topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

23/10/2008

Déchets toxiques : quelques réflexions

arton81-2ee4b.jpg
Finalement, le verdict du procès relatif au scandale des "déchets toxiques" déversés il y a deux ans dans le district d'Abidjan est tombé. La Cour d'assises de Côte d'Ivoire a condamné le responsable de la société Tommy, responsable du déversement des déchets toxiques à 2O ans de prison, et celui de la société consignataire des déchets à cinq ans de prison.
Après plus de trois heures de délibéré, la cour a acquitté les sept autres accusés alors que l'avocat général avait requis la veille 20 ans de prison pour cinq d'entre eux.

Il s'agit du commandant du port, de l'ancien directeur général des Affaires maritimes au ministère des Transports et de trois douaniers.
L'épilogue de ce procès laisse un goût bizarre d'inachevé dans la bouche. Et pour cause. L'absence de Trafigura, multinationale responsable de la pollution - qui a négocié un accord d'indemnisation extrajudiciaire avec l'Etat de Côte d'Ivoire - et de sa filiale locale a rendu quasiment impossible la reconstitution exhaustive des faits. La culture de l'amnistie implique la culture de l'amnésie. Comme le lourd manteau de l'amnistie recouvre désormais les responsables de la guerre en Côte d'Ivoire et de son cortège de morts, il nous empêche aussi d'en savoir plus sur les intentions de Trafigura, sur son intention criminelle (ou pas), sur ses motivations.

Par ailleurs, l'on constate qu'aucun fonctionnaire n'a été condamné par les jurés, qui n'ont pas suivi les réquisitions de l'avocat général, représentant officiel de l'Etat. Sans vouloir remettre en cause l'autorité de la chose jugée, l'on peut se permettre de dire que ce verdict renforce un phénomène qu'il est loisible d'observer au quotidien sur notre bout d'Afrique : l'irresponsabilité administrative, qui s'est également manifestée au Sénégal lors de l'affaire du "Joola".

A mon avis, la question de l'indemnisation extrajudiciaire apportée par Trafigura pouvait se justifier par l'urgence de la situation sanitaire et environnementale globale causée par les déchets toxiques, dans le contexte de la crise qui a considérablement appauvri l'Etat. Mais pourquoi donc ces déchets n'ont-ils pas déjà quitté la Côte d'Ivoire dans leur intégralité ? Pourquoi une bonne partie de ces déchets restent stockés à Alépé, sans que les ministères de l'Environnement et de l'Intérieur, visiblement chargés de suivre cet aspect du dossier, ne daignent en informer la population ? Sont-ils si dangereux qu'aucune usine de traitement occidentale n'en veut ?

Commentaires

merci theo d'aborder un sujet aussi honteux pour l'appareil judicaire ivoirien!

Dans le fond, les juges ivoiriens sont ils indépendants? on peut comprendre que pendant la période de cecité democratique les gens puissent avoir peur de prendre leur indépendance encore que certains (zoro bi balo, ..;) aient osé mais maintenant!! un ministre de la justice rebelle, des medias à l'affut de tout scandale, des ong à tout carrefour, des partis politiques qui n'attendent que ça comme du pain beni dans cette pré campagne, ces hommes et ces femmes en robe noire n'arrivent toujours pas , n y arrivent toujours pas!!!

S'il ya un sachant des questions juridiques sur ce blog qu'il m'éclaire: est ce les hommes ou l'architecture de notre justice qui nous empêchent d'avoir des juges indépendants!!!pour trafigura même si l'état ne peut les poursuivre pénalement (c'est une question) la simple victime ne peut elle pas le faire?

Autant je ne suis pas choqué au regard de ce que j'ai compris des arguments, de l'acquitement des douaniers autant je suis choqué de celui des responsables au port , à l'environnement et au district.

j'estime qu'à partir du moment où il ya un dysfonctionnement dans un service avec mort d'homme (en plus) la chaine de commandement doit assumer!! c'est la seule façon actuellement reconnue de se premunir contre les récidives. Mais comme on sait qu'en montant on rentre dans le monde politique (ministre de l'environnement, des transports, responsable du port, de la douane...)

A mon sens il ya deux types de responsabilités:
-ceux qui ont deversé les produits et tous ceux qui par omission des regles ou consciemment ont facilité ce déversement
-ceux qui on failli dans leur responsabilité dans les heures qui ont suivi le drame
sans être exclusif!

Lorsque la responsabilité administrative sera l'étalon d'or dans l'administration ivoirienne, vous verrez qu'il y aura moins de drame aussi ...

Écrit par : marianne | 23/10/2008

Donc les " quelques réflexions" ramènent la faute à l'administration ivoirienne. Et pourtant, le grand frère Théo ne va pas au bout de l'analyse. J'étais content toute cette journée mais quand je vois de tels raccourcis, je me remémore ma théorie de la "plume intéressé et intoxiquée".Je ne comprends pas comment on peut faire de tels raccourcis si notre "âme intellectuelle" n'est pas corrompue !!! Vraiment !!!!

"La culture de l'amnistie implique celle de l'amnésie ", et quoi encore ??? C'est du PIPEAU, du MENSONGE, de la FOUTAISE PURE et SIMPLE...
Ce démagogue-comique de Gbagbo qui croit être malin ferait mieux de quantifier tout le mal qu'il a fait, lui et sa cohorte de charognards-pilleurs parce qu'ils paieront leurs dus aux ivoiriens jusqu'à ce que les asticots fassent de leurs carcasses un régal ultime.
Je ne peux pas être assis chez moi ,lire de tels Blabla Bla appelés "réflexions" sans jugement porter.
Je n'arrive pas à comprendre comment on peut banaliser une telle comédie au sommet de l'État, en nous sortant de surcroit, des arguments les plus fallacieux les uns les autres.
Négocier un arrangement extra-judiciaire avec une multinationale ne signifie pas qu'on obstruerait toutes les voies qui mènent à la complicité et à la culpabilité de certains acteurs ivoiriens. Gbagbo sait pourquoi il a étouffé la vérité !!! il sait pourquoi il a empeché à ce que Trafigura fasse eclater la vérité malgré l'arrangement financier.
D'ailleurs, en tant que bossoniste, je trouve cet arrangement digne du Singe, ce Blo Nin (animal de Brousse) qui se croyant malicieux, echange "son" honneur contre de l'argent . Et oui, la dignité d'un homme floué dans ses droits, contre de l'argent.
Et ça ose dire que j'ai fait le bon choix.
Mais diantre quel est ce bon choix ? l'argent contre l'honneur ? l'argent contre la vérité ?
Avec ça , le grand frère Théo trouve le moyen de taire ces questions encore en suspens.
Moi, en tant que citoyen, en tant qu'humain qui se respecte , j'aurais préféré que la vérité éclate sur cette négligence VOLONTAIRE dans certains pans de l'administration portuaire.
Mais c'est le Même Gbagbo qui s'est précipité pour prendre de l'argent contre la vérité. Il a arrangé une comédie en mettant quelques travailleurs en prison le temps de faire passer le mécontentement général.


Mais au finish, OU EST LA VÉRITÉ ? QUI A IMPORTÉ CES DÉCHETS TOXIQUES ? qui sont les complices dans l'administration ivoirienne à cette ignominie ?
aucune réponse là dessus et on nous pond des semblants de réflexions au motif qu'il y aurait amnésie liée à une soi-disant amnistie.
Même en cas d'amnistie , il n'y a pas d'amnésie. C'est du mensonge de raconter le contraire. l'amnistie intervient seulement pour éviter la peine judiciaire, bien que les DÉLITS soient CONSTITUÉS et RECONNUS comme tel. TRAFIGURA a payé "sa peine judiciaire" mai pas sa participation à la manifestation de la vérité.

Je répète au Grand Frère Théo que nous ne sommes pas idiots. Peut-être qu'il y'a des gueux, des mendiants professionnels et d'éternels illuminés qui peuvent gober de tels arguments insanes mais de grâce, épargnez nous ces "bifurcations cérébrales" ?

Nous ne pouvons croire aux scènes de comédie COORDONNÉES par Gbagbo et son "ballet" .
La vérité se trouve dans le fait qu'on ait empêché la société TRAFIGURA de dire clairement (à un procès) avec qui elle a réussi à déverser de tels déchets dans notre pays ?
Il faut voir du côté de ceux qui ont eu l'INGÉNIOSITÉ, la CÉLÉRITÉ, que dis-je, la CUPIDITÉ et la PRÉCIPITATION de négocier la vérité et l'honneur des ivoiriens contre de l'argent.
Que vaut un million de milliards de Franc contre l'honneur d'un (seul) ivoirien intoxiqué ? de plus, sans manifestation de la vérité et "restitution" de cet honneur floué ?

IL ne faut qu'être Gbagbo pour agir de la sorte. Quand on a un semblant de morale, d'empathie et d'humanité , on ne se fout pas du peuple.
Voila ma VÉRITÉ.

ps: et puis la problématique hasardeuse et improvisée de la fin du billet n'a pas lieu d'être !!! c'est de la pure diversion digne d'un pro-FPI.

Écrit par : Krathos | 23/10/2008

Krathos, on peut débattre sans s'insulter et se lancer des anathèmes à n'en plus finir. C'est épuisant !
Amnistie et amnésie ont la même racine. Quand un délit/crime est amnistié, l'on n'en parle plus, on l'efface de la mémoire nationale. Et puis on peut amnistier des crimes non jugés, comme on l'a vu lors des accords de Linas-Marcoussis et de Ouaga.
Ceci dit, ton problème est que, dès lors que la conclusion d'une analyse n'est pas que Gbagbo est un méchant tyran qu'il faut chasser du pouvoir, tu n'es pas satisfait. Tu ne réfléchis qu'à travers ce prisme, et tu reproches aux autres d'être "pro-FPI".
Je te parle avec politesse, j'espère que tu en feras autant.

Écrit par : Théo | 23/10/2008

Le pardon n'est pas synonyme d'oubli. Amnistie n'a rien à voir avec Oubli "volontaire" (ce que tu appelles amnésie).
Grand frère Théo , c'est toi qui insulte le peuple en nous "balançant" des soi-disant réflexions approximatives sur cette comédie des déchets toxiques.
Moi, je suis indigné par l'irrévérence de ton argumentation. Je ne comprends comment on peut omettre que ce procès n'a débouché sur aucune vérité ? jusqu'à présent ,on ne sait rien des culpabilités au sein du pays. Pourtant , il y'en a.
Pourquoi dan ces pseudo- réflexions , l'essentiel est omis pour une problématique alambiquée en fin de billet ?

Écrit par : Krathos | 24/10/2008

En cote d'ivoire, il y a de moins en moins de considération pour l'être humain. la valeur d'un ivoirien se résume a 100, 200 milles fr cfa ou quoi encore?

les gens sans scrupule déversent des déchets d'une très grande toxicité. on arrange un semblant de procès et on crois berner toute une nation qui continue de mourir en longueur de journées?

le peuple a confié sont sort entre les mains de certaines personnes quelles ont élue. j'ai trop aimé ce gouvernement tout comme de nombreux ivoiriens. mais c'est quoi notre merci pour les avoir soutenu?
c'est quoi notre merci d'être descendu dans la rue après l'appel lancé pour y descendre et défendre le pays au prix de notre vie?

on aurait du rester chez nous. puisque de toute façon nous mourons.
arrêtez de berner le peuple ivoirien. arrêtez de mentir au peuple ivoirien.
Kratos a raison nous n'en pouvons plus de toute ces machinations.

Écrit par : elisee | 24/10/2008

Dans ce faux procès à deux vitesses , pourquoi l'opposition reste muette?Pourquoi ne s'indignent-elle pas du verdict de ce tribunal en mal de justice?On voit par son mutisme bien qu'elle en a cure,et tout ce qui l'intéresse ce sont les voix des électeurs qu'une fois en poche , ils enverront balader comme à l'accoutumée.Le citoyen lambda ne vaut pas grand chose aux yeux du politique ivoirien dans cette république désordonnée, et désolée que je dis avec beaucoup de peine.un procès bâclé comme on gribouille un devoir auquel on ne tient pas.Avec une justice pareil, où veut-on aller? le président Gbagbo a déjà donné le ton de la façon dont l'état de côte d'ivoire comptait résoudre ce drame en empochant ces sous." nos vies ne valent pas plus que leurs milliards" qu'ils se le disent bien!

Écrit par : mohamed billy | 24/10/2008

c'est fou ces reflexions unidirectionnelles!!ces personnes dont les sentiments d'horreurs sont à géométrie variable!

que les gens nous épargnent des phrases du genre j'ai trop aimé ce gouvernement, on a marché pour ce gouvernement, c'est des conneries, ça n'a aucun sens, ça parcoure de la mentalité infantile qui veut qu'il ya quelqu'un qui va réfléchir pour moi pour mon avenir!!

moi j'ai marché en novembre 2004 pour l'idée que je me fait de la republique! je n'ai pas marché pour gbagbo en tant que individu! je ne regrette pas et je ne regretterai pas ces moments de grandeur que les pleutres qui se sont terrés chez eux, qui ont joui en voyant l'armée française tirer sur ses propres frères et soeurs essaient de galvauder!! , je n'ai aucune sympathie pour ce gouvernement de niais!! conduit par un assassin bédonnant et flatulent!

Mais de grâce qu'on ne prenne pas les ivoiriens pour des enfants. A lire les uns et les autres on fini par croire que gbagbo est tellement malin que personne n'arrive à lui porter la contradiction.

il ya eu un drame, il ya eu un procès (?) et immediatement on accuse le diable (gbagbo). personne ne se demande pourquoi les magistrats dont la chancellerie est occupée par des rebelles sont incapable de prendre leurs responsabilités??? on ramène tout à gbagbo! leurs salaires ont été multiplié, leurs indemnités multipliées, des textes protecteurs leurs ont été cousus, mais rien n'y fait!! il n y a donc pas un seul magistrat rhdp qui pourrait se "sacrifier" pour mettre à nu les ...



non je ne suis pas d'accord, gbagbo est un président, il a une opposition dont le rôle est de s'opposer à tout ce qui en théorie va de travers, que fait elle?? rien de rien!!! je ne connais pas de pays au monde où le président avec une telle opposition minable ne ferait pas tout ce qui lui passe par la tête

il semble meme qu'il ya un journaliste d'un parti de l'opposition qui dit croupir en prison pour ses idées, que fait son journal? que font les frères siamois "dh" (fidh midh lidho) rien rien et rien!!! que fait le rhdp en dehors de courir de façon désordonnée pour le pouvoir? rien rien et rien!!!

actuellement green peace a intenté un procès contre trafigura aux pays bas! un groupe de juriste a également intenté un procès contre trafigura en angleterre au nom des victimes ivoiriennes. De ce coté, je suis serein trafigura paiera devant une vraie justice!! au finish, l'état grâce à l'accord de gbagbo a engrangé 100 milliards (arretez les conneries du genre l'honneur d'un ivoiriens! ), les victimes auront réparations individuellement et les responsables n'échapperont pas à la justice.

pour finir, rien qu'à voir le comportement de cette opposition (l'une des plus bêtes du monde sinon la plus...), gbagbo est parti pour non seulement terminer son interminable mandat tranquillement, mais en plus briguer de fait un troisième mandat!!!

les gens sont assis dans leur fauteuils en pantoufle, ils parlent ils parlent ils insultent kouamouo, mais en fait ils ne vont pas plus loin que le bout de leur stylo!! incapable d'action, incapable d'initiative pour défendre ce qu'ils veulent nous faire croire comme étant leur conviction!! on nous parlent d'honneur de l'ivoirien! sont ils prêt eux même à se sacrifier pour cet honneur? non c'est tellement plus facile d'insulter gbagbo assis dans son salon (bon c'est vrai c'est aussi pour cela quil est là)

Écrit par : marianne | 24/10/2008

Mohammed Billy, n'attendons pas toujours des hommes politiques !!! cette crise engage pleinement la société civile , on n'est pas obligé d'arborer l'effigie d'un homme politique pour se sentir indigné par cette FOUTAISE NATIONALE.
Les gens sont assis chez eux en train de marmonner sur leur sort, peut-etre qu'un jour ce sera de trop pour eux mais s'ils ne réagissent pas en tant que Citoyen qu'ils n'attendent pas que des Militants POLITIQUES aillent encore se sacrifier.
Dans ce pays quand tu manifestes pour tes droits, des miliciens du FPI sortent pour tirer sur toi.
Quand tu te plains de ne pas avoir été dédommagé, la calamité faite homme sort pour dire que le dédommagement des dchets toxiques n'est pas UN METIER !!!
Mais Mohammed Billy, tu veux qu'on fasse quoi avec ces menaces directes à la vie ??? les ivoiriens n'ont-ils pas essuyé les tirs des soldats de Gbagbo ???

Eh Marianne, ce sont les rebelles qui accueilli le responsable de Marianne ???? Ce sont les rebelles qui manipulent le juge ??? u n'a spas vu les partis politiques declarer leurs indignation quant à ces dechest ?? tu veux qu'ils aillent se faire tirer encore dessus !!! mais comment sont ces aveugles du FPI pour faire mine de ne pas voir les réalités.


Qui a échangé l'honneur des ivoiriens contre de l'argent ?
qui a déculpabilisé le COUPABLE TECHNIQUE (Trafigura) seulement parce qu'il a donné de l'argent ? Qui a empêché que Trafigura soit à ce procès au moins comme Témoin ? Pourquoi l'information du port de Dakar sur ce navire "toxique" a été étouffé au Port d'Abidjan ???
vous ne répondez JAMAIS à ces questions, c'est seulement Gbagbo que vous voulez couvrir !!!


Arrêtes de jouer la comédie et dis nous si le ministre de la justice a le droit d'intervenir dans les injonctions RÉPÉTITIVES que Gbagbo fait dans l'appareil judiciaire ivoirien (affaire du café-cacao par exemple).


Au FPI, on n'assume jamais rien ...On trouve toujours des couvertures fallacieuses et IDIOTES. Et puis, tu crois que "qui" est Bête pour aller se sacrifier devant des gens qui adorent voir le sang couler ? Tu crois que je suis idiot pour aller revendiquer le DROIT des ivoiriens tout en mettant ma vie en danger ?
N'est-ce pas vous qui avez tué jean Helène ? kieffer ? et les militants du RHDP qui ont voulu manifester tranquillement en Mars 2004 ? les miliciens armés qui trainent au campus de Cocody, c'est Bédié qui les a armés ???

Tu crois que je ne mange pas ? tu crois que j'ai de mon temps à perdre en allant manifester pour/contre Gbagbo ?
je n'ai pas ce temps là, pauvre racaille nègre !!!!

Marianne, arrêtes de jouer avec ta tête !!! Vous pouvez jouer les idiots en racontant des balivernes sur cette crise des déchets toxiques, c'est votre problème, ça n'engage que vos bedaines flatulentes ... mais ne plaisantez pas avec notre capacité d'analyse et avec l'honneur des ivoiriens.
Personne ne parle d'autre chose que des déchets toxiques !! Les ivoiriens n'ont eu aucun élément de réponse à ce sujet, et vous essayez encore de faire diversion en racontant des conneries à ce sujet. Les Bébés qui naissent déformés, les gens qui meurent intoxiqués là, la nappe phréatique contaminée là etc ... s'il n'y a pas de coupables selon la JUSTICE alors le premier coupable et responsable , c'est GBAGBO.
Quand "ça" déblatère inlassablement: "JE SUIS A LA BARRE", voila le vrai sens , ok ????
Si tu ne sais pas ce que le Chef d'État représente aux yeux du peuple, tu retournes vivre dans une bananeraie !!! C'est très simple.

Écrit par : Krathos | 25/10/2008

voilà, tu as repondu à ma question: insulter insulter et insulter tapis derriere un ordinateur attendant que les autres se battent.

L'analyse, je la juge à son résultat. Et je constate que depuis 08 ans, malgré vos trésors d'ingéniosité, il est toujours à la barre. Soit il est effectivement maitre de la situaution (je ne boude pas mon plaisir) soit il a affaire à des politiciens (vereux type bédié, ton totem) appartenant à l'espèce la plus bete du monde!

Au fond on est d'accord sur le fait que ce procès n'en est pas un. mais c'est à l'opposition d'amener les choses à bouger, mais comme elle est la plus bête du monde...en plus question société civile manifestement tu ne fais pas partie de la plus active!

Soit pas naif, ce que j'ai écrit c'est d'abord pour te faire de tes gongs en partie pour me "venger" de ce que tu essayes de faire subir à kouamouo, sinon que le fpi gagne ou perde, cela ne changera rien à ma vie actuelle, tombe donc pas dans le piège de te repandre en injure gratuite qui est en fait l'objectif que je recherche de ta part! allez salut

Écrit par : marianne | 25/10/2008

Tu as le mental d'un analphabète. C'est une certitude lorsque je me me réfère à certains points de tes écrits.voir : "Il est toujours à la barre", "maitre de la situation" , "c'est à l'opposition de " etc ...
c'est quand on est analphabète qu'on écrit de telles choses ? le peuple ivoirien, dans toute étendue, sans obédience politique ou partisane, subit le déversement des déchets toxiques et c'est à l'opposition politique de réagir !!! Vraiment, quelqu'un qui a fait les bancs ne peut écrire ça !!! il faut être vraiment un démeuré pour raconter de telles sottises.
La société civile n'est pas active que dans les rues, à moins, que le mental de singe gesticulant dans les branches d'arbre dépeigne sur votre personnalité. Pour être actif, on n'a pas forcement besoin d'être dans les rues, à paralyser le cours de la vie.
je ne comprends pas pourquoi vous pensez que nous écrivions contre un individu, nous avons affaire à une politique qui est scandaleuse et nulle. Nous la décrivons tout en la dénonçant alors je ne comprends pas pourquoi on nous ressort les mêmes débilités de "maitre de la situation", d'homme à la barre".
Mais quand on est à la barre, on ne s'esclaffe pas , on agit efficacement pour le peuple .
Qu'est ce qu'on essaie de faire subir à quelqu'un ? nous sommes entrain de débattre tout simplement.
"ça" efface nos propos qu'on qualifie de "trolls" mais là n'est pas le problème. Des gens se mettent à raconter des balivernes, à sortir des argumentations fallacieuses pour étouffer la vraie problématique sur le déversement des déchets toxiques. Voila notre problème. Nous n'avons rien contre les individus et cela se matérialise dans le fait que notre combat politique se mène avec les mots, des propos qui s'insèrent dans une logique argumentative.

quand je lis "quelques réflexions" sur les déchets toxiques, il faudrait qu'on soit convaincu qu'il y' a eu réflexion et non comédie. Soyons sérieux !! comment on peut nous dire que ces mots alignés de façon hasardeuse constitue une réflexion sur un scandale écologique, environnemental et humain ????
Vraiment, chacun a sa conception de choses et c'est sûr je ne trahis pas la mienne.

Je ne plébisciterai jamais l'assassinat et les tueries vaines des ivoiriens, je ne louerai jamais des tueurs au sommet de l'État parce que cette âme de singe hédoniste et d'hyène sanguinaire, je ne l'ai pas. Je l'aurai jamais.
Tu veux me voir dans les rues pour hypothéquer ma vie en face de cette racaille, je ne suis pas un patricon du FPI pour agir comme ça. J'ai une cervelle qui me sert déjà suffisamment dans l'exposition de mes opinions .

Ceux qui pensent qu'on est actif lorsqu'on gesticule dans les manifestations publiques, lorsqu'on gueule dans la rue,Ceux qui pense que société civile équivaut à manifestation de rue et casse de jeunes patricons du FPI ... le Zoo d'Abidjan leur est largement ouvert.

ceux qui veulent fanfaronner , jouer le singe dans un cirque en évitant les vraies questions du débat, rien ne les empêche à priori d'agir ainsi.
Les vraies questions et les non-dits de cette crise des déchets toxiques restent encore en suspens. Aucune soi-disant réflexion ne peut nous distraire, nous, ivoiriens soucieux d'un devenir meilleur et non de notre ventre exclusivement. ça rougit les yeux mais ne les casse pas.

Écrit par : Krathos | 25/10/2008

"La culture de l'amnistie implique celle de l'amnésie" Théo, c'est pas bien dit et tu es complètement à côté de la plaque. La question n'est même pas d'être "pro Gbagbo" ou "anti Gbagbo"...Là tu donnes l'impression de vouloir faire avaler des couloeuvres à nos malheureuses victimes. Et puis, vouloir évoquer l'opposition là où la responsabilité directe de nos autorités est engagée relève de la pure mauvaise foi, comme le fait Marianne. Je comprends l'indignation de Kratos, et la demesure de sa tonalité est sans doute au prorata de sa colère...Il y eu une parodie de justice dans cette affaire qui continue d'ailleurs de faire des victimes...Et ça aucun intellectuel ne peut l'accepter, même s'il mange à la table des roitelets...
amicalement!
bensemel

Écrit par : bensemel | 25/10/2008

@ Bensemel,

Je te réponds puisque tu donnes l'impression de vouloir discuter, dans la meilleure tradition des blogs. Quand je lie l'amnistie à l'amnésie, c'est pour une raison évidente dans le cas d'espèce. On a amnistié Trafigura et du coup, on n'a pas pu reconstituer des faits qui auraient été clairs si le principal responsable était à la barre. Je généralise en disant que d'autres événements dans l'Histoire récente de la Côte d'Ivoire restent tout aussi confus pour les futures générations, notamment la crise qui a commencé le 19 septembre 2002 , qui a fait des milliers de morts et des centaines de milliers de déplacés... et dont les auteurs ne seront pas jugés non plus. J'estime qu'on s'habitue à ce genre de pratiques et cela m'inquiète. Je ne relativise rien. La culture de l'amnistie n'est pas tombée du ciel, elle est une pratique qui a été rendue possible par le fait du Prince. Je ne comprends pas en quoi lier cet événement à d'autres pousse à faire avaler des couleuvres.
Je pose également une question, sanitaire, celle là : pourquoi les déchets toxiques ne sont pas "exportés". On pouvait comprendre le "deal" avec Trafigura dans la mesure où l'argent dégagé règlerait des situations d'urgence. J'élargis donc le débat. Et je parle de ça parce que j'ai vu cet article de Lyon Capitale (http://www.lyoncapitale.fr/index.php?menu=01&article=681).
Je parle de malaise après ce procès, je ne le salue pas. Je ne comprends pas quel est le problème...
Autre chose : je pense que mon blog est assez ouvert à toutes les opinions... Sur la plateforme Ivoire-Blog, que j'administre et dont je suis responsable devant la loi, le ton est libre, Krathos le sait... Pourquoi donc me vilipender à longueur de journée, avec des attaques personnelles et souvent infamantes, alors qu'on peut donner son point de vue en tout respect ?

Écrit par : Théo | 25/10/2008

tu ne te fatigue pas à raconter tes "trucs" là? parfois je suis obligé de ne pas tout lire, pourtant ce n'est pas la volonté qui me manque!

Je pense que (excuses moi) tu n'as pas une grande culture démocratique. Parceque le problème ici, ce n'est pas être d'accord ou contre le procès, c'est évident que ce n'en est pas un, mais que faire?

vous gesticulez sur les sites, on vous demande de transformer vos gesticulations en actes concrets! en politique c'est l'action qui paye!

Kouamouo n'a jamais dit que ce procès était équitable! dans la chaine des responsabilités, chacun choisi ses cibles. Kratos s'attarde sur gbagbo (et c'est normal), moi je préfère insister sur la responsabilité des magistrats et sur l'inaction de l'opposition et de la société civile, on me traite de mauvaise foi ou mieux (hihihihih) on m'insulte.

quand c'est pour partager le pouvoir, on a l'impression que cette opposion (la plus bête du monde à commencer par ce tribaliste de bédié) est incontournable! mais quand il s'agit de jouer son rôle de contre pouvoir (en dehors de quelques monologues post ebriété de bédié) on se repand en injure contre ceux qui dénonce leur inaction

moi je ne vois pas de difference entre l'interpretation par exemple du boycott actif par l'ancien pouvoir dictatoral de celle de la refondation de la marche des 25 et 26 mars! Ni de celle de la repression de la marche de fevrier 1992 après les atrocités de la cité universitaire de yopougon! Donc à d'autres vos pseudo réactions indignées!

l'opposition ivoirienne est très certainement la plus bête du monde au vu des réactions épidermiques de certains de ses sofas...

Pour ta gouverne bensemel, kratos c'est son comme ça!

Et puis depuis 2006, tout le monde savait le choix de gbagbo de priviliger l'indemnisation des victimes, en plus, à chacune de ses sorties il assume ses choix, pourquoi c'est maintenant que les gens jouent aux étonnés et aux indignés?

voila une opposition qui a un statut, qui est payée par le contribuable ivoirien et qui est incapable de jouer son rôle quand ce contribuable est victime du pouvoir!! mais quand tu le dénonces, tu es couvert d'injures!! si c'est pour s'opposer comme elle fait là, je ne vois pas du tout pourquoi on lui donne un statut et de l'argent...

pour terminer rien qu'à voir le poltronisme dont fait preuve kratos, on comprend pourquoi son dictateur de tribaliste a été balayé en quelques heures du pouvoir sans aucune réaction, ne serait ce que celle de ses militants...

Écrit par : marianne | 25/10/2008

ps: mon billet s'adresse à kratos e t à bensemel pour ceux qui ne l'aurait pas compris.

Écrit par : marianne | 25/10/2008

Et si par effet de symetrie on disait que notre opposition est "la plus bête du monde" parce qu'elle a en face d'elle le pouvoir le plus bête? tout comme inversement ce pouvoir fut une opposistion intelligente en face d'un pouvoir , hier intelligent?" Simple hypopthèse! car après tout "pouvoir" et "opposition" font partie de la même société politique qui se sucre sur le dos du contribuable ivoirien: députés payés à vie, ministres et présidents d'institutions aux émoluments leonins? Je ne vois pas trop comment dans ce cas on peut "fusiller" l'opposition en la distinguant du pouvoir... Oui, l'exercice peut paraître superficiel, tout comme l'argument de Marianne aussi!!!!non Chère amie???

Écrit par : bensemel | 26/10/2008

Ok, moi je m'invite et m'adresse personnellement a Théo, Marianne et Krathos.
Mettons Balle à terre, on est ici pour échanger ok?
Mais en tout état de cause, je crois que nous devons être juste dans nos analyses. Je suppose que personne ici ne represente un parti politique.
A Théo; Franchement à lire tes " quelques reflexions sur le procès du bateau de mort" suis resté sur ma fin. Surtout quand tu parles de l'autorité de la chose jugée. Aussi je pense que perdurer dans la faute relève de la sorcelerie. Car dire que Amnistie = Amnésie collective. Par humilité et honnetété intellectuelle il faut rectifier le tir
A Marianne, on ne peut pas dedouaner l'administration publique par le mutisme de la population. Cette affaire est une catastrophe environnementale et des milliers de vies sont menacées. Nous n'attendons pas l'opposition pour defendre nos vies.
A Krathos; J'epouse ton intervention mais j'aurais pas utiliser ce ton. Même s'il est au prorata de ce que tu ressens mais il n'est pas courtois.
Je pense qu'en tant qu'"intellectuels" nous pouvons avoir des vues divergentes sans ecarts de langage.

A tous : A defaut d'une Analyse objective sur des questions aussi capitables, s'abtenir.... Etes vous d'accord ?

@ La farine

Écrit par : Le Boulanger | 26/10/2008

@ Tous,

"La culture de l'amnistie implique la culture de l'amnésie, j'ai compris la métaphore , mais j'aurais opté pour celle ci:la culture de l'amnistie implique la culture de l'impunité.Et c'est bien ce qui s'est produit pour la société Trafigura.Je m'attendais à ce que l'avocat générale ou le procureur convoque cette société à la barre pour le pénal même si un accord civil avait été signé entre elle et le gouvernement.

@Krathos, s'il te plaît, revoie le ton. j'ai l'impression que tu t'y plaît un peu trop dans ce style pamphlétaire.j'ai bien peur que tu échoues à d'autres genres.Amicalement reçois mon conseil!

merci à tous,

Écrit par : mohamed billy | 26/10/2008

amnistie implique amnésie (analogie avec la rebellion) !!! crise des Dechets toxiques imputée à l'administration ivoirienne !! et puis après on distrait avec quelques questions innopportunes, omettant l'opacité qui entoure la getion des 100 milliards destinés aux dedommagemnts, omettant le scandale environnemental latent qui continue de faire des morts, on oublie la revocation des DG responsables obstruée par Gbagbo, on oublie le fait que des innocents on croupit en prison INJUSTEMENt parce qu'il fallait des pauvres a exhibé à la justice ... avec ça on veut faire croire aux internautes qu'il y'a eu reflexion ???

bon, au vu de tout "ça", je suis certain que j'avais raison à travers mon concept de "plume intéressée et intoxiquée". Le temps me donnera raison.

Écrit par : krathos | 27/10/2008

Moi je ne suis pas politicien encore moins militant d'un parti politique ivoirien mais la question que je voudrais poser est de savoir pourquoi ce proces. On cherchais en faisant ce proces. Des dechets ont ete verse au pays avec bien sur la complicite de certaines personnes. la lumiere a t'elle ete faite? j'ai des doutes.dommage pour nos pays. le nigerian qui a pris 20 ans a t'il decide a lui seul de faire venir ces dechets au pays?Tafrigura peut il decide de faire ces produits sans en informer sa filliale locale? moi j'ai honte pour mon pays.c'est trop facile des ivoiriens meurent par la faute des ivoiriens.

Écrit par : Zephir | 28/10/2008

Krathos
Salut! C'est ton fragin Diom
C'est pour te dire que nos dirigeants et autres responsables judiciaires deviennent amnésiques quand ça les arrange.Je me demande qu'on ne puisse pas inquièter le DG du port, le ministère de l'environnement,le DG de la douane,le maire central de la ville d'abidjan etc.......

Écrit par : A.Diomande (houphouetiste) | 31/10/2008

Les commentaires sont fermés.