topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

14/01/2008

Anne Imbert : la "Blanche" de Guillaume Soro

4319fcfec6932226fba95e7e8b48eda4.gifA quoi ressemble la barbouze européenne en Afrique au début du XXIè siècle ? C'est la question que nous nous posions il y a quelques jours ici, en évoquant l'affaire du très étrange journaliste français Jean-Paul Ney arrêté à Abidjan pour complot. Nous nous promettions de faire une petite galerie de portraits d'Occidentaux plongés dans les arcanes du conflit ivoirien, pouvant plus ou moins être considérés comme des "barbouzes".
Puisqu'on a beaucoup accablé IB ces derniers jours, parlons un peu de Anne Imbert, la "Blanche de Soro". A priori, cette honorable dame n'a rien à voir avec l'Afrique et ses rébellions. Elle est journaliste, certes, mais spécialisée dans le bâtiment... disons qu'elle travaillait, jusqu'à une date récente, pour un moteur de recherche spécialisé dans le bâtiment, Batiweb.
C'est sous cette couverture qu'elle est venue à Bouaké, officiellement pour écrire un article sur les besoins en bâtiment de la zone Forces nouvelles. Depuis, elle se fait appeler "La Louve", et revendique le titre de "risk profiler" de Guillaume Soro. Dans des interviews, elle a affirmé être à l'origine d'un certain nombre de décisions de l'actuel Premier ministre de Côte d'Ivoire.
Un de mes informateurs m'a envoyé, il y a quelques mois, une note sur "La Louve", qui se serait introduite dans le Nord grâce à une accréditation de presse trafiquée.

"Grâce à cette fausse image, elle s'est introduite dans le Nord ivoirien. Sa mission étant de conduire Soro là où le réseau souhaitait, en tout cas rien de très favorable pour l'avenir de la CI... Elle a partiellement échoué."


Pour mon informateur, pas de doute. Le réseau, ce sont les "services" français. En tout cas, Anne Imbert n'est pas beaucoup plus discrète que Jean-Paul Ney. Elle s'exprime régulièrement dans L'Intelligent d'Abidjan, qui a en commun avec elle d'être dans le collimateur d'Alain Lobognon, le communicant de l'ex-rébellion. Vous pouvez lire ses saillies ici et ici.

Qu'en penser ? Anne Imbert est-elle une professionnelle travaillant seule pour son compte dans cet environnement plus que troublé ou une "honorable correspondante" ? En tout cas, son avis sur Jean-Paul Ney est tranchant.

"Quant à IB, je dis et le redis, il n’a pas l’écoute qu’il prétend avoir et ce n’est pas les deux ou trois sous-chefs qu’il arrive à convaincre sur des promesses de vie meilleure ou les deux ou trois individus qui veulent croire à tout prix que Guillaume Soro n’est rien et que IB est quelqu’un, qui pourront déstabiliser cela. Mais en utilisant les services d’un paparazzi de la guerre pour marquer sa « victoire », ils se sont, en plus, tous couverts de ridicule aux yeux de la presse internationale. Maintenant, il est aussi ridicule de voir la main d’un espion français en la personne de Jean-Paul Ney, connu surtout dans le monde pour être un joueur en solo à la recherche de scoop ou encore de penser que les militaires français allaient aider les hommes de main de IB, (C’est aussi ridicule que de croire qu’ils étaient derrière l’attentat mais j’ai même lu dans la presse que des médecins français voulaient inoculer le Sida à des ivoiriens !!! on aura tout lu !) et il est encore plus ridicule de penser que le sieur IB aurait pu vous proposer un poste !!!"

Commentaires

Encore un lien avec les blogs. Il y a trois ans de cela...

http://loiclemeur.com/france/2004/11/anne_imbert_a_v.html
http://www.bucheron.net/weblogs/index.php?2004/11/24/1305
etc...

Le monde est vraiment petit.

Écrit par : G. | 18/01/2008

Les commentaires sont fermés.