topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

22/10/2008

Processus de paix ivoirien : le dernier rapport de la FIDH

Intéressant à lire, ici.

15:33 Publié dans Vite dit ! | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

Merci Théo de nous fait partager ce rapport.j'ai jeter un coup d'œil vite fait. j'y reviendrai une fois que je l'aurais mis sur papier. @+

Écrit par : mohamed billy | 22/10/2008

ce qui me choque déjà, c'est que quand soro apparait en public, il a visiblement l'illusion d'être le meilleur premier ministre depuis la crise! il oubli que le flatteur ne vit qu'au depend de celui qui l'écoute. Alors que ça saute au yeux qu'il ne fou rien à la hauteur du poste qu'il occupe de force!!

comment on peut faire une guerre contre l'existence de "sans papiers" terme mal choisi d'ailleurs au regard de la signification de ce terme pendant huit ans et faire au forceps une identification baclée, irréfléchie, dont le mode opératoire évolue au jour le jour selon l'humeur des acteurs politiques et autres en 45jours?

ensuite, ce truc des frères siamois (fidh midh lidho) est conforme à tout ce qui a été produit depuis 2002:
-desir de diluer les atrocités et autres crimes des rebelles dans un équilibrisme nord sud! on remarque même que ces associations ne sortent des papiers pas quand les rebelles font des betises mais lorsqu'ils trouvent des faits de l'autre camp à meme "d'équilibrer" leurs mefaits histoire de dire que les deux camps font des betises
-l'absence remarquée des structures comme l'apdh pour on ne sait quelle raison dans ce ramassis dirigé
-l'utilisation de phrases entre guillemets sensées refléter les sentiments des acteurs sans qu'on sache le contexte de ces déclarations

il faut aussi qu'ils ajoutent que l'identification porte en lui meme les germes de la déflagration! tous ces jeunes qu'on transportent par cars se faire enroler dans des circonscriptions où ont veut les faire voter, ces listes pré établies au vu et au su de tout le monde ça ce n'est pas inquietant pour l'onuci (ils n'ont aucun commentaire à faire) mais ils savent qu' il ya un nombre negligeable de non ivoiriens inscrits frauduleusement sur les listes!!!

Écrit par : mariaenne | 22/10/2008

Merci Mariaenne pour cette analyse , les risques que tu soulèves sont bien réelles et cela à tous les niveau.Je pense que c'est parce que ce côté de la Côte d'Ivoire est sous la direction légale , que l'apdh ou le midh en parlent.
Une force légale ne va tout de même pas se conduire en vandale.Je pense que la crédibilité exige respect de certaines règles

Écrit par : hilaire kouakou | 23/10/2008

@ Marianne,
Bonjour,

j'aimerais rebondir sur le premier paragraphe de votre post. Contrairement à vous,je ne crois pas que le premier ministre Soro, pour reprendre votre expression " ne fou rien à la hauteur du poste qu'il occupe de force".Il est vrai qu'il a rejoint la primature par des moyens peu louables dans une république censée être démocratique, et que son statut de chef de rebelles est de surcroit à regretter.Mais au delà de ces convergences que je nous partageons, il me semble que l'homme a depuis sa nomination et surtout après signature des accords de Ouagadougou , été d'une assiduité remarquable pour ce qui est de l'application de ses accords de paix, que même Gbagbo, Bedié et Ouattara peuvent attester.Il essaie de se tailler un costume de premier ministre voulant amener le pays aux élections et rendre effective la sortie de crise. C'est l'occasion ou jamais pour lui, la meilleure façon de sortir la tête haute et de prouver qu'il n'a pas pris les armes pour rien.Je n'essaie pas de l'excuser mais je crois qu'il prend acte sans doute qu'on a aussi l'obligeance de se rattraper des troubles qu'on ait pu causées;il n'est sûrement pas le meilleur premier ministre, mais sa manœuvre est à encourager.D'autant, je ne suis pas naïf que des petits arrangements se font entre les principaux leaders et lui mais je reste convaincu que la paix devient petit à petit une réalité grâce à une bonne foi avec laquelle il ne se départit pas.Si Bedié, Gbagbo ou Ouattara avaient le même sentiment que le votre s'agissant du rôle qui est le sien, je crois qu'ils seraient vite monter au créneau et dénoncer son imposture.Et puis , malgré que Mme Gbagbo cependant ait tenté de remettre sa gestion en cause, On a aussi vu la sérénité avec laquelle il a tenu à toujours s'en tenir aux clauses dont il est signataire et à travers lequel sa responsabilité était engagée aux yeux du peuple ivoirien pour une éventuelle paix à restaurer.J'aimerais tant ne pas fausser mon analyse sur ce sujet mais je n'exclus guère non plus le fait pour moi de m'égarer.Si vous avez des indices allant à l'encontre de cette vision et pouvant faire basculer mon opinion, je vous écoute.

Écrit par : mohamed billy | 23/10/2008

j'avoue que j'ai un préjugé négatif sur soro en regard de son mode d'ascension au pouvoir, je n'écarte pas le fait que mon raisonnement soit erroné.
j'admet aussi que contrairement aux deux autres premiers ministres de la crise il semble être autonome dans sa demarche politique

Mais j'ai du mal à concevoir que ce qui est sensé être le coeur de la crise ivoirienne soit aussi baclé! on ne peut pas avoir fait cette guerre avoir eu tous ces morts et faire ce que je vois là !!!

Écrit par : marianne | 23/10/2008

Les commentaires sont fermés.