topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

09/07/2008

Kagamade

Au moment où Simone Ehivet Gbagbo et Paul-Antoine Bohoun Bouabré apprennent par voie de presse qu'ils sont convoqués à Paris par le juge français Ramaël, cette saillie du président rwandais, lue dans Jeune Afrique :

"Si les pays européens peuvent étendre leur pouvoir judiciaire à l'Afrique, les pays africains devraient avoir la possibilité d'en faire autant en Europe. Heureusement, nos juges prendront aussi du plaisir à inculper quelques Français".

Commentaires

Théo,
Je l'ai lu aussi cette citation et elle m'a bien fait rire. C'est en fait un principe de reciprocité simple. Maintenant à voir en pratique

Écrit par : Etum | 10/07/2008

Je suis étonné que des Ivoiriens, notamment les opposants, soient si heureux de l’acte du sieur Patrick RAMAEL. Convoquer de façon cavalière des autorités de l’Etat de Côte d’Ivoire, au mépris des règles juridiques élémentaires, c’est bafouiller la souveraineté de notre pays. Derrière cet acte, ne se cache qu’une chose, du racisme et rien d’autre. Ceux des nôtres qui jubilent devraient le méditer.
Et puis pourquoi nous harcèlent t-on avec cette histoire de Kieffer ? Combien d’ivoiriens sont-ils morts par la faute de la France durant cette guerre ? Combien d’ivoiriens disparaissent à Abidjan et en France sans que cela ne dérange personne ? Je ne sais pas pour les autres, mais je pense qu’on a suffisamment de problèmes à régler dans ce pays. Qu’on ne nous fatigue pas avec cette histoire de Kieffer ! Qu’est ce qui prouve qu’il est mort ? Ne s’est il pas enfui quelque part ? Il n’y a aucune certitude et les gens parlent de « corps » qui doit être retrouvé !!! Vraiment affaire de kieffer là m’énerve…

Écrit par : Mike | 10/07/2008

Salut,

Sous un angle purement moral, l'on ne peut qu'apprécier l'approche du pr Rwandais. Il y a eu également des Ivoiriens tués par les hommes de Poncet. A vuloir citer des exemples, on en finirait pas.

Mais, avons-nous les moyens de notre politique qd ns savons que les relations internationales sont régies par tout sauf la morale?

Écrit par : Lévy | 10/07/2008

Si ce juge aux pieds nickelés se permet d'être grossier à l'égard de la côte d'Ivoire , c'est tout simplement parce que le pouvoir en place a fait tellement de conscessions à cette france durant cette crise qu'elle n'a aucune envie de se débarrasser de ses lunettes coloniales. ce n'est pas au président Kagamé qu'on ferait une telle injure.

Écrit par : kouassi | 10/07/2008

Ce qui me choque c'est la désinvolture avec laquelle ce juge fait sa demande qui dans le fond n'a rien de surprenant (les noms sont cités dans cette affaire à tout moment). Du point de vue juridique en a t'il le droit?

Après tous les massacres qui ont eu lieu à abidjan en novembre 2004, pourquoi aucun juge ivoirien n'a demandé au moins l'audition d'un officiel français? notre système hérité pourtant de la france est il different?

En gros au lieu de nous lamenter comme d'habitude devant cette humiliation, avons nous les moyens ou mettons nous en marche les moyens pour soit dénoncer le caratère illégal de cette procédure (si tant qu'elle le soit) ou contre attaquer dans cette histoire dont seuls les initiés connaissent le réel fond. Car apparemment l'opération main propre dans la filière café cacao est aussi liée(?) à l'affaire kieffer!

Écrit par : marianne | 11/07/2008

Bonjour,

moi je rêve d'un monde de justice, vous le verrez Afrique - Europe même combat dans la corruption, même si en Europe c'est de la corruption à pas feutré.

Alors oui je rêve qu'un juge africain demande des explications aux sociétés misent en cause dans le blog ci dessous, je rêve que ce même juge demande à l'état français pourquoi il laisse les pays africains se faire détrousser de manière si immorale par des sociétés mafieuse, je rêve que l'auteur de ce blog soit soutenu, ci se n'est par l'Europe au moins par l'Afrique, pour donner une vraie leçon de morale au pays des droits de l'homme

Je souhaite non je prie pour que notre ami Théophile en fasse un sujet de discussion

Écrit par : yjanet71 | 11/07/2008

c'est malin g oublié l'URL dans mon envolé lyrique !!! Voila chose réparé

http://pefaco.spaces.live.com/blog/cns!41915C7BA5CED8C5!108.entry

Écrit par : yjanet71 | 11/07/2008

g oublié dans mon envolé lyrique l'URL, le voici

http://pefaco.spaces.live.com/blog/cns!41915C7BA5CED8C5!108.entry

Écrit par : yjanet71 | 11/07/2008

On dirait que la reponse a la bergere est faite

http://news.abidjan.net/h/297584.html

"Le chien aboie et la caravane passe"

Avant ils n'avaient meme pas besoin de lancer de convocations, ils venaient et partaient sans discuter, maintenant ils envoient des convocations et meme ils font de la provocations, tout simplement pour enerver, cf a la citation ci-dessus

Écrit par : metu | 11/07/2008

Ah oui ca par contre, ca serait rigolo ca.
J'imagine déjà Chirac, Aliot-Marie et Poncet repondre devant un tribunal federal africain sur la tuerie de l'hotel Ivoire en 2004. Ou encore tout le staff d'Elf/Total repondre du financement des troubles armées au Congo en 1994, etc, etc, etc. La liste est infinie.
Nul doute que la juge Eva Joly se ferait un plaisir de nous transmettre un certain nombre de dossiers.

Écrit par : Eddy | 12/07/2008

J'ai fait mienne depuis quelques temps, cette citation d'Edouard Balladur que j'ai relevée à la page 12 de son oeuvre " DES MODES ET DES CONVICTIONS".

Apprécions ensemble: « La politique est un jeu convenu entre initiés qui parlent un langage codé (...) et les simples hommes ont du mal à comprendre et à trouver derrière le mirage des mots, la vérité des choses ».

En d'autres termes, derrière le « mirage » de cette convocation, il faut interpréter autre chose. Personnellement je ne sais pas quoi exactement interpréter pour le moment, mais je sais que cette affaire n'est qu'un prétexte pour atteindre d'autres objectifs. La France prépare donc quelque chose de toute évidence.

Cette convocation est une feinte, une diversion. Comment dans une affaire civile ordinaire (les disparitions et les morts durant cette guerre, on ne les compte plus en Côte d’ivoire), peut-t-on focaliser, de façon sélective, l'attention sur un seul...(parce qu'il est français?) ...au point de faire injure à tout un peuple en convoquant sa première dame comme on convoquerait n'importe qui?
Théo, cela me donne l'occasion de lancer un débat sur un fait qui m'a toujours choqué mais qui, à ma connaissance, a toujours laissé les analystes impassibles; j'ai toujours été et je suis contre le fait qu'un chef d'état ou même un ex- chef d'Etat, comme c’est le cas de Charles Taylor, soit jugé à l'extérieur du continent noir et de surcroît, sur une initiative occidentale,habilement camouflée derrière la toge du TPI...et cela quelle que soit le crime ignominieux commis par celui-ci.
Pour avoir laissé faire cela, nous avons créé des précédents, qui vont devenir des instruments de pression aux mains des occidentaux contre nos dirigeants. Dans le cas de Charles Taylor, l'opinion en général et l'intelligentsia africaine en particulier, s'est bornée au "casier" chargé de Taylor pour trouver normal que les choses se passent ainsi.
Aujourd'hui, c'est Omar El Béchir du soudan qui est visé. Bien sûr que ce monsieur n'est pas un saint...tout comme Georges Bush, Jacques Chirac etc... ne le seront jamais, et pourtant, il ne viendra jamais à l'idée d'un TPI de les convoquer comme simple témoin, à plus forte raison accusé.
Ne nous laissons pas abuser. Chaque fois que l'occident parle de justice, ce n'est pas que cela les préoccupe. Il s'agit, pour eux, juste d'un instrument sur l'échiquier politique destiné à atteindre des buts; pour preuve il y a plein de Présidents "malsains" qui gouvernent tranquillement...tant qu'ils ne gênent pas les intérêts occidentaux.
Voilà les débats que je souhaiterais voir lancé parallèlement!

Écrit par : HARRIS | 13/07/2008

bonjour, concernant le blog que j'avais cité plus haut, quand l'auteur parle de "l'état" il sous entend "monsieur Sarkozy" alors il serait heureux que monsieur Sarkozy et ses sbires, parfaitement au courant et cautionnant le pillage du Bénin et de beaucoup d'autres pays africain du reste, par la société mentionné dans le blog passe devant un juge Béninois

Si une société Béninoise ou un individu de nationalité Béninoise volé l'état français, l'état français demanderait aussitôt une extradition....

Y a le monde de ceux qui peuvent et celui de ceux qui subissent
http://pefaco.spaces.live.com

Écrit par : yjanet71 | 13/07/2008

HARRIS,

Concernant Charles TAYLOR, il avait été proposé qu'il soit jugé sur le continent.
Mais sache qu'en pratique, aucun pays africain ne veut le faire, ne veut accueillir sur son sol le tribunal qui va faire ça.
C'est souvent aussi simple que ça.

Regarde le cas Issène Habré caché au Sénégal, les juges sénégalais se sont déclarés incompétents pour le juger, et il en sera de même dans n'importe quel pays africain.

Dès lors, on le fait en dehors du continent.

Écrit par : Nino | 15/07/2008

Oui, tout à fait nino; je suis au courant de cela. Mais, en fait, seule une nation victorieuse peut s'arroger le droit de juger les dirigeants ennemis vaincus, comme ce fut le cas des dignitaires allemands, jugés par les alliés à Nuremberg.
Les juges sénégalais, à juste titre, se sont déclarés incomptétents pour juger Habré, pour la simple raison que seul le peuple tchadien est habilité à faire un procès à son dirigeant.De même, pour Taylor seuls les libériens peuvent le faire. Ce genre de procès relève de la politique extérieure. D'ailleurs, c'est sous la pression internationale que les sénégalais ont "fait semblant" de juger Habré.Par ailleurs les pays africains n'évoquent jamais ce genre d'éventualité.
Je crois même qu'il faut se dresser contre toute idée de juger un responsable politique en dehors de son pays.Pour l'heure nous ne réalisons pas vraiment les conséquences facheuses que ces mauvais précedents judiciaires peuvent avoir pour nos pays à l'avenir !

Écrit par : HARRIS | 16/07/2008

C'est bien de parler de réciprocité comme le fait le président Rwandais. Aujourd'hui combien d'africains sont-ils fiers de leurs Etats et de ses dirigeants? A la vérité, ils ne sont pas nombreux. Et pour cause. La plupart d'entre nous, auréolé d'un petit pouvoir a pour référence aussi bien dans les discours de tous les jours l'Occident. Mieux, nous préférons que nos femmes une fois enceinte partent accoucher en France, aux Etats Unis. Loin du continent maudit (?) Dans la recherche d'emploi, les diplômes obtenus en Occident sont les bienvenus. Comme pour dire que tout ce qui provient du continent est sans valeur. C'est choquant. Et triste. Combien de chef d'Etat Africain pour leurs vacances optent pour un pays Africain? Parlant de la justice, les cas sont légions en Afrique où il est impensable d'inculper une autorité. Et pourtant l'Afrique irait mieux, si ces bandits à col blanc pouvaient être inquietés par la justice de leur propre pays. La Côte d'Ivoire a donné l'exemple à travers le nettoyage qui a lieu dans la filière café-cacao. Et cela, nous le devons à la volonté des bailleurs de fonds et du président Gbagbo. C'est dire une fois de plus que c'est à l'extérieur que nous devons la réparation de certaines injustices. Et l'affaire Norbert Zongo? Où en sommes nous? Un non lieu simplement.Décidément prions de tous nos voeux pour une réelle indépendance de la justice dans nos pays. C'est ainsi qu'on aura le respect des autres.

Écrit par : DABOU SALIFOU DIT CHEICKNA | 22/07/2008

Les commentaires sont fermés.