topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

16/07/2008

Où l'on reparle de Gildas Le Lidec

Le président Ravalomanana a congédié Gildas Le Lidec, ex-nouvel ambassadeur de France à Madagascar. Et pour cause : il était à Kinshasa lors de l'assassinat de Laurent-Désiré Kabila et à Abidjan lors des conspirations à répétition contre Laurent Gbagbo. On n'est jamais trop prudent...


fe1d954d65ef64e26e6ec2cd6fa1a448.jpgGildas Le Lidec, l'ambassadeur français à Antananarivo, a accusé le président malgache, Marc Ravalomanana, d'être à l'origine de son départ prématuré de la Grande Ile. Les cicatrices des relations franco-malgaches se rouvrent, estime la presse de la capitale.
"Je regrette profondément que le président de la République malgache ne m'ait pas accordé la moindre chance de pouvoir remplir l'exaltante mission dont je rêvais depuis longtemps et que m'avait confié, il y a quelques mois seulement, le président de la République française." Le discours officiel du 14 juillet 2008 de l'ambassadeur de France à Madagascar a fait l'effet d'une bombe médiatique dans la presse malgache et au-delà. En annonçant son départ prématuré, Gildas Le Lidec, arrivé à Antananarivo en février dernier, n'a laissé aucun doute sur ses motifs : il s'en va parce que telle est la volonté de Marc Ravalomanana.

De fait, après avoir reçu les lettres de créance de l'ambassadeur, le président malgache ne lui a prêté aucune attention. "Diverses sources diplomatiques font savoir que 'malgré de nombreuses tentatives de rapprochement entre les deux personnalités, le président malgache n'a jamais voulu parler en tête à tête avec le chef de la mission diplomatique française à Antananarivo'", rapporte le journal d'opposition Madagascar Tribune.

Les raisons de ce mépris seraient liées aux précédentes affectations de Gildas Le Lidec dans deux pays africains en pleine crise, à savoir la république démocratique du Congo et la Côte-d'Ivoire. "Un passé diplomatique peu apprécié" à Tana, souligne L'Express de Madagascar, qui ajoute que "la presse proche du pouvoir n'a pas manqué de se poser des questions sur les intentions françaises".

"Superstitieux, le numéro un malgache a développé une peur bleue du chef de la mission diplomatique française, juge Madagascar Tribune dans un éditorial. Ainsi, Gildas Le Lidec "paie aujourd'hui au prix fort son passé, sur lequel les autorités malgaches ont greffé une littérature aussi invraisemblable qu'irrationnelle". Et Madagascar Tribune constate "la victoire de Marc Ravalomanana dans son duel diplomatique très feutré avec le diplomate français", mais s'interroge par ailleurs sur "les éventuels impacts de ce désaveu de l'ambassadeur de France par les autorités malgaches alors que la France préside pour six mois l'Union européenne".

Dans un billet d'humeur, le journaliste de L'Express de Madagascar Sylvain Ranjalahy place cette "journée historique" sous le signe de la "rupture" dans les relations franco-malgaches. Rupture "avec les bienséances diplomatiques", car "l'usage veut que certaines informations ne soient pas destinées au grand public. Mais, si l'ambassadeur l'a fait dans son discours officiel du 14 Juillet, il faut comprendre que c'est aussi le sentiment de l'Etat français."

Côté malgache, "rupture avec un trop long complexe d'infériorité vis-à-vis de l'ancienne puissance coloniale". Ravalomanana "est le tout premier président malgache à avoir osé" faire prévaloir sa prérogative de chef d'Etat en refusant un ambassadeur. "On sait très bien qu'étant donné le tempérament du président malgache les raisons de son antipathie à l'égard du diplomate français pourraient bien être farfelues ; cela ne fait qu'amplifier l'audace de sa décision."

Pour ce même journaliste, "les relations franco-malgaches arrivent ainsi à un point extrême ponctuant six années de difficile cohabitation. En dépit d'un dehors favorable marqué par la double visite de l'ancien président Jacques Chirac, les séquelles de la tergiversation de la France à reconnaître Ravalomanana en 2002 demeurent gravées dans les mémoires. Elles restent tenaces au point d'engendrer une relation sur la corde raide qui avait déjà causé l'expulsion de deux journalistes français et d'un père jésuite."

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Commentaires

Après tout, les lettres de créances, il peut les accepter ou les refuser.
Et ce n'est pas parce qu'il les accepte souvent qu'on doit oublier qu'il peut les refuser.
Que l'autre barbouze aille barbouzer ailleurs. Le Lidec semble étonnamment présent quand les présidents se font tuer, ou vivent des tentatives d'assassinat, surtout dans les pays où la France est potentiellement fortement impliquée.

Écrit par : Nino | 17/07/2008

Je pense que Le Lidec et la France devraient cesser de pleurer , car tout autant un Président doit pouvoir être comptable de ces actes face à son peuple il devra pouvoir choisir ses collaborateurs tout comme les ambassadeurs que l'on accrédite auprès de son gouvernement.

Écrit par : hilaire KOUAKOU | 17/07/2008

Après ce long silence, un sujet qui nous interesse peu?

L'afrique digne a la plume selective. Tu as perdu toute crédibilité depuis l'épisode du courrier d'Abidjan.

Comme si rien ne se passait à Abidjan. NADA !

Mais pour vous rafraichir la mémoire, je dirais que le peuple se meurt. LKG s'est reveillé un matin et il se rend compre bon gré mal gré de l'ampleur du dégât.

Le panier de la ménagère est devenu un sachet, dixit l'UGTCI.
Il se reveille et découvre la laideur de la corruption dans son entourage, l'incompétence de ses collaborateurs etc;

Il se rend compte que il a fait de terribles erreurs dans sa gestion du pouvoir et qu' au moment venu il devra assumer toute cette entière responsabilité.

Quand tu choisis voleur, on dira que tu es voleur ....!
Quand tu choisis incompétent, on dira que tu es incompétent ...!

Tu as insulté Houphouet, tu as montré comment marcher, protester, se rebeller contre l'autorité publique .... Nous t'avons voté, bravé les balles assassines de R GUEI, mais pour quel résultat?

Pour les dechets toxiques, pour l'insalubrité, pour le taux élevé du chomage, pour la repression des marches pour la vie chère, pour tes virés nocturnes à la rue princesse, pour avoir 29 % au BAC, le taux de réussite le plus médiocre de toute l'histoire de la CI.

Pour tes nouvelles amitiés avec les rebelles ....

Affi et ses amis milliardaires ne se comptent plus à Abidjan. A la riviera programe 5, les petites filles qui pillulent dans des villas neuves achetées cash par la refondation !

Et pendant ce temps, le peuple se meurt, et M. le journaliste internationale nous distrait, lui et ses valets !

Ah le suivisme moutonnier quand tu nous tient !

Écrit par : Eppix | 17/07/2008

Eppix, Tu es bon dans le lirique mais tu manque cruellement d'argument pertinents dans tes ecrits.

1 - tu l'as dit toi meme a la fin de ton ... "le journaliste international"e" y a pas que la Cote d'ivoire...en Afrique, meme si en ce moment c'est notre seul sujet de conversation
2 - Je ne sais pas si tu es au courant mais le pays vit une crise depuis 6 ans maintenant (trop longtemps maintenant)
3 - chaque chose a son temps, disaient meme les responsables les plus crdibles du pays. On ne peut pas courir apres deux lievres a la fois.
Il (LG) decide de combattre la corruption aujourd'hui et le lendemain il y a une vague d'arrestation, cela ne t'invoque rien, le fait qu'il sait exactement ce qui se passe dans son pays? La crise c'est son seul soucis, nous aussi, parce que ceux qui mangent maintenant on les connaient, mais ceux qui veulent le faire bientot, sont prevenu, ou bien?

on n'a jamais vu un pays qui sors a peine d'une crise de cette ordre atteindre le niveau qu'il avait avant, il faut de la sorcelerie, meme ca, ca ne marche pas...donc please arrete....

Une chose est certaine aujourd'hui, on sait a quel point le pays ne nous appartenait pas. Les problemes vont se regler petit a petit. Je suis le premier a vouloir que les choses aillent vite mais je suis conscient de la situation.

Des Actes reflechi please, Eppix, le tout contre gbagbo (TCG) ne rapport rien, il est president avec un petit groupe de personne sur le front j'ai confiance a l'avenir de ce pays.

Les critiques doivent etre contructives pour avancer.

Écrit par : metu | 17/07/2008

L'incompétence est un mot qui existe dans le dictionnaire et que je n'ai pas inventé.

Depuis quelques jours, c'est ville morte ! Des ivoiriens marchent des km pour aller au marché ou au travail, là où même quand il n' y avait pas la hausse du carburant, le pouvoir d'achat s'était retreci et le panier de la ménagère devenu un sachet.

Jusqu'à quelles bêtises allez vous soutenir Gbagbo ? ca frise la secte maintenant !

Tous les gens sans veritable diplôme qu'il a nommé et qui ont pillé dans les caisses de l'état là, est ce que ca un lien avec la guerre ?
Les tapé doh, angeline kili, et consort là, ils sortent d'ou?

D'autant plus que on a connu la guerre il avait besoin de personnes très compétentes autour de lui ! Monsieur a préféré s'entourer d'un clan d'analphabète, de voleur, de coureur de jupon, d'incompétents !

Et patrataaaaa! voilà le résultat. Quand un ministre dit que le carburant est plus cher en CIV que au BF parce que le notre est de meilleur qualité , tu ne trouves pas que ca sonne faux ? quand on sait que tous les deux s'approvisionnent à la SIR?

La caisse de péréquation pour les hydrocarbures a servi de caisse noire ou pas? Sais tu combien d'argent est sorti de cette caisse depuis 2001 ?

Alors qu'elle était censé rentrer en action aujourdh'ui que les cours sont au plus haut ?

Pourquoi Gnamien Konan a été limogé alors que beaucoup de médiocre sont encore à table?

Quid des coupables des déchets toxiques ?

Si tu as choisi incompétent, on va t'appeler incompétent, dixit Yodé et siro !

Tu cours vers ta fin ! Bandes de voleurs incompétents! C'est une honte ! une vrai honte ! quel scandale !

Écrit par : Eppix | 17/07/2008

Cet Eppix doit être assez fatiguant de produire assez souvent des discours creux et émotifs. Faisant semblant de crier contre la vie chère, notre pauvre cuistre oublie simplement que dans un Etat au système politique quasi-présidentialiste, il y a un Gouvernement chargé de mettre en pratique les options initiées par le Président de la République.

Problème: en RCI, le gouvernement applique-t-il la politique gouvernementale ?
Si oui, SEM. Gbagbo a raison de prendre acte de l'incompétence du Gouvernement du Premier ministre Soro en s'impliquant directement dans le règlement de cette "crise".

Sinon, demandons-nous pourquoi?

Pour en revenir au sujet (il n'y a que les cancres qui s'évertuent toujours à être hors-sujet), je trouve l'article fort intéressant. Il illustre les timides tentatives de quelques nouveaux dirigeants africaines de s'affranchir des pesanteurs du passé.
L'acte du Président Ravalomanana serait banal en temps normal. Mais là, nous sommes en Afrique avec tout ce que cela suppose encore dans les relations internationales ...

Écrit par : Thabo | 17/07/2008

Mes discours sont certainement creux parce que ni toi ni ta famille n'êtes touchés par cette crise du panier de la ménagère.

Certainement que lorsque tu te balades dans Abidjan si tu vis en CIV, tu es heureux de voir cette misère, cette insalubrité, cette voirie en dégradation.

Ou bien certainement tu vis sur une autre planète ?

Si personne n'est fautif, pourquoi gbagbo demande t'il des enquêtes après avoir dit à la télé que tout le monde peut manger et que cela est cyclique!

Ton champion est incompétent et médiocre, c'est le seul constat et ce n'est pas sûr qu'on retienne grand chose de lui, à part les scandales à répétition et les petites maîtresses.

Si le gouvernement ne fait pas son travail, qu'est ce qui l'empêche de virer les ministres incompétents ?

Marcousis est fini depuis longtemps non? Vous avez soutenu APO, donc assumez en les conséquences !

Les imbéciles, ce sont ceux qui refusent de changer et qui s'obstinent dans le suivisme moutonnier. Et Dieu seul sait qu'ils sont nombreux içi !

Écrit par : Eppix | 17/07/2008

Salut Eppix,
je suis heureux de constater combien tu es aigri et pas assez réfléchi. Mais c'est d'ailleurs tant mieux, car grace à toi on peut se rendre compte qu'il y a des gens comme toi (et Dieu seul sait que vous êtes nombreux).

Si les situations de la vie n'ont pas été favorable pour toi et tes "idoles" ne t'en prend pas aux autres. Même Si tu n'est pas intelligent, soit au moins fair- play et surtout bon perdant.

Écrit par : Ernest | 17/07/2008

Aigri par quoi?

Je pense même que me situation doit être très certainement meilleure à la tienne. De quoi serai je aigri dis moi?

Aigri parce que je critique la corruption que Gbagbo lui même a permis de mettre à nu en demandant une enquête ?

Aigri parce que je me rend compte que Koudou n'offre aucune solution viable à la deliquescence à laquelle on assiste?

Aigri alors que moi aussi ai je defendu la republique ? Tu penses peut être avoir le monopole de l'amour du pays ?

Dis moi ce que tu fais dans la vie, je suis persuadé que je gagne beaucoup mieux ma vie que toi.

Ne pas cautionner le vol et la malhonnêteté ne fais pas de moi un aigri, sinon mamadou koulibaly en est un aussi parce qu'i la deconcé la corruption aussi, et bien d'autres !

Pauvre idiot!

Écrit par : Eppix | 17/07/2008

Cet Eppix a des aigreurs d'estomac il écrit n'importe quoi. Franchement quel est ton problème ? ferme un peu ton museau, si tu n'as rien à dire alors il faut la boucler au lieu d'étaler publiquement ton ignorance . Rien que du bla bla, t'as trop de haine dans ton coeur, tu finiras par une attaque cardiaque si ton champion ne se dépêche pas de prendre le pouvoir. j'espère que tu seras le bourreau en chef quand ce dernier érigera un tribunal populaire pour condamner ceux que tu cites dans tes élucubrations. Si tu avais un brin d'intelligence tu aurais compris que ceux qui ont été arrêtés, jusqu'à preuve du contraire sont considérés comme innocents. Je ne sais pas si tu peux comprendre ça ? Non ? c'est au dessus de ton intelligence donc passons.Mr Mamadou Koulibaly t' empêche tant de dormir? je ne sais pas si tu as lu et compris le texte que tu commentes. Eppix,tu as Zéro pointé, hors sujet.

Écrit par : yomafou | 17/07/2008

Voila un sujet qui devrait réjouir notre journaliste international, transfuge du journal "le monde" !!!
un sujet où en tout début de note on lit une petite remarque de Kouamouo sur la réaction du président malgache ...
Un président superstitieux qui croit aux effets mystiques du "baylock" (malchance) de Gildas le Lidec...
Pourtant, en réfléchissant un peu plus, on pourrait comprendre que Le Lidec est surement , un pion diplomatique que la France utilise généralement dans des pays à situation socio-politique critique.

Le Lidec n'a pas "annoncé" ou "occasionné" la mort de Kabila car il est arrivé dans un Etat où le président savait les dangers qu'il courait du fait de ses discours musclés à l'encontre des Occidentaux; avant la mort de Kabila et bien avant l'arrivée de Le Lidec, la RDC était déjà sur des braises...
En côte d'ivoire , le Lidec n'a pas manigancé pour prendre un pouvoir dans des conditions calamiteuses , il n'a pas fait couler de sang pour arriver au pouvoir , il n'a pas tué des opposants dans les rues... Il a simplement joué le rôle du diplomate français défendant crânement les intérêts de son pays...

Ce qui me gêne par ailleurs, c'est qu'on ne retient aucun commentaire solvable de Kouamouo quant à la superstition peut-être maladive du président Malgache; A t-il quelque chose à se reprocher quant à son peuple ? croit-il que sa superstition dirigera Madagascar ?
de toute manière, la France doit trouver un poste à son diplomate ; si ce n'est Madagascar, ce sera une autre destination évidemment.

Pourquoi en faire une énigme à la "Kouamouo"?????

Écrit par : Krathos | 18/07/2008

Eh Krathos, pardon, laisse moi un peu un jour... lol...
Comme vous tous, je blogue selon mes humeurs et ma disponibilité. Je ne suis ni pour ni contre l'attitude de Ravalomanana... Je relaie une info qui pourrait intéresser la CI? puisque Le Lidec a été ambassadeur en CI. C'est tout.
@Eppix,
Je ne suis pas obligé de parler des sujets que vous voulez que j'aborde au moment où vous voulez que je les aborde et de la manière qui vous sied. Respections mutuellement nos libertés...

Écrit par : Théo | 18/07/2008

si c'est cette simple raison qui te pousse à relayer l'info, feignons de t'accorder le bénéfice du doute !!!
un ex-ambassadeur FRANÇAIS en Côte d'ivoire refoulé à Madagascar, il y'a de quoi surexciter les "jeunes patriotes" et autres suiveurs de Gbagbo .
ou bien ???

Écrit par : Krathos | 18/07/2008

Je visite ce site tres souvent a cause du niveau des debats mais franchement quand on traite quelqu'un de demon parce qu'il exprime son avis c'est deplace je pense. C'est vrai comme l'a dit Theo les sujets ne sont pas abordes par rapport quand les gens le veulent mais quand il pense necessaire de le faire. Par consequent il ne faut pas diaboliser Eppix qui dit la verite. Nous avons soutenu la refondation pendant les moments difficiles mais aujourd'hui combien d'ivoiriens sont fiers de cette refondation? Abus de pouvoir, corruptions, scandales, concours avec admis connus d'avance, insalubrite. Regardez autour de vous combien de personnes occupent des postes avec les competences required? franchement c'est pas parce qu'on critique la refondation qu'on est idiot ou genre on a seulement le BEPC. La refondation c'est l'echec total en ce qui me concerne.

Écrit par : Zephir | 18/07/2008

Pour revenir au sujet du jour j'ai une seule question a poser? Pourquoi ce soit disant ambassadeur n'apparait pas devant un juge africain comme l'aurait souhaite de president Rwandais?

Écrit par : Zephir | 18/07/2008

Polluer un topic comme c'est le cas de temps en temps sur ce Blog est une injure à l'intelligence des lecteurs. A tous les cancres qui sont hors-sujet, je me permets de leur prescrire de l'aigriline. L'aigriline est un excellent antidote à l'aigreur.

Eppix, publie ta déclaration d'impôts et je te montrerai que ta réussite professionnelle est très limitée. Côté intellectuel, tu as le mérites de m'avoir entraîné hors du sujet. Je le regrette !

Quant aux élucubrations sur le côté irrationnel du Président Ravalomanana, pour de nombreuses raisons, je les laisse à ceux qui sont nés avant l'invention du doute.

Écrit par : Thabo | 18/07/2008

Ne crois pas que tu m'empêcheras de dire ce dont j'ai envie.

Comme certainement beaucoup d'autres personnes, dans le cadre professionnel ou d'amitié, je fréquente le palais, je frequente des refondateurs que ce soit en Afrique ou ailleurs. Donc je suis bien placé pour savoir de quoi je parle.

J'ai été témoin que depuis 2004, le PR a été averti des pratiques occultes concernant l'affaire de fulton et les dérives dans le café cacao, je sais qu'il a été averti également des virements effectués de façon illicite sur les comptes de la caisse de péréquation.

J'ai vu des gens partis de rien devenus très tôt vite riche.

SI le dire, c'est me traiter de cancre, c'est que l'Afrique est vraiment très mal parti et que vous n'êtes en rien des penseurs de l'Afrique digne.

A thabo, je n'ai pas besoin de ton go pour m'exprimer sur une tribune libre qu'est INTERNET.

Tu n'en es pas le propriétaire et j'ai le droit de porter critique sur les papiers de M. le journaliste. D'ailleurs, sur le topic en question, M. le journaliste ne fait que reprendre un article lu ailleurs.

Bref, je continuerai de critiquer le vol et la corruption de ce regime pourri comme l'a si bien dit M. Koulibay, ne t'en déplaise.

Et rassure toi, moi je parle en terme d'investissement et de déclaration fiscale, pas en terme de feuille d'impôt.

A M. le journaliste, libre à toi d'écrire , libre à moi de critiquer ! Ainsi va la liberté de pensée et d'expression.

Écrit par : Eppix | 18/07/2008

Le monde bouge, l'Afrique change. Une solution africaine à un problème africain a finalement réglé la crise qui plombait la Côte d'Ivoire depuis des lustres. Guillaume Soro est Premier Ministre. Un jeune à ce niveau de responsabilité en Afrique, c'est un fait notable.

L'Accord Politique de Ouagadougou (APO) est désormais un exemple, un modèle dans le règlement des conflits, notamment pour les pays du Sud. L'Apo a certainement brisé des trajectoires individuelles et boosté d'autres. Normal !
Le résultat des courses est marqué par le gain collectif et c'est cela qui compte vraiment.
Avec, l'Apo, c'est le pays qui gagne.

Écrit par : Tonkin (le forrestier) | 18/07/2008

Voici un entretien intéressant publié dans le premier quotidien de Madagascar sur le rappel de l'ambassadeur Gildas LE LIDEC

http://www.madagascar-tribune.com/Quand-les-fantomes-de-Bouake,7812.html

Écrit par : Fred | 18/07/2008

eppix parfois je me dis que tu es comme jean baptiste qui prêche dans le désert (au propre comme au figuré).

Ce que je ne comprend pas c'est ta constance à t'attaquer à theophile kouamouo! je dirai même que tu lui déni le droit d'avoir des opinions différentes de la tienne, c'est ça qui est dommage. Si tu cherche quelqu'un pour insulter lg il suffit de t'acoquiner avec le bonhomme dit journaliste indépendant d'"un canard de la place.

pour gbagbo c'est tout à fait ton droit de ne pas l'aimer (c'est un euphemisme), de le critiquer comme tu fais. Mais accepte que d'autres voient que le verre est à moitié plein et pas à moitié vide! La démocratie c'est aussi la liberté de parole et la tolérance!

A te lire, je pense que tu es un corbeau du palais. Et que tu utilises ce site pour régler des problèmes subjectifs. Tu sais le palais on y va aussi...

Écrit par : marianne | 18/07/2008

D'ailleurs, c'est parce que il y a de tous les charlatans au palais que son empereur à commencer le grand nettoyage ! ca devient très etouffant toute cette bande d'affamés corrompus et affairistes !

Bref, je trouve que le journaliste à une plume à géométrie variable et que c'est son droit!

C'est aussi mon droit de lui rappeler les déviations de courbe de son stylo pour quelqu'un qui dit combattre pour l'Afrique digne et qui essaie de justifier ou d'édulcorer certains faits comme la corruption et la mauvaise gouvernance!

Et d'ailleurs quel bon journaliste n'accepterait pas la critique d'où quelle vienne ?, ne vous en déplaise !

Kouamouo sait que j'ai commencé à le prendre à partie quand sur son précédent blog, il a essayé de me museler en censurant systématiquement toutes mes interventions n'allant pas dans son sens !

Alors il est bien gonflé de parler de la liberté d'expression au cameroun ou au zimbabwé alors que lui même censure sur un blog, et sur le Net dont il n'est pas le propriétaire exclusif!

D'ailleurs lui même nage à contre courant sur d'autres blogs comme rue89 ou agoravox!

Libre à chacun de lire ce qu'il veut et d'écrire ce qu'il pense!

Pour moi, je critiquerai les écrits partisans et la vision hémiplégique tant que je sentirai de la subjectivité ! Ne vous en déplaise une fois de plus !

La corruption je la critiquerai, ainsi que l'incompétence des refondateurs et de leur chef en personne, même si je dois passer pour un aigri, un rebelle ou un anti-afrique digne!

Vous n'avez pas le monopole de l'intelligence ou du raisonnement !

adeptes du suivisme moutonnier !

Écrit par : Eppix | 18/07/2008

Je suis étonné de cette histoire de "censure" qu'on t'aurait infligé. etant donné que dès que tu écris, cela apparait immediatement sur le site.

Mais au fond tu adores ce site sinon depuis le temps ....donc ne nous quitte pas.

Kouamouo, eppix a bésoin de ta reconnaissance, il est frustré car tu ne rentres pas dans sa logique conflictuelle! il veut que tu lui reconnaisses le statut de grand blogueur, c'est cela la lecture psychanalytique de ses réactions: "il m'a censuré" donc il m'a ignoré! un peu comme un amoureux invisible pour sa dulcinée! et comme l'amour et la haine sont deux faces d'une même pièce, au fond, il t'adore!

Écrit par : marianne | 18/07/2008

Merci pour le diagnostic gratuit, cela m'évitera de payer ma prochaine consulation chez le psy!

Je dénonce un fait de censure qui m'a emmené à recondisérer ma lecture des articles du journaliste et de me rendre compte que y a beaucoup de parti pris, il y a beaucoup de lectures mesquines et orientées comme sait si bien le faire les journalistes du monde, smith, tuquoi et consorts!

Il y a tellement eu de circonstances pour écrire contre la corruption que j'ai fini par comprendre que l'encre n'avait pas la même couleur selon qu'on soit d'un bord ou de l'autre.

J'ai aussi appris sur ce site que la guerre et ses effets collatéraux autorisaient à piller les caisses de l'état.

J'ai appris içi que critiquer et dénoncer faisait de moi un aigri, un rebelle et que sais je encore;

Je sais dorénavant que tous ceux qui ont le monopole de l'amour de la CI sont içi sur ce site, les autres sont des idiots!

Vous au moins vous ne souffrez pas de l'augmentation irréfléchie des prix, de l'insalubrité, de la corruption! Moi si, même si je mange à ma faim et que je suis constamment entre deux hotels et deux avions!

Peux t-on dire un mot sur le taux de réussite au bac cette année ? Moins de 30% .

7 bacheliers sur 10 ont échoué, et c'est normal, le PR lui même va dancer à la rue princesse .....! Pauvre refondation ! pauvre socialisme tropical !

Dechets toxiques, usine fantôme, voiture à 500 millions, petites maîtresses et j'en passe !!!!

0/8 années !

Écrit par : Eppix | 18/07/2008

Si je comprends bien l'expert interviewé par Madagascar tribune, l'affaire du bombardement de Bouaké + l'affaire Kiefer sont au centre de l'affrontement entre sarközystes et chiraquiens dont l'une des conséquences est la fin de mission de Le Lidec.

Hmmm, pièce à verser au dossier de l'homme aux 11demandes d'audience restées lettre morte au Palais présidentiel malgache.

Observons le traitement médiatique du Chef de l'Etat Malgache: "Un journal français l’a même traité "d’arriéré". Que diraient ces "vazaha" si notre Presse utilisait des qualificatifs équivalents à l’égard de leurs hommes d’Etat ? Une mentalité raciste et méprisante n’a pas été éradiquée chez les anciens colonisateurs et certains compatriotes psychologiquement "aliénés " leur emboîtent hélas triomphalement le pas."

Écrit par : Tonkin (le forestier) | 18/07/2008

lLU DANS TRIBU?E MADAGASCAR: LA VRAI RAISON DU RAPPEL PAR PARIS DE GILDAS LE LIDEC
Face aux récents événements qui ont fait l’objet de polémiques incessantes et parfois violentes, nous avons demandé à un analyste de nous faire part de son point de vue. Il a bien voulu nous tenir ces propos sous le couvert de la discrétion.

• Madagascar Tribune : Le départ de l’ambassadeur Gildas le Lidec a fait l’objet de commentaires variés, parfois passionnés. Certains ont même vu, dans ce rappel, une sorte de mini-rupture des relations diplomatiques entre Madagascar et la France. Qu’en pensez-vous ?

Réponse : Je crois que nous commettons réellement une grave erreur d’interprétation. Gildas le Lidec n’a pas été expulsé par les Malgaches, les dessous de cette affaire sont franco-français et certains essaient d’en tirer profit pour discréditer Ravalomanana et la diplomatie malgache. Notre ministre des Affaires Etrangères, dans son discours du 14 juillet à l’Ambassade de France, a dit publiquement que le gouvernement malgache n’a jamais adressé une note verbale demandant le rappel de l’ambassadeur Gildas le Lidec. Le départ de ce dernier n’est pas officiellement le fait de Madagascar.

• Quoi qu’il en soit, le départ est précipité et l’annonce a fait l’effet d’une bombe.

Le rappel précipité de Gildas le Lidec et son coup d’éclat du 14 juillet 2008 font suite à la publication, dans la presse française, d’une fuite concernant l’instruction pénale sur l’affaire de Bouaké : le refus de Bernard Kouchner de communiquer au juge le rapport de l’ambassadeur, pourtant demandé par les proches des victimes françaises. Cette publication est datée du 19 juin 2008, c’est-à-dire, moins d’un mois avant le coup d’éclat et bien après que les autorités malgaches eurent accordé l’agrément de Gildas le Lidec. D’ailleurs, cet agrément avait été donné sans savoir que l’impétrant risquait d’être concerné par une instruction pénale se rapportant à la mort de neuf soldats français et à l’attitude étrangement bienveillante des autorités françaises vis-à-vis de mercenaires qui ont tué ces neuf soldats.

• Vous semblez si convaincant.

Ce dont on ne peut discuter c’est que les proches de Guy André Kieffer, le journaliste de RFI mort en Côte d’Ivoire, ont demandé l’audition de Gildas le Lidec dans le cadre de l’instruction pénale. L’information est parue dans Jeune Afrique du 13/07/2008. Raison de plus pour suspecter une opération d’exfiltration précipitée de la part des autorités diplomatiques françaises

• Mais alors ?

Alors ? je ne peux évidemment que conjecturer ; mais tel que se présente la situation, le rappel de Gildas le Lidec est plutôt une affaire franco-française. On peut même, avec quelque raison, se demander si Gildas le Lidec n’est pas la victime collatérale d’un règlement de compte entre chiraquiens et sarkosystes.
Il ne faut pas oublier que l’affaire clearstream n’est pas close et que G. Le Lidec était ambassadeur de France en Côte d’Ivoire quand neuf militaires français ont été tués dans l’affaire de Bouaké. À ce titre il a probablement fait un rapport circonstancié sur l’affaire à son Département.
Or M Kouchner a excipé le "secret défense" lorsque la juge chargée de cette affaire, à la demande des familles des parachutistes tués, a demandé la communication du dossier Bouaké.

• Mais alors pourquoi avoir imputé ce rappel à notre président de la République ?

D’abord ça mettait, hors de cause, le clan des sarcomateuses. Ensuite ça discréditait un président que n’apprécient guère certains milieux.
Un journal français l’a même traité "d’arriéré". Que diraient ces "vazaha" si notre Presse utilisait des qualificatifs équivalents à l’égard de leurs hommes d’Etat ? Une mentalité raciste et méprisante n’a pas été éradiquée chez les anciens colonisateurs et certains compatriotes psychologiquement "aliénés " leur emboîtent hélas triomphalement le pas.
On a donc mis sur le dos du président Ravalomanana, à qui on ne pardonne pas non plus l’utilisation de la langue maternelle dans l’enseignement primaire, ce qui est une querelle franco-française ; Ce faisant, on se défausse de ses turpitudes sur quelqu’un qui, pour le moment, n’a pas rejoint la "France-Afrique". Ce qui est clair c’est que, dans le départ de l’ambassadeur, ni la superstition, ni le côté arriéré de notre président ne sont en cause.

• Merci, c’est un point de vue que nous nous plaisons de verser au dossier.

Propos recueillis par Raw

Écrit par : rakoto | 19/07/2008

• Vous semblez si convaincant.

Ce dont on ne peut discuter c’est que les proches de Guy André Kieffer, le journaliste de RFI mort en Côte d’Ivoire, ont demandé l’audition de Gildas le Lidec dans le cadre de l’instruction pénale....

LA MORT DU JOURNALISTE DE RFI....MORT? HUMMM
ON DIRAIT QU'ON A TROUVE SON CORPS OU BIEN !!

Écrit par : metu | 19/07/2008

@rakoto

merci pour ces éclaircissements
très instructif.

je me suis tj demandé pourquoi tant de bruit sur la mort de Kieffer
Quand on assassine quelqu'un en C.I et de surcrois un ivoirien on ne fait pas autant de tintamarre !!

Écrit par : aft | 28/07/2008

Mr Kouamouo, m'auriez vous censuré ??? il se raconte que vous l'avez fait dans le cas d'Eppix sur un de vos blogs.
Si c'est cela dites le moi clairement, et j'arrête d'écrire sur votre plate-forme tout en arrêtant d'en faire la promotion.
J'ose , à ce jour, croire à un problème technique qui m'empêche d'être "promu" sur la page d'accueil du site et pour quelqu'un qui défendrait une "Afrique digne, INDÉPENDANTE et imaginative .... je comprends assez mal qu'on puisse expressément bâillonner les Bloggueurs, qui peut-être n'épousent pas vos idées ou "missions"...
Dites le moi clairement et je chercherai une autre plate-forme pour mieux "vendre" ma subjectivité expressive.
Bien à vous !!!

Écrit par : Krathos | 28/07/2008

Les commentaires sont fermés.