topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

14/10/2008

En Afrique, le tribalisme n'est jamais loin

Avez-vous lu, dans le FratMat du lundi 13 octobre, un article intitulé "Désiré Koffi, cadre du PDCI, réprimande les chefs traditionnels locaux" ? Je l'ai lu, et j'ai été interloqué. Désiré Koffi, ex-premier adjoint au maire de Yamoussoukro n'est pas content parce que les chefs traditionnels du coin participent aux meetings des partis autres que le "parti naturel". Et il l'a exprimé lors d'un meeting à la place du château d'eau du quartier Habitat - où le FPI avait organisé un concert géant à l'occasion de sa convention.

"Que cherchent nos chefs traditionnels, ici et là à ces rencontres où on les remarque avec leurs couronnes ? (...) Quel genre de chef êtes-vous pour vous humilier ainsi pour de l'argent ? Ne soyez pas esclaves de l'argent des autres."

Ces chefs sont-ils des chefs traditionnels ou des chefs traditionnels propriété exclusive du parti dirigé par l'un de leurs "frères", ethniquement parlant ? A cette question, M. Kouacou Gnrangbè Jean, délégué départemental de Yamoussoukro I, aurait répondu oui. Puisqu'il a dit, à l'occasion de ce meeting : "Il nous faut ramener la chaise royale qu'on nous a arrachée indûment en 1999".

L'utilisation subliminale de l'ethnicité est une figure classique de la chorégraphie politique dans l'Afrique contemporaine, toujours pour le pire. Ainsi, en Afrique du Sud, les partisans de Jacob Zuma ont eu le bon goût d'imprimer des tee-shirts au message dévastateur : "100% zuluboy !"
L'indignation n'est pas allée très loin. Politics as usual.

Commentaires

Je me suis intéressé à Théophile Kouamouo après le passage sur Arte d'un documentaire intitulé "La bataille d'Abidjan".

J'avais trouvé son analyse si intéressante que je m'étais empressé de faire quelques recherches Google sur ce journaliste dont je n'avais jamais entendu le nom.
Je n'ai pas été déçu; à l'évidence Théophile Kouamouo est un grand journaliste.
Son parcours personnel et professionnel ainsi que sa démission du journal Le Monde le confirment.

Depuis cette découverte il y a 1 an, je me suis mis à lire très régulièrement ce blog.
Mais c'est avec stupeur et amertume que j'ai dû remarquer, au fil du temps, que ses articles sur la Côte d'Ivoire sont systématiquement tendres avec le pouvoir en place et critiques envers tout le reste.
Le billet précédent intitulé "à propos d'Alassane Ouattara et de son programme" illustre cette réprobation de Tout ce qui n'est pas FPI.
L'intelligence de Théophile Kouamouo ne faisant aucun doute, on peut conclure que ces analyses bancales sont développées délibérément.

Le billet actuel "En Afrique le tribalisme n'est jamais loin" est assez curieux.
La grossièreté et le mépris porté par son titre sont dignes de Stephen Smith tandis que son contenu est loin de ce que qu'on appelle le journalisme.

a) Théophile Kouamouo ne référence pas l'article qu'il entend critiquer,
( http://www.fratmat.info/1,,,1_fgfd10,,1.php?,__=eb,,0-0&el=DEAHK4&bv=GWFA1IH52D )
ce qui lui permet de "mieux" citer hors contexte certaines phrases.

b) Le billet pose des questions d'une vacuité hors-norme.
"Ces chefs sont-ils des chefs traditionnels ou des chefs traditionnels propriété exclusive du parti dirigé par l'un de leurs "frères", ethniquement parlant ?"
Notez bien que le concept de "frères ethniquement parlant" est une invention de M. Kouamouo.

c) Pour répondre à SA question, M. Kouamouo utilise SON imagination et fournit ce qui AURAIT PU être la réponse de M. Kouacou Gnrangbè Jean.
Brillant.
Avec ça si le lecteur n'est pas convaincu...

d) Pour conclure M. Kouamouo prend le large et va en Afrique du Sud chercher une image.

Le parallèle n'est pas évident.Du coup, malgré le ton docte, ce dernier paragraphe ne fait pas effet.

Tout cela est un peu décevant.
Mais bon, après tout je peux moi aussi, immaginer les raisons qui lui font soutenir le pouvoir en place.

Écrit par : un ancien lecteur régulier | 14/10/2008

Dans le sillage d'"un ancien lecteur régulier", je reprends les mêmes remarques . le fait d'avoir sorti les propos de Mr Gnragbé de leur contexte, le fait de qualifier de tribalisme ce qui n'en est rien, le fait aussi de faire une sorte de découpages des propos d'autrui pour "voiler" sa propre opinion sur un sujet.


Je ne vois pas de tribalisme parce que le koffi Désiré en question detaille son propos dans l'article original alors que vous omettez ce détail explicatif dans votre billet.
parlant de "chaise royal" , je ne vois pas la connotation ethnique . Comme si les figures de style n'existaient pas !!!!


On vous sait plus qualitatif que ça, Grand Frère Théo mais si par souci de préservation de certains privilèges personnels auprès du régime FPI, vous décidez de dénaturer les propos d'autrui, de surcroit un membre du PDCI (mon parti), ne vous étonnez pas qu'on apporte la réplique argumentative appropriée.

En attendant, ayez l'honnêteté intellectuelle de donner une référence concernant les propos originels de Mr Koffi désiré et du maire Gnrangbé afin qu'on sache l'exhaustivité du propos et le contexte dans lequel ils se sont prononcés.

Grand Frère Théo, je ne suis pas d'accord avec votre démarche alambiquée.

Écrit par : Krathos | 14/10/2008

En tout cas il est toujours présent. Les chefs n'ont rien a faire dans les reunions politiques peu importe le parti qui les organisent il en va de la stabilité de la communauté.

Écrit par : Etum | 14/10/2008

les gens enfoncent une porte ouverte!

theophile kouamouo est plus proche (ou moins éloigné c'est selon) de camp présidentiel que du rdr ou du pdci.

aux états unis, des journaux reconnus pour leur professionnalisme et leur serieux soutiennent ouvertement tel ou tel candidat à la présidene ,c'est même un gage de fiabilité pour un candidat!! il n y a aucune honte à cela.

Même le prix nobel d'économie 2008 s'affiche ouvertement pour obama!cela n'enlève rien à la pertinence de ses idées économiques, la preuve...

venance konan, sofa de bedié est un intellectuel émerite mais cela ne l'empêche pas de se donner corps et âme à celui qu'il croit être le bon candidat

Donc le problème ce n'est pas que théophile kouamouo soit avec gbagbo c'est plutôt pourquoi il préfère ce candidat à un autre! et c'est cela qu'il essaye (malheureusement, il n y a pas plus sourd que qulequ'un qui ne veut pas comprendre) de faire partager à ses lecteurs.

aussi les allusions mesquines ou les lettres de pseudo admirateurs ni changeront rien

Parlons des figures de styles. Admettons que la coincidence est frappante entre le "trône royal" et la perception tribale du pouvoir chez le pdci!

Aux états unis, ce genre de figure de style ne serait pas passé inaperçu! ya qu'à voir la degringolade dans les sondages de Mc Cain apres sa volonté de "fouetter" obama (allusion à l'esclavage) pour s'en convaincre!

Dire que le pdci est un parti qui se repli sur sa base tribale, ce n'est pas une insulte! pourquoi renier cette base? Qu'il ait simplement l'intelligence de ne pas le faire transparaitre lors des sorties publiques de ses cadres à moins que, à court d'argument...ils agissent à la Mac Cain!!

Écrit par : marianne | 14/10/2008

Marianne n'a surement pas lu l'intervention d'"un ancien lecteur régulier ".

personne au PDCI n'a une conception tribale du pouvoir , la preuve c'est le parti le mieux représenté sociologiquement . Il est fortement implanté dans toutes les régions même au Nord. On en dira pas de même pour Le FPI par exemple qui a longtemps surfé sur la vague "Kragbé Gnagbé". les tribalistes sont ceux qui accusent toujours les autres en Cote d'ivoire. On vous reconnait très facilement.
La "chaise royale" désigne simplement le POUVOIR. On n'a pas besoin d 'être linguiste pour comprendre ça, a moins qu'on est une prédisposition NATURELLE à tout interpréter par la tribu.
On vous comprend. depuis la ferveur de la pré-campagne électorale il n'y a que Gbagbo qui parle de ça, il se balade dans les régions pour des illusions d'optique ( c'est dommage) : Vote ethnique, vote tribale ...Il doit avoir quelque chose à se reprocher ce piètre Homme d'Etat.

Le problème n'est pas de préférer tel candidat à tel mais de développer une argumentation qui ne soit pas MALHONNÊTE et DÉTOURNÉE. c'est tout ce qu'on demande au Grand Frère Théo car après avoir lu l'intervention de Mr Koffi Désiré , il demandait juste aux chefs TRADITIONNELS de ne pas fréquenter des meetings politiques POUR DE l'ARGENT alors qu'ils étaient déclarés dans un autre parti, je dis bien alors qu'ils sont affichés dans un autre parti.
d'ailleurs, je connais bien Yamoussoukro, et je sais ce que la orde de KOKO JEROME (DDc de campagne FPI) donne comme pécule aux chefs , simplement pour FIGURER dans les meetings FPI alors qu'ils sont PDCI.
C'est ce caractère intéressé digne des GUEUX patricons du FPI qui n'honorent pas la CHEFFERIE TRADITIONNELLE de la Région des Lacs.

c'est ce que Le grand Frère Théo a omis de dtailler, surfant sur un Hypohéique raisonnement tribal alors que la VERITE SE TROUVE AILLEURS.

Marianne,Voila le lien de référence des propos "exploités" par le grand Frère Théo: http://www.fratmat.info/1,,,1_fgfd10,,1.php?,__=eb,,0-0&el=DEAHK4&bv=GWFA1IH52D

Écrit par : Krathos | 14/10/2008

Hum, je ne vois pas le "tribalisme" dans ce que tu dis Théo, plutôt une ethnicisation de la politique. Ethnicisation à laquelle j'ai envie de dire "Et alors?"

En démocratie, a priori, on vote pour qui l'on veut et pour les raisons que l'on veut. Dans l'urne, chacun est seul, et décide de voter pour le programme, ou de ne pas voter pour un candidat parce qu'il est gay. On ne peut pas l'interdire ça.

C'est strictement ça la démocratie.

A ne pas confondre avec "tribalisme" (et Théo, je sais que tu ne fais pas cet amalgame).
Un bété qui ne vote pas pour un baoulé n'est pas un tribaliste.
Un bété qui demande aux bété de voter pour lui juste parce qu'il est bété n'est pas tribaliste. Si son argument est stupide, alors il ne fera pas mouche et il ne faut pas s'en inquiéter...Si son argument marche, alors il est politiquement valable (et légal en plus).
La question est de savoir pourquoi ça marche presque systématiquement.....

La culture politique, ça sort de terre, et ça grandit. Si c'est ça que l'Afrique a comme politique, on doit l'accepter et faire avec.
Ce sont les dérives (tribalisme) qu'il faut éviter, pas l'ethnicité elle-même à mon sens.

Je trouve que quand quelqu'un parle de son ethnie, on brandit très (trop?) vite le tribalisme.
Ceci montre que bcp de pays africains sont des Etats, pas des Nations, et chaque homme politique fait appel à sa nation pour l'élire au sein de l'Etat. Tout ceci me semble être "de bonne guerre" tant que ça reste sain.

Écrit par : Nino | 14/10/2008

Nino,

Tout ce développement livresque est sans doute impressionnant, mais, problèmes:

1) un soi-disant leader d'opinion a écrit dans "les chemins de (sa) vie" que "les autres" ne sont bons que pour danser et faire le commerce, et que lui seul et sa tribu sont prédestinés pour le pouvoir. Je caricature, mais l'idée y est, et elle est choquante !

2) quelqu'un a dit: "on ne veut pas que je sois candidat parce que je suis dioula du nord et musulman". Et il a promis rendre le pays ingouvernable tant qu'il n'est pas candidat. Pari gagné, n'est-ce pas ?

3) le rabougri de leader d'une certaine jeunesse partisane a déclaré récemment comprendre, à travers le bilan de Gbagbo, pourquoi on dit que les bété ne sont bons que pour danser et chanter.

C'est de la démocratie tout ça, Nino ?

Détestable...!!!

Écrit par : Youzan | 14/10/2008

Youzan,tu devrais avoir de l'honnêteté intellectuelle !!!
il t'en manque énormément vu le fait que tu essaies de détourner le sujet initial en y adjoignant des inepties.
ressaisis toi !!!

Écrit par : Krathos | 15/10/2008

@ l'ancien lecteur régulier,

Je référence toujours les articles dont je parle. Hier, je n'arrivais pas à trouver le lien sur le site de Frat-Mat et j'ai utilisé le journal papier. Toutes les citations sont exactes. Je n'ai pas imaginé les propos de Gnrangbé sur la "chaise royale". Il les a effectivement tenus.
On a ici affaire à des responsables politiques qui reprochent à leurs chefs leur "oecuménisme" politique, puisqu'ils vont dans tous les meetings (PDCI, RDR, FPI...) Ce n'est pas la société civile, c'est le PDCI qui parle. Merci de vos compliments par ailleurs...

@ Nino,

Comme dirait Alpha Blondy, "multipartisme, c'est pas tribalisme". La démocratie tribale, c'est ce qui a créé le génocide au Rwanda. Mieux vaut pas de démocratie du tout à ce type de démocratie. C'est la démocratie tribale qui, au Cameroun, rend les résultats du recensement général de la population délicat à tel point qu'ils sont gardés secrets.

Écrit par : Théo | 15/10/2008

@ tous,

Je ne pense pas que le tribalisme soit l'apanage d'un seul bord politique en CI. En Afrique, c'est un message subliminal global qui transparaît ou pas en fonction de l'habileté du locuteur. Là, il est apparu clairement aussi parce que le PDCI a un réflexe d'assiégé en ce moment dans certaines zones où il était en monopole comme le sont quasiment le RDR et le FPI dans d'autres.

Écrit par : Théo | 15/10/2008

Merci l’ancien lecteur régulier,
J’ai pu lire le texte incriminé grâce au lien que tu as bien voulu faire. Je constate que le contenu est suffisamment clair. M. Koffi Désiré s’en prend aux chefs traditionnels parce qu’ils ont assisté au rassemblement du FPI et du RDR. Tout le monde a coutume de voir nos chefs traditionnels dans cette contrée être régulièrement aux cérémonies du PDCI sans que cela n’attire les foudres de M. Koffi. C’est une vision restrictive et dangereuse pour notre démocratie. Heureusement que nos chefs ont compris que leurs administrés sont disséminés dans tous les partis. Ils n’ont donc pas à faire des choix quand on les invite. J’invite M. Koffi et tous les autres (Krathos) à sortir ce ghetto pour éviter d’enfermer nos têtes couronnés dans une vision manichéenne. Aucun chef ne fait l’électorat d’aucun parti. Ceux qui croient que les têtes couronnés feront leur travail de pêche aux voix à leur place se trompent. Alors du calme messieurs Koffi, Krathos et tous les autres allez plutôt sur le terrain c’est là-bas que les militants vous attendent.

Écrit par : Zaga | 15/10/2008

Zaga, ce terrain de Yamoussoukro tu le méconnais plus que moi en tous cas.
Quand certains invitent des CHEFS TRADITIONNELS à des meetings, c'est à coup de Billets et c'est la raison pour laquelle Mr Koffi Désiré s'en plaint.
Si un chef se déclare solennellement du FPI, je ne vois pas le sens du propos de Mr Koffi mais si on lui remet de l'argent pour assister à un meeting, c'est sa position traditionnelle et donc l'honneur de toute une communauté villageoise ou traditionnelle qu'il met en berne. Le Mal se trouve dans la commercialisation du titre de chef à des fins intéressés et non selonune conviction politique parce que certains chefs se declarent OUVERTEMENT du PDCI alors qu'ils vont faire la "promo" du FPI pen se présentant avec leurs attributs traditionnels à leurs meetings.
S'ils veulent faire du yo-yo qu'il s'habille en civil ( comme tout le monde) et non en attribut traditionnel de chef.
Le Message de Mr Koffi Désiré est pourtant très clair.

Zaga n'a surement rien compris du propos de Mr Koffi Désiré et le grand Frère Théo gagnerait à faire distinction entre tribalisme et lorsqu'un responsable s'adresse à sa "communauté traditionnelle" dans le cadre politique.
La Nuance est trop évidente pour y créer sciemment du flou.

Écrit par : Krathos | 15/10/2008

@krathos,

"S'ils veulent faire du yo-yo qu'il s'habille en civil ( comme tout le monde) et non en attribut traditionnel de chef."
voilà une phrase pleine de bon sens, qui me plait et qui me va droit au cœur.ces hommes "en tenues" sont avant tout(ou après tout , peu importe...)des citoyens et le citoyen ordinaire qui le reconnait n'aura plus à s'inquiéter.c'est justement parce que leurs statuts et leurs choix comptent énormément dans le vote régional que beaucoup les approchent.Sinon en quoi le choix politique d'un Chef traditionnel pourrait me condamner à voter "identique"?

Écrit par : mohamed billy | 15/10/2008

Houphouet et Bédié ont une conception monarchiste et tribaliste du pouvoir qu'ils ont insidieusement inculquée à leurs militants. Que les chefs traditionnels soient sommés à ce point de faire en sorte que le pouvoir perdu revienne à la tribu, cela me donne froid au dos. Car c'est la tribalisation à outrance du débat politique qui est à la base de la dure crise dans laquelle nous sommes plongés depuis 2002. Mais, certains pour des raisons qui échappent au bon sens, s'entêtent à réunir les mêmes ingrédients de division qui ont déjà fait la preuve de leur nuisance. Rien, à mon sens, ne justifie une telle attitude rétrograde même si le pouvoir est doux.

Écrit par : inza | 15/10/2008

"c'est la tribalisation à outrance du débat politique qui est à la base de la dure crise dans laquelle nous sommes plongés depuis 2002".

Merci Inza pour cette réflexion ! Cette intégrité intellectuelle n'a rien à voir avec les injures diarrhéiques de ce morveux de Krathos !

Des politiciens qui font leur sondage électoral sur des bases ethniques devraient être disqualifiés.

Écrit par : Youzan | 15/10/2008

Krathos,
Malheureusement vous restez attaché à votre idée première. Vous attribuez des intentions malveillantes à nos chefs. Pour moi le chef est la représentation de toutes les sensibilités politiques. Quand bien même il a choix à faire dans l’isoloir. Je refuse qu’on leur prête des intentions parce qu’il sont vus dans les meetings de parti politique. Ils y sont en temps qu’invité. Qu’on leur donne de l’argent qu’ils n’ont pas demandé où est le mal. Votre problème vous souhaitez le statuquo. Tant qu’ils étaient vu seulement au PDCI pas de problème depuis qu’il qu’on les voit partout ils sont indignes. Bravo monsieur Krathos encore une fois c’est moi qui ne comprend pas n’est-ce pas ?

Écrit par : Zaga | 15/10/2008

Youzan, tu veux que je réponde au coup de pied de l'âne ??? non, je ne mettrai pas au niveau de mes patients( étant vétérinaire ), j'appelle simplement les services du Zoo d'Abidjan pour qu'il te reconduise dans ton habitat naturel.
Bref ...

La dernière intervention de Inza montre bien que la malhonnêteté intellectuelle est au service de la prose. Ce "Inza" qui prétend être né avant 1977, lui qui semble avoir une ancienneté (exclusivement) Biologique dans l'histoire de la Côte d'ivoire, je comprends mal comment il peut prêter des velléités tribalistes au PDCI quand des gens (FPI notamment) ont longtemps carburé à la fable génocidaire de Kragbé Gnagbé, ce sécessionniste qui s'en est pris à des communautés ethniques dans sa région natale.
Ceux qui ont fait de l'argument ethnique un moyen de propagande politique sont bien dans les archives de la presse PRO-FPI ("clandestine" et déclarée) aux alentours de 1990.

Mr Inza, ne fuyez pas vos propres ombres et arrêtez de déformer les propos du Sieur Koffi Désiré hors de leur contexte originel.

Quand je lis ça : "le dignitaire du PDCI comprend mal la caution des GARANTS DE LEURS TRADITIONS à chacun des rassemblements de ces partis politiques. « Que cherchent nos chefs TRADITIONNELS, ici et là à ces rencontres où on les remarque avec leurs COURONNES ? (...) Quel genre de chef êtes-vous pour vous humilier ainsi pour de l’argent ? Ne soyons pas esclaves de l’argent des autres»"

Je ne vois pas le lien avec le développement du grand frère Théo. Soyons sérieux !!!

Écrit par : Krathos | 15/10/2008

entre ado promettant 10 0000 milliards aux ivoiriens déjà endettés en pleine période de recession économique mondiale annoncée, et un pdci se débattant entre injures publiques et tribalisme (ou ethnicisme) admettons que le débat électoral ne vole pas haut!

Si quelqu'un a lu des propositions concrètes d'un candidat sur comment sortir toute cette jeunesse ivoirienne du chomage, prière de me donner le lien internet! proposition démagogique s'abstenir!

un moyen simple de mesurer le niveau de tribalisme d'un parti: calculer le % de ressortissants de son ethnie parmi les nominations faites par un ministre dans son département et multiplier par le nombre de ministeres dévolus à ce parti en pondérant avec l'ethnie du président du parti

Écrit par : marianne | 15/10/2008

Marianne ca donne quoi pour le FPI?

Écrit par : Etum | 15/10/2008

Marianne, très approximatif comme unité de mesure du tribalisme dans un parti . Cela ne sert à rien de chercher dans les poux des autres car le FPI est un grand champion en matière de tribalisme mais nous leur demandons un bilan pragmatique à présenter, nous leur demandons un projet de société à juger.

Écrit par : Krathos | 16/10/2008

effectivement kratos, je n'ai pas validé ce critère (interne et externe).

Personnellement le fpi me semble aussi taré que les autres partis de la place!

Moi c'est gbagbo qui m'enchante. sur ce plan personne ne m'a encore démontré que ses adversaires avaient son aura...

ce qui est dommage c'est que généralement c'est le parti qui paye les errements du président, alors que ici, c'est le président qui se débat pour colmater les conneries de ses cadres!

Écrit par : marianne | 16/10/2008

Marianne,
Jusqu'à preuve du contraire le président dort tous les soirs pres de celle qui dirige ces fameux cadres et qui semble avoir son oreille si ce n'est le contraire.

Écrit par : Etum | 17/10/2008

Marianne .... Pourtant, Gbagbo épouse très bien les idées macabres et insensées de Simone, celle qui partage OFFICIELLEMENT le même chevet de lit que lui.
Nous savons Gbagbo très doué en Théâtre et comédie alors souvent il prend un malin plaisir à dire ce qu'il pense au travers de ses collaborateurs.

Quand on parle de tribalisme, il faut dire que le FPI en a fait son cheval de bataille en évoquant à profusion le concept de Vote ETHNIQUE
Cela ne veut rien dire dans notre esprit !!! parce que nos arguments sont tangibles et non ethniques.

Écrit par : Krathos | 17/10/2008

"Malheureusement, il n y a pas plus sourd que qulequ'un qui ne veut pas comprendre..." dixit Marianne en repondant à un des bloggers qui defend des theses pro PDCI.

C'est tellement si évident et si deplorable dans leur moindre intervention et leur tentative de critique du regime FPI, qu'une ananyse qui se veut serieuse ne peut s'empecher de le relever.

C'est ce que j'ai essayé en vain, et c'est vraiment dommage,de dire à notre ami KRATHOS, pourtant si prolixe en interventions sur divers sujets, il faut le reconnaitre! il a preferé s'enfermer dans sa rencune devorante et sa haine destructrice. Quel gachi!

Écrit par : Carbey | 17/10/2008

Toi le Carbey , je me demande bien à quelle sauce tu nourris ta cervelle !!!
Tu me traites de sourd mais j'ai toujours répondu à tes griefs : j'apporte les éléments argumentatifs et la construction logique sous-jacente.

Tu ne fais que rabâcher ces histoires de "haine destructrice" et de "rancune dévorante" mais as-tu connaissance du sens encyclopédique de ces 2 termes ?
la rancune et la haine traduisent une aversion SENTIMENTALE or quand je parle de Gbagbo, en sous-entendu, je parle de sa gestion du pouvoir. Je n'ai rien à foutre de sa vie privée quant aux amalgames burlesques que vous faites sur mes avis POLITIQUES, je vous prie de bien vouloir reconnaitre que celui qui fait preuve de sentimentalisme dans le débat ,c''est bien CARBEY.

Vous avez raconté des sottises sur l'avènement de Gbagbo au pouvoir(octobre 2000), je vous ai posé INTELLECTUELLEMENT des questions révélatrices à ce sujet et en guise de réponse, qu'est ce que je reçois ??? des rengaines absurdes de haine et de rancune ....

Vous croyez que le pouvoir est une question de propriété privée ??? croyez vous que le DÉBAT INTELLECTUEL est un problèmes de personnes et un étalage de "sentiments affectifs" à autrui ? Ce doit bien être vous(carbey) le tribaliste car au lieu d'arguments construits nous avons droit à des rengaines dignes de miliciens et de campagnards proches du FPI.

Je n'ai pas de mon temps à perdre avec des gens de votre espèce, Carbey.

Écrit par : Krathos | 17/10/2008

kratos, je me permet de te faire remarquer que tu as également (en contradiction avec ta dernière missive) surfé sur la vie privée en politique en soulignant (par une majuscule ) que madame gbagbo est celle qui partage OFFICIELLEMENT le lit de monsieur gbagbo.

histoire de dire qu'il a des compagnes officieuses (?) sans qu'on ne voit l'intérêt de cette affirmation dans le débat actuel.

Écrit par : marianne | 18/10/2008

Marianne, je n'ai rien dit (lol).
C'est vrai qu'il y'a un sous-entendu mais on ne peut pas exclusivement parler de vie privée de Gbagbo quand cela relève de la moralité du Président.
N'est-ce pas la moralité dont a usé Tia Koné, président de la Cour Suprême, pour éliminer certains candidats de la présidentielle de 2000 ? La moralité du président étant une condition à l'éligibilité à l'election présidentielle, il faut bien qu'elle soit préservée même pendant son mandat. Ou bien ?
Alors, si celle du chef d'Etat est sujet de polémique, il faut bien que nous puissions en parler et que la justice se saisisse de l'affaire. Mais là n'est pas mon objectif dans ce billet.
c'était juste une petite parenthèse.

Écrit par : Krathos | 18/10/2008

@ Théo

Je crois bien que y a matière a commencer a mettre en place l'idée du site.
Je sais que certains ne seront pas élu tout de suite :-))) mais y a vraiment de vrai débatteurs, je suis vraiment content du calme de Marianne...c'est ce qui pousse a une meilleure réflexion.

Je vois encore une fois que le débats est très ouvert parfois on perd le sujet mais on voit que y a matière a faire de vrai articles.

Qu'est ce que tu en pense. Pour le site internet il suffit d'une semaine pour etre mise en place. Juste un accord et on s'y met.

metu

Écrit par : metu | 22/10/2008

Les commentaires sont fermés.