topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

29/01/2008

Lalla n'est pas Dalila

Ceci est un SMS vocal imaginaire et au deuxième degré envoyé à Didier Drogba à la fin du match Mali-Côte d'Ivoire (0-3) par sa belle-mère, ou belle-tante, ou belle-cousine...



9921e9e8ecf0f78772911c1329b98a68.jpg"Hééé ! Mon petit Didier ! Est-ce que tu sais même ce que tu m'as fait ? Quand tu marquais le premier but ivoirien contre le Mali, est-ce que tu avais oublié que ta bonne vieille se trouvait à Bamako ? Est-ce que tu connais même mes voisins ? Depuis plusieurs jours, ils rôdent autour de chez moi en sifflant, en persiflant, en murmurant des choses que je n'entends pas mais que je devine. Ils me désignent d'avance. Je suis l'infiltrée. Je suis la traîtresse. Je suis le serpent dans la maison. Je suis la femme indigne qui pactise avec l'ennemi. Qui l'a massé. Qui lui a fait boire des décoctions spéciales pour consolider son genou. Qui prie pour lui. Qui n'arrive pas à le voir autrement que comme son gendre préféré, alors que l'intérêt national lui ordonne de maudire l'ennemi.
Héééé ! Ballon ! Il fallait laisser un peu de talent dans les vestiaires. Tu aurais économisé des boeufs, des pagnes wax et des bazins riches qu'une horde de Diakité déchaînés t'exigera à ta prochaine arrivée ici. Tu les connais ô !
C'est vrai qu'après le match tu es allé gentiment saluer tous tes "beaux" dans leurs vestiaires. Tu es bien élevé. Mais mes voisins lancent leurs méchants mots à travers ma fenêtre et disent que tu as les foutaises. Foutaises eux-mêmes ! Ils exagèrent ! Ballon rend bête ! Qu'ils ne me demandent plus des avances d'avant fin du mois. Je prends l'argent chez l'ennemi !
Et puis, je vais te dire quelque chose. J'aime mieux que tu aies gagné ce match. J'aime mieux que tu aies marqué le premier but. Je ne suis pas folle. Je connais les Africains. On est même chose. En cas de cas, ils auraient très vite dit tout et n'importe quoi sur toi et ta femme, ma petite Lalla. Je suis informée. Je sais tout ce qu'on a dit sur Samuel Eto'o Fils quand il a raté son pénalty contre vous lors de la dernière Can. Il avait vendu le match à ses beaux-parents. C'était une partie de la dot ! Son Ivoirienne l'avait gbassée. Elle lui avait enlevé sa force comme la Dalila de La Bible avait enlevé la force de Samson en lui coupant les cheveux pour ouvrir la voie à une victoire militaire des Philistins.
Héééé ! Ma Lalla n'est pas Dalila. Elle n'est pas une occasion de chute pour son Didier. Ma Lalla est Ruth la Moabite, fidèle à son mari, fidèle à son pays. Elle se donne jusqu'à l'abandon. Elle dit : "Où tu iras j’irai, où tu demeureras je demeurerai ; ton peuple sera mon peuple".
Ne t'inquiète pas ! Elle ne te boudera pas la nuit de ton retour à la maison !"

Photo d'illustration : Lalla DD (Diakité-Drogba) à l'hôtel Tiama d'Abidjan.

Commentaires

Excellent!

Écrit par : ismosanga | 30/01/2008

Bien chere LDD, vous restez notre fierte en Cote d'Ivoire, et celle de toute l'Afrique pour bien savoir garder et entretenir, vous et nous, notre DD qui a revolutionne le talent du footballeur africain au dela des frontieres africaines avec son jeune frere Eto Fils. Avant lui nous avons connu les Pokou Laurent, Roger Milla..., qui eux ont forger l'ame du footballeur africain. Comme vous, votre joyeau d'epoux ne regrettera pas ce but qui a barre la route des quarts de finale au pays de vos premiers parents. Vous et lui etes tres sportifs. Le premier des maliens, le president ATT, et le premier des Ivoiriens, le president LG, tout comme les deux peuples du Mali et de la Cote d'Ivoire le sont encore autant que vous. C'est pourquoi vous ne devriez pas vous inquietter outre mesure parce que le football est un sport de democratie conviviale, c'est pourquoi quand le meilleur a gagne on echange les maillots. Symbole de non ressentiment d'animosite, donc de non rancoeur.
Ne dit on pas que derriere un grand homme se trouve une grande femme?
Je vous en remercie pour vous en etes preoccupee!!!!!!!!

Écrit par : Alfred Leandre OPOHI | 31/01/2008

Les commentaires sont fermés.