paie 110 000 FCFA de visa !
Je rêve d'un jour où je pourrai aller avec des amis d'Abidjan à Bangangté (Cameroun) sans visa comme le font les Américains ou les Indiens sur des distances similaires. Ce jour là, les échanges intra-africains augmenteront et auront du sens. Mais tant qu'on maintient des législations "nationalistes" qui ne profitent qu'aux bureaucraties corrompues, on perd son temps.
Ceci dit, à mon avis, les choses ne se limitent ni aux visas ni aux cartes de séjour - elles alors, elles encouragent la corruption et la xénophobie administrative opportuniste. Il faut aussi des politiques fiscales, sociales communes.
Il faut un Fonds monétaire africain (comme le dit le grand méchant Gbagbo) qui garantirait des investissements bancaires d'envergure dans les secteurs que les Occidentaux ne permettront jamais d'éclore. Il faut que ce fonds irrigue le Burkina, industrialise le secteur de la peau au Niger, etc... Ainsi, il y aura moins de raisons de craindre une immigration folle des zones d'improductivité structurelle aux zones de productivité...

Écrit par : Théo | 29/10/2008

Bla bla bla !

Écrit par : Eppix | 29/10/2008

Théo,
Tu vois non? les cadres n'ont pas les memes problemes de mobilité des autres cotoyens oui. Apres on peut toujours rever mais je suis d'accord avec toi il faut une libre circulation.
Pour tout te dire c'est le manque d'information et l'ignorance des peuples qui posent problemes. Combien sont ceux qui savent ce qu'il faut comme pieces pour demander le visa pour le benin?

Au fait c'est quoi cette histoire de un douala cotonou pour rejoindre abidjan par la route ensuite?

Écrit par : Etum | 29/10/2008

Théo,
c'est notre reve a tous, je dirai meme pour aller aux extremes, se debarasser des frontieres imposées par le Grand Méchant Blanc...le tout n'est pas le visa, mais aussi un probleme d'infrastructures. Pour un type comme moi qui a tres peu de temps, je prefere aller connaitre Yaoundé ou Libreville en avion, meme avec tous les visas et laisser passer du monde je ne partirai pas par nos routes. Quand je quitte chez moi en voiture pour me rendre a Paris 550 km plus loin il me faut 5 a 6 heures, bouchons autour des grandes aglos. telles anvers, bruxelles, amsterdam, rotterdam et autres y compris... Man-Abidjan 650km, il me faut pres de 12 heures ou meme plus...Quand a Gbagbo (tu connais desormais mes positions sur lui), il propose mais il fait autres choses, tous les milliards de Yamoussoukro auraient pu construire une autoroute de l'Est vers Bkou, reamenager la cotiere, construire l'autoroute Abidjan-Noé developpant ainsi Bassam et Bonoua etc..et prolonger l'autoroute du Nord jusqu'a Korhogo. Ou bien meme aider tous les collegiens ivoiriens des la 6e a s'initier a l'informatique et Internet. Il a des gros plans mais qu'il les mette d'abord chez nous en pratique...

Écrit par : Gbansé | 29/10/2008

Si tu as des enfants à récupérer à Cotonou, une vieille mère à saluer à Lomé et des petits trucs à acheter au Ghana avant d'arriver à Babi, tu fais comment ? La vie des Africains ressemble souvent à ça et ce serait enrichissant que ça le soit souvent. Aujourd'hui, même avec nos infrastructures pas terribles, on peut quitter Abidjan pour Lagos en un temps raisonnable. Mais dès qu'on sort de la CEDEAO, cela pose problème. C'est dommage...
Les cadres ont eux aussi des problèmes de mobilité. Un avocat togolais ne peut pas être membre du barreau du Sénégal, par exemple.

Écrit par : Théo | 29/10/2008

Quand j'aurai envie de mener un vrai débat avec vous, promis juré, je ne parlerai plus de Gbagbo. Parce qu'il suscite des réactions imprévisibles lol.
Et puis des choses fausses se disent à l'envi, dès qu'il faut taper sur le Prince. Le problème est que ces choses fausses finissent par fausser notre propre regard.
La polémique de Krathos sur le BNETD par exemple... je suis désolé, ce sont ces dernières années qu'il a pris cette dimension internationale, notamment en raison de l'écodiplomatie de Gbagbo qui l'a vendu à la Guinée Equatoriale par exemple, qui brûlait d'envie d'importer des cadres non Camerounais (je vous ferai l'économie des complexes de ceux là). C'est Gbagbo qui a amené le BNETD en Angola, où il gagne beaucoup d'argent. Je vais dire ça, les insultes vont fuser. Ne parlons plus de Gbagbo... Dans quelques années, il ne sera plus président et ces oppositions seront dépassées. D'autres clivages naîtront, qui insulteront les anciens. On n'a qu'à voir Dacoury à la rébellion et Fologo à côté de Gbagbo aujourd'hui.

Écrit par : Théo | 29/10/2008

Je tiens à dire que le FMA que propose Gbagbo "existe" en théorie, et son siège a été fixé au Cameroun
http://www.casafree.com/modules/news/article.php?storyid=20266

Elle a été créé par l'UA en même temps que d'autres institutions financières panafricaines.

Mais comme tout en Afrique, il faut des fonds pour lancer la machine, et c'est quand les Etats doivent passer effectivement à la caisse qu'on les entend moins.

Écrit par : Nino | 30/10/2008

Nino, merci, tu m'apprends un truc...

Écrit par : Théo | 30/10/2008

Grand Frère Théo, tu vois que ton côté partisan dépeint aussi sur ton argumentation. Des choses ont été dites à l'envie parce que Mr veut nous vendre sa bouille contre les équatos. Bof !!!
Parce que tu as voulu nous dire que les "équatos" développent un complexe d'infériorité (je suppose)envers les camerounais, tu as profité de "l'occaz" pour nous dire que Gbagbo est celui qui a le plus lancé le BNETD à l'international. JE DIS QUE C'EST FAUX !!!
Gbagbo a quelle écodiplomatie ??? accord de ouaga ? ou bien sommet de développement durable (voir crise dechets toxiques)à Brazzaville, ou bien guinée-Bissau ... Soyons sérieux !!! C'est quel jour Gbagbo est allé promouvoir le BNETD chez Nguema Obiang ???? quand même, soyons sérieux !!!

Gbagbo n' a aucun mérite dans l'expertise actuelle du BNETD car si utiliser la méthode des relations SALES de mercenariat et d'armes pour acquérir des marchés est jugée bonne par Gbagbo et sa clique, j'en dis tout le contraire.
la Cote d'Ivoire n'a pas besoin des amitiés d'armement ou de mercenariat (angolais) pour se développer. Elle a besoin d'être choisie(sélectionnée) dans les appeles d'offres pour son sérieux et sa compétence dans les partenariats étrangers. Nous n'avons pas besoin de relation mafieuse pour la valorisation à l'internationale de nos compétences.

EST-CE CLAIR ???? EST-CE CLAIR ???

Et le BNETD n'aurait eu aucun contrat si la compétence technique et Humaine n'y étaient pas, si les visions précédentes ( Voir Houhpouet et Bédié) à la calamité Gbagbo ne l'avait pas mis au stade qualitatif où il était avant le coup d'État de 1999. Pourquoi Gbagbo ne vend-t-il pas ces déchets toxiques et ces détournements Café-cacao à l'Angola, on verra bien s'il en a dans sa sacoche BILAN . Ou bien ?
Pourquoi Gbagbo ne vend pas la misère des ivoiriens à la Guinée Equatoriale, on verra bien s'il en a dans sa sacoche MARKETING. ou Bien ?

Le BNETD connait sa véritable expansion pendant le mandat de qui-tu-sais surtout avec l'arrivée du prometteur TIDIANE THIAM, Ahoua Don Mello ayant juste poursuivi l'énorme travail de son prédécesseur. Le tout étant un héritage de la grande vision d'Houphouet, je rappelle. Et j'ose ne pas te rappeler celui qui était aux affaires à l'époque Thiam, celui qui a coopté le très efficace Thiam Tidiane actuellement à LONDRES en train de faire valoir ses compétences. La source de mon information provient elle-même du BNETD, constatons la ( http://www.bnetd.ci/bnetd/site-institutionnel/presentation/dg/thiam.htm;jsessionid=CA475487A70E3DC4E569AD9817332843 ).
SOYONS SÉRIEUX et MINUTIEUX dans le traitement de l'info . Quand même !!! les racontars et les blabla dites-vous, Messieurs du FPI, que nous ne sommes pas les mendiants et gueux "régionaux" qui se trimbalent au palais présidentiel pour écouter les sottises de qui-on-sait en échange de perdiem ensanglanté et intoxiqué.


Quant au problème d'immigration, je reviens pour dire que faciliter l'immigration dans un cadre économique (investissements, HAUTES compétences à faire valoir, commerce internationale etc .. ) est utile à l'intégration sous-régionale . je parle bien sur d'intégration sous-régionale et monétaire ( Zone CFA). A part cela, l'immigration est inopportune et devient liberticide en cas de suppressions de barrières à l'entrée.
(pour Théo) Si quelqu'un veut se rendre dans un pays voisin pour des besoins familiaux , il lui faut une autorisation ADMINISTRATIVE dont on s'arrangera pour faciliter l'émission. Nul besoin de suspendre quoique ce soit.
(pour Bensemel) Liberticide dans le sens qu'on ne limite pas , qu'on ne contrôle rien en matière d'entrées "nuisibles" et non comptabilisées" dans l'élaboration de politiques publiques(économiques, sociales etc ..).
Par exemple, lorsqu'on veut résoudre le "blem" du chômage, on ne peut pas le faire sans contrôler l'immigration.
Lorsqu'on veut s'attaquer a la crise du logement, a la crise du transport, à la régionalisation économique.... il faut bien sur tenir compte du public (la population qui sera touchée) , et donc dans ce contexte, comment ne pas maitriser l'immigration ???? Posons la question à Gbagbo !!!
Prenons le cas de notre code Foncier qui souffre à cause d'une immigration (de travail) mal gérée .

Je vous ai dit que Gbagbo n'a aucune vision pour la cote d'ivoire . Vous ne me croyez pas. Certains me traitent même de haineux. La vision de Gbagbo se trouve dans sa mémoire discursive, elle est juste sur le bout de ses lèvres. Juste un micro, une bâche, une caméra et un public pour que la vision THÉÂTRALE de Gbagbo soit en marche. Bla Bla Bla, investisseurs aux portes avec des déchets toxiques dans le salon. Bla Bla Bla de "Démocratie, république dans la nation" avec des tueries massives, escadrons de la mort et une maitresse du Bafing(Touba) à peine cachée tout en pourfendant ses pseudos-valeurs chrétiennes et sa moralité présumée. Je me rappelle aussi du congres de l'UPU (Union Postale Universelle) avec le fameux bateau hôtel que Gbagbo comptait dépêché , qui n'a pas vu le PROBO KOALA ???
Avec ça ils veulent encore que je donne du crédit aux bla bla bla de Gbagbo.
8 ans de souffrance, il faut être "sado-maso" pour en demander plus.

Continuez de rêver, moi je suis réveillé depuis longtemps !!!

Écrit par : Krathos | 30/10/2008

@ Krathos,

Le drame avec toi, c'est que tu n'es "illuminé" que lorsque tu te trouves en face de Gbagbo. celui qui prétend être "réveillé depuis longtemps" peut-il tant vendre les ivrogneries de "qui-on-sait"?

Écrit par : Lévy | 30/10/2008

Théo, "L'expansion du BNETD, est due à l'écodiplomatie de Gbagbo"...j'espère que tu rigoles...fais attention à ne pas te sacrifier pour ton héros. Tu es franchement trop intelligent pour vivre une telle tragédie...les choses bougent si vite...les regards aussi!!!
amicalement!

Écrit par : bensemel | 30/10/2008

Toi Lévy, aux gens de ton espèce , je demande un retour "atavique" au Zoo en vue de re-communier avec les ancêtres(lol).
Dis moi si mon argumentation est fausse à propos du BNETD et de l'oeuvre de Bédié en rapport au BNETD, à propos de politique d'immigration hasardeuse de Gbagbo, ses déclarations à vau-l'eau, la coïncidence du pouvoir de Gbagbo avec les calamités successives en cote d'ivoire etc ....Sors nous les arguments pour montrer que Krathos est vraiment un illuminé , ou Bien ?

Quand un Homme ( avec grand H) t'expose EXPLICITEMENT et concrètement des arguments, si tu veux en guise de réponse, jacasse dans les arbres , continues d'aboyer , racontes des balivernes d'ivrognerie sur Bédié .... Vraiment ça ne dérange que tes congénères et probablement les gardiens du Zoo.
Moi, les animaux (domestiques je précise), j'en ai déja à la maison alors nul besoin de convoyer des singes encore dans mon humble demeure .

Le grand frère Théo veut nous faire croire que le BNETD doit ses lettres de noblesse et son ouverture à l'international à Gbagbo, c'est TOTALEMENT FAUX.
Nous ne sommes pas les idiots de patricons du FPI qui sortent faire du vandalisme dans les rues, nous (krathos précisément) savons que Gbagbo n'a aucune vision de développement pour la Côte d'ivoire, nous jugeons aux résultats TANGIBLES et non "la bouche qui promet indéfiniment" alors les mensonges et autres "gbagbologies" ne passent pas dans notre esprit.
Ça c'est clair !!!

Écrit par : Krathos | 30/10/2008

Krathos et Bensemel, vos réactions prouvent qu'il est périlleux d'évoquer de manière seulement incidente Gbagbo, parce que quoiqu'on dise, beaucoup n'y verront que volonté d'appréciation d'un "héros". Ce prisme est déformant parce qu'il finit par donner une vision totalement fausse d'un pays. C'est bien en 2005 que le BNETD a commencé à créer des agences à l'étranger. Et c'est il y a quelques mois que le BNETD a commencé à répondre à des appels d'offre hors de l'Afrique. Le BNETD gagne beaucoup d'argent à l'étranger aujourd'hui, plus que jamais. J'ai personnellement participé à la visite de Gbagbo en Afrique centrale (Guinée Equatoriale, Tchad) et un des objectifs était justement de faire du lobbying pour le BNETD.

http://www.bnetd.ci/bnetd/site-institutionnel/etranger/index.htm

Présentation

Depuis 2005, le BNETD s'est fixé un nouveau défi, celui de l'internationalisation de ses activités. En ouvrant son champ d'intervention, la structure s'offre des possibilités de création d'emplois et de richesse illimitées.
Parlant de cette politique nouvelle, le Directeur Général du BNETD M.Ahoua DON MELLO disait dans le Label BNETD d'avril 2006:
« De nombreux autres chantiers sont en cours de réalisation dans bon nombre d'autres pays africains comme le Togo, la Mauritanie, le Mali…Bientôt, des représentations physiques de la structure feront partie de leur paysage, il ne nous reste plus qu'à formaliser notre vision »
A ce jour, nous pouvons affirmer que la vision que s'est fixée le BNETD en décidant d'avoir des représentations physiques de sa structure dans différents pays est une réalité au Bénin, au Gabon, en Guinée Equatoriale, en Guinée Conakry au Libéria, et plus récemment au Congo –Brazzaville et en Centrafrique.
L'implantation des agences s'est faite à partir de la réalisation d'études ou de contrôle de travaux soit :
à la demande des Gouvernements ;
à l'initiative propre du BNETD,
à la suite des sollicitations des bailleurs de fonds
La maîtrise de la qualité, des coûts des travaux exécutés, et la capacité à conseiller le gouvernement sont des atouts qui permettent au BNETD de se faire connaître et d'obtenir de nouveaux marchés.
En Guinée Equatoriale, le premier marché obtenu avec l'appui de partenaires a été l'étude de la route Mongomo N'sork.
Après cette étude, le BNETD a assuré le contrôle de la réhabilitation du stade de BATA. Plusieurs projets sont en cours et portent notamment sur le contrôle de l'autoroute de contournement de Malabo, le contrôle du siège de la Primature et du siège de GE-PETRO.
Au Bénin, trois projets sont achevés, et trois autres sont en cours d'exécution.
Ces résultats satisfaisants sont le fait des équipes pluridisciplinaires des départements techniques, du département Commercial et Marketing qui travaillent en synergie.
Depuis 2007, pour accroître la synergie des actions de ces équipes, la Direction Générale a nommé un Conseiller Technique chargé d'assurer le suivi des agences.
A ce titre, nous assurons l'interface entre ces entités et les différents départements du BNETD en vue d'apporter l'appui technique, financier, logistique et sécuritaire liés à l'ouverture et au fonctionnement des agences.
En plus des activités de suivi, il est prévu de constituer une base de données des projets majeurs et extérieurs en relation avec le Conseiller Technique chargé des Bases de données, de capitaliser les expériences acquises permettant de faciliter l'exportation de service, de contribuer à la veille stratégique en relation avec la cellule de veille stratégique et d'analyse de risques
Nous sommes à l'écoute des agences pour répondre à leurs besoins, et récolter les données nécessaires afin de permettre à la Direction Générale de faire les réajustements nécessaires à sa politique d'internationalisation.
En effet, les réflexions se poursuivent notamment en ce qui concerne la recherche de partenaires financiers et la constitution d'un fonds d'étude pour mener toutes les études prospectives et soumissionner aux premiers marchés dans un pays d'implantation nouvelle.
Concernant les perspectives, les missions effectuées avec le Directeur Général sur les agences en Afrique centrale nous ont permis de mesurer l'importance du marché potentiel que représentaient ces pays, et de réaliser que le BNETD en s'inscrivant dans un partenariat sud sud de transfert de compétence peut contribuer au développement de ces pays en les aidant à opérer des choix techniques judicieux.
Pour asseoir la confiance qui a prévalu à l'installation des agences, les gouvernements de ces pays pourraient visiter la structure pour mieux appréhender les compétences de ce bureau africain pluridisciplinaire à l'instar de la délégation centrafricaine qui a séjourné en Côte d'Ivoire, et de la délégation congolaise et Equato- guinéenne qui y séjourneront bientôt.
Après avoir travaillé dans le secteur des routes et des bâtiments, les autres secteurs tels les mines et l'agriculture doivent être explorés et l'appui conseil aux gouvernements s'exercer pleinement comme en Centrafrique où une convention d'assistance technique qui couvre tous les départements clés : agriculture, mines, énergie et les infrastructures a été signée.
L'agence BNETD, en plus d'être une représentation, est une ambassade. Le modèle de développement de la Côte d'Ivoire qu'il véhicule doit servir aux autres.
Mettre à disposition notre expertise et avoir des interlocuteurs avisés font parti des objectifs du BNETD pour les prochaines années. La formation des ressources humaines est donc capitale. Elle est possible avec le BNETD qui dispose d'un Institut de Formation et de Recherche.
Le challenge pour le BNETD à l'horizon 2015 est d'une part de contribuer au développement de l'Afrique avec le concours des africains eux mêmes, et d'autre part d'« être un outil de développement de référence mondiale ».
Nous pouvons donc affirmer : « l'Afrique, nous y sommes, le monde nous attend ».

Écrit par : Théo | 30/10/2008

Le BNETD est aussi le conseil du Niger dans ses négociations avec Areva et les Chinois sur l'uranium. Tout cela ne date pas de plus de deux ans.

Écrit par : Théo | 30/10/2008

Le problème avec THEO, c'est qu'il a du mal à se voir reproché son militantisme; pro Gbagbo qlq fois de mauvais alois, car je ne vois pas très bien en quel sens l'expansion d'une structure comme le Bnetd qui est quand même le produit d'une longue histoire, dirigée par un homme d'une comptétence avérée comme Don Mello, lui même ayant succédé à des hommes tout aussi compétents, attendrait Gbagbo pour "enfin" s'ouvrir aux pays voisins...Ceci n'est que le résultat d'une politique manageriale qui n'a pas forcement de chapelle politique. Il s'agit d'un choix du moment qui est redevable aux choix d'hier, tout comme du contexte actuelle. Dire avec autant de facilité que " ce sont ces dernières années qu'il a pris cette dimension internationale, notamment en raison de l'écodiplomatie de Gbagbo qui l'a vendu à la Guinée Equatoriale... C'est Gbagbo qui a amené le BNETD en Angola, où il gagne beaucoup d'argent" est un raccourci de militant. A cette allure, on dira par exemple que c'est sous Gbagbo (donc grâce à Gbagbo) que les éléphants se sont qualifiés pour le mondial 2006, Puis, des bateaux-bus de la Sotra sont le fait de Gbagbo... et quoi encore???Cette politique expansionniste est une actualité fort à propos dans notre sous-region comme on peut le voir avec le port autonome d'Abidjan qui étend ses comptoires au mali ou au niger. Cela repond à un besoin économique à court et à long termes que tous les responsables de strutures d'Etat ne font qu'attester...Ce n'est pas le fait du genie d'un messie...ça s'appelle faire oeuvre d'idéologue....Soyons plus sérieux que ça...

Écrit par : Bensemel | 30/10/2008

@ Krathos,

Nul ne dénie à Houphouet et au briseur de Canari (de bangui) leur contribution au dvlpmt de la CI. Il y a eu qd même des réalisations qui font la fierté de tout ivoirien; à moins d'être un habitué des ivrogneries.

Seulement, nous disons que le Président Gbagbo, au nom du principe (élémentaire) de la continuité de l'Administration, est entrain d'étendre l'oeuvre de ceux qui l'ont précédé. Est-ce mauvais s'il le fait?

Certains vont jusqu'à réorienter les grands travaux en passant par des comparaisons entre la voirie européenne et celle des tropiques. Cela frise la naîveté; si ce n'est pas le sous-sol de la rationalité!

Mais, il se raconte qu'au RDR, l'art d'utiliser la machette contre son prochain est la chose au monde la mieux partagée. Certainement qu'au PDCI, l'ivrognerie est la chose la mieux pratiquée.

...Et donc mon cher Krathos, tu ne serais pas à blamer mais à plaindre!!!

Écrit par : Lévy | 30/10/2008

Tout ce qui s'est dégradé à partir de 2000, c'est Gbagbo. Tout ce qui s'est concrétisé depuis 2000, c'est "le produit d'une longue histoire"...

J'ai tout compris depuis longtemps. Et toi, Théo ?

Écrit par : Youzan | 30/10/2008

@ Bensemel,

Le BNETD est une entreprise d'Etat, et c'est donc l'Etat qui détermine ses orientations. Don Mello ne peut pas prendre son téléphone et appeler Obiang ou Dos Santos, Gbagbo peut le faire, et il l'a fait. Le BNETD aurait pu axer sur les autres pays africains depuis longtemps, mais ce n'était pas l'orientation des gouvernants d'alors : ils avaient effectivement leurs raisons. Le BNETD c'est comme Airbus. Sarko va en Chine vendre des avions, Gbagbo va en Afrique vendre l'expertise d'ingénieurs qui ont fait leurs armes en commençant à bâtir Yamoussoukro sous Houphouët et sous le Français Césareo.
Je ne suis pas en train d'ériger Gbagbo en messie, mais je ne crie pas avec les loups qui veulent faire de lui l'unique responsable des problèmes d'une CI qui a été, il n'y a pas si longtemps, en proie à une guerre qui a été le fait de la France et de ses alliés internes. Je ne dis pas que Gbagbo est le messie, mais tout de même il peut être à l'origine de bonnes choses et je refuse le nouveau terrorisme qui consiste à disqualifier par des intentions malsaines quiconque rappelle ces bonnes choses.
En parlant de la SOTRA et de ses bateaux-bus, je ferai remarquer que depuis 1990, c'est sous Gbagbo qu'on a pu se rendre compte que les entreprises publiques pouvaient échapper à la privatisation "au franc symbolique" ou à la mort lente. Par exemple, la SIR devait être "donnée" à Total le 24 décembre 1999...

Écrit par : Théo | 30/10/2008

je suis là!

Ce qui a perdu le pdci de bédié, c'est son amnésie! apparemment ses sofas ne l'ont toujours pas compris: le cote d'ivoire doit assumer son histoire qui est d'abord celle de migration! 30% d'étrangers en cote d'ivoire! ce seul chiffre suffit à légitimer gbagbo dans le débat sur les frontières africaines!

Mais comme l'évocation du nom de gbagbo crée l'émeute intellectuelle, on passe à côté du vrai débat pour rentrer dans la gadoue politique.

aucun pays africain, je dis bien aucun n'a plus de légitimiter que la cote d'ivoire pour parler de carte de sejour et de visa en afrique. Cette légitilé de fait, nous fait obligation d'être à l'avant garde du débat sur les barrieres artificielles netre les états!!

Ces petits états rentiers (en tête le gabon) qui vivent sur des richesses périssables, arc-boutés sur leurs frontières sont (comme le dit obama) le réflét du passé et non pas de l'avenir de l'afrique!

les gens (beaucoup dans ces échanges sur ce blog) ne voient pas plus loin que le bout de leurs fenêtres vivant des faussetées du genre, le cote d'ivoire riche doit protéger ses frontières! Vous pensez franchement qu'avec moins de 15 millions d'habitants ce pays est capable de se développer? d'avoir une industrie viable?

voyez simplement la sotra qui essai de s'exporter dans les pays voisins pour comprenbdre que sans l'extérieur, point de salut pour l'avenir de la cote d'ivoire!

les m^mes nous enfoncent dans la marmite de la médiocrité africaine avec des histoires de paternité du bnetd, de fesci ou autre tare sociale qu'on rencontre partout dans le monde

des gens trouvent que la carte de séjour était une bonne chose! il ya combien d'ivoiriens, à part ces budgetivores de fonctionnaires (et encore) qui font la richesse de la cote d'ivoire? on est en plein débat ivoiritaire!!

C'est l'étranger qui féconde la cote d'ivoire! cela gbagbo je pense âprès l'épreuve du pouvoir l'a si bien compris.

Beaucoup de personnes préfèrent les kleptomanes dirigeants, voleurs qui préfèrent le silence dans leur pays, ne dit on pas que les peu^ples ont les dirigeants qu'iuls méritent? car l'argent a horreur du bruit des détourneurs de déniers publics!

regardez vous même, devant nos yeux, on veut redéfinir l'économis mondiale, avez vous entenbu dire qu'on invite les africains? en dehors de l'afrique du sud, aucun état!! en revanche que faisons nous, on s'attaque au chef d'état qui a compris que nos barrieres artificielles nous mettent en retard, oubliant que l'idée précède l'action!

Écrit par : marianne | 30/10/2008

THEO, Et si paradoxe des paradoxes l'economie avait l'air de mieux se porter au temps des "francs symboliques" qu'aujourd'hui? simple interrogation pour aller un peu plus loin dans le débat, car je ne vois pas très bien non plus la transparence tant proclamée dans la gestion des marchés...Bouygues, Bolloré et les autres sont-ils là par appels d'offres? qu'attend le cher president pour changer les choses au niveau de la SIR par exemple pour que l'Ivoirien ordinaire puisse sentir les retombées de la manne pétrolière? Pour le reste aucun obervateur serieux ne dira jamais que Ssarkozy a developpé davantage Airbus pour avoir glané des marchés en chine, c'est une simple logique de marché, et pour ça point n'est besoin d'en attribuer gloriole à Pierre ou Paul...
Pour MARRIANE, je prèfère te laisser à tes inpeties du genre "C'est l'étranger qui féconde la Côte d'Ivoire"...et nous voilà dans la fameuse mystique du travail qui fait des ivoiriens de gros parresseux superflus dans la production de l'économie nationale...je trouve que tes propos sont très injurieux, mais bon...c'est ça aussi la logique du blog: un lieu de delire par excellence où on peut deverser à volonté sa b...;

Écrit par : Bensemel | 30/10/2008

Je vois que "les talibans" pro Bédié sont nombreux sur le forum. Ce qui est consternant chez les activistes du PDCI c'est leur incapacité notoire à faire leur mea culpa ou à reconnaître les qualités des autres. Ahh perdre le pouvoir rend fou! !! Pour prouver que Gbagbo est vraiment nul et que vous êtes contre sa politique, dites à vos ministres de démissioner du gouvernement. Quant à votre Bédié, il ne sera plus jamais président. Le pouvoir qu'il cherche, actuellement avec "torche", il l'avait entre ses mains quand devant des bidasses il a détalé comme le couard qu'il est.
Depuis Marcoussis vous êtes au gouvernement, vous bouffez mais ne voulez pas être responsables de quoi que ce soit. Vous pouvez attendre longtemps votre chaise royale! Bédié peut retourner s'asseoir à Daoukro. C'est fini pour lui, politiquement s'entend! Seulement il ne le sait pas encore!

Écrit par : Mike | 30/10/2008

@ Bensemel et aux autres,

La principale raison pour laquelle l'économie ivoirienne va mal, c'est la guerre. Quiconque ose dire le contraire et tenter de comparer des époques totalement différentes est de mauvaise foi. C'est à cause de la guerre que la BAD est partie. C'est à cause de la guerre que les Investissements Directs Etrangers ont été gelés. C'est à cause de la guerre que le risque-pays est devenu décourageant.
On ne peut donc pas comparer ce qui n'est pas comparable.
Maintenant, dire que l'Etat n'aide pas ses entreprises à avoir des marchés à l'étranger, les bras m'en tombent. Dans ce cas là, pourquoi Bouygues arrive à avoir des marchés internationaux après des visites du chef d'Etat français ? D'autant plus que ce sont des conventions d'Etat à Etat qui sont souvent le cadre des marchés gagnés par le BNETD à l'étranger.
On ne vend pas son expertise dans les grands travaux comme on vend des oranges au marché.
Sortons des messianismes et des haines inexpugnables pour mieux réfléchir.

Écrit par : Théo | 30/10/2008

Très souvent je me demande s'il faut répondre aux injures quitte à donner un coup de pied de réaction à un âne, mais je pense que cela n'en vaut pas la peine!

quand je dis c'est l'étranger qui féconde la côte d'ivoire, je ne fais que constater une réalité ivoirienne! C'est meme l'utilisation mesquine de cette réalitéqui a été servi aux masses populaires pour justifier l'ivoirité.

Le raisonnement d'un de ces obtus est exactement celui que tiens certains français xénophobes à propos de l'immigration en france: l'étranger est nuisible pour le pays (sauf ceux qui lévént haut le drapeau français!)

Pour beaucoup d'obtus, dire que l'étranger féconde la cote d'ivoire, c'est dire que l'ivoirien ne fait rien?! d'où sortent ils ce genre de raccourci qui en fait revèle leur subconscient selon lequel étrangers et nationaux sont forcement en antagonisme alors qu'ils sont compléméntaire dans l'évolution d'un pays.

les gens oublient que la meilleur façon de ne pas réfléchir, c'est d'insulter; l'expression orale des petits gens et des petits esprits

Théo, je te plaint car il n y a rien de plus difficile que de discuter avec des gens qui ne veulent (ou qui ne peuvent) rien comprendre...

Écrit par : marianne | 30/10/2008

Très souvent je me demande s'il faut répondre aux injures quitte à donner un coup de pied de réaction à un âne, mais je pense que cela n'en vaut pas la peine!

quand je dis c'est l'étranger qui féconde la côte d'ivoire, je ne fais que constater une réalité ivoirienne! C'est meme l'utilisation mesquine de cette réalitéqui a été servi aux masses populaires pour justifier l'ivoirité.

Le raisonnement d'un de ces obtus est exactement celui que tiens certains français xénophobes à propos de l'immigration en france: l'étranger est nuisible pour le pays (sauf ceux qui lévént haut le drapeau français!)

Pour beaucoup d'obtus, dire que l'étranger féconde la cote d'ivoire, c'est dire que l'ivoirien ne fait rien?! d'où sortent ils ce genre de raccourci qui en fait revèle leur subconscient selon lequel étrangers et nationaux sont forcement en antagonisme alors qu'ils sont compléméntaire dans l'évolution d'un pays.

les gens oublient que la meilleur façon de ne pas réfléchir, c'est d'insulter; l'expression orale des petits gens et des petits esprits

Théo, je te plaint car il n y a rien de plus difficile que de discuter avec des gens qui ne veulent (ou qui ne peuvent) rien comprendre...

Écrit par : marianne | 30/10/2008

Pour répondre au titre du billet,"Gbagbo demande la suppression des visas entre pays Africains", je dirai que l'idée en elle-même n'est pas si mauvaise sauf qu'elle n'est pas opportune.Nos jeunes états,pas assez solides comme l'exigerait une administration bien ficelée ne pourront pas gérer convenablement cette mesure qui causera certainement plus de désordre que l'inverse.On dit que l'état commence par l'état-civil et beaucoup de pays sont très loin de garantir les risques liés aux fraudes dans les procédures d'obtention de documents administratifs d'état.Comment avec ces sous-administrations moins équipées et peu rigoureuses pour l'heure ,voulons nous bâtir un projet (louable j'en conviens)d'une telle portée?On peut enrichir cette idée et la rendre réalisable dans les prochaines années mais rien n'indique que des états aussi avancée comme l'Afrique du sud et d'autres du Maghreb ouvriront leur porte à tous.Et même si ces visas se voient supprimées, certains pays exigent une carte de séjour soumise à condition pour pouvoir y demeurer . Va t-on leur demander de faire fi de cela?Non je ne crois pas! Facilitons la libre circulation des biens et des personnes en faisant du visa( touristique par exemple) une simple formalité comme on met une lettre à la poste et le moment venu on supprimera les barrières.


Sur les cartes de séjours en CI, on a préférer les supprimer pour effacer un mauvais souvenirs au lieu de les maintenir. Dans un pays qui comptent près de 26% (sauf erreur )"d'étrangers"(avec guillemets parce que je considère que beaucoup méritaient la naturalisation), il est important qu'au moins, les non-nationaux résidents (ou qui désirant) puissent être répertorié par l'administration du pays d'accueil pour un jour en faciliter s'il y a lieu et s'ils en font la demande, leur naturalisation.c'est une exigence administrative de tout pays -surtout dans le cas de la CI- qui pense son développement.Alors on peut appeler ça comme on veut,( carte de séjour ou autre, ) mais n'oublions pas que c'est le seul moyen qui permet de passer du statut d'étranger à celui de citoyen national.Dans cette affaire de carte de séjour, "à défaut de soigner la plaie on a préférer supprimer la jambe".Je redis une dernière fois, l'état commence par l'état civil et même des étrangers doivent avoir leur corollaire en bonne et due forme ne serait-ce que pour la garantie de tous et des futurs ivoiriens que seront leurs enfants.c'est cela à mon sens l'idée de nation que je cultive.

Quand à Gbagbo, il peut faire du VRP pour les entreprises ivoiriennes à l'étranger.Rien ne l'en empêche!nous sommes une ex-colonie française et c'est une tradition bien française qu'il adopte.Si ça porte ses fruits, pourquoi pas?Les états anglophones ou anglo-saxons adoptent très peu ce genre de procédé parce qu'ils ont en général des grands patrons chargés de le faire et considère qu'on obtient des marchés en étant les meilleurs et ont donc l'habitude du jeu de la concurrence.Et les exceptions à cette règle sont rares.

Écrit par : mohamed billy | 30/10/2008

voilà enfin quelqu'un (mohamed billy) avec qui on peut discuter: courtois, refléchis et ayant le souci de l'équilibre! on sent que ses cours de dissertation du secondaire n'ont pas été vains!

Pour en revenir au débat, je partage sa vision de la problématique
- l'idée de l'intégration africaine est boinne mais des préalables sont necessaires. Le pls important c'est de lancer le débat africain sur le sujet, chaque génération apportera sa pierre à sa réalisation
-moi, issu du sud, né de père et de mère eux même ivoiriens de naissance (comme le souhaite le parti tribaliste), je ri de dépit quand on considère encore comme étranger des gens nés en cote d'ivoire eux memes nés de grands parents nés en cote d'ivoire issus de parents nés en cote d'ivoire! mais enfin il ya tellement de xénophobes au raccourci terrifiant que je préfère ne pas m'étendre sur le sujet!

la peur de l'étranger est un des premiers sentiments primaires de l'homme! il dénote très souvent d'un manque d'ouverture d'esprit!

Écrit par : marianne | 30/10/2008

@Marianne,

je tenais à te remercier pour tes gentilles paroles qui ne me laissent pas indifférent. j'ai également un grand plaisir à te lire dans tes interventions et j'avoue que je partage aussi tes idées.Quand tu dis que l'étranger est un bien pour la CI, c'est tellement vraie qu'il est presque banal de le rappeler.Mais c'est dommage que certains le comprennent autrement et le prennent sous un angle réducteur qui veut qu'on oppose les nationaux aux étrangers.Si seulement on arrivait à voir en eux des futurs citoyens ou des ivoiriens en devenir et non des "profiteurs", ce serait le pays qui grandirait d'avantage.Et finirai comme tu la souligné:"la peur de l'étranger est un des premiers sentiments primaires de l'homme! il dénote très souvent d'un manque d'ouverture d'esprit!"

Écrit par : mohamed billy | 31/10/2008

THEO, ce n'est pas honnête intellectuellement de travestir à dessein les propos de son interlocuteur: " L'Etat n'aide pas ses entreprises à l'Etranger". Qui a pu dire de telles choses? pas moi en tout cas!
pour le reste, tu procèdes par accusation en miroir, consistant, entre autres, à attribuer à ton alter ego tes propres défauts: "haine, messianisme, refus de reflechir, xénophobie, obtus". Franchement, dire que la question des cartes de séjour ou de visas ne peut se réduire à une problématique aussi passionnelle et politiquement interessée de l'"étranger", et qu'il lui faut une methodologie plus réaliste, est-ce refuser de reflechir correctement? Dire qu'il n'est pas sain d'investir le genie d'un leader politique comme tu le fais aussi simplement et trivialement pour le cas du Bnetd, est-ce refuser de refléchir corretcment? le refus de la reflexion à mon avis, c'est justement , attribuer à la guerre toutes les causes de nos propres errements. Il ya quand même une économie de guerre dont Gbagbo et sa clique ne sont pas les plus gros perdants en matière de partage du butin...la guerre, la guerre, la guerre...c'est l'argument de toute incohérence doublée d'incompétence. La guerre ce n'est quand même pas moi qui l'ai provoquée et que puis-je si ceux que j'ai élus n'ont pas été à la hauteur de la sécurité que j'attendais d'eux? Pour un intellectuel, l'urgence consiste aussi à éprouver ses propres choix. Tu parles de comparaison mal à propos, et tu ne fais que ça!!! tout ton discours est truffé de compraisons implicites ou non de type "Gbagbo ou rien". A ta place j'aurai toutes les peines à évoquer le bilan d'un Bedié chassé du pouvoir depuis bientpot 10 ans...or tel est le discours de campagne du FPI.
enfin, pour un débat plus cordial empreint de respect mutuel, j'aurai souhaité que tu ne m'apprennes pas la difference entre une entreprise d'Etat et une orange. C'est pas respectueux!!!
A MARIANNE, à ta place je n'aurai pas exprimé mon idée de la façon "c'est l'étranger qui féconde la CI". Quelque que soit ta bonne foi, qui est d'aillurs celle de tout le monde sur ce blog, cette phrase parle d'elle-même, à moins que tu ne soit mal exprimée, ce qui peut arriver. Pour le reste, evite de croire qu' il Y a en CI "ceux qui aiment les étrangers" et "ceux qui n'ont pour eux que haine et mépris", car à suivre ton raisonnement, Gbagbo est dans le premier cas, il a compris et il est bienheureux...tu fais preuve de trop de naîveté de croire qu'il est au dessus de tout soupçon...regarde par exmple ceux qui pertubent les opérations d'identification actuellement sous le prétexte d'"empêcher les étrangers" de se faire enrôler. Qui sont-ils? Des jeunes patriotes au service de qui tu sais. Quel est le non dit? Il ya le parti des étrangers (RDR) et celui des nationaux (FPI)...Crois-moi, tous sont des salauds, il n' ya pas de messie, n'en déplaise à ceux refusent la contradiction. Et ce nes sont pas des one man show dépités à l'occasion d'une périgrination qui vont m'émouvoir.
Bensemel

Écrit par : bensemel | 31/10/2008

@ Bensemel,

J'enlève mes propos sur les marchés d'Etat et l'orange. Nous sommes tous d'accord pour refuser le messianisme, malgré nos préférences partisanes...

Écrit par : Théo | 31/10/2008

Ah Bensemel, toute la méthodologie qu'il faut pour ramener les prêcheurs du FPI à la raison, que dire même des "marianneux" ???
Moi, j'applique une méthode encore plus violente que toi. Parce qu'il faut bien ça pour ramener des encenseurs de Gbagbo à la réalité.
J'ai pris l'exemple des déchets toxiques pour leur dire qu'en effet, on ne "vante" pas une entreprise d'État à l'étranger selon le beau visage du président.

Si le BNETD est aujourd'hui est organisme puissant , efficace et bourré de cadres compétents , on ne va pas nous dire que c'est Gbagbo qui les a formés depuis Octobre 2000. Même Ahoua Don Mello est un produit de notre politique d'éducation au PDCI, tous les cadres du BNETD ont pour la plupart bénéficier de la grande vision du PDCI alors on ne va quand même pas cacher la vérité...
Le BNETD, doit sa dénomination Bureau National d'études techniques.... à l'époque de Bédié. Il faut dire la vérité même si elle fait mal à certains. En effet, le BNETD s'appelait, avant 1994, la DCGTX avant qu'elle ne passe au stade d'entreprise d'État avec un capital de plus de 2 milliards.
C'est à l'époque Bédié sous la direction de Thiam Tidiane je rappelle.
c'est à dire qu' on passe d'un simple organisme administratif (la DCGTX) chargé de grands travaux à une entreprise d'État (le BNETD)avec des prérogatives plus renforcées.
Et donc quand on décide de devenir entreprise, c'est bien sur pour glaner des parts de marché non seulement à l'intérieur comme à l'extérieur.
c'est ce que Bensemel a appeler logique de marché, on ne devient pas entreprise pour faire du surplace.
Et d'ailleurs , c'est sur ce BNETD que Mr Henri Konan Bédié pose les jalons de ses grands travaux d'infrastructures économiques dénommés les 12 travaux de l'éléphant d'Afrique .
(il n'y a qu'a consulter le lien que jai donné plus haut)

Alors quand, des usurpateurs veulent venir se donner bonne conscience après un pietre bilan , il faut juste leur rappeler que le BNETD doit sa renommée à une reforme dont le père est Henri Konan Bédié. En clair, si Bédié ( à travaers Tidiane Thiam) n'avait pas transformé cet organisme administratif en "compétiteur du marché" ( Entreprise avec capital, conseil d'administration, obligations de plus-values ) , est-ce qu'un jour des pays étrangers seraient en train de faire confiance à l'ex-DCGTX ?
parce que c'est de ça qu'il s'agit : la capacité du BNETD à être "attractif" dans des appels d'offres et non le discours "mielleux" de Gbagbo !!!

Le messianisme c'est pour les évangélistes tocards qui pullulent autour de Gbagbo, moi j'apporte les preuves, les constructions logiques et les arguments.
Est-ce sous Bédié qu'un simple organisme administratif est devenu entreprise à logique de marché ? est-ce sous Bédié que la DCGTX est devenue BNETD ??? est-ce sous Bédié que le BNETD a connu son véritable démarrage ???

Voila les vraies questions que je me pose, et s'il y'a à féliciter Don Dello qui poursuit l'œuvre de son prédécesseur , nous ne manquerons pas à l'appel mais de là, que des "prêcheurs FPI" en fasse de la récupération, pire, de la fanfaronnade, JE DIS NON !!!



Concernant la vision de Gbagbo sur l'immigration entre pays africains, il est comme d'habitude, totalement à côté de la plaque.
Un pays qui ne contrôle pas son immigration est voué à l'échec, un pays confronté à un fort taux de chômage (interne) qui "ouvre ses portes" sans limitation est dirigé par un plaisantin, un pays à faible capacité d'autofinancement budgétaire qui rend liberticide sa politique d'immigration est un pays dirigé par un incompétent: EXEMPLE (devinez......)

Merci à Bensemel pour ses méthodes diplomatiques !!!

Écrit par : Krathos | 31/10/2008

benselmel, je te reconnais comme un bon blogueur contrairement à un certain... (il se reconnaitra). aussi c'est avec plaisir que j'échangerai dorénavant avec toi.

J'éprouve beaucoup de respect pour les gens qui ne partage pas les mêmes opinions que moi.

tranquilises toi, mes propos sur les étrangers ne sont que l'expression de mes convictions.

a+

Écrit par : marianne | 31/10/2008

au fait,dites au tribaliste-insulteur-sur-blog (il se reconnaitra) que lorsqu'on parle développement et avenir de la côte d'ivoire, qu'il ne vienne pas insérer des intrus ou plutôt une calamité de gabégie comme bédié!!

Écrit par : marianne | 31/10/2008

Je ne savais pas que Marianne détenait un pouvoir de ju
Aujourd'hui, c'est Marianne qui trouve que les étrangers sont bénéfiques aux ivoiriens. Vraiment , l'homme n'est rien !!!
Laissez moi rire des pitreries de celui qui justifiait les barbaries des partisans de Blé Goudé envers les ( ressortissants) Français en Côte d'Ivoire, laissez moi rire de celui qui est indifférent à la confusion faites entre rebelles(ivoiriens) et étrangers, laissez moi rire de celui qui félicite la haineuse (envers les Burkinabés) de Simone Gbagbo ... laissez moi rire de celui-là !!! Je me souviens encore de certaines de tes boutades, Marianne.

Je ne suis pas tribaliste, je ne pourrai l'être ( même si je le voulais) et ça me fait rire que ce soient les experts en tribalisme qui soient TOUJOURS les premiers à utiliser ce mot dans des débats.peut-etre que ce sont eux les vrais tribalistes?
Nous avons dépassé ce stade là, nous avons été ÉDUQUÉS dans des familles mixtes et des langues ethniques, nous en parlons(passablement) selon nos amitiés et nos liens familiaux surtout.
C'est dommage pour les locataires du Zoo puisqu'ils sont contraints à vivre(se reproduire) entre eux, en autarcie selon leur espèce ( par exemple, singe entre singe). Ou bien ?

En général, je ne lance pas les invectives entre interlocuteurs. Je réagis aux insultes (directs ou indirects) envers l'honneur des ivoiriens ( moi y compris), et souvent, plus fort que mon bourreau.
Marianne, tu peux taper sur Bédié, c'est normal puisque tu ne peux rien d'autre que ça, tu ne sais rien de la vie économique de ce pays alors comment feras-tu pour nous montrer que Bédié n'a en rien contribué au succès économique de la Cote d'Ivoire, de 1960 à nos jours ?
comment tu t'y prendras ? je serai TRÈS curieux de le savoir.

Si tu étais "intello", réfléchi et posé, je me "plierai en quatre" pour te démontrer que le meilleur acteur (encore) VIVANT de l'économie ivoirienne est bien HENRI KONAN BEDIE. Mais cet effort, je le dois exclusivement aux Hommes. Hélas pour marianneux (lol).

Bon Week-end.

Écrit par : Krathos | 31/10/2008

Mais comment ce monsieur, depeint comme une reussite pour la cote d'ivoire, a pu partir du pouvoir aussi facilement disons (pour faire mauvaise foi) en quelques heures (trois ou quatre tout au plus)! à croire que les ivoiriens ne savent pas où est leur bonheur!

non kratos, libre à toi de vouloir que bédié revienne au pouvoir, mais ne nous fait pas croire qu'en 1999, la gestion de bédié était très appréciée des ivoiriens

Beaucoup confonde l'héritage du grand houphouet (personne ne me fera croire que fhb était un mauvais président meme pas gbagbo) mais bédié c'était une vraie calamité!

Moi tu insultes gbagbo ho, fpi ho, je ne me sens pas du tout concerné, c'est ton opinion, et je la respecte! d'ailleurs même, en la matière il ya tellement de quoi âpporter la contradiction que je me demande comment cette opposition (la plus b... du monde) n'arrive pas à s'imposer comme alternative crédible!! (la crédibilité, c'est ce qui manque au RHDP!! choix cornelien entre anciens gabégiques et putschistes dans l'âme)

autant à la présidentielle, je vote yeux fermés gbagbo autant aux autres élections ce n'est pas gagné d'avance!

ce que je ne supporte pas du tout alors là pas du tout c'est quand tu t'en prends ou quiconque s'en prend personnellement à theophile kouamouo, là je frappe là où je sais que ça fera mal!!!!

Concernant les étrangers, je préfère m'abstenir d'autres commentaires

Écrit par : marianne | 02/11/2008

Merci a Théo, Marianne et Mohammed Billy pour avoir rehausser ce débat. Il etait très instructif.
@Marianne , je crois comme toi que certains interviennent sur ce blog juste pour empêcher la discussion. Ils font du brouhaha et espèrent ainsi noyer le débat avec du bruit. Je ne peux leur donner le bénéfice du doute, à savoir qu'ils s'expriment peut être que comme ils savent le faire. Sincèrement Theo, t'es un vrai démocrate, parce que je ne peux te guarantir que j'aurais longtemps supporté le sabotage de certains des individus intervenant sur ce blog.
Par exemple Kratos, il peut se lire que tu es quelq'un de tres intelligent. Mais alors pourquoi est ce que tu n'arrives jamais à proposer de solutions aux problèmes posés par Théo, mais que tu préfères te limiter aux insultes? Je suis convaincu que tu as sûrement mieux à faire de ton temps. N'est ce pas?
Pour revenir au debat, la libre circulation des bien et des personnes est une condition sine qua none pour le developement économique de l'Afrique. Comme certains nous l'ont montré sur ce blog, supprimer le visa en lui même n'est pas compatible avec certaines exigences de l'administration d'un territoire. Faire du visa une formalité administrative est la meilleure solution comme on a pu le lire ici.
Concernant le BNETD, Gbagbo fait preuve de vision quand il promeut cette entreprise hors de nos frontières. Oui j'ai bien dit vision. Et je crois qu'il serait interessant de demander aux employés et ingenieurs du BNETD ce qu'ils pensent de l'initiative du president d'installer des succursales du BNETD dans d'autres pays. Je crois que peu d'entre eux y verraient du mal. Et ils ne sont pas tous des membres du FPI j'en suis sûr.

Écrit par : aguylina | 02/11/2008

Je pense qu'en Afrique, on ne devrait pas parler d'immigration mais de MOBILITÉ car ses populations qui se deplacent vers une autre region d'Afrique ne se sedentarisent pas en majorité definitivement .Ils travaillent ,gagnent leur vie et ensuite se retournent chez eux.

Écrit par : A.Diomande (houphouetiste) | 03/11/2008

comment vous pouvez parlez d'une afrique unie quand celui qui se dit LE GUIDE DE LA REVOLUTION refuse d'admettre les noirs sur son territoire et quand encore il laisse les gens souffrirent a l'aeroport.je vous en prie regardez bien loin que ça

Écrit par : kolongo | 03/02/2009

Les commentaires sont fermés.