topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

18/01/2008

Finalement, c'est Dacoury-Tabley !

c90be587cd4fd077850732c076a25103.jpgL'Ivoirien Philippe Henri Dacoury-Tabley est désormais le gouverneur de la BCEAO, après une longue bataille diplomatique opposant la Côte d'Ivoire aux autres pays de l'UEMOA. Certains pensaient que leur tour était arrivé, d'autres ne voulaient pas de Paul-Antoine Bohoun Bouabré, mais se disaient ouverts à d'autres Ivoiriens. Au final, qui a perdu, qui a gagné ? Débattons.

01:38 Publié dans Vite dit ! | Lien permanent | Commentaires (9)

Commentaires

Est-ce qu'il est compétent au moins ce monsieur? Qui est Mr Dacoury-tabley?

Écrit par : Manolli | 18/01/2008

J'avais raison de dire il y a deux jours sur mon blog (toutremetreencause.ivoire-blog.com) que Gbagbo s'inclinerait. Notre Koudou ne semble si puissant!

Écrit par : ismosanga | 18/01/2008

C est vrai qui est ce monsieur? le seul Dacoury-Tabley dont on a entendu parler ces dernieres annees est celui de la rebellion oh... "ex"-rebellion sorry.....
ca en dit long au niveau des mic-mac politiciennes
j esperes qu il sait ce qu est la BCEAO? excusez moi n en riez pas

Écrit par : keiko | 18/01/2008

allez voir la théorie de Yoro, je la trouve très interessante
http://leblogdeyoro.ivoire-blog.com/archive/2008/01/17/bceao-et-si-bohoun-bouabre-n-etait-pas-le-bon.html

Écrit par : Djé | 18/01/2008

Ismosanga, tu as de l'humour. Qu'est-ce que Gbagbo vient chercher ici. C'est une affaire de Côte-d'Ivoire. La Côte-d'Ivoire a gagné et toi avec. Pas content ?

Écrit par : Edgar | 18/01/2008

Je crois que c'est une "tradition" que les gouverneurs de la BCEAO sont des "inconnus". Souvenez-vous de la nomination en 1988, après la mort d'Abdoulaye Fadiga, de l'ancien directeur Afrique du FMI: qui avait jamais entendu parlé d'Alassane Ouattara à cette époque? De même, si ce n'était pour son grand frère qui a toujours essayé de le pousser au devant de la scène politique, Charles Banny n'était pas vraiment une célébrité. Laissons à Philippe Dacoury le temps de s'installer avant de préjuger de ses possibles compétences...Et puis: chapeau à la famille Dacoury-Tabley qui a produit un nombre impressionant de personnalités en Côte d'Ivoire, fait tout de même rare pour une seule famille...

Écrit par : Enrico | 18/01/2008

tant que les gens mettront leurs ethnies ou leurs politicards avant l'intérêt national, l'afrique restera l'afrique.

theo (tout à son honneur) nous invite au débat, que faisons nous: gbagbo par ci bété par là gagné perdu...
arretons ça!!!

la fait que le gouvernorat revienne à la Côte d'ivoire pour 6 ans est une victoire à court terme pour notre pays,
mais à long terme qu'y gagnons nous?

Si les gens se sont battus avec la puissance tutelaire du f fca pour ne pas qu' un progressiste soit à la tete de la bceao alors qu'on ne voit (au sens propre) vraiment pas les avantages pour notre pays (sauf renflouer les caisses de l'ex rebellion), c'est que le statut quo arrange la france et les pays(arachidophone et rebellophone) sous perfusion française!

Tant que l'afrique conservera son système politique et économique hérité de la colonisation (par définition mise en place pour assurer la prééminence de la métropole) jamais elle ne sortira de son état de sous dévéloppement!

Écrit par : marianne | 18/01/2008

ce serait aussi interessant qu on nous enumeres certaines de ces publications et ecrits pour qu on le connaisse mieux. les chemins de pelerins dans les institutions ..... ben on en a vu. meme si cela "c est passe selon la tactique de Yoro".
le poste qu on le perde dans 6 ans ou qu on le garde... le plus important est quel progres on apporte a l institution au moment ou nous sommes a la tete? au lieu de reciter les lecons ?
j esperes qu il ne "versera pas notre figure par terre" comme son pred.... je n ai pas dit le nom de quelqu un

Écrit par : keiko | 18/01/2008

Edgar, C'est vrai qu'en tant qu'Ivoirien je suis ravi qu'on ait gardé le poste. Le probleme c'est que Gbagbo a voulu joue a l'enteté et maintenant il a perdu de son lustre. Parce que si tu va en guerre contre tous les autres et a la fin tu capitule, tu "gate ton nom"
Anyway, comme Keiko le dit esperons qu'il "ne versera pa notre figure par terre"

Écrit par : ismosanga | 19/01/2008

Les commentaires sont fermés.