topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

07/01/2008

Jean-Paul Ney : un "espion" très "bavard" à la Police criminelle

ac30cc0608ec67e8288164d01ca89fb3.jpgLe moins que l'on puisse dire, c'est que l'on a connu la France officielle plus indignée face à l'incarcération d'un de ses ressortissants dans un pays du Sud, surtout quand il est journaliste. Cela fait une bonne dizaine de jours que Jean-Paul Ney, journaliste et photographe free-lance, est aux mains des "services" ivoiriens, et l'on constate avec étonnement que la France diplomatique et médiatique a choisi de s'astreindre au "service minimum". On condamne certes, mais le plus discrètement possible, avec le moins de grandiloquence possible. Pourquoi cette attitude particulière ? Qui est Jean-Paul Ney ? Les quotidiens ivoirien Nord-Sud (proche du Premier ministre et des Forces nouvelles) et Notre Voie (proche du FPI, parti présidentiel) en sont convaincus : ce Français né le 4 mai 1976 à Prades, dans les Pyrénées orientales est un "espion". Vrai ou faux ?


Pour se faire sa propre opinion, il suffit de fouiller un peu sur le net. Car Jean-Paul Ney, internaute hyperactif, a une visibilité qui pourrait faire pâlir bien des entreprises commerciales. Il a un site Internet à sa gloire, où figure sa biographie en anglais - son CV en français étant accessible sur sa page Ziki.
Que dit Jean-Paul Ney de lui-même ? Il se présente comme journaliste, et affiche de solides références.

Grand reporter et chercheur en matière de sécurité internationale. Vice-président de la Commission des journalistes de la défense, de la sécurité intérieure et des correspondants de guerre. Spécialiste de la communication de crise et de l'infoguerre.

Consultant pour les médias français et étrangers : LCI, Le Figaro, BBC, Al Jazeera, Newsweek.

J'ai mis mes compétences au service de plusieurs grands groupes, de parlementaires et d'institutions (Mindef et MIAT). Je rédige régulièrement des rapports de situation en me rendant sur place, ma force c'est mon réseau.

J 'ai travaillé sur la communication d'un candidat à l'élection présidentielle (réinformation & contre-information).


Carrière journalistique :

Sipa Press (photoreporter)

Canal Plus / I-télé (reporter et réalisateur en charge des dossiers défense/sécurité)

France Soir (grand reporter, envoyé spécial USA et Moyen-Orient)

Paris Match & le Figaro Magazine (grand reporter)

Association des Journalistes de la Défense, école militaire (responsable des systèmes d'information)

Mission Spéciale Productions (grand reporter)

Gamma (grand reporter).


Il était en Côte d'Ivoire, dit-il, pour l'agence Gamma - qui confirme mollement. Mais Jean-Paul Ney se dit aussi "chercheur" et déclare être directeur de la division Intelink, du groupe Digital Network, fondé par Christophe Casalegno, un proche d'Yves Bonnet, ancien patron de la DST, très visible sur le net lui aussi, à travers son blog ouvertement favorable à Nicolas Sarkozy, où il se présente volontiers comme un "hacker" et sur lequel figure son CV et sa photo. Ses liens avec Jean-Paul Ney et Intelink y sont explicites.

Justement, sur le site de la fameuse division Intelink du groupe Digital Network (qui se présente clairement comme un appendice des services français), l'on lit deux articles fort curieux d'un certain Jean-Philippe Caron. Le premier, daté du 20 décembre 2007, évoque un retour imminent de IB, un coup d'Etat inéluctable et une prétendue note de la DGSE dithyrambique envers un IB ultra-favori (ne riez pas !) en cas d'élection présidentielle. Le second, daté du 22 décembre, se réjouit du renversement inéluctable de Laurent Gbagbo tout en s'indignant de l'efficacité grandissante du système d'écoutes téléphoniques en Côte d'Ivoire, réalisé avec l'aide des Israëliens. Cinq jours après la parution de cette brillante analyse, Jean-Paul Ney était arrêté alors qu'il faisait des prises de vue devant la RTI.

Jean-Paul Ney et les autres pions de son réseau sont-ils des zozos déséquilibrés ? De nombreux internautes ne sont pas loin de le penser, et vilipendent ses manières d'insulteur public sur le Net qui lui ont valu des procès. Ceci dit, il a de l'entregent au sein de l'establishment, et il sera difficile de nous faire le coup du "doux dingue". Selon sa page Ziki, il est auteur et/ou coauteur de publications préfacées par Yves Bonnet, ancien patron de la DST et Nicolas Sarkozy himself. Vous avez dit bizarre, comme c'est bizarre... Jean-Paul Ney est-il un "fou des services" qui a reçu un vague feu orange de la part de l'Etat français, une barbouze officielle ou un simple mercenaire à la solde d'intérêts ivoiriens ? Les prochains jours nous le diront.

Il reste que Ney n'est pas le premier jeune Français, mi-journaliste mi-agent, qui "grouille" dans l'entourage de IB. Un certain Vincent Rigoulet, qui a écrit pour Le Monde depuis Ouagadougou, a longtemps été un des conseillers les plus visibles de IB, et a même réussi à publier, en son nom, une tribune libre dans Le Monde - ce qui est assez piquant quand on sait que le pauvre sergent peine à écrire une phrase correcte en français.
Un jour, il sera temps d'enquêter sérieusement sur les liens étranges entre IB, Soro et les réseaux des services secrets français, qu'ils soient en symbiose ou en concurrence.

Commentaires

joli travail d'investigation...toutes ces révélations sont tout simplement hallucinantes et le silence du quai d'orsay est assez troublant.
wait & see comme tu le dis

Écrit par : Djé | 07/01/2008

C'est rassurant de voir nos services ouvrir les yeux et de se montrer aussi incompétents quand il s'agit de sécuriser l'Etat.

Écrit par : Vidjé | 08/01/2008

Je crois que Vidjé voulait dire "aussi compétents"... Ou bien ?

Écrit par : Théo | 08/01/2008

Jean-Paul Ney se dit journaliste, mais c'est surtout un mythomane fasciné par le monde des barbouzes.
Ce qui explique peut-être la discrétion des autorités françaises.

Écrit par : Rocky | 08/01/2008

Vous avez tout à fait raison de vous interroger sur la personnalité de Jean-Paul Ney. C'est le point d'achoppement du dossier.
En France, si les médias et les autorités sont discret sur sa détention, c'est que Jean-Paul Ney est considéré içi comme un véritable zozo.
Ses frasques sont connu depuis plus de 10 ans, voir :

http://minilien.com/?YR6ayxyf9N

et

http://www.rue89.com/2008/01/08/mysterieuse-detention-dun-photographe-francais-a-abidjan

Il est facile d'imaginer l'embarras du gouvernement, bien obligé de négocier sa libération, et à ce titre, les fonctionnaires français ne doivent pas être franchement enchanté de devoir démeler les bêtises puériles de ce rigolo. Encore qu'a ce stade, il s'est mis dans un pétrin qui ne peut recevoir l'appellation de "bêtises".

Il a été condamné en France, en 2004, à une astreinte de soins psychiatriques :
http://www.kitetoa.com/Pages/Textes/Textes/Ney/Apres-proces/jugement_nanterre_10_mars-2004_jean-paul_ney.pdf

Il a déja reçu en France des avertissements sous la forme de prison préventive, de gardes à vue et de perquisitions.
Il est parfaitement légitime que les ivoiriens s'interrogent sur les agissements de ce personnage, cependant il faut à l'esprit garder que cet individu est considéré comme un mythomane, et son comparse, Christophe Casalegno que vous imaginez en tenancier d'une obscure officine souffre de la même pathologie au vue de son Curriculum Vitae:

http://www.christophe-casalegno.com/cv_christophe_casalegno.pdf

Vous reconnaitrez qu'a la lecture des CV de l'un et de l'autre, vous ne résistez pas à la tentation de créer un comité de soutient pour qu'ils aient conjointement un prix Nobel, encore que celui de l'humour n'a pas été crée.

Il faut reconnaitre à Jean-paul Ney un certain talent, il fait parfaitement illusion en surface, ce qui lui permet temporairement d'approcher des personnalités. Au moins le temps d'une photo.
Jean-Paul Ney est bien plus stupide que dangereux, et je plaint les enquèteurs ivoiriens qui doivent probablement faire un usage immodéré de l'aspirine face au déferlement non-stop de ses "révélations" et mise en exergue de sa personnalité. Par la suite, il pourra être modelé comme bon il semble et selon les interêts des uns et des autres, car Jean-Paul Ney n'a aucun courage face à l'autorité.

De toute cette histoire, ou j'ose espérer que les autorités ivoirienne ne vont pas nous le présenter comme un "Bob Denard" sous peine d'être ridicule, il restera certainement un aspect positif pour lui sous la forme d'un ouvrage ou il contera ses "aventures" africaines. A moins que les services francais, largement échauffé par les conneries permanentes de ce monsieur, lui réservent une camisole de force.
Une chose est certaine, il a déja perdu son passeport pour très longtemps.

Écrit par : Théo | 08/01/2008

Vous avez tout à fait raison de vous interroger sur la personnalité de Jean-Paul Ney. C'est le point d'achoppement du dossier.
En France, si les médias et les autorités sont discret sur sa détention, c'est que Jean-Paul Ney est considéré içi comme un
véritable zozo.
Ses frasques sont connu depuis plus de 10 ans, voir :

http://minilien.com/?YR6ayxyf9N

et

http://www.rue89.com/2008/01/08/mysterieuse-detention-dun-photographe-francais-a-abidjan

Il est facile d'imaginer l'embarras du gouvernement, bien obligé de négocier sa libération, et à ce titre, les fonctionnaires
français ne doivent pas être franchement enchanté de devoir démeler les bêtises puériles de ce rigolo. Encore qu'a ce stade, il
s'est mis dans un pétrin qui ne peut recevoir l'appellation de "bêtises".

Il a été condamné en France, en 2004, à une astreinte de soins psychiatriques:
http://www.kitetoa.com/Pages/Textes/Textes/Ney/Apres-proces/jugement_nanterre_10_mars-2004_jean-paul_ney.pdf

Il a déja reçu en France des avertissements sous la forme de prison préventive, de gardes à vue et de perquisitions.
Il est parfaitement légitime que les ivoiriens s'interrogent sur les agissements de ce personnage, cependant il faut à l'esprit
garder que cet individu est considéré comme un mythomane, et son comparse, Christophe Casalegno que vous imaginez en tenancier d'une
obscure officine souffre de la même pathologie au vue de son Curriculum Vitae:

http://www.christophe-casalegno.com/cv_christophe_casalegno.pdf

Vous reconnaitrez qu'a la lecture des CV de l'un et de l'autre, vous ne résistez pas à la tentation de créer un comité de soutient
pour qu'ils aient conjointement un prix Nobel, encore que celui de l'humour n'a pas été crée.

Il faut reconnaitre à Jean-paul Ney un certain talent, il fait parfaitement illusion en surface, ce qui lui permet temporairement
d'approcher des personnalités. Au moins le temps d'une photo.
Jean-Paul Ney est bien plus stupide que dangereux, et je plains les enquèteurs ivoiriens qui doivent probablement faire un usage
immodéré de l'aspirine face au déferlement non-stop de ses "révélations" et mise en exergue de sa personnalité. Par la suite, il
pourra être modelé comme bon il semble et selon les interêts des uns et des autres, car Jean-Paul Ney n'a aucun courage face à
l'autorité.

De toute cette histoire, ou j'ose espérer que les autorités ivoirienne ne vont pas nous le présenter comme un "Bob Dénard" sous
peine d'être ridicule, il restera certainement un aspect positif sous la forme d'un ouvrage ou il contera ses "aventures"
africaines. A moins que les services francais, largement échauffé par les conneries permanentes de ce monsieur, lui réservent une
camisole de force.
Une chose est certaine, il a déja perdu son passeport pour très longtemps.

Écrit par : Théo | 08/01/2008

A ne pas confondre, le Théo qui a écrit les deux derniers commentaires, et le Théo qui tient ce blog. Ce n'est pas la même personne.

Écrit par : Théo | 08/01/2008

Je rejoint le Théo-qui-ne-tiens-pas-le-blog sur JP ney, C'est un personnage intéressant ... sur le plan médical.
Ses références sont au mieux douteuses, aucuns des journaux cités n'a jamais confirmé ces informations, et Canal + / I télé à démenti qu'il n'ai jamais fait autre chose que des piges pour eux.

Je ne sais pas comment il s'est débrouillé pour avoir une préface par Sarkosy, mais ce qui est sur, c'est que ce n'est pas une garantie de qualité.

D'ailleurs, il se présente comme journaliste, mais ne dispose pas de carte de presse en France.

Il est de plus considéré comme le prototype du troll sur internet, un vrais cas d'école, mythomane, agressif, excessif.

je le crois capable d'avouer tout ce qu'on voudra pour rajouter une ligne a son CV.
Je doute que le moindre service officiel sérieux puisse s'associer a un tel personnage sans trembler.

Les services français en afrique n'ont certes pas une trés bonne réputation, mais au point de s'adjoindre un type dont le CV ne résiste pas à une recherche google, qui a des antécédents judiciaires et psychiatriques il y a quand même un monde.

mad.

Écrit par : mad | 08/01/2008

"Je ne sais pas comment il s'est débrouillé pour avoir une préface par Sarkosy"

Bof ! Que ce soit pour Jean-Paul Ney ou pour un traité sur la sexualité des crevettes, l'équipe des spin-doctors sarkozystes répondent toujours présent.

Écrit par : Théo de FR | 08/01/2008

ya de la manip dans l'air,cet homme est un agent travaillant pour les fn!

Écrit par : karl | 08/01/2008

Le théo qui ne tient pas le blog doit avoir lui-même un sérieux problème d'identité à résoudre pour s'acharner à ce point sur JP Ney. Il aurait vraisemblablement pris son pied durant l'occupation à rédiger des lettres anonymes à destination de la kommandantur.
Peu importe qui est Ney finalement. Il me semble que des comportements à la Théo (pas celui qui tient le blog) sont infiniment plus inquiétants.
Théo et ses potes passent d'ailleurs une partie de leur temps à dénigrer lâchement tous ceux qui ne leur plaisent pas sur Usenet.
Ce qui me fait le plus gerber, c'est que Théo se prétend de gauche, alors qu'il a les méthodes d'un petit rat brun, lâche et veule.

Écrit par : Morokons | 10/01/2008

Bonjour,

Nos camarades et amis africains ne doivent pas ignorer que le petit lutin qui vient d'écrire sous le pseudonyme Morokons est en fait un fonctionnaire français qui s'appelle XXX YYYY et qui a osé écrire publiquement un jour dans un forum de discussion que pour lui les noirs et les arabes devaient se traiter à coups de mitrailleuse. J'en ai gardé précieusement la preuve et prescription ou pas je ne pense pas que l'administration française cautionnerait ce genre de chose si elle venait à en être informée.

Ce neonazi agit plus régulièrement dans le forum fr.soc.politique, sous divers pseudonymes. Si monsieur XXX YYY, dont je ne révèle pas encore le nom pour lui donner une dernière chance, veut que son administration reçoive une copie de certains de ses messages, il n'a qu'à continuer.

C'est un dernier avertissement mon petit, ce blog n'a pas à être pollué par un fanatique nazi.

Écrit par : Théo de Be | 10/01/2008

Nos camarades et amis africains ne doivent pas ignorer que le petit lutin qui vient d'écrire sous le pseudonyme Morokons est en fait un fonctionnaire français qui s'appelle XXX YYYY et qui a osé écrire publiquement un jour dans un forum de discussion que pour lui les noirs et les arabes devaient se traiter à coups de mitrailleuse. J'en ai gardé précieusement la preuve et prescription ou pas je ne pense pas que l'administration française cautionnerait ce genre de chose si elle venait à en être informée. Ce neonazi agit plus régulièrement dans le forum fr.soc.politique, sous divers pseudonymes. Si monsieur XXX YYY, dont je ne révèle pas encore le nom pour lui donner une dernière chance, veut que son administration reçoive une copie de certains de ses messages, il n'a qu'à continuer. C'est un dernier avertissement mon petit, ce blog n'a pas à être pollué par un fanatique nazi.

Écrit par : Théo de Be | 10/01/2008

Vraiment pas un hasard que ce dernier trainait par là(RTI). nous n'ignorons pas du tout, alors là pas du tout que la france dirigeante n'a pas encore fini avec sa volonté de faire plier l'état ivoirien par delà tous les états francophones. nous sommes respectueux des français mais ça ne saurait continuer ainsi; ce silence de la communauté française devant les agissements sordides de son pouvoir; de continuer de considérer les africains comme des tarés. Que de citoyens français impliqués dans de sales affaires en dehors du territoire français... Que cherchent-ils vraiment ces chauves-souris-journalistes-espions.
je vois venir Sarkory et ses collaborateurs clamer la libération de ces deux français sans être jugés. Pouuaahh!!!! Quel honte !!! C'est ça la france actuelle respectueuse des droits et devoirs des hommes!

Ney sera jugé. Coupable il sera emprisonné. Innocent il sera libéré. Quoi!!! nous aussi nous savons lire nos lois comme vous le faites si bien avec les votres monsieur Sarkozy. Soyez patient et attendez que la justice ivoirienne ait fini son travail.

Théo tu es un dur gars continues ton boulot fais jamais comme Ney qu'on ne doute jamais de toi et si tel était le cas saches que la vérité aura toujours le dernier mot oh! ça tu le sais mieux que moi.

Écrit par : miyamoto | 18/01/2008

"il est auteur et/ou coauteur de publications préfacées par Yves Bonnet, ancien patron de la DST et Nicolas Sarkozy himself. "
Je n'ai pas lu son livre, mais à ce qu'il paraît, la "préface" n'est qu'un discours recopié. Ça en dit long sur la mythomanie du caractère. Il aurait fomenté ça à lui tout seul pour avoir un "scoop" que ça m'étonnerait à peine.

Écrit par : parot | 20/01/2008

et le comparse de Ney que l'on voit sur les videos , Caze? qui est il ? avez vous des informations sur cette personne? Car il apparait comme coordinateur , preparateur etc... du "pseudo" coup d'état . Merci

Écrit par : lelong | 21/01/2008

Les commentaires sont fermés.