topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

03/06/2008

Femmes sud-africaines contre l'isolationnisme

Elle s'appelle Dr Mamphela Ramphele. Conjointe du regretté Steve Biko et mère de ses deux enfants, elle a pris la parole récemment pour rappeler, après les émeutes xénophobes, que l'Afrique du Sud ne pouvait pas jouer les isolationnistes et tourner le dos au continent. Elle a dit ceci :

da4b9fa3e979208348d5e826290946cc.jpg"Il faut souvent un choc majeur pour qu'une société regarde en face les défis qu'elle a ignorés ou sous-estimés. Les Sud-Africains ont vécu dans un faux paradis ignorant les réalités de notre monde interdépendant et interconnecté. Notre démocratie en construction a souvent feint de ne pas voir un fait : la migration des biens et des services, des idées et des hommes. Notre isolement pendant l'apartheid a fait de nous des insulaires. Cette crise nous oblige à regarder nos défis et à saisir les opportunités qui peuvent découler de notre immersion dans une mondialisation de plus en plus rapide."

Elle s'appelle Mandy De Waal. Elle est éditorialiste, écrivain et journaliste indépendante. Parmi les nombreuses belles choses qu'elle a écrites depuis le début des "événements" honteux qui ont secoué les townships, les phrases qui suivent :

9f91b1249511010c0b4a0a74964bfacf.jpg"En tant que Sud-Africains, que nous soyons hommes d'affaires, leaders, politiciens, travailleurs, philosophes, enseignants ou étudiants, nous ne pouvons pas nous croire isolés ou en dehors de l'Afrique. Nous devons absolument balayer les vieilles attitudes aliénantes et nous voir comme une partie d'un ensemble auquel nous sommes connectés.

Notre vrai succès en tant que nation sera mesuré à notre capacité à transformer notre mentalité insulaire, aliénée et inspirée de l'apartheid qui fait que nous nous voyons comme différents de tous ceux qui habitent ce continent. Le progrès sera effectif lorsque nous comprendrons que nous faisons partie, et que nous sommes coresponsables, du second continent du monde, en termes d'étendue et de population.

C'est seulement en tant qu'Africains que nous pouvons grandir en faisant grandir notre continent."

23:25 Publié dans Vite dit ! | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.