topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

05/04/2008

"Affaire Gbagbo" : Jack Lang répond à François Hollande

Sur Rue 89.

Extraits :

e0dad0000783bfae2240e57642209abb.jpg


"Gbagbo est un homme de gauche, un humaniste. Il connaît l'histoire du mouvement socialiste français mieux que certains socialistes d'aujourd'hui. C'est un patriote qui a été élu démocratiquement, autant que la démocratie fonctionne en Côte d'Ivoire. C'est un président légitime et légal. Il s'est trouvé confronté à une situation de rébellion et d'invasion de la part de troupes venant du Nord et notamment du Burkina Faso. On ne va pas reprocher à un président en fonction de se battre pour préserver l'unité de son pays.

Après, un affrontement c'est un affrontement, on ne fait pas dans la dentelle. Ce qui n'est pas normal, c'est que l'agressé -Laurent Gbagbo et son gouvernement- ait été présenté dans les médias européens ou américains comme l'agresseur.

Je ne suis pas enquêteur, je ne suis pas chargé de dire le bien et le mal, mais mon intuition et le témoignage de gens en qui j'ai confiance me permettent de dire que cet homme a été injustement calomnié, maltraité par le gouvernement français de l'époque. Et certains dirigeants socialistes français manipulés ou mal informés ont participé à cette diabolisation."

"J'ai dit à Laurent: "Si tu es si populaire, allons donc se promener dans les quartiers populaires." Et on a descendu cette magnifique rue, en toute décontraction, avec un dispositif de sécurité très léger. Il y avait une sorte d'enthousiasme et de respect dans les regards des Ivoiriens qu'on a croisés. On est ensuite allés en boîte, elle s'appelle le Queen's [qui appartient au footballeur Didier Drogba, ndlr]. Vous savez, la Côte d'Ivoire est un des pays où la musique bouge le plus."

"J'ai une attirance particulière pour les pays du Sud, l'Afrique et l'Amérique du Sud. J'ai beaucoup voyagé au Vénézuela chez mon ami Hugo Chavez. Aujourd'hui, les hommes politiques, Hollande notamment, ne voyagent pas, et c'est très regrettable."


L'intégralité de l'interview en cliquant ici.

J'aime bien cette interview de Jack Lang, parce qu'elle pose en creux une question à François Hollande : que dit "son" PS de ce que Jacques Chirac a fait en Côte d'Ivoire ? Répondre à cette question permettrait aux électeurs français d'origine africaine de savoir ce que le PS pense du néocolonialisme le plus crasse.
Hollande peut dire ce qu'il veut de Gbagbo. Mais la crise ivoirienne est aussi une question de politique intérieure française. Se focaliser sur Gbagbo, ne jamais parler de Chirac, c'est assumer un héritage dont même Sarkozy ne veut pas aujourd'hui.

Commentaires

Ce que j'aime chez ce Jack Lang, c'est son franc -parler. Il dit souvent les choses comme il les sent, sans demagogie. Et cette interview a Rue 89, nous montre que Jack est egal a lui même, malgré tout ce que la clique à Hollande avec ses courtisans Dré, Ayrault et autres, ont colporté sur lui.

Écrit par : tesogui | 05/04/2008

Au scours Théo, un petit coup de main sur rue8ç, je n'arrête pas de lire des idioties et des préjugés.

Écrit par : abyssa | 05/04/2008

c'est quand même curieux qu'au sein de la gauche française on se batte à propos de gbagbo.

cela sent de la part de hollande des conflits personnels plutôt qu'une strategie attentiste. Peut être est ce le tout sauf sarkozy qui continu.

en éburnie, les gens ne savent pas que cette virée nocturne est beaucoup plus rentable pour la fréquentabilité du pays qu'une mission budgetivore et hotellière à l'extérieur.

Écrit par : marianne | 06/04/2008

quand jack lang dit que gbagbo se bat pour préserver l'unité du pays, a été agressé comme un simple innocent ...
c'est surement jouer le rôle du socialiste en quête d'intérêt personnel, le parti socialiste à une ligne de conduite sur gbagbo...
pourquoi jack lang se désolidarise des décisions du parti, et donne l'impression d'être en mission pour son parti ???

Écrit par : Krathos | 06/04/2008

J'apprécie Jack Lang. Mais jouer au médecin après la mort, c'est un peu facile et même dangereux dans le contexte de réconciliation en CI . Très difficile de ne pas y voir un petit calcul politique.

Pour ceux que ça peut intéresser, je vous invite à lire un article intéressant sur Sankara, Cabral, Lumumba et Nkrumah sur : http://webthemic.blog.20minutes.fr/

Écrit par : O.S. | 06/04/2008

Qund je lis les conneries des français sur le Président Ivoirien je me dis que les français sont les plus bêtes de la terre. Ils sont tellement cons et bourrés de préjugés que tout président Africain por eux,est un dictateur. Un pays aussi pauvre que la france et qui n'existe que grace aux matières premières des pays Africains doit se montrer modeste.cette guerre en Côte d'Ivoire est une oeuvre de la france chiraquiene qui voulait à tout prix, maintenir le pacte colonial au président Laurent Gbabgbo qui n'en voulait pas. c'est aussi clair que l'eau de roche et tout autre commentaire n'est que diversion et idiotie.

Écrit par : kouassi | 06/04/2008

exact kouassi! de plus sur rue89 tu ne trouvera que des profs et retraités
ha ces sacrés français !!
Toujours là pour donner des leçons "aux pauvres africains"
le temps des colonies c'est fini papy ...
sa visite est suspecte... et pourquoi djack ??
méditon plutôt sur les raisons de sa visite, il n'est pas juste venu ce dandiner à treichtown.

il faut tj rester en alerte, rien n'est joué et les élections sont pour bientôt.
restons méfiant...

Écrit par : AFT | 07/04/2008

Salut ! au sujet des élections en RCI, j'ai appris que Ouattara souhaite des "élections sans désarmement"... si cette info est vérifiée, alors la paix n'est pas pour demain...

Écrit par : gilles | 07/04/2008

C'est quand même un peu de la langue de bois. Je voudrais savoir son avis sur les pratiques en cours à la rue princesse.

Écrit par : The Green Man | 07/04/2008

Théo, est-ce qu'il faut considérer Jack Lang comme un médecin après la mort? Non. Il s'est donné le temps de comprendre et de venir lui-même s'impregner des causes profondes de notre crise. Son constat. Dans l'opinion française et internationale, l'on a insidieusement inversé les responsabilités: l'agresseur est devenu l'agressé et vice-versa. Ce rapprochement Gbagbo-Jack Lang est un pas important dans la normalisation des rapports entre Le PS et le pouvoir en place à Abdjan. François Holland devra taire son orgueil et faire preuve de lucidité.

Écrit par : Amos | 08/04/2008

Les commentaires sont fermés.